Vous êtes sur la page 1sur 117

Gestion Financière

Ahmed CHAKIR Enseignant chercheur


E.N.C.G. Université Ibn Zohr. Agadir
Email : achakir_encg@yahoo.fr
Objectifs

Le Séminaire “ Finance d ’entreprise ” a deux objectifs :

- Initier les participants au maniement des principaux


concepts et outils de la gestion financière ;

- Apprendre à utiliser des informations comptables et


financières pour établir un diagnostic, résoudre un
problème, contrôler une activité, prendre une
décision, ...
Le domaine de la Finance d’entreprise

Débats et questionnements

Cas : SA Mora Sud


Monsieur IBRAHIMI est le PDG d’une entreprise familiale, la SA Mora Sud, qu’il a créée il
y après de vingt-cinq ans et dont l’activité est industrielle. Cette entreprise dont il est le
principal actionnaire, a connu un développement important mais se trouve aujourd’hui à
un tournant de son existence. Sa croissance future passe par un choix lourd de
conséquences entre deux activités nouvelles, toutes deux risquées, qui impliquent une
diversification à l’étranger et dont le financement, compte tenu du niveau d’endettement
important, nécessite un apport de capitaux propres largement supérieur aux
possibilités financières des actionnaires actuels. Cet apport ne pourrait être obtenu que
par une introduction en bourse et l’ouverture du capital à d’autres actionnaires. Les
besoins de financement liés à ces activités-investissements en immobilisation,
financement du cycle d’exploitation (achat, production, vente)- risquent de perturber
l’équilibre financier actuel. Ce risque est d’autant plus élevé que l’internationalisation
entraînerait une croissance importante des opérations effectuées en devises et, en
conséquence, du risque de change lié aux fluctuations des monnaies. Enfin, le PDG est
d’autant plus hésitant qu’il est proche de la retraite et que son enfant désireux de
reprendre la direction, il doit songer à assurer sa succession à la tête de l’entreprise en
embouchant un Directeur Général, qui prendrait la direction, lui se contentant d’être le
principal actionnaire.
Programme

Axe 1 : Préliminaire


Domaine de la finance d ’entreprise
Finance d ’entreprise et Modèle du circuit financier
Objectifs , méthodologie et démarche du diagnostic
financier

Axe 2 : Diagnostic et analyse Financiers


Diagnostic du risque
Diagnostic du risque financier
Diagnostic du risque d’exploitation
Diagnostic des flux financiers : le tableau de financement
Programme

Diagnostic de la rentabilité
Analyse de la formation du résultat
Diagnostic de la rentabilité financière
Diagnostic de la rentabilité économique

Axe 3 : Évaluation et financement d ’investissement

La décision d ’investissement
La décision de financement
La Planification et l ’équilibre financier prévisionnel
Le modèle du circuit financier
Décisions Décision
D’investissement de Financement

Actif Capitaux
Immobilisé propres

Opérations Actionnaires
Investissement Financement
d’investissem
ent Cession Centre de
décisions Autofinancent
financières
BFR Flux de Dettes
Exploitation Trésorerie financières
d’exploitation répartition
Opération
d’exploitation Créanciers

Portefeuille Structure de
d’actifs financement
Introduction
 Le diagnostic de l’entreprise peut être global
ou modulaire pour se focaliser sur une
dimension particulière de l’entreprise .il peut
être stratégique et vise les objectifs et choix
stratégiques de l’entreprise au regard de son
marché et de la concurrence.
 Il peut être opérationnel et vise l’organisation
générale, ou enfin il peut être mené au plan
financier et c’est ce dernier volet qui nous
intéresse dans ce séminaire.
Diagnostic d’ensemble
Analyse de l’environnement
- Économique
- Juridique et politique
- Technologique Sociaux, éthiques ... Opportunités
Analyse de l’industrie
- Entreprise rivales Menaces
- Nouveau produits
- Produits substituts Objectifs
- Fournisseurs, Clients ….
Analyse interne
- Recherche et développement Forces
- Production
- Ressources humaines Faiblesses
- Ressources financières
- Ressources physiques. ...
Diagnostic financier constitue un volet
important du diagnostic d ’ensemble

- Rôle de l’information et de communication;


- Comprendre l ’évolution passée de l ’entreprise ;
- Juger son potentiel de développement

Contraintes majeures de l ’analyse financière


- La maximisation de la richesse des actionnaires;
- La préoccupation de la solvabilité ;
- La contrainte de rentabilité
Objectifs et démarche de l’analyse financière

L’analyse financière constitue


<<un ensemble de concepts, des méthodes et
d’instruments qui permettent de traiter des informations
comptables et d’autres informations de gestion afin de
porter une appréciation sur les risques présents,
passés et futurs découlant de la situation financière et
des performances d’une entreprise>>
Référence à la démarche de Diagnostic médical
Sources d ’informations:
investigations
-cliniques
Signes, symptômes, syndromes
- biologiques
- radiologiques
Diagnostic : désignation de
l‘ affection ou des affections subies

