Vous êtes sur la page 1sur 40

LA POLLUTION DE L’EAU

Exposé sur l’environnement et écologie


Avec Mme RAVAONJANAHARY Hasinarivelo

Présenté par le Groupe 5 L1B


 Antsasoa
 Lovasoa
 Tsinjo
 Joelinaivo
 André
Plan de travail
Introduction

I. Généralités

II. Source de la pollution de l’eau

III. Stratégie de surveillance de la pollution de l’eau

IV. La population de l’eau à Madagascar

Conclusion
I. Généralités 
L’eau est un élément naturel indispensable pour la vie
des êtres vivants
 Elle est aussi importante pour le développement
socio-économique réel et durable d’un pays
 Ainsi, on distingue :

 les eaux de surface


 les eaux souterraines
 les eaux de pluies
I.1. Définition de la pollution de l’eau
 Ellepeut se définir comme une altération qui
rend son utilisation dangereuse et / ou perturbe
l’écosystème aquatique

 Ellesurvient quand des matières y sont déversées


et qui en dégrade la qualité

 Elle
inclut toutes les matières superflues qui ne
peuvent être détruites par l’eau naturellement
I.2. Différentes sortes de pollution de l’eau

Nous pouvons classer la pollution de l’eau en


quatre sortes :

 pollution organique,

 pollution microbiologique,

 pollution chimique,

 pollution toxique.
I.2.1. La pollution organique
 Elle se présente par
la présence des
matières organiques polluant dans
l’eau.
I.2.1. La pollution organique
 donne aux rivières un aspect sale et trouble et
peut gêner la vie des êtres vivants aquatiques.

 pourrait aussi être l’origine d’un tarissement


d’oxygène dans l’eau et pourrait, en effet,
entraîner leur mortalité.

 présente également un impact sur la qualité


des eaux destinées à la consommation
humaine
I.2.2. La pollution microbiologique
 Elle correspond à la présence dans l’eau de germes
pathogènes pour l’homme ou pour la faune aquatique.

 Elle provient en général de rejets directs d’effluents


contaminés non traités

 Elle peut provoquer l’apparition de maux de ventre,


de vomissements, de maux de tête, de fièvre ou de
diarrhée des maux de gorge et une irritation de la peau
ou des yeux
I.2.3. La pollution chimique
 Elle se présente par une croissance
excessive des éléments chimiques dans
l’eau.
I.2.3. La pollution chimique
La pollution chimique entraîne le phénomène
d’eutrophisation, c’est-à-dire un enrichissement en sels
minéraux d'un milieu aquatique

Elle entraîne
un déséquilibre écologique
un impact sur la qualité des eaux destinées à la
consommation humaine.
I.2.4. La pollution toxique
 La pollution toxique se traduit par la
présence des substances toxiques dans l’eau.

 Elles
peuvent être classées en deux groupes
suivant leur origine :
les produits d’origine minérale
les produits d’origine organique
II. Les sources de la pollution de l’eau
 Grosso modo, la pollution de l’eau a pour origines
principales : l’activité humaine, les industries,
l’agriculture, les décharges de déchets domestiques et
industriels, etc.

 Elle peut, dans certaines circonstances, être causée


par la nature elle-même, (ex: l’eau coule par des sols
qui a un taux élevé d’acidité).
II.1. Les déchets biodégradables
 Ils viennent principalement des humains et des
déchets d’animaux.
 Ils entraînent :

la multiplication des bactéries dans l’eau qui


consomment les oxygènes aquatiques.
la destruction de la vie aquatique.
II.2. Les substances nutritives des plantes
 Les substances nutritives des plantes comme le
phosphate et le nitrate couleront dans l’eau par
les déchets, l’écoulement, l’engrais et le bétail.

 La surabondance d’azote ou de phosphore


dans l’eau provoque le développement des
algues et le changement de l’état de l’eau,
d’où l’eutrophication ou l’enrichissement des
matières nutritives dans l’eau
II.3. La chaleur
 La chaleur est une source de pollution de
l’eau.

 Lorsque la température de l’eau


augmente, le nombre de particules
d’oxygènes dissoutes diminue.

 Et la pollution thermique se déclenche


II.4. Le dépôt de sédiment
 Le dépôt de sédiment est une source commune de la
pollution de l’eau.
 Ils proviennent des matières minérales ou organiques

qui sont soient lavés ou transportés par le vent dans


des sources d’eau.
II.5. Les produits toxiques
 Des produits toxiques et dangereux sont des sources
de la pollution chimique et de la pollution toxique.

 Ils résultent généralement des écoulements provenant


des routes pavées et des pesticides, des déversements
industriels et des fuites de pétroles.
II.6. Les polluants radioactifs
 Les polluants radioactifs proviennent des
déversements d’eaux usées d’usines, des hôpitaux et
des mines d’uranium. Ces polluants peuvent aussi
venir d’isotopes naturels comme le radon.
II. 7. Les PPCPS
 On pourrait ajouter une septième catégorie de
pollution provenant des produits pharmaceutiques et
des produits de soins personnels (PPCPS) y compris
les médicaments, les lotions et les savons qui sont
retrouvés de plus en plus dans les lacs et rivières.
III. Les stratégies de surveillance de la
pollution de l’eau
III.1. Les indicateurs de mesure de pollution de
l’eau
 Il existe deux types de stratégies pour organiser
cette surveillance:
des analyses toxicologiques ou
écotoxicologie
et des analyses physicochimiques
III.1. 1. L’écotoxicologie
 L’écotoxicologie est une stratégie qui consiste
de détecter la présence des polluants dans
l’eau par l’observation et la mesure des
changements qu’ils provoquent sur un
organisme vivant.

