Vous êtes sur la page 1sur 20

TRAITEMENT DES EAUX

Programme
CHAPITRE I NORMES ET QUALITE DES EAUX
CHAPITRE II COAGULATION FLOCULATION
CHAPITRE III DECANTATION
CHAPITRE IV FILTRATION
CHAPITRE V DESINFECTION
CHAPITRE I: NORMES ET QUALITE
DES EAUX
INTRODUCTION:
L’objectif de traitement des eaux est l’approvisionnement en
quantité et en qualité une eau potable.
Mais aussi pour protéger la santé humaine et le réseau d’AEP.
I.1. Importance du traitement des eaux:
 ONU a déclaré les années 81 à 90 la « décennie
internationale de l’eau potable et de l’assainissement ».
 L’OMS estime que 80% des maladies qui affectent la
population sont d’origine hydrique.(400 millions personne
de gastro-entérites, 200 millions, de schistosomase )
• OMS et la BM estimaient qu’il faudrait
investir (300 à 600 mil de dollars ) pour
assurer l’approvisionnement en eau potable et
l’assainissement pour les individus de la
planète en 1990.
I.2. Historique:
La plus ancienne référence au traitement des
eaux de consommation est tirée d’un texte
médical datant 2000 ans AV, J.- C indiquant
comment rendre une eau potable.
 les armées d’Alexandre (bouillir l’eau avant de la
consommer.
1852 , Londres on vota une loi (toute eau
destinée à la consommation humaine devait être
filtrée.
1880 ils ont réussi à séparer les bactéries
(identifier).
1904 en Angleterre et en 1909 aux états unis.
on procéda à la chloration continue des eaux de
consommation
Au 20ème siècle un important progrès réalisé
en matière de traitement des eaux.
désinfection continue est chose courante,
(OZONE, ClO2….). Décantation et filtration ..
 mesures exactes aux laboratoire
 nouveaux pbs à savoir les métaux lourds, les
virus, les micropolluants , la pollution
radioactive (actuellement Japon).
I.3 Qualité Générale des eaux issues de
diverses sources d’approvisionnement
On retrouve quatre sources principales d’eaux brutes
dans la nature:
Les eaux de pluie, les eaux de surfaces, les eaux
souterraines et les eaux de mer.
Les différentes forme de pollution qui peuvent affecter
ces ressources d’eau: turbidité (Mes), couleur( Mo), les
bactéries et les sels dissous.
1.3.1 les eaux de pluie:(de bonne qualité)
Saturées d’O2 et d’azote, très douces.
La distribution des pluies dans le temps et les difficultés
de captage font limiter cette source d’eau.
I.3.2 les eaux de surface:
 eaux de rivière (partie amont)
 eaux de rivière (partie avale)
 eaux de Lac: (phénomène de renversement et
l’eutrophisation)
Les détails seront données au TD sous forme d’un
exercice.
1.3.3 les eaux souterraines :Enfouilles dans le sol
sont à l’abri de toute source de pollution.(en
général elles sont de bonne qualité) dans certains
cas elle sont affectées par :
- Une dureté élevée (Ca et Mg)
- Nitrates , fer et Mn.
1.3.4 Eaux de Mer: (Salinité élevée) rarement
utilisées (seulement en cas de crise :Algérie).
La salinité varie de 33 à 37 g/l.

On distingue 5 classes des eaux brutes:


