Vous êtes sur la page 1sur 37

Institut Supérieur des Études Technologiques de

DJERBA

Département Génie Mécanique

Cours: Contrôle Non Destructifs

Niveau: MI21

AU: 2011-2012
Chapitre 1:

Généralités sur le Contrôle Non


Destructif
Plan du chapitre

Plan
I. Introduction I. Introduction

II. Le C.N.D II. Contrôle Non Destructif (CND)


III. Principales III. Principales origines de défauts
origines des défauts

IV. Caractéristiques
IV. Caractéristiques des défauts
des défauts
V. Domaines d’application
V. Domaines
d’application

Chapitre 1
I. Introduction

Plan
Fautes possibles Effets possibles
P roc e s s us
Matiè re Arrêt
I. Introduction
Maté rie l Marche
Milie u dégradé e
II. Le C.N.D Défaut Non co nformité
Moye ns du produit
III. Principales
Ris que s
origines des Main d'oeuvre
défauts d'accident

IV.
Caractéristiques
des défauts
Maintenance Maintenance
V. Domaines préventive corrective
d’application Maintenance
améliorative
Chapitre 1
Plan La présence de défauts dans la matière peut générer
des risques :
I. Introduction • physiques (explosion, incendie, Fuites,…)
• économiques (dégâts, perte de production,
II. Le C.N.D …)
III. Principales
origines des
défauts

IV.
Caractéristiques
des défauts

V. Domaines
d’application

Chapitre 1
II. Contrôle Non Destructif (CND)

Plan Le contrôle non destructif est défini comme étant


l’ensemble des techniques permettant de tester une pièce
I. Introduction sans la détruire et d’évaluer son aptitude au bon
fonctionnement sans altérer sa tenue de service.
II. Le C.N.D
C’est un ensemble de méthodes tel que:
III. Principales
origines des - Ressuage,
défauts
- Magnétoscopie,
IV.
Caractéristiques
des défauts
- Ultrasons,

V. Domaines - Courants de Foucault,


d’application
- Contrôle par rayonnement…
Chapitre 1
III. Principales origines de défauts

• Un défaut est une imperfection de matière ou de forme.


Plan

I. Introduction
• Un défaut peut apparaître:

II. Le C.N.D Matériau de base

III. Principales Elaboration


origines des défauts
Fabrication
IV.
Caractéristiques
des défauts Traitement

V. Domaines
d’application Utilisation Assemblage

Chapitre 1
Plan

• La plupart des pièces aux cours de leur service sont soumises à des
I. Introduction
efforts importantes. Dans les pièces mécaniques, les défauts sont à
II. Le C.N.D
l’origine:

III. Principales Des fissures de fatigue et des ruptures brusques car le matériau
origines des défauts n’a plus les qualité mécaniques requises pour le bon
fonctionnement de la pièce.
IV.
Caractéristiques
des défauts De la détérioration d’un assemblage ou la diminution de la
résistance à la corrosion dans le cas d’un manque d’adhérence très
V. Domaines
d’application localisé dans un collage ou un revêtement.

Chapitre 1
III.1. Défauts ou inadaptation de la matière

• A l’élaboration :
Plan

I. Introduction

II. Le C.N.D

III. Principales
origines des
défauts
IV.
Caractéristiques
des défauts

V. Domaines
d’application

9
• A l’élaboration des lingots, on peut observer des :
Plan
– inclusions,
– retassures,
I. Introduction
– soufflures,
II. Le C.N.D – criques,

III. Principales
origines des
défauts • A l’élaboration des pièces moulées, possibilité de :
IV. – retassures,
Caractéristiques
des défauts – inclusions,
V. Domaines
– criques.
d’application

10
1. Retassure : Retrait du métal au cours de la
Plan solidification, lié à la variation de volume entre l’état
liquide et l’état solide.
I. Introduction

