Vous êtes sur la page 1sur 8

Le stockage de l’énergie par air

o Réalisé par : comprimé 


IMANE SALILI
TARIQ
ELGOURMAOUI
HAMMOU RKIZ

o Encadré par :
Mr BEEN AMI
 la conclusion  L'introduction
6 1
 Les centrales CAES plus  le stockage de
l’énergie par air
grand dans le monde et les
applications voitures 5 2 comprimé et la
et les batteries production
d'électricité

 Quel est l’avantage  Les différents


et les inconvénients des
systèmes CAES 
4 3 types des centrales
CAES 
I. Introduction :

Le stockage de l'énergie est important que sa production, en particulier dans les


projets qui dépendent de la production d'énergie électrique par des sources
renouvelables telles que l'énergie éolienne, l'énergie solaire et autres.

De nombreuses technologies ont émergé pour stocker de l'énergie, comme le stockage


par batterie, le stockage par chaleur latente ou sensible et le stockage par pompage,
et chaque technologie a ses propres caractéristiques qui diffèrent des autres et
justifient son utilisation dans un endroit spécifique sans l'autre, mais la principale
différence que l'on constate entre ces technologies est la quantité d'énergie capable
de stocker en plus de la vitesse de restitution de cette énergie et de la convertir au
type d'énergie nécessaire à la consommation.

Le stockage d'énergie par air comprimé (CAES), qui fait aujourd'hui l'objet de nos
recherches, est l'une des technologies de stockage d'énergie les plus importantes et
cette technologie n'est pas entièrement nouvelle mais a été utilisée pour la première
fois dans les années 1970. Apprenons à connaître le principe du travail.
II. Le stockage de l’énergie par l'air comprimé et la production
d'électricité :

1. Qu’est-ce que le stockage de l’énergie par air comprimé ?


o Le « CAES », (de l’anglais Compressed Air Energy
Storage) est un mode de stockage d’énergie par air
comprimé, c’est-à-dire d’énergie mécanique
potentielle, qui se greffe sur des turbines à gaz.

o Dans une turbine à gaz classique, de l’air ambiant


est capté et comprimé dans un compresseur à très
haute pression (100 à 300 bar). Cette compression
de l’air s’accompagne d’un échauffement pouvant
aller jusqu’à quelques centaines de degrés. L’air
chaud comprimé est injecté avec du gaz dans une
chambre de combustion. Le mélange en sortie
entraîne une turbine et un alternateur pour
produire de l’électricité.
2. Principe de fonctionnement de l'usine CAES :

o Le principe du travail de cette


technologie dépend de la
pression de l'air dans des
fosses ou des grottes spéciales
afin qu'elles soient aussi
imperméables que possible et
empêchent les fuites d'air
d'utiliser cet air plus tard pour
déplacer des turbines
(turbines), qui à leur tour font
tourner un générateur
électrique pour produire de
l'électricité.
Le travail de cette technologie et du système dans son ensemble peut être divisé en deux cycles:

Cycle de charge
• Lorsque la demande d'électricité est faible et qu'il y a un surplus de production, ce surplus
d'énergie électrique est utilisé pour alimenter un compresseur pneumatique (Compresseur), d'où
sort un tuyau qui va vers le réservoir d'air et ce réservoir peut être une grotte ou un mine de sel
sous la surface de la terre (grands réservoirs) Ou un conteneur d'air comprimé au-dessus du sol
(lors du stockage en petites quantités), pendant le cycle de chargement, l'air est comprimé à
travers le tube dans le réservoir.

Cycle de décharge

• Lorsque la demande d'électricité est élevée, en particulier aux heures de pointe lorsque le besoin
de produire de l'énergie électrique apparaît, l'air comprimé circule à travers un tube allant du
réservoir vers un échangeur de chaleur pour chauffer l'air et le pénétrer dans la chambre de
combustion du gaz naturel. . Ce gaz fait tourner la turbine à gaz (turbine) à haute pression, puis il
tourne et déplace le gaz de celle-ci vers une deuxième turbine à gaz de basse pression et tourne
sous l'influence du gaz.
Les différents types des centrales CAES 
Les CAES adiabatiques et isothermes

Vous aimerez peut-être aussi