Vous êtes sur la page 1sur 45

ASPECTS COMPTABLES

INTRODUCTION
Les rapports entre la comptabilité et
la fiscalité semblent essentiels pour
la détermination de l’ensemble des
impôts et taxes des entreprises.
Toutefois, ce sujet est délicat du fait
des évolutions de la fiscalité qui
n’avance pas toujours au même
rythme que la comptabilité.
INTRODUCTION (suite)
La comptabilité se définit comme l’ensemble
des règles qui ont vocation à décrire les
opérations patrimoniales et journalières de
l’entreprise. Ainsi, la comptabilité rend compte
de la valeur des biens de l’entreprise et de son
enrichissement ou de son appauvrissement ;
elle est une source fondamentale
d’informations financières de l’entreprise
adressée aux créanciers et aux associés.
Quatre grands principes sont dégagés par le plan
comptable général :
1. la comptabilité doit refléter une image fidèle de
l’entreprise ;
2. elle doit appliquer les règles en vigueur avec la
plus grande sincérité possible pour traduire le
résultat de l’entreprise ;
3. la comptabilité est basée sur le principe de
prudence ;
4. et enfin, les méthodes utilisées doivent être
permanentes.
Comptabilité et fiscalité
Contrairement à d’autres Etats ou le
bénéfice fiscal est déterminé sans
considération des règles comptables
(amortissement, provision, comptabilité des
produits ou déductibilité des charges), la
fiscalité des entreprises au Cameroun
repose sur la comptabilité ; en effet, le
résultat imposable correspond au résultat
comptable revu et corrigé.
ASSIETTE DE L’IMPÔT :
D’une part, c’est l’ensemble des règles
appliquées ou des opérations effectuées par les
services pour déterminer les éléments
(bénéfices, chiffre d’affaires, valeur des biens
achetés ou reçus en héritage, etc.) qui doivent
être soumis à l’impôt, d’autre part le résultat
de ces opérations auquel est appliqué ensuite
le taux ou le barème de l’impôt. Dans ce
deuxième cas, il est synonyme de "base" ou, en
matière d’impôt sur le revenu, par exemple, de
"revenu net imposable".
LA NOTION DE CHIFFRE D’AFFAIRE (produits)

Le chiffre d'affaires (ou CA) désigne le total des


ventes de biens et de services d'une entreprise sur un
exercice comptable.

Ecritures comptable :

Db. 56/57/37/…..
Cr. 7 (produits)
Vente de bien ou de service à ………
LA NOTION DE CHARGE :
Les charges de l’entreprise vont
constituer l’ensemble des dépenses
engagées au cours d’un exercice par
l’entreprise en vue de réaliser son
chiffre d’affaire.
bénéfice net imposable
Fiscalement, le bénéfice net imposable est
établit sous déduction de toutes les charges
nécessitées directement par l’exercice. Même
dans les cas de transparence fiscale, le bénéfice
à répartir en vue de leur imposition entre les
mains des bénéficiaires est déterminé suivant
les mêmes règles. (Pour quelques axes de
recherches voir rapport formation de M.
Kousok de janvier 2010)
Les impôts sont généralement dus en fonction du
revenu, de la dépense ou du capital.
Pour ce qui est du revenu, l’impôt peut être
du à l’occasion de son acquisition et /ou de
sa distribution ;
En ce qui concerne la dépense, l’impôt est
du au moment de sa réalisation ;
Pour le capital, il est du à l’occasion de son
acquisition ou de toutes transaction y
afférente.
Le présent travail a pour but de présenter les
schémas de comptabilisation des différents impôts
traités dans les unités du modèle MC² comme suit :

début d’exercice
en cours d’exercice
et en fin d’exercice
TRAITEMENT COMPTABLE

LES IMPÔTS PAYÉS PAR LES


UNITÉS DU MODÈLE MC² EN
DÉBUT D’EXERCICE :
Payement de la patente (deux mois au plus tard après le
début de l’exercice) :

Db. 661000001-99-60 (Patente)


Db. 661000002-99-41 (Redevance audio visuelle)
Cr. 56/57 (Trésorerie)
Quittance N° ……………pour payement de la patente pour l’exercice……..
Payement de la taxe sur la propriété foncière

Db. 661000004-99- ?? (Taxe sur la propriété


foncière)
Cr. 56/57 (comptes de trésorerie)
Quittance N° ……………pour payement de la patente pour l’exercice………
LES IMPÔTS PAYÉS PAR LES MC² EN
COURS D’EXERCICE :
Retenues et payement de l’impôt sur les salaires :
Traitement des salaires à la fin du mois :
Db. 651100001-99-49 (Salaires du personnel)
Cr. 430700001-99-44 (Etat IRPP)
Cr. 430700002-99-25 (Etat Crédit foncier du
Cameroun CFC)
Cr. 430700004-99-85 (Etat CRTV)
Cr. 430700005-99-66 (Etat Taxe communale TC
& CAC)
Cr. 462000001-99-23 (CNPS salariale et
patronale)
Cr. 3712/373…. (Comptes du personnel)
Centralisation salaire du mois de………………….
Traitement des salaires à la fin du mois (suite) :

Db. 651400001-99-15 (Cotisations CNPS (part


patronale))
Cr. 462000001-99-23 (CNPS salariale et
patronale)
Centralisation salaire du mois de………………….
Traitement des salaires à la fin du mois (suite) :
Db. 662000001-99-48 (Crédit foncier patronal)
Cr. 430700002 -99-25 (Etat Crédit foncier du
Cameroun CFC)
Centralisation salaire du mois de………………….