Pronostic et thérapeutique
Objectifs de l’analyse financière
premier niveau

Mesurer les performances Évaluer la structure et


économiques et financières l’équilibre financiers

Structure Besoin de Flux de trésorerie


activité productivité rentabilité
des capitaux financement & solvabilité

deuxième niveau

APPRECIER LA SITUATION FINANCIERE DE L ’ENTREPRISE


fournir les bases chiffrées pour le diagnostic de l ’entreprise

troisième niveau
DEGAGER LES PERSPECTIVES ‘ EVOLUTION ET EVALUER LE
RISQUE FUTURE DE L ’ENTREPRISE
analyse prospective des risques
Domaines d’application du Diagnostic financier

- Diagnostic financier et diagnostic stratégique


- Diagnostic financier et contrôle de gestion
- Diagnostic financier et difficultés d’entreprises
- Diagnostic financier et évaluation des entreprises
- Diagnostic financier et analyse boursière
- Diagnostic financier étude statistique du comportement
des entreprises
Domaines d’application du Diagnostic financier

Diagnostic
DiagnosticFinancier
Financier
In
Interne
terne

Diagnostic
DiagnosticFinancier
Financier
Ex
Externe
terne
Diagnostic Financier Interne

• L’analyse financière est au service de la gestion prévisionnelle,


grâce à l ’apport d ’indications utilisées pour :
- l ’élaboration des plans opérationnels ;
-l ’élaboration des prévisions budgétaires

• L’analyse financière est au service du contrôle interne, grâce à


l ’apport d ’indications utilisées pour :
- le suivi des réalisation et des performances ;
- le rapprochement de prévisions et des réalisations
Diagnostic Financier Externe

• L’analyse financière est au service d’une décision relevant de


partenaires externes :
- Banques (étude de dossiers de crédit ou « analyse crédit »)
- Investisseurs institutionnels, gérants de portefeuille et gestionnaire
du patrimoine

- Pouvoirs publics (étude de dossiers de demande de subventions,


….)

- Magistrats intervenants dans des procédures de redressement


judiciaire, d’alerte ou dans certains contentieux ;
Diagnostic Financier Externe

• L’analyse financière est au service d’une décision relevant de


partenaires externes :
- Partenaires engagés dans une négociation en vue d ’une fusion,
d ’une acquisition, d ’un partenariat

- Fournisseurs (appréciation de l ’opportunité d ’un délai de paiemen


demandé par un client ;

- Clients (appréciation de surface de l ’entreprise candidate à la


fourniture d ’un marché important).
L’approche liquidité - exigibilité de l’équilibre
financier

Cette approche a pour objectif d ’évaluer deux risques

Risque Risque
d ’insolvabilité d ’illiquidité

Dettes réelles > Actif réel Cessation de paiement

ou ANCR < 0 Actif disponible < Passif exigible

Risques du préteur
L’approche liquidité - exigibilité de l’équilibre
financier

Problématique : l’ajustement entre la liquidité des actifs et l’exigibilité


des éléments du passif dans d’une double préoccupation

Le maintien de la solvabilité Le maintien de l’adéquation de


la structure des E à celle des R

Deux Paramètres déterminants


Le patrimoine
Le temps
Le maintien de la solvabilité

Rentrées de fonds potentielles Sorties de fonds impérative

Stocks Dettes à court


Créances
terme
Disponibilités

Remboursement
Le maintien de l’adéquation de la structure
des emplois à celles des ressources

Immobilisations Capitaux à (+)1 an

Financement
Actif circulants Dettes à (-) 1 an
L’approche liquidité - exigibilité de l’équilibre
financier

Les outils d ’analyse :

Le Bilan financier

La relation d ’équilibre financier :


FRN - BFR = TN

et des ratios
L’approche liquidité - exigibilité de l’équilibre
financier

Le Bilan financier

Le bilan financier, également appelé bilan liquidité,


Bilan patrimonial, permet de mettre en évidence le
degrés d'exigibilité des éléments du passif et le degrés
de liquidité des actifs, en vue de dégager la valeur du
patrimoine de l ’entreprise et porter un jugement à sa
solvabilité.
L’approche liquidité - exigibilité de l’équilibre
financier

Le Bilan financier

Actif Passif

Actif réel à plus d'un an Passif à plus d'un an

Actif réel à moins d'un an Passif à moins d'un an


L’approche liquidité - exigibilité de l’équilibre
financier

Le Bilan financier
Cette présentation du bilan financier permet de répondre à deux
questions :

1 - les actifs à long terme sont-ils financés par des


ressources de même durée ?