 Pourtant, elles ne donnent pas d’indication sur


la nature et la quantité des polluants impliqués.
III.1.2. L’analyse physicochimique
L’analyse physicochimique est une stratégie qui
permet d’identifier une substance et d’en mesurer
la concentration avec précision.

Elle permet de mesurer la concentration d’un


polluant donné dans l’eau et de la comparer aux
valeurs seuil réglementaires.
III.2. Stratégie de contrôle de la pollution de l’eau

III.2.1. Mesure de surveillance

III.2.1.1. La limitation des rejets polluants


Elle consiste à réduire au maximum les rejets
aqueux et les émissions correspondantes tout en
évitant tout transfert de pollution vers un autre
milieu
III.2.2 La surveillance des rejets
Le principe de base de la surveillance des rejets
est de considérer que l’industrie est responsable
du contrôle de la qualité de ses rejets. Les plus
gros pollueurs sont obligés à cette fin de
surveiller régulièrement leurs effluents : c’est
ce qu’on appelle l’autosurveillance
II.2. 2. Stratégie d’épuration
La stratégie d’épuration vise la dépollution ou
l’élimination des polluants dans l’eau.

Il y a l’autoépuration et l’épuration artificielle.

III.2.2.1. L’autoépuration
C’est un processus d’épuration qui a lieu dans la nature
III.2.2.1. L’autoépuration

Elle est limitée par la rareté des biotopes ayant


de fortes capacités d’autoépuration.
Elle dépend aussi des autres facteurs comme le
froid ou la sécheresse et les propriétés
physicochimiques des sols.
III.2.2.2. L’épuration artificielle
 C’est un système de traitement des eaux fortement
polluées dans des stations d’épuration.
 Le principal objectif est de réduire le plus possible les
matières en suspension et les matières organiques
dans l’eau. Station d’épuration d’eau de
Mandroseza Madagascar
IV. La pollution de l’eau à Madagascar

IV.1. La situation de l’eau à Madagascar


Madagascar dispose :

de plus de 3000 km environ de fleuves et rivières

Environ 2000 km² de lacs

En moyenne, la pluviométrie annuelle est de 1500


mm sur tout le territoire national
IV.1.La situation de l’eau à Madagascar

Les cadres légaux régissant l’eau douce


malgache sont :

la Convention de Ramsar depuis


1998

le Code de l’Eau établi en 1999


IV.2.La pollution de l’eau à Madagascar
À Madagascar, le problème de la pollution des eaux
commence à devenir de plus en plus préoccupant.

Les sources majeures sont

les rejets polluants : domestiques égouts ménagers


et industrielles

eaux usées urbaines (ordures municipales) ;

rejets polluants agricoles (intrants)  et des élevages ;

rejets polluants des exploitations minières


IV.2.La pollution de l’eau à Madagascar
La pollution peut toucher tous les types de ressources en
eau.

Pour l’eau de surface, la contamination peut se faire par :

déversement direct des rejets polluants dans les réseaux


et réservoirs de surface,

transport et infiltrations des eaux de ruissellement en


surface du sol
IV.2.La pollution de l’eau à Madagascar

Pour l’eau souterraine, en présence des


précipitations et infiltrations efficaces, la partie
infiltrée véhicule les polluants dans le sol et sous-sol
en franchissant quelques obstacles avant d’atteindre
l’aquifère.
IV.2.La pollution de l’eau à Madagascar

L’eau de pluie est actuellement pollué aussi on


peut avoir des pluies acide, pluie pollué par les
poussières nucléaire.
IV.2.La pollution de l’eau à Madagascar
 Particulièrement,
en tant que pays situé dans la
zone océan Indien, Madagascar est largement
exposé aux risques de pollution marine .

Épave de Gulser Anna


IV.3. Solutions proposées
Pour résoudre le problème de la pollution de l’eau à Madagascar, il
faut 

un changement de comportement : transformation des mentalités,


des tabous et des traditions de mauvaises habitudes de vie.

Des mobilisations communautaire, éducation sanitaire.

Des implantations adéquate des captages comme le JIRAMA

amélioration des infrastructures, protection contre les


pollutions de l’eau et traitements de l’eau.

Sensibilisation et d’encouragement des reboisements.


IV.3. Solutions proposées

Nettoyage d'une plage mazoutée,


Conclusion
 L’eau est un élément vital pour les êtres vivants.

 La pollution de l'eau est devenue l'un des problèmes


majeurs de l'environnement.

 Pour y faire face, il faut :


des changement de comportement
des changement des traditions et de mauvaises
habitudes de vie.
Autant, l’installation et l’amélioration des
stations d’épuration ainsi que le reboisement
sont aussi à encourager
FIN DE L’EXPOSÉ

 MERCI DE VOTRE AIMABLE


ATTENTION