II. Le C.N.D

III. Principales
origines des Cas idéal d’un lingotin de métal pure Aspect de la retassure réelle due aux
défauts dans un moule conducteur sans perte pertes thermiques vers la partie
thermique par la partie supérieure supérieure
IV. Forme: Défaut volumique (cavité)
Caractéristiques Position: Dans la zone de la pièce se solidifiant en dernier
des défauts
Causes possibles:
V. Domaines •Vitesse de refroidissement
d’application
•Température de coulé

11
2. Crique : Déchirure causée par des contraintes qui
Plan
se produisent lors de la solidification de l’alliage. Ces
I. Introduction
contraintes surviennent lorsque la contraction du métal
est limitée par le moule ou une section adjacente déjà
II. Le C.N.D solidifiée.
III. Principales
origines des
défauts
Forme: Défaut plan
IV.
Caractéristiques Position: En surface
des défauts Causes possibles:
V. Domaines
•Matériaux de moulage et de noyautage indéformables
d’application •Moule ouvert trop tôt
•Retrait trop important (manque de silicium dans les fontes)

12
Plan 3. Inclusion : Matière étrangère présente dans le métal liquide
ou due aux réactions chimiques : le bain, le laitier et les
éléments d’addition (Oxydes, grain de brique réfractaire…)
I. Introduction
Forme: Défaut volumique de densité différente de métal de
base
II. Le C.N.D
Position: Répartie dans la pièce, ou situé en surface
III. Principales Causes possibles:
origines des •Inclusions endogènes (oxydation de l’alliage, degré de pureté
défauts de la matière première, réactions complexes)
IV. •Inclusions exogènes (entraînement de sable, de noir minéral
Caractéristiques ou de couche de scories, laitiers)
des défauts
Laitier
V. Domaines
d’application
Sulfures

Alumines

13
• Au cours du traitement thermique, des défauts peuvent
Plan également se produire :
• fissures,
I. Introduction
• Dureté mal adaptée
II. Le C.N.D • Résilience insuffisante…
III. Principales
origines des
défauts
IV.
Caractéristiques
des défauts

V. Domaines
d’application
• A la transformation du lingot par forgeage ou laminage, les
Plan
défauts peuvent être mal refermés si le refroidissement est
trop rapide ou si le cœur du métal n’est pas bien travaillé :
I. Introduction
• tapures (fissure provoquée par un refroidissement
rapide),
II. Le C.N.D
• Criques.
III. Principales Tapure thermique : Déchirure interne du métal
origines des
défauts
créée par des contraintes dues aux variations
volumiques brutales en cas de refroidissement
IV.
Caractéristiques rapide.
des défauts
Forme: Défaut plan
V. Domaines Position: Interne
d’application
Causes possibles: Refroidissement rapide

15
• lors de l’élimination (imparfaite) de ces défauts :
Plan
• meulages insuffisants,
I. Introduction
• rechargement des pièces moulées mal effectué.

II. Le C.N.D

III. Principales
origines des
défauts
IV.
Caractéristiques
des défauts

V. Domaines
d’application
III.2. Défauts de fabrication

Plan

I. Introduction Usinage

II. Le C.N.D
Forgeage Lingots Laminage

III. Principales
origines des
défauts
Emboutissage Matriçage

IV.
Caractéristiques
Moulage
des défauts

V. Domaines
d’application
• Parmi les défauts qui peuvent être générer par les
Plan différents procédés de construction, y compris le
soudage, on cite:
I. Introduction
manque de fusion ou de pénétration (c)
II. Le C.N.D défauts de forme (a)

III. Principales
origines des
défauts
IV.
Caractéristiques inclusions et porosités (b)
des défauts fissuration
(d)
V. Domaines
d’application
Plan Porosité : Des petites cavités à parois lisses,
internes, sous-cutanées, isolées ou en groupe
I. Introduction

•Débouchantes : piqûres
II. Le C.N.D
•Dans la zone massive: porosités
III. Principales Forme: Sphérique de diamètre < 1 à 2 mm (bulle)
origines des
défauts
Position: Répartie dans la pièce, ou situé en surface
Causes possibles:
IV.
Caractéristiques •Dégagement de gaz dissous dans le métal
des défauts •Turbulence au remplissage
V. Domaines •Zones trop chaudes (piqûres)
d’application