2- les actifs à court terme sont-ils suffisamment importants pour


permettre le remboursement des dettes à court terme ?
Principales opérations permettant le passage du bilan
comptable au bilan financier

Postes concernés Retraitements à effectuer

Traitement de l’actif fictif

• Immobilisations en non
valeurs
Montant à déduire :
• Immobilisations en - de l’actif
recherches et
développement - Et des capitaux propres

• Ecart de conversion –Actif


Principales opérations permettant le passage du bilan
comptable au bilan financier

Postes concernés Retraitements à effectuer

• Immobilisations à moins d’un an • Reclassement en actif circulant


(ex : prêts immobilisés)

• Actifs liés à l’exploitation mais • Reclassement en actif immobilisé


dont l’échéance est à plus d’un an (ex : Stock outil, Créances à plus
d’un an)

• Fraction distribuable du résultat et • Reclassement en dettes du


d’autres composantes exigibles passif circulant
des dettes de financement

• La partie immédiatement liquide • Reclassement au trésorerie-Actif


des titres et valeurs de placement
Principales opérations permettant le passage du bilan
comptable au bilan financier

Postes concernés Retraitements à effectuer

• Ecarts de conversion-Passif • Ce poste, qui représente des


gains latents, doit être ventilé ; à
reclasser:
- dans les capitaux propres, les gains
latents
- dans les dettes, la dette fiscale
latente à préciser selon la maturité (à
+ 1 an ou à – 1 an)
Subventions d’investissement-
Provisions réglementées- Provisions • On constate comme constituant
sans objet des dettes fiscales latentes les
prélèvements futurs que l’on peut
prévoir au titre de la réintégration
totale ou partiale de ces postes
Principales opérations permettant le passage du bilan
comptable au bilan financier

Postes concernés Retraitements à effectuer

• Correction de l’évaluation de • Correction des valeurs brutes et


certains postes du bilan (plus- des amortissements
values)
• Prise en compte au passif :
(ex : valeur brute des - de la variation induite de
immobilisations et des stocks) la situation
- de la dette fiscale latente
Cas MOHIT
Bilans financiers condensés
année 2 année 1
Actif immobilisé 53320 59680
Actif à cout terme HT 33850 17950
Trésorerie Actif 320 4590
Total Actif 87490 82220
Capitaux propres 33482,5 41205,5
Dettes à LT 33107,5 24632
Passif à Cout terme 18600 16382,5
Trésorerie Passif 2300 0
Total Passif 87490 82220
L’approche liquidité - exigibilité de l’équilibre
financier

La relation d'équilibre financier global

FDR - BFR = TN

Équilibre financier Équilibre financier


stable de trésorerie

Équilibre financier
cyclique
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier

Fonds de roulement net

=
Fonds de roulement financier
=
Fonds de roulement liquidité
L’approche liquidité - exigibilité de l’équilibre
financier

Le fonds de roulement net

Actifs Immobilisés
Nets Financement
permanent Montants des capitaux « long »
FRN affectés au financement de l’actif à
court terme

FRN
Actifs
Circulants Dettes à court
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier

FRN
Actifs
Circulants Dettes à court

AC = DCT FRN = 0
AC > DCT FRN > 0
AC < DCT FRN < 0
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier

Actifs Capitaux
immobilisé permanents

Actifs Dettes à court


circulants terme

AC = DCT FRN = 0
Le FRN nul traduit une tension sur la liquidité et
correspond à une certaine fragilité en terme de solvabilité
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier

Actifs Capitaux
immobilisé permanents

Actifs
FRN > 0
circulants
Dettes à court
terme

AC > DCT FRN >0


Le FRN positif est un signe favorable en termes de liquidité.

Règle de l ’équilibre financier minimum est respectée


L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier

Actifs Capitaux
immobilisé permanents

FRN < 0
Dettes à court
terme
Actifs
circulants

AC < DCT FRN < 0


Le FRN négatif permet de prévoir des difficultés pour
l ’entreprise en termes de liquidité et de solvabilité
Question à débattre

Le FRN est-il un bon indicateur


de liquidité et de solvabilité ?
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Besoin en Fonds de roulement (BFR)

BFR = AC (HT) - PC (HT)

Le BFR est un concept très important dans l’analyse de


l’équilibre financier

Il correspond dans sa conception économique au besoin


d’argent ressenti par l’entreprise pour financer le
fonctionnement /déroulement normal de son activité et plus
particulièrement son cycle d’exploitation.
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Trésorerie Nette (TN)

• TN = FRN - BFR , Trésorerie calculé verticalement


• TN = TA - TP , Trésorerie calculé horizontalement
• La TN est un indicateur de la liquidité d’une affaire
• La TN une résultante schématisant l’équilibre financier global de
l’entreprise
• La TN peut être positive ou négative
• l'étude de l'évolution dans le temps du couple FDR/BFR
permet de détecter soit une amélioration, soit une
aggravation de la situation.
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Amélioration de la situation

TN < 0
FDR

BFR
TN > 0

0 t1 t2 t3 temps
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Dégradation de la situation

BFR
TN > 0 FDR

TN < 0

0 t1 t2 t3 temps
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier

Eude de quelques configurations


financières spécifiques
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Eude de quelques configurations

BFR

FDR

0 temps
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Eude de quelques configurations

FDR
BFR

0 temps
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Eude de quelques configurations

temps
0 FDR
BFR
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Eude de quelques configurations

FDR

temps
0 BFR
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Eude de quelques configurations

BFR

temps
temps
0 FDR
L’approche liquidité - exigibilité de
l’équilibre financier
Eude de quelques configurations

