Vous êtes sur la page 1sur 33

MEMOIRE DE FIN D’ETUDES DE MASTERE DE RECHERCHE

Spécialité : Changement Climatique et Gestion de l’Eau

Effets de différentes qualités d’eau d’irrigation sur la


consommation en eau, le sol et la croissance d’une culture de
tomate dans la région de Medjez El bab
MFE soutenu publiquement le 06 avril 2021 par

Souhir ABED

ESI Medjez el Bab


Plan
Introduction
● Changements climatiques: manifestation et impacts
● Salinité: Effets sur sol et plante
● Objectifs
Matériel et Méthodes
● Présentation de la zone d’étude
● Conduite de l’expérimentation
● Suivis et analyses

Résultats et discussion
● Gestion de l’irrigation
● Caractérisation chimique des eaux d’irrigation et de drainage
● Effets des eaux salées sur le sol
● Effets sur la culture de tomate d’arrière-saison

Conclusion et perspective
2
Introduction
 La variation statistique de l’état moyen du climat
pendant une période de temps bien déterminée.
Changement
 Le CC est dû à:
climatique (CC)
- Processus internes naturels;
- Forçages externes.

Un ensemble de scénarios nommés profils


représentatifs d’évolution de concentration RCP.
Scénarios du CC sont conçus pour fournir des scénarios futurs
réalistes des différentes émissions d’origine
humaine.

3
 Sécheresse
Ressources  ENM
en eau  Inondation
 Fente des glaciers

Changement climatique

 Structure  Producti
 Propriétés Sols Plantes on
physique et  ETC
chimique

4
Anomalie de température (à gauche) et Indice de Baisse des précipitations moyennes à droite
précipitation (à droite) à l'horizon 2050 2020 et à gauche 2050 annuelles du modèle
HADCM3 à l’horizon 2050

5
Ressources en eau: Situation actuelle
Eaux souterraines (2,1 Milliards de m3/an)

Salinité des eaux souterraines Répartition des eaux souterraines de


salinité <1,5 g/l
> 5 g/l
8%
3 - 5 g/l
22%
<1,5 g/l
21% Centre/Sud
40%
Nord
60%
1,5 - 3 g/l
48%

70% des eaux souterraines sont dans le Sud


Irrigation avec des eaux
de forte salinité

Sols Plantes

La structure de sol La germination des grains

La transpiration
La perméabilité
La photosynthèse
La porosité
L’absorption et le transport du
potassium et du calcium
La fonction microbiologique

La physiologie des plantes


7
Contexte
 Superficie irriguée: 459 570 ha, soit 8% de la superficie agricole

 33% de la production agricole


 Salinité des eaux de la Madjerda: 1,5 g/l en période de crue et 3 g/l en
étiage.
 Les ressources souterraines sont de salinités variables selon les régions,
 mais sont marquées
Superficie du PPI depar un gradient
Medjez el Bab:de salinité Ouest
3 700 ha, autour-de
Estlaou Amont
ville – Aval.
de Medjez
el Bab le long de l’Oued Madjerda.

 L’occupation du sol: maraîchage d’été, particulièrement la culture de la


tomate, en plus de l’arboriculture fruitière, les céréales et les cultures
8
fourragères avec la pratique de l’irrigation de complément.
Objectifs

La quantification de la consommation d’eau de la culture de la tomate,


dans les conditions actuelles et selon les projections climatiques

L’évaluation de l’effet des eaux de salinités


. différentes sur la
consommation en eau

L’impact des eaux chargées en sel

Le sol La culture de tomate


9
Matériels et Méthode

10
Présentation de la zone d’étude
Localisation: ESIM Medjez El bab
Les coordonnées géographiques sont:
 Latitude: 36°36’ à 36°41’ Nord,
 Longitude : 9°35’ à 9°37’ Est.
Etage climatique: Semi aride supérieur
Pluviométrie moyenne annuelle: 420 mm
Température moyenne annuelle:19 °C
Ressources en eau: Madjerda et puits de
surface
Ressources en sols: Sols peu évolués
d’apport alluvial mal drainés
11
Conduite de l’expérimentation
23/09/2020 05/12/2020
Plantation Fin de l’essai

17 cm

Sol
Filtre
Lit de gravier

12
Calcul de besoins de la culture de tomate de la variété ‘Dorra’ d’arrière saison

Les besoins en eau pour chaque culture exprimés en mm d’eau/jour selon la


formule suivante:

Date 17 Sep.-30 Sep. 01 Oct.-30 Oct. 01 Nov.-15 Déc. 15 Déc.-31 Déc.