19
Plan Crique de forge ou de laminage : Déchirure du
métal en surface pendant la déformation.
I. Introduction Forme: Défaut plan
Position: interne ou en surface
II. Le C.N.D Origine:
III. Principales •Un défaut préexistant se comportant comme
origines des amorce à la rupture
défauts
•Une déformation à température trop basse
IV.
Caractéristiques
•Une surchauffe locale entraînant une décohésion
des défauts intergranulaire
V. Domaines •Une variation rapide de température en surface de
d’application
la pièce

20
Repliure : Formation de lèvres latérales au cours de la
Plan transformation par forgeage, matriçage ou laminage
Forme: Défaut plan
I. Introduction Position: interne ou en surface
Origine:
II. Le C.N.D •Repliure de laminage : Replis du métal en surface.
III. Principales
origines des
défauts
IV.
Caractéristiques
des défauts

V. Domaines
d’application

21
•Repliure de matriçage :
Plan

I. Introduction

II. Le C.N.D

III. Principales •Repliure de forgeage Engagement insuffisant et mauvaise


origines des
défauts détermination du lingot de départ
IV.
Caractéristiques
des défauts

V. Domaines
d’application

22
Défauts d’Assemblage
Métal de base ZAT zone affectée thermiquement
Plan
Zone de liaison

I. Introduction

II. Le C.N.D
Racine de la
Préparation soudure
III. Principales Cordon

origines des
défauts Fissures: Les principales longitudinales et transversale
IV. se rencontrent dans:
Caractéristiques
des défauts •Le métal fondu.
V. Domaines
•La zone de liaison.
d’application •La ZAT.
•Le métal de base
23
Fissure de cratère: longitudinale transversale ou en étoile elle est souvent
Plan associé à la fin de la passe.
Réseau de fissures marbrées : ensemble de fissures groupées
d’orientation quelconque rencontrées en maintenance
I. Introduction

II. Le C.N.D

III. Principales
origines des
défauts
Les cavités
IV.
Caractéristiques
des défauts

V. Domaines
d’application

24
III.3. Défauts de service
érosion (a)
fissuration par fatigue (b)
Plan
(mécanique ou thermique)

I. Introduction

II. Le C.N.D

III. Principales
origines des
défauts corrosion ponctuelle (c)
fissurante (d)
IV.
Caractéristiques
des défauts

V. Domaines
d’application
III.4. Principaux types de défauts

Plan

I. Introduction

II. Le C.N.D

III. Principales
origines des
défauts

IV. Nocivité
d’un défaut

V. Domaines
d’application

26
IV. Caractéristiques des défauts

Plan • Géométrie
I. Introduction
• Origine, nature
II. Le C.N.D

III. Principales
• Situation géographique dans la pièce
origines des
défauts

IV. Caractéristiques
des défauts
• Taux de gravité des défauts

V. Domaines
d’application

27
IV.1. Géométrie

Plan • Le volume joue un rôle très important, certaines


retassures ( très rares) ont provoqué dés la mise en
I. Introduction service des pièces soumises à un simple effort de
traction, des ruptures quasiment brutales.
II. Le C.N.D

III. Principales
• L’étendue, on parle d’étendue quand il s’agit de
origines des
défauts
dédoublures ou encore d’un ‘’ nuage’’ des petites
fissures, de micro-retassures, de plages de corrosion.
IV. Caractéristiques
des défauts
• La longueur et le profondeur sont des termes connus.
V. Domaines
d’application

28
IV.2. Origine, nature

Plan
On cite 2 origines principales :
I. Introduction

• Le défaut est né sans apport de corps étranger à la matière,


II. Le C.N.D
Exemple: tapure, fissuration progressive (fatigue), corrosion.
III. Principales
origines des
• Le défaut est provoqué par l’introduction dans la matière,
défauts à un stade quelconque de son élaboration, d’inclusion
IV. Caractéristiques (gazeuse, minérale ou métalliques).
des défauts