BFR

FDR

0 temps
Cas MOHIT

Bilans financiers condensés


année 2 année 1
Actif immobilisé 53320 59680
Actif à cout terme HT 33850 17950
Trésorerie Actif 320 4590
Total Actif 87490 82220
Capitaux propres 33482,5 41205,5
Dettes à LT 33107,5 24632
Passif à Cout terme 18600 16382,5
Trésorerie Passif 2300 0
Total Passif 87490 82220
Structure financière
année 2 année 1 Var en%
ANCR 33482,5 41205,5 -18,74%
FRN 13270 6157,5 115,51%
BFR 15250 1567,5 872,89%
TN -1980 4590 -143,14%
Ratios de liquidité
Ratio Signification
Actif circulant Si ce ratio > 1, alors
Liquidité générale le FRN est positif
Dettes à court terme
Actif circulant- stocks Sicréances
ce ratio > 1, avec les seules
Liquidité réduite et disponibilités, il serait
Dettes à court terme possible de faire face aux DCT
Trésorerie Actif Si ce ratio > 1, alors il
Liquidité immédiate y a mauvais emploi
Dettes à court terme des disponibilités
Ratios de liquidité
Ratio année 2 année 1
Actif circulant
Liquidité générale 1,63 1,38
Dettes à court terme
Actif circulant- stocks
Liquidité réduite 0,81 0,91
Dettes à court terme
Trésorerie Actif
Liquidité immédiate 0,02 0,28
Dettes à court terme
Autres ratios de structure financière

Ratio Année 2 Année 1

Niveau de capitalisation ANCR 38,27 % 50,12 %


Total actif

Autonomie financière DLT 0,99 0,60


CP

Taux de couverture du BFR FRN 0,87 3,93


BFR
Cas MOHIT
Bilans financiers condensés
année 2 année 1
Actif immobilisé 53320 59680
Actif à cout terme HT 33850 17950
Trésorerie Actif 320 4590
Total Actif 87490 82220
Capitaux propres 33482,5 41205,5
Dettes à LT 33107,5 24632
Passif à Cout terme 18600 16382,5
Trésorerie Passif 2300 0
Total Passif 87490 82220
L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

• Elle vise à dépasser les limites de l ’analyse patrimoniale


• s’interesse au fonctionnement de l ’entreprise
• dans une perspective de continuité d ’exploitation
• mettant en relief la notion « cycle d ’exploitation »
Le cycle long d’investissement et
de financement

1
Avance
de fonds

Immobilisations Capitaux
Capitaux
Immobilisations permanents
permanents
2
Amortissements
+ bénéfice
- perte
Le cycle court d’exploitation

•• Stock
Stockde
de Financement •• Crédits
Crédits
marchandises
marchandises fournisseurs
Ventes fournisseurs
•• Créances
Créances
commerciales
commerciales
Recou
vreme
nt •• Disponibilité Règlement
Disponibilité
L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

Matières Transformat-
premières ion des
pdts en cours

Produits
Monnaie
finis

Clients et
comp-
tes rattachés
L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

Le Bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel, également appelé bilan


économique, est centrée sur le fonctionnement de
l’entreprise; il permet de dégager les grandes masses
en mettant en évidence leurs rôles, leurs fonctions et
leurs dimensions économiques. Quel stock de
ressources disponibles pour financer quels emplois ?
L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

Le Bilan fonctionnel
Actif Passif

Actif immobilisé brute financement permanent


Actif circulant d 'exploitation Passif circulant d 'exploitation
Actif circulant hors exploitation Passif circulant hors exploitation
Trésorerie Actif Trésorerie Passif
L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

Le Bilan fonctionnel
Cette présentation du bilan fonctionnel permet de répondre à deux
questions :

1 - d’où est venu l’argent ? (origine des ressources)

2 - où est-il allé ? (nature des emplois)


Principales opérations permettant le passage du bilan
comptable au bilan fonctionnel

Postes concernés Retraitements à effectuer


• Amortissements et • A reclasser au passif du bilan
provisions de l’actif du bilan avec les capitaux propres

• -A éliminer de l’actif du bilan


• Primes de remboursement -A déduire des dettes de
des obligations financement afin de retenir
uniquement les capitaux
apportés par les obligataires
• Écarts de conversion-Actif • A neutraliser
Écarts de conversion-Passif respectivement de
Écarts de réévaluation l’actif et du passif afin
de retenir les
Principales opérations permettant le passage du bilan
comptable au bilan fonctionnel

Postes concernés Retraitements à effectuer

• A reclasser selon les


• Charges constatées informations dont on
disposera dans les créances
d’avance
- Produits constatés d’avance et les dettes d’exploitation ou
dans celles hors exploitation

• Assimilation de la valeur
d’origine de l’immobilisation à
• Crédit bail (ou leasing) un emploi stable
Assimilation de l’équivalent de la
valeur nette à une ressource
stable (dette financière)
Application

Une entreprise utilise depuis le début N-3 une machine


sous contrat de crédit bail, dont les caractéristiques
sont :Valeur d'origine 4 200 KDH, durée du contrat 5
ans, redevance trimestrielle 275 KDH et valeur de
rachat 400 KDH

TAF : Présenter la ligne du bilan fonctionnel


concernant cette machine au 31 /12/N
L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

La relation d'équilibre financier global

FRF - BFG (BFRE + BFRHE) = TN

Équilibre financier Équilibre financier


stable de trésorerie

Équilibre financier
cyclique
L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

La relation d'équilibre financier global

FRF ou FRNG = FP - AI
BFRE = ACE(HT) - PCE(HT)
+ BFG
BFRHE = ACHE(HT) - PCHE(HT)
TN = TA - TP
L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

Fonds de roulement fonctionnel

=
Fonds de roulement net global
=
Financement permanent - actif immobilisé brut
L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

Actif immobilisé brut Financement


permanent

ACE (ht)
FRNG > 0
PCE (ht)
ACHE (ht)
PCHE (ht)
TA TP

FP > AIB FRNG >0


Le FRN positif est un signe favorable en termes de
l ’équilibre stable.