Phase initiale croissance mi-saison tardive et Récolte
Kc 0,45 0,75 1,15 0,8
ET0 mm/mois 143,73 86,48 46,16 30,98
ETc mm 28,02 80,90 69,24 15,98
Besoin ml 228,47 295,63 163,06 105,90
Dose ml 250 300 250 250

13
Projection de Besoin en eau de la tomate à l’horizon de 2045

Formule de Thornwhaite

Scénario RCP8,5
Projection de la
Température ET0 ETc
consommation
Précipitation

Formule de Blaney et Criddele

14
Suivis et analyses

Eaux Sol Plante

 pH
 CE 1/5  Longueur et diamètre
 CE et RS
 CEe  Masse sèche et Masse
 Sodium
 Msd fraiche
Absorbation Ratio:
ΔS = Sf – Si  Calibre et Nombre des fruits
SAR  ∆S
 Indice de Brix IB
 Bilan ionique
15
Traitements statistiques des données

• ANOVA à 1 facteur basée


• Test de Duncan pour la comparaison multiple de moyenne au seuil
5%.
• Analyses réalisées à l’aide du logiciel SPSS (IBM SPSS Statistics
v20).

16
Résultats

17
Consommation de l’eau de tomate ‘Dorra’

C o n s o m m a t io n e n e a u ' l'
Eau potable T Puits :P Ma djerda M0 Madjerda +3g :M3
Mad jerda +4 ,5 g :M4,5

M4,5; 7.37 T; 7.73

L’ajout des sels n’a aucun effets sur la consommation M3; 7.23 P; 7.03
d’eau de la tomate d’arrière-saison d’où la consommation M0; 7.77
moyenne est de 7l/ plante.
18
Projection de la consommation d’eau à l’horizon de 2041- 2045

Phase 2020 2041 2042 2043 2044 2045

Initiale 111,07 250,81 212,72 242,46 249,32 247,83

Croissance 359,73 255,26 245,74 585,04 586,11 663,40

Mi-saison 282,47 286,68 252,37 480,34 246,62 312,31

Tardive 119,58 173,09 176,91 390,42 224 ,27 173,94

 Le besoin en eau augmenterait entre 2020 et 2045 surtout en phase de croissance et


de mi-saison.
 L’augmentation de la température provoquerait une augmentation remarquable au
niveau des besoins en eau de la tomate d’arrière-saison.
19
Qualité initiale des eaux d’irrigation
pH
Qualité des eaux pH Moy. pH Min. pH Max. CV (%)

T 7,4 7,0 7,7 2,0


P 6,9 6,4 7,2 4,3
M0 7,1 6,8 7,8 3,7
M3 7,6 6,8 8,4 6,0
M4,5 7 ,5 6,9 7,9 5,5

CE
CEi (dS/m)
Désignation CV (%)
Moy. Min. Max.
T 0,3 0,3 0,3 3,1
P 1,9 1,5 2,3 10,0
M0 1,7 1,3 2,6 14,4
M3 3,0 2,4 3,5 9,1
M4.5 4,7 4,2 5,6 5,6
20
Bilan ionique

Composition ionique (méq/l)


Qualité des
SAR
eaux Na+ Ca2+ Mg2+ K+ Cl- SO42- HCO3-

T 1,87 3,5 1,5 0,18 2,82 2,43 2,00 1,67


P 11,32 4,0 9,0 0,20 14,10 4,83 2,50 6,27
M0 21,70 6,0 12,0 0,07 21,15 8,51 4,00 5,51

M3 21,72 8,6 1,5 0,21 15,51 7,12 4,00 13,73

M4,5 98,31 1,5 10,0 0,26 88,83 26,40 3,00 57,98

21
Faciès géochimique

 T, P, M0 et M3: faciès chloruré -


sulfaté calciques et magnésiens.
 M4,5: faciès hyper chloruré
sodique

22
Volumes drainés pour chaque qualités d’eau d’irrigation
160

140
Vd T Vd P Vd MO Vd M3 Vd M4,5
120

100

80
Vd 'ml'

60

40

20

0
20 20 20 2 0 2 0 2 0 20 20 20 20 20 2 0 2 0 20 20 20 20 20 2 0 2 0 2 0 20 20 2 0 20 20 20 2 0 2 0 2 0 2 0 20 20 20 20 2 0
/20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20 /20
9 9 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2
/0 /0 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1 /1
28 30 01 0 3 0 5 0 7 09 11 13 15 17 1 9 2 1 23 26 28 30 31 0 1 0 3 0 5 07 09 1 1 13 15 17 1 9 2 1 2 3 2 5 27 29 01 03 0 5
M4,5; 2.00 T; 1.80

M3; 2.20 P; 2.50

M0; 1.80
23
Fractions de lessivage

Qualités Vd/Vi
T 19,9
P 25,7
M0 18,6  La fraction drainée (Vd/Vi) est en moyenne de 21,4 %.
M3 23,3
M4,5 19,6

30

f(x) = 0.42 x − 2.1


R² = 0.95
20  Une corrélation hautement significative existe entre
Vd/Vi '%'

la fraction de lessivage et Vd.