Db. 662000002-99-28 (Fonds national de l'emploie patronnal)


Cr. 430700003 -99-05 (Etat Fond National de l'emploi
FNE)
Centralisation salaire du mois de………………….
Payement ou reversement des impôts sur salaire

Db. 430700001-99-44 (Etat IRPP)


Db. 430700002-99-25 (Etat Crédit foncier du Cameroun
CFC)
Db. 430700003-99-05 (Etat Fond National de l'emploi
FNE)
Db. 430700004-99-85 (Etat CRTV)
Db. 430700005-99-66 (Etat Taxe communale TC &
CAC)
Db. 462000001-99-23 (CNPS salariale et patronale)
Cr. 56/57 (comptes de trésorerie)
Payement des impôts retenus sur les salaires
Payement des taxes sur les revenus des capitaux
mobiliers :
TPRCM sur intérêts sur dépôt dans les banques :

Cas 1 EMF non assujettis à l’IS

Db. 662000003-99-08 (Prélèvement libératoire


(TPRCM))
Cr. 56 (banque)
Prélèvement libératoire sur intérêts sur dépôts du………au…….
Cas 2 EMF assujettis à l’IS

Db. 430110001-99- ?? (Etat TPRCM sur les intérêts sur


dépôts à récuperer)
Cr. 56 (banque)

Prélèvement libératoire sur intérêts sur dépôts du………au…….


 
TPRCM sur retenue sur les intérêts servis sur
épargne :
Prélèvement :
Db. 37 (Comptes de dépôt mutualistes)
Cr. 430700006-99-46 (Etat TPRCM sur intérêts
sur épargnes)
TPRCM sur intérêts sur dépôts du………au…….

Payement :
Db. 430700006-99-46 (Etat TPRCM sur intérêts sur
épargnes)
Cr. 56/57 (trésorerie)
Quittance N° ……. Pour payement TPRCM sur intérêts sur dépôts du………au….
TPRCM sur retenue sur les intérêts servis sur
épargne :
Prélèvement :
Db. 37 (Comptes de dépôt mutualistes)
Cr. 430700006-99-46 (Etat TPRCM sur intérêts sur
épargnes)
TPRCM sur intérêts sur dépôts du………au…….

Payement :
Db. 430700006-99-46 (Etat TPRCM sur intérêts sur
épargnes)
Cr. 56/57 (trésorerie)
Quittance N° …. Pour payement TPRCM sur intérêts sur dépôts du…au..
Payement des droits d’enregistrement du bail

Db. 663000001-99-35 (Droit d'enregistrement)


Cr. 56/57 (Trésorerie)
Quittance N° ……..pour payement droit d’enregistrement du bail pour le loyer
de………..pour la période allant de……………à………….
Prélèvement et payement des précomptes sur le
loyer :
Cas 1 : le bailleur accepte le prélèvement du précompte sur
loyer

Prélèvement :
Db. 652340001-99-09 (Loyer immeubles)
Cr. 37/56/57 (compte bailleur ou compte de trésorerie)
Cr. 430200001-99-00 (Etat acomptes sur loyer à payer)
Payement loyer de…………. du………au…….

Payement :
Db. 430200001-99-00 (Etat acomptes sur loyer à payer)
Cr. 56/57 (trésorerie)
Quittance N° …….. Pour payement acomptes sur loyer à payer du………
au…….
Prélèvement et payement des précomptes sur le
loyer :
Cas 2 : le bailleur refuse le prélèvement du précompte sur
loyer
Prélèvement (en plus de l’écriture du loyer passé):
Db. 665000001-99-85 (Précompte sur loyer à la charge de la
MC²/MUFFA)
Cr. 430200001-99-00 (Etat acomptes sur loyer à payer)
Payement loyer de…………. du………au…….

Payement :
Db. 430200001-99-00 (Etat acomptes sur loyer à payer)
Cr. 56/57 (trésorerie)
Quittance N° …… Pour payement acomptes sur loyer à payer du…au..
Payement des acomptes mensuels d’IS :

Db. 430100001-99- ?? (Etat acomptes mensuels


d'IS)
Cr. 56/57 (Trésorerie)

Quittance N° ……..pour payement Etat acomptes


mensuels d'IS pour mois de……………20……
Payement des timbres fiscaux :

Db. 663000002-99- 16 (Timbres


fiscaux)
Cr. 57 (Caisse espèce)

Achat timbre fiscaux pour………………..