Marge de sécurité pour les entreprises industrielles


L’approche fonctionnelle de l’équilibre
financier

Autres concepts

Fonds de roulement propre = FRF - dettes de financement

Fonds de roulement d’exploitation = FP - AI B d ’exploitation


Besoin en Fonds de roulement d’exploitation

Traduction financière du cycle d’exploitation

Le niveau du BFR dépend de trois facteurs


· la nature de l’activité;
· le niveau de l’activité;
· et les caractéristiques de gestion propres
BFRE peut varier en fonction de trois effets :
· effet Prix
· effet Délai
· effet Volume
Règle de l’équilibre financier
Le FRF doit couvrir au moins la partie stable
du BFRE

BFRE

FRF

0 temps
Devoir à rendre

Présentez un tableau comparatif des deux


approches fonctionnelle et patrimoniale de
l’équilibre financier
Approche Approche
fonctionnelle patrimoniale

Autres appellations

Objectifs

Principes de
présentation du bilan

Optique d’analyse

Outils d’analyse

Utilisateurs

Limites
Application
ACTIF BRUT A et P NET PASSIF NET
Immob en non valeur 140 30 110 Capital social 2000
Immob incorporelles 290 116 174 Résultat net 120
Immob corporelles 4100 1084 3016 Réserves 200
Dettes de financement 1400
Prov durables pour R et C 700
Ecart de C P (3) 80
Actif immobilisé 4530 1230 3300 Financement permanent 4500
Stocks 1840 - 1840 Dettes du passif 1870
Créances de l'AC (1) 800 - 800 circulant (4)
Titres et V.P 200 - 200
Ecart de C A (2) 50 - 50
Actif circulant HT 2890 - 2890 Passif circulant HT 1870
Banques 190 190 Crédits d'escompte 120
Caisse 110 110
Trésorerie actif 300 300 Trésorerie passif 120
Total Général 7720 1230 6490 Total Général 6490

(1) dont 75 non liés à l'exploitation la société utilise une machine sous contrat de
(2) relatifs à des créances d'exploitation crédit bail qui présente, à la date du bilan, les
(3) relatifs à des dettes de financement caractéristiques suivantes :
(4) dont 325 non liés à l'exploitation valeur d'origine : 250
cumul des amortissements : 130
valeur nette comptable : 120
L’approche normative de l’équilibre financier

› Objectifs

Cette approche a pour objectif de permettre une


appréciation normée facilitant les comparaisons
interentreprises appartenant à la même branche
d'activité. elle favorise aussi les comparaisons
dans le temps et en particulier la prévision pour
une entreprise donnée.
L’approche normative de l’équilibre financier
Paramètres du BFRE
Eléments 2 4 6 8 10 12 Moyenne

Stock MP 100 150 50 200 100 150 125

Stock PF 200 100 150 50 100 150 125

Créances- 400 200 300 250 200 300 275


clients

Actif 700 450 500 500 400 600 525


d'exploitation

Dettes- 350 250 200 250 50 400 250


fournisseurs

BFRE 350 200 300 250 350 200 275

CAHT 200 100 300 200 400 200 1400*


L’approche normative de l’équilibre financier
Paramètres du BFRE

400

300

BFRE
BFRE

200

100

0
Fév Avr Juin Août Oct Déc
Temps
L’approche normative de l’équilibre financier
Paramètres du BFRE

400
max
300

BFRE
BFRE

200
min
100

0
Fév Avr Juin Août Oct Déc
Temps
L’approche normative de l’équilibre financier
Paramètres du BFRE

400

300 BFRE moyen

BFRE
BFRE

200

100

0
Fév Avr Juin Août Oct Déc
Temps
L’approche normative de l’équilibre financier

› La notion du temps d ’écoulement

• Cette notion a pour objet de préciser le délai ou

le temps, nécessaire à l'écoulement de poste de

situation par rapport au flux d'activité qu'en est

à l'origine.
• Ce temps d'écoulement exprime aussi la durée

d'immobilisation d'argent dans le poste de

situation en question
L’approche normative de l’équilibre financier

› La notion du temps d ’écoulement

Poste de situation
TE = X 360 j
Flux d ’activité correspondant
L’approche normative de l’équilibre financier

› La notion du coefficient de pondération

Flux d ’activité correspondant


CP =
Chiffre d ’affaires hors taxes
L’approche normative de l’équilibre financier

TE x CP = njCAHT

Poste de situation
njCAHT = X 360 j
Chiffre d ’affaires hors taxes
L’approche normative de l’équilibre financier
Le BFR normatif
› Objectif

« Il vise à apprécier la gestion du cycle d ’exploitation,


compte tenu des contraintes de l’entreprise (pratiques et
usages de la concurrence) et des objectifs qu’elle se fixe
en matière de politique d’approvisionnement et de
stocks, et de politique commerciale ».
Question

Comment peut-on déterminer des


normes pour une entreprise ?
L’approche normative de l’équilibre financier
Le BFR normatif

› Qu ’est ce qu ’une norme ?

