Vous êtes sur la page 1sur 30

Utilisation du langage

GRAFCET

Deuxième partie
1
Utilisation du langage GRAFCET
Deuxième partie
7 – Evolution entre étapes
8 – Rotation table
9 – Action temporisée
10 – Allumage chaudière
11 – Sélection de Séquence
12 - Porte de magasin
13 – Laminoir
14 – Action impulsionnelle 2
EVOLUTION ENTRE 2 ETAPES

Etat logique des réceptivités


32 L ’étape 32 est inactive.
La transition ………………………………………………...
1 a(b+c) =
L ’état logique 0 ou 1 de la réceptivité est sans influence
33
………………………………..
2 ef

L ’étape 32 est active.

………………………………..
La transition 1 est validée et franchissable,
…………………………………………………
…………………………………
3
EVOLUTION ENTRE 2 ETAPES

A partir de la situation précédente, dès que


l’étape 32 est active,
…………………………………………..

Le franchissement de la transition 1
………………………………………………
32
Dés que la réceptivité = 1 la transition 1 est obligatoirement
franchie. …………………………………….. 1 a(b+c) = 0
Le franchissement de la transition 1 active l’étape 33 et 33
désactive l’étape 32
La transition 2 est alors Validée, 2 ef
4
……………………………………………
EVOLUTION ENTRE PLUSIEURS ETAPES
12
Lorsque plusieurs étapes sont reliées à la
même transition, les liaisons orientées
correspondant à ces étapes sont 13 14 15
regroupées en amont et /ou en aval sur
deux traits parallèles horizontaux.

11 15 26

32

……………………………………
……………………………………
5
……………………………………..
EVOLUTION ENTRE PLUSIEURS ETAPES

Bien que les étapes 15 et 26 soient


11 15 26 actives, la transition 3 est non validée
car l’étape 11 est inactive.
3 (a+b).c = ………………………………………
………………………………..

33 47 51

…………………………………………………
…………………………………………………
…………………………………………………
………………………………………………..
6
EVOLUTION ENTRE PLUSIEURS ETAPES
Transition franchissable
A partir de la situation précédente,
………………………………………….
Dès que la réceptivité (a+b).c sera égale
à 1 …………………………………….

11 15 26

3 (a+b).c = 0
Transition franchie
Le franchissement de la transition 3 active les
…………………………et désactive les 33 47 51
étapes 11, 15 et 26. 4 5 6
7
Les transitions 4, 5 et 6 sont alors validées.
GRAFCET Rotation Table Exercice N° 3
Un poste de travail est constitué d’une table entraînée en rotation par un moteur KM1.
L’opérateur dispose d’un bouton poussoir SB1 pour lancer une rotation table. La table est détectée en
position lorsque le détecteur SQ1 est dans l’encoche.
Le fonctionnement attendu est le suivant :
- Après une impulsion sur SB1, la table effectue une rotation de 120° puis s’arrête dans l’encoche
suivante et ainsi de suite.
- Si l’opérateur appuie en permanence sur SB1, la rotation doit s’arrêter tout de même dans
l’encoche (il faut éviter de faire un manège).

Réaliser le GRAFCET fonctionnel de l’installation


SB1
SB1 SB1
SQ1
SQ1 SQ1

Rotation KM1 KM1

T : durée de sortie de l’encoche

SQ1
8
Solutions
GRAFCET Rotation Table Exercice N° 3

Solution 1
SB1 Changement d’état
SB1 SB1
SQ1
SQ1 SQ1

KM1
T : temps de sortie de
l’encoche

Solution 2

9
GRAFCET Rotation Table Exercice N° 3
Un poste de travail est constitué d’une table entraînée en
rotation par un moteur KM1.
0
L’opérateur dispose d’un bouton poussoir SB1 pour lancer
une rotation table. La table est détectée en position lorsque le
détecteur SQ1 est dans l’encoche.
1
Le fonctionnement attendu est le suivant :
-Après une impulsion sur SB1, la table effectue une rotation
de 120° puis s’arrête dans l’encoche suivante et ainsi de suite. 2
- Si l’opérateur appuie en permanence sur SB1, la rotation doit
s’arrêter tout de même dans l’encoche (il faut éviter de faire
un manège) 3

SB1
SB1 SB1
SQ1
SQ1 SQ1

Rotation KM1 KM1

T : durée de sortie de l’encoche


SQ1
10
ACTION TEMPORISEE
Le temps t (en secondes) intervient comme condition logique pour
franchir une transition.
La tempo Tn est initialisée à la validation de l’Etape n.
La fin de cette tempo Tn permettra le franchissement d’une
Transition

T/14/5
14 Action A T14=5sec
La tempo T14 a une
T14
durée de 5 secondes

…………………………………………………………………..
11
Exemple
Exercice : Utilisation des tempos
Pour préparer un badigeon, le mélangeur exécute le cycle suivant :
- Injecter dans le mélangeur 30 Kg de talc et 60 litres d’eau pure
- Régler la vitesse de rotation = 600 tr/min
- Machine prête
- Action sur DCY : instant T, début du mélangeage de l’eau et du talc avec une vitesse de 600 tr/min
à T + 2 minutes vitesse de rotation = 1200 tr/min
à T + 2,5 minutes vitesse de rotation = 3000 tr/min
à T + 4 minutes injecter 1 Kg de colle
à T + 6 minutes vitesse de rotation = 1800 tr/min
à T + 9 minutes injecter 6 litres d’alcool pur
à T + 15 minutes vitesse de rotation = 1200 tr/min
à T + 20 minutes laisser reposer le badigeon
à T + 60 minutes remplissage des seaux de badigeon

Réaliser le GRAFCET fonctionnel de l’installation 12


GRAFCET Allumage chaudière Exercice N° 4
Un bouton poussoir commande la mise en marche d’une chaudière. Cette commande entraîne
l’alimentation en carburant, le fonctionnement des allumeurs et lance une temporisation de 2
secondes.