TVA: Taxe sur la Valeur Ajoutée
La reconnaissance par l’administration de
l’appartenance des unités du modèle MC² à
la 1ière catégorie des EMF (voir article 5 du
règlement COBAC) dont la caractéristique
essentielle est de ne traiter exclusivement
qu’avec ses membres leur procure l’éligibilité
aux exonérations généralement et légalement
accordés aux EMF constitués sous forme
associative.
TVA: Taxe sur la Valeur Ajoutée (suite)
Cet exonération dont bénéficie les unités du
modèle MC² ont été plusieurs fois affirmées
par la doctrine administrative et notamment
dans la lettre n° 3175/MINEFI/DI/LC/L du
13 décembre 2002, précisant le régime des
TVA des prêts accordés aux membres des
mutuelles .
Payement des amendes et pénalités
fiscales :

Db. 664000001-99- 23 (Pénalités et amende


fiscale)
Cr. 56/57 (Trésorerie)
Quittance N° ……..pour payement amendes et
pénalités fiscales relatives à………………..
TRAITEMENT COMPTABLE

LES IMPÔTS EN FIN D’EXERCICE :


IMPÔTS SUR LES SOCIETES (IS)
Détermination de l’IS :
Le tableau 17 (TABLEAU DE PASSAGE DU RESULTAT
COMPTABLE AVANT IMPÔTS AU RESULTAT FISCAL) de la

(DSF) Déclaration Statistique et Fiscale


permet de retraiter le résultat
comptable pour obtenir le résultat
fiscal comme suit:
Calcule du résultat fiscal

Résultat fiscal =
Résultat comptable + les
Réintégrations – les Déductions
C’est quoi les réintégrations?
La réintégration consiste à remettre dans le résultat
comptable, les charges admises en comptabilité mais
rejetées par la fiscalité du fait de l’inobservation de
certaines règles.
Dans la politique de gestion de son parc automobile, une
entreprise peut bien décider de pratiquer le système
dégressif tout en sachant que le système d’amortissement
des immobilisations admise par la fiscalité est le système
constant.
Le supplément d’amortissement ainsi obtenu sera remis
dans le résultat comptable.
C’est quoi les déductions?
Les déductions consistes à retirer du résultat
comptable, les charges rejetées en comptabilité mais
acceptées par la fiscalité du fait de l’inobservation de
certaines règles.

Dans la politique de gestion de son parc automobile,


une entreprise peut bien décider de pratiquer des taux
d’intérêt en dessous de ceux indiqués par la fiscalité.

La différence d’amortissement ainsi obtenu sera


déduite du le résultat comptable.
Détermination de l’impôt
Si 38,5% du résultat fiscal > à 1,1% du Chiffre
d’affaire, alors IS et dont calcule de l’Impôt
dans le tableau 18

Si 1,1% du Chiffre d’affaire > à 38,5% du


résultat fiscal , alors Minimum de perception
et dont calcule de l’Impôt dans le tableau 19
Reconstitution de l’impôt à payer :
Etant donné que les acomptes mensuels d'IS et
les TPRCM (prélèvements libératoires) sur les
intérêts des dépôts de la MC² dans les comptes
d’épargne payés constituent des avances
d’impôt sur le revenu, les écritures suivantes
sont passées pour solder ces comptes et avoir
ainsi le montant net d’impôt à payer.
Comptabilisation de l’impôt:
Db. 850000001-99-?? (RESULTAT AVANT IMPÔT)
Cr. 860000000-99- ?? (Impôts sur le
résultat (IS))
Comptabilisation de l’impôt annuel
Db. 860000000-99- ?? (Impôts sur le
résultat (IS))
Cr. 430100001-99- ?? (Etat acomptes
mensuels d'IS)
Pour clôture du compte acomptes mensuels d'IS
Db. 860000000-99- ?? (Impôts sur le
résultat (IS))
Cr. 430110001-99- ?? (Etat TPRCM sur
les intérêts sur dépôts à récupérer)

Pour clôture du compte acomptes mensuels d'IS


Reversement ou payement de l’impôt

Au cas où il y a un excèdent d’impôt à payer,


l’écriture suivante sera passée :

Db. 860000000-99- ?? (Impôts sur le


résultat (IS))
Cr. 56/57 (Trésorerie)
Quittance N°…………..Pour payement IS exercice 20……
REFLEXION SUR LE PAYEMENT DE LA TVA SUR
LES INTERÊTS SUR BONS DE CAISSE :
Au cas où l’administration fiscal décide de
traiter les bons de caisse des unités du modèle
MC² comme étant des placements effectués
par des professionnels de la finance et non
comme la sécurisation des dépôts des pauvres,
nous nous trouverons dans l’obligation de
considérer que les intérêts versés par la First
Bank sont toutes taxes comprise (intérêts +
TVA) et les comptabiliser ainsi qu’il suit :
Constat
Db. 56 (Banque)
Cr. 703000001-99- ?? (Intérêts reçus sur
Bon de Caisse)
Cr. 430300001-99-89 (Etat TVA collectée)
Quittance N°…………..Pour payement IS exercice 20……

Reversement ou payement
Db. 430300001-99-89 (Etat TVA collectée)
Cr. 56/57 (trésorerie)
Quittance N° …….. Pour payement TVA du………au…….
Merci…..
De votre
Aimable attention.

Vous aimerez peut-être aussi