Un norme est un objectif réalisable qui est

déterminé sur la base des réalisations des années

précédentes et la prise en compte des améliorations

et des évolutions possibles prévues par les

différents responsables de l'entreprise


Application
En reprenant les données chiffrées de l'exemple précèdent,
supposons que :
a) les normes du temps d'écoulement :
- le temps de stockage des MP : 30 jours;
- le temps de stockage des PF : 15 jours;
- le délai moyen des crédits clients : 45 jours;
- le délai moyen des crédits fournisseurs : 120 jours

b) - les achats consommées de MP : 750;


- le prix de revient des PF représente 90 % du prix de vente;
- les achats annuels HT : 760 , taux de TVA : 20%.

TAF : Calculer le BFR normatif en nombre de jours CAHT et en


Dh et dire quelles sont les améliorations possibles
Corrigé de l ’application

Composante Norme en j CP nj CAHT Montant cor-


respond enDH

Sk MP 30 0,536 16,08 62,55

Sk PF 15 0,9 13,5 52,5

Créances clients 45 1,2 54 210

Actif d'exploitation 83,58 325

Dettes fournisseurs 120 0,65 78 303,4

BFR normatif = Actif d'exploi - dettes Fours 5,58 jCAHT 21,7


L’approche normative de l’équilibre financier
Le BFRE normatif

400

300 BFRE moyen

BFRE
BFRE

200

100
BFR normatif
0
Fév Avr Juin Août Oct Déc
Temps
L’approche normative de l’équilibre financier
Le BFRE normatif

400

300 BFRE moyen

BFRE
BFRE

200 Économie
possible
100
BFR normatif
0
Fév Avr Juin Août Oct Déc
Temps
L'utilité du BFR normatif
le BFR normatif permet de :
• mieux appréhender et expliquer les causes des variations
éventuelles du BFRE et de mieux maîtriser la comparabilité
interentreprises ;
• déterminer les améliorations à apporter aux postes d'actif
d'exploitation et de passif d'exploitation ;

• d'effectuer des simulations, concernant le niveau du BFR, quelque


soit le montant du CA prévisionnel ;

• d'optimiser le cycle de financement de l'entreprise en définissant un


montant des ressources stables correspondant à l'objectif du niveau
de trésorerie souhaité par l'entreprise
Objectifs de l’analyse financière
premier niveau

Mesurer les performances Évaluer la structure et


économiques et financières l’équilibre financiers

activité productivité rentabilité Bilan

3 approches :
CPC
Liquidité-exigibilité;
Fonctionnelle;
ESG Normative
Analyse de l’activité et des résultats

Cette analyse a pour objectif d'apprécier :


• la nature de l'activité, son évolution et ses
caractéristiques de structure;

• Le niveau de performance économiques et


financières atteint par l ’entreprise ;
Analyse de l’activité et des résultats
État des soldes de Gestion (ESG)

Tableau de formation des Résultats (TFR)

Capacité d ’autofinancement (CAF)