10

0
47 49 51 53 55 57 59 61 63 65 67
Vd 'ml'
24
Caractérisation des eaux de drainage

Qualité des eaux CEd Moy. CEd Min. CEd Max. CV (%)

T 1,8 0,8 3,6 4,6

P 3,5 3,1 4,7 10,2

M0 3,7 3,0 4,8 9,8

M3 5,1 3,8 5,8 11,3

M4,5 5,7 4,1 7,5 19,7

25
Effets sur le sol
CEe

CEe 'dS/m'
12
7.5
9 6
f(x) = 0.38 x − 0.76
CEe 'dS/m'

4.5 R² = 0.99
6
3

3 1.5

b b c c 0
a 0 2 4 6 8 10 12 14 16 18
0
sol i T P M0 M3 M4,5 CEi 'dS/m'
Qualité de l'eau d'irrigation

 Les sels ramenés par les eaux d’irrigation engendrent la salinisation des sols
proportionnelle à la salinité des eaux. 26
Effets sur le sol
Stock en sels dans le sol

ΔS eau 'g'
450 5
430.95
400
350 349.3 4
f(x) = 0.83 ln(x) + 1.45
300 R² = 0.92
250 219.3
3
197.62
200
150 2
49.98
100
50
1
0
T
P 0
M0 0 5 10 15 20 25
M3
M4,5
ΔS sol 'g'
Qualité

 l’utilisation des eaux ayant des salinités forte agit négativement sur le sol et sur la
plante, le stock en sels du sol augmente de 349,3 et 430,9 g pour M3 et M4,5 par
rapport au témoin T (49g) aussi pour M0 et P.

27
Effets sur la
Longueur
tomate Diamètre

Dmoy 'cm'
90 0.6

0.5

60 0.4
Ltmoy 'cm'

0.3
b b b a a
30 b 0.2
b b
a a
0.1
0
T P M0 M3 M4,5 0.0
T P M0 M3 M4,5
100
0.6
f(x) = − 0.05 x + 0.61
75 f(x) = − 8.38 x + 85.39 R² = 0.94
0.45
Ltmoy 'cm'

R² = 0.9

Dmoy 'cm'
50 0.3

25 0.15

0 0
0 1 2 3 4 5 6 7 0 1 2 3 4 5 6 7
CEi 'dS/m' CEi 'dS/m'
28
Effets sur la tomate
Calibre de fruit

C a lib r e d e s fr u its 'c m '


3

3
2
calibre 'cm'

2 2
f(x) = − 0.31 x + 2.11
c c R² = 0.79

1 1
b

1
0
a a 0 1 2 3 4 5 6 7

0 CEi 'dS/m'
T P M0 M3 M4,5

29
Effets sur la tomate
Indice de Brix
7.5

Qualité CEi (dS/m) IB Moy


6
T 0,37 5,10 f(x) = 0.19 x + 4.61
R² = 0.8

IB
4.5
P 2,33 4,42
3
M0 2,02 5,48
1.5
M3 4,66 5,08
M4.5 5,33 5,43 0
0 1 2 CEi3 'dS/m'4 5 6 7

CE

IB
30
Conclusion

L’interaction entre le climat, l’eau et le Les eaux chargées provoquent la


sol va subir de nombreuses salinisation des sols; cela se manifeste
transformations entraînant un impact à travers le stock en sels élevé de 300
global négatif sur la culture de tomate. g par rapport aux témoins.

L’ajout de sels provoque une


Les caractéristiques climatiques
réduction hautement significatives
agissent significativement sur la qualité
des paramètres de croissance de la
et la quantité des eaux d’irrigation ainsi
plantes.
que sur la culture de tomate en termes
de besoins en eau.
31
Perspectives
Etude complémentaire

Scenarios du CC

Sols plantes Eaux


32
Merci pour votre attention

Vous aimerez peut-être aussi