Classe 1A: elle caractérise les eaux de pollution faible

Classe 1B: d’une qualité légèrement moindre, ces eaux


peuvent satisfaire tous les usages.
Classe 2: la qualité est passable : suffisante pour
l’irrigation, pour l’industrie et pour la consommation
humaine après traitement poussé.
Classe 3: la qualité est médiocre :juste apte à l’irrigation,
au refroidissement et au navigation.
Hors classe: eaux dépassant la valeur maximale tolérée
en classe 3, inapte pour tous les usages (menace pour
la santé humaine)
I.4 Normes de qualité
• Jusqu’ au début du xx ème siècle, on déterminait
si une eau était potable à partir des seuls sens
(paramètres organoleptiques)
Eau agréable au goût ,dépourvue d’odeur
désagréable et limpide. Une telle évaluation a
conduit à plusieurs catastrophes.
Aujourd’hui on mesure plutôt les caractéristiques
les plus appropriées et on les compare à des
normes (non définitives).
I.4.1 Définition d’une norme:
C’est la concentration maximale admissible (ou
valeur obligatoire)concernant les différents
paramètres de pollution (physico chimique et
microbiologique) des eaux destinées à la
consommation humaine. Au-delà de cette valeur
on voit un effet néfaste sur la santé humaine.
1.4.2 Réglementation: le but de la réglementation
est l’étude de la relation « qualité des eaux – état
de santé du consommateur » en vue de
déterminer la norme.(ensemble des normes)
• On distingue plusieurs réglementation:
- Organisation mondiale de la santé (OMS)
- Conseil Européen de l’Eau (CEE)
- American water Works Association (AWWA)
I.4.3 Normes de qualité:
1.4.3.1 Normes microbiologiques:
2 groupes de MO sont utilisés comme indicateur de
contamination bactérienne: coliformes totaux et
coliformes fécaux.
a) Coliformes totaux: bactéries aérobies et anaérobies
qui fermentent le Lactose avec dégagement de Gaz en
moins de 48h à 35°c.
b) Coliformes fécaux: bact. Aérob et anaérob qui
fermentent le lactose avec dégagement de gaz en
moins de 24h à 44.5°c.
• Les coliformes fécaux se trouvent dans les
intestins et les excréments des animaux à sang
chaud. Elles sont utilisées comme indicateur de
contamination bactérienne de la source
d’eau(éléments pathogènes)
• les coliformes totaux sont largement réparties
dans la nature et n’indiquent pas qu’il y a
nécessairement contamination bactérienne. Mais
elles résistent mieux à la chloration que les col
féc. On les utilise comme indicateur de l’efficacité
de traitement.
• La norme microbiologique vise l’absence de
coliformes dans 100ml d’eau, en pratique on
peut pas atteindre cet objectif.
I.4.3.2 Normes physico-chimiques:
• Paramètres organo -leptiques:
Turbidité, couleur, gout et odeur ajoutant pH et température
Tableau I.1 Normes concernant les paramètres physiques

paramètre unité UE OMS


Couleur Mg/l pt-co 20 15
Turbidité UTN 4 5
Odeur Taux de 2 à 12° Doit être
dilution acceptable
Saveur Taux de 2 à 12° //
dilution
PH 6.5 à 8.5 <8
1.4.3.3 Normes chimiques:
Il existe des normes concernant les éléments
chimiques ne présentant pas un risque pour la
santé et d’autre pour les éléments toxiques.
dans le 1er cas une concentration minimale
doit être respectée et une concentration
maximale est fixée pour protéger les
conduites et les installation hydrauliques.(Ca
et Mg), fer , K, Na nécessaire aux corps
humain
Voir le tableau I.2
Tableau I.2 Normes des éléments ne constituant
pas un risque pour la santé

Paramètre unité UE OMS


Chlorures mg/l 200 250
Sulfates // 250 250
Mg // 50 50
Na // 150 200
K // 12 12
Al // 0.2 0.2
Résidu sec // 1500 1000
Tableau 3. substances indésirables

substance OMS UE

NO3- (mg/l) 50 50
NO2 (mg/l) 3 3
NH4+ (mg/l) 1.5
NTK (mg/l) - 1
Phénol (ug/l) - 0.5
Fer (ug/l) 200
Tableau 4.Substances toxiques métaux lourds

• AS (50ug/l) , cd (5 ug/l), Hg(1 ug/l), Pb(50ug/l)


• Les matières organiques
Pesticides total (0.5 ug/l)
Caractéristiques des eaux brutes à
mesurer
Alcalinité Fer
Bicarbonate Manganese
Carbonate Magnesium
Total pH
Ammonium Nitrate
Arsenic Nitrite
Calcium Silice
Carbon dioxide Sodium
Chloride dureté totale
Conductivity azote total de Kjeldahl
Sulfure d’Hydrogène carb. Org. total
Hydroxide Turbidity
Chaine de traitement

Vous aimerez peut-être aussi