Tableau de Formation des Résultats (TFR)
EXERCICE EXERCICE
PRECEDENT
1 .Ventes de marchandises (en l'état)
2 - . Achats revendus de marchandises
= MARGE BRUTE SUR VENTES EN ETAT I
+ PRODUCTION DE L'EXERCICE II (3+4+5)
3 .Ventes de biens et services produits
4 .Variation de stocks de produits (-+)
5 . Immobilisations produites par l'entreprise pour elle même
- CONSOMMATION DE L'EXERCICE III (6+7)
6 . Achats consommés de matières et fournitures
7 . Autres charges externes
= VALEUR AJOUTEE IV (I+II+III)
8 + . Subventions d'exploitation
9 - . Impôts et taxes
10 - . Charges de personnel
= EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION V ou
INSUFFISANCE BRUTE D'EXPLOITATION
11 + . Autres produits d'exploitation
12 - . Autres charges d'exploitation
13 + . Reprises d'exploitation : transferts de charges
14 - . Dotations d'exploitation
= RESULTAT D'EXPLOITATION VI
+ RESULTAT FINANCIER VII
= RESULTAT COURANT VIII
+ RESULTAT NON COURANT IX
15 - Impôt sur les résultats
= RESULTAT NET DE L'EXERCICE X
Exemple d ’un TFR
EXERCICE EXER PREC Var %
.Ventes de marchandises (en l'état) 0 0
. Achats revendus de marchandises 0 0
MARGE BRUTE SUR VENTES EN ETAT I 0 0
PRODUCTION DE L'EXERCICE II (3+4+5) 75200 71750 4,81%
.Ventes de biens et services produits 66850 70500 -5,18%
.Variation de stocks de produits (-+) 8350 1250 568,00%
. Immobilisations produites par l'entreprise pour elle même 0 0
CONSOMMATION DE L'EXERCICE III (6+7) 25010 23050 8,50%
. Achats consommés de matières et fournitures 20810 21150 -1,61%
. Autres charges externes 4200 1900 121,05%
VALEUR AJOUTEE IV (I+II+III) 50190 48700 3,06%
. Subventions d'exploitation 0 0
. Impôts et taxes 1120 1500 -25,33%
. Charges de personnel 42880 38100 12,55%
EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION V ou 6190 9100 -31,98%
INSUFFISANCE BRUTE D'EXPLOITATION
. Autres produits d'exploitation 720 640 12,50%
. Autres charges d'exploitation 320 120 166,67%
. Reprises d'exploitation : transferts de charges 2230 750 197,33%
. Dotations d'exploitation 11550 3760 207,18%
RESULTAT D'EXPLOITATION VI -2730 6610 -141,30%
RESULTAT FINANCIER VII -6500 -2910 123,37%
RESULTAT COURANT VIII -9230 3700 -349,46%
RESULTAT NON COURANT IX 530 1810 -70,72%
Impôt sur les résultats 0 1200 -100,00%
RESULTAT NET DE L'EXERCICE X -8700 4310 -301,86%
Capacité d ’AutoFinancement (CAF)
EXERCICE EXERCICE
PRECEDENT
1 Résultat net de l'exercice
. Bénéfice +
. Perte -
2 + Dotations d'exploitation (1)
3 + Dotations financières (1)
4 + Dotations non courantes (1)
5 - Reprises d'exploitation (2)
6 - Reprises financières (2)
7 - Reprises non courantes (2) (3)
8 - Produits des cessions (2)
9 + Valeurs nettes d'amortissement d'immob cédées
= CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT (CAF)
10 - Distribution des bénéfices
= AUTOFINANCEMENT
L'ANALYSE FINANCIERE PAR LA METHOE DES RATIOS

Ce qu ’il faut retenir :


• Un ratio est un rapport entre deux grandeurs,
considérés comme significatifs,
• ilest calculé en vue de l'obtention d'une information
concernant un aspect de la vie de l'entreprise;

• L'analyse par les ratios ne prends sa pleine signification


que lorsqu'elle est menée dans le temps et dans l'espace
;
• Il serait utile de
procéder à un groupement de ratios par
catégorie dans le cadre d'un diagnostic financier de
synthèse;
L'ANALYSE FINANCIERE PAR LA METHOE DES RATIOS

Ce qu ’il faut retenir :

• Certains ratios sont davantage sensibles à l'inflation que


d'autres, il faut procéder à des correctifs

• Les ratios sont largement utilisés dans les tableaux de


bord et les fonctions de scoring

• la méthode des ratios fournit à l'analyste financier un


outillage qu'il peut exploiter avec + ou - de pertinence en
fonction de sa capacité à choisir les bons ratios, par rapport
à l'objectif visé, et quant à sa capacité à interpréter
valablement les ratios ainsi utilisés
La méthode Scoring

Consiste à combiner un certain nombre de ratios


significatifs en vue d’obtenir un résultat (Score)
prédictif de la vulnérabilité de l’entreprise.
La méthode Scoring
Le modèle d’ALTMAN ( 1968)
Z = 1.2 X1 + 1.4 X2 + 3.3 X3 + 0.6 X4 + 1.0 X5
 X1 : fonds de roulement / actif total ( liquidité)
 X2 :bénéfices non répartis/actif total (âge,rentabilité,
conservatisme)
 X3 : bénéfices avant intérêt et impôt / actif total ( rentabilité)
 X4: valeur au marché de l’avoir / Valeur au livre de la dette
(capitalisation)
 X5 : ventes / actif (productivité)
La méthode Scoring

Z< 1,81 le modèle prévoit la faillite

Si le Score obtenu

Z >1,81 le modèle prévoit la survie


L’analyse des flux financiers
La notion de Flux
• Un flux correspond à un mouvement ou transfert d’une
quantité de biens, de services, ou de monnaie pendant
une certaine période

• On peut définir les flux soit selon leur typologie ou selon


l’approche fonctionnelle
L’analyse des flux financiers
Le Tableau de Financement

La loi comptable définit en son article 10 le tableau de


financement comme suit : 

« Le tableau de financement met en évidence l’évolution


financière de l’entreprise au cours de l’exercice en décrivant les
ressources dont elle a disposé et les emplois qu’il en a effectué ».
Le Tableau de Financement
Quatre objectifs principaux peuvent être tirés de cette définition :

- le TF doit recenser les emplois nouveaux et les ressources nouvelles ;

- il doit permettre d'analyser les variations du patrimoine de l'entreprise et


notamment d'expliquer ces variations;

- il doit permettre d'expliquer le passage entre deux bilans successifs;

- il permet d'expliquer enfin les liens existants entre les différents flux
financiers, le niveau de l'actif et la trésorerie de l'entreprise.