V. Domaines
d’application

29
IV.3. Situation géographique dans la pièce

Pour un arbre sollicité en flexion ou en torsion, les


Plan contraintes sont maximales en surface. Les défauts A,
B et C de même nature et de même volume n’auront
I. Introduction pas la même nocivité. Leur position par rapport à la
fibre neutre est déterminante.
II. Le C.N.D
• A : état de contrainte inchangé
III. Principales
• C : concentration de contrainte
origines des près de la surface
défauts

IV. Caractéristiques En règle générale, les parties les plus critiques sont :
des défauts
• les zones proches des parois
V. Domaines • les zones soudées
d’application
• les irrégularités géométriques.

30
IV.4. Taux de gravité des défauts

Plan Quand des défauts sont inclus dans des pièces où les
contraintes sont réparties uniformément leur degré de
I. Introduction gravité (nocivité) ne dépend plus de leur position dans la
pièce mais de leur orientation (ou leur volume).
II. Le C.N.D

III. Principales
origines des
défauts

IV. Caractéristiques
des défauts
→ Le risque majeur de propagation de défaut, et donc
V. Domaines de ruine, se présente dans le cas de défauts plans orientés
d’application
perpendiculairement aux contraintes principales.

31
V. Domaines d’application

Plan • Les applications des Contrôles Non Destructifs :

I. Introduction • essentiellement composants coûteux et/ou


dangereux surtout matériaux métalliques (également
II. Le C.N.D plastiques, céramiques, béton,...)
• en cours de fabrication, à la mise en service, en
III. Principales
origines des exploitation
défauts
• secteurs industriels : installations sous pression,
IV.
Caractéristiques aéronautique, ferroviaire...
des défauts

V. Domaines
d’application

32
Plan

I. Introduction

II. Le C.N.D

III. Principales
origines des
défauts
IV.
Caractéristiques
des défauts

V. Domaines
d’application

33
Pour un produit donné, on peut considérer que le contrôle non
Plan
destructif intervient à trois stades différents de la vie du produit,
On distingue alors:
I. Introduction
• Le contrôle en cours de fabrication des pièces :
II. Le C.N.D
• Le système utilisé dans ce cas est souvent automatisé
ceci nécessite alors un appareillage installé et
III. Principales
origines des fonctionnant en ligne de fabrication.
défauts
IV.
Caractéristiques
• Quand le détecteur de défauts ne peut pas être installé en
des défauts ligne de fabrication, on utilise dans l'industrie des bancs de
V. Domaines contrôle correspondant bien souvent à des équipements
d’application importants en taille et en coût.

34
Plan
• Le contrôle à la réception d'un lot de pièces, d'une
I. Introduction installation ou d'un ouvrage:

II. Le C.N.D
– Permet de vérifier le respect de conformité avec des
III. Principales spécifications de qualité définies auparavant.
origines des
défauts
IV. – A ce stade, il s'agit de détecter des défauts mais aussi bien
Caractéristiques
des défauts souvent d'en définir la nature et les dimensions.
V. Domaines
d’application

35
Plan
• Le contrôle en service:
I. Introduction • S'effectue sur des pièces ou structures lors d'opérations
de maintenance ou à la suite de détection d'anomalies de
II. Le C.N.D
comportement du matériel.
III. Principales
origines des
défauts
IV. • Pour ce type de contrôle, il convient de pouvoir estimer
Caractéristiques
des défauts le mieux possible la nature et les dimensions des défauts
V. Domaines
pour pouvoir en apprécier la gravité et l'évolution du
d’application dommage au cours du temps.

36
Conclusion

• Toutes ces techniques sont bien que simples de


principe, nécessitent une main d’œuvre hautement
qualifiée pour des mesures exactes et surtout une
prise en considération de tous les paramètres
extérieurs qui dans les majorités des cas faussent les
résultats et dont les interprétations risquent d’induire
en erreur.

37

Vous aimerez peut-être aussi