Apprécier l ’évolution de la politique de financement et et


d ’investissement de l ’entreprise
Principe d ’élaboration du Tableau de financement

Emplois Ressources

 Actif  Passif

 Passif  Actif
Synthèse des Masses des Bilans (SMB)
Exercices Variations
Exercice Exercice Emplois Ressources
précédent

Financement permanent

Actif immobilisé

Fonds de roulement Fonctionnel (FRF)

Actif circulant (HT)

Passif circulant (HT)

Besoins de Financement Global (BFG)


Trésorerie Nette (TN)
Tableau des Emplois et Ressources (TER) Exercice
Emplois Ressources
Autofinancement
Capacité d'autofinancement
Distribution de bénéfices
Cessions d'immobilisations
Cessions d'immobilisations incorporelles
Cessions d'immobilisations corporelles
Cessions d'immobilisations financières
récupérations sur créance immobilisées
Augmentation des capitaux propres et assimilés
Augmentation de capital, apports
subventions d'investissement
Augmentation des dettes de financement
Total des ressources stables
Emplois stables de l'exercice
Acquisitions et augmentations d'immobilisations
Acquisitions d'immobilisations incorporelles
Acquisitions d'immobilisations corporelles
Acquisitions d'immobilisations financières
Augmentations des créances immobilisées
Rembourrement des capitaux propres
Remboursement des dettes de financement
Emplois en non valeurs
Total des emplois stables
Variation du besoin de financement global (BFG)
Variation de la trésorerie nette (TN)
Total général
Comment interpréter
un tableau de financement ?
Application
Tableau de formation et des résultats Cas Redatex
99 98 97 99/98(%) 98/97(%)
1 .Ventes de marchandises (en l'état) 39500 38080 32535 3,73% 17,04%
2 - . Achats revendus de marchandises 25600 24523 21123 4,39% 16,10%
= MARGE BRUTE SUR VENTES EN ETAT I 13900 13557 11412 2,53% 18,80%
+ PRODUCTION DE L'EXERCICE II (3+4+5)
3 .Ventes de biens et services produits
4 .Variation de stocks de produits (-+)
5 . Immobilisations produites par l'entreprise pour elle même
- CONSOMMATION DE L'EXERCICE III (6+7) 5010 5080 4050 -1,38% 25,43%
6 . Achats consommés de matières et fournitures
7 . Autres charges externes 5010 5080 4050 -1,38% 25,43%
= VALEUR AJOUTEE IV (I+II-III) 8890 8477 7362 4,87% 15,15%
8 + . Subventions d'exploitation
9 - . Impôts et taxes 620 600 570 3,33% 5,26%
10 - . Charges de personnel 6405 6615 5710 -3,17% 15,85%
= EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION V ou 1865 1262 1082 47,78% 16,64%
= INSUFFISANCE BRUTE D'EXPLOITATION
11 + . Autres produits d'exploitation
12 - . Autres charges d'exploitation
13 + . Reprises d'exploitation : transferts de charges
14 - . Dotations d'exploitation 640 460 392 39,13% 17,35%
= RESULTAT D'EXPLOITATION VI 1225 802 690 52,74% 16,23%
+' '-'RESULTAT FINANCIER VII -948 -686 -516 38,19% 32,95%
= RESULTAT COURANT VIII 277 116 174 138,79% -33,33%
+' '-'RESULTAT NON COURANT IX -377 -126 15 199,21% -940,00%
15 - Impôt sur les résultats 94
= RESULTAT NET DE L'EXERCICE X -100 -10 95 900,00% -110,53%
CAF Cas Redatex
II- Capacité d'Autofinancement (CAF) 99 98 97
1 Résultat net de l'exercice
+ . Bénéfice +
+ . Perte - -100 -10 95
2 + Dotations d'exploitation (1) 640 460 392
3 + Dotations financières (1)
4 + Dotations non courantes (1)
5 - Reprises d'exploitation (2)
6 - Reprises financières (2)
7 - Reprises non courantes (2) (3)
8 - Produits des cessions (2)
9 + Valeurs nettes d'amortissement d'immob cédées
= CAPACITE D'AUTOFINANCEMENT (CAF) 540 450 487
10 Distribution des bénéfices 70
AUTOFINANCEMENT 540 380 487
Bilan fonctionnel Cas Redatex
Actif 99 98 97
AI 5728 4596 4425
ACE(HT) 16401 13669 11345
ACHE(HT) 629 570 1118
TA 182 535 610
Total Général 22940 19370 17498

Passif 99 98 97
FP 8032 6657 6223
PCE(HT) 13101 10911 9480
PCHE(HT) 747 742 775
TP 1060 1060 1020
Total Général 22940 19370 17498
Évolution de la structure financière

99 98 97 99/98 98/97
FRNG 2304 2061 1798 11,79% 14,63%
BFRE 3300 2758 1865 19,65% 47,88%
BFHE -118 -172 343 -31,40% -150,15%
BFG 3182 2586 2208 23,05% 17,12%
TN -878 -525 -410 67,24% 28,05%

Vous aimerez peut-être aussi