Ce temps étant écoulé, 2 possibilités :


- l’allumage est bon du premier coup, la chaudière fonctionne normalement
- l’allumage ne se fait pas, l’opérateur peut faire un deuxième essai

Après ce deuxième essai, 2 possibilités :


- l’allumage est bon, la chaudière fonctionne correctement
- l’allumage est mauvais, l’opérateur actionne une alarme et la maintenance procède à une
vérification qui est nécessaire pour que l’opérateur puisse redémarrer.

Réaliser le GRAFCET fonctionnel de l’installation

13
Solutions
GRAFCET Allumage chaudière Exercice N° 4
Solution 1

0
Ordre de Marche

T/1/2s et
Présence
3
Flamme

4 Alimentation carburant
Allumeur
Tempo = 2 sec

T/4/2s et Pas de Flamme T/4/2s et Présence Flamme

Fin de Vérification

14
GRAFCET Allumage chaudière Exercice N° 4

0 Solution 2
1 Ordre de Marche
Allumeur
1 Alimentation carburant
Tempo = 2 sec

3 2

5 6

4 Procédure de Vérification
2

7 Fin de Vérification 4 Ordre d’Arrêt


15
GRAFCET Allumage chaudière Exercice N° 4
Un bouton poussoir commande la mise en marche d’une chaudière.
Cette commande entraîne l’alimentation en carburant, le fonctionnement des allumeurs et lance une
temporisation de 2 secondes.
Ce temps étant écoulé, 2
possibilités : 0
- l’allumage est bon du premier
coup, la chaudière fonctionne
normalement 1
- l’allumage ne se fait pas,
l’opérateur peut faire un
deuxième essai
3
Après ce deuxième essai, 2
possibilités :
- l’allumage est bon, la 4
chaudière fonctionne
correctement
- l’allumage est mauvais,
l’opérateur actionne une 5
alarme et la maintenance 2
procède à une vérification qui
est nécessaire pour que 16
l’opérateur puisse redémarrer.
SELECTION DE SEQUENCE

Sélection à partir d’une Etape Sélection à partir de 2 Etapes

44 66
44

57 67 55 67

17
SAUT D’ETAPES

12 Action E

/fe fe
Saut de
l’étape 12 à
13 Action G
l’étape 15 si k
la
réceptivité /fe 14 Action H
est vraie n

15 Action J
r 18
REPRISE DES SEQUENCES

16 Action K
u
Reprise de la
séquence 17-18 17 Action L
par la
réceptivité /nm v
tant que la
réceptivité nm /nm
18 Action M
n’est pas vraie nm

19 Action P
r 19
RENVOIS DANS LES TRANSITIONS

20
GRAFCET Porte de magasin Exercice N° 5
La présence d’un client dans la zone de détection (radar ou
Présence
cellule) provoque l’ouverture de la porte. Client
Celle-ci reste normalement ouverte 5 secondes.
Passé ce délai, la porte se referme.
- Si passé 5 secondes, le premier client est toujours dans la zone
de détection, la porte doit rester ouverte
Zone de
- Pendant la fermeture de la porte, si un autre client se présente à détection
l’entrée, la porte doit obligatoirement s’ouvrir à nouveau.

Porte
coulissante
L’installation possède: Porte Porte
ouverte fermée
- un vérin pneumatique
- un détecteur Porte Ouverte,
- un détecteur Porte Fermée
- un détecteur Présence Client
Présence
Client

Réaliser le GRAFCET fonctionnel de l’installation 21


Solutions
GRAFCET Porte de magasin Exercice N° 5

22
GRAFCET Porte de magasin Exercice N° 5
La présence d’un client dans la zone
de détection (radar ou cellule)
provoque l’ouverture de la porte. 0
Celle-ci reste normalement ouverte 5
secondes.
Passé ce délai, la porte se referme.
1
- Si passé 5 secondes, le premier client
est toujours dans la zone de détection,
la porte doit rester ouverte
-Pendant la fermeture de la porte, si un 2
autre client se présente à l’entrée, la
porte doit obligatoirement s’ouvrir à
nouveau.

3
-L’installation possède:
- Un détecteur Porte Ouverte, un
détecteur Porte Fermée
- Un vérin pneumatique
23
GRAFCET Petit Laminoir Exercice N° 6

Un petit Laminoir, entraîné par un moteur de 8 KW est commandé par une boite à boutons à impulsions
- SB1 Marche Avant
- SB2 Arrêt
Toutefois, cette machine étant dangereuse, l’agent préposé au travail peut provoquer un arrêt grâce à un
bouton coup de poing à accrochage S1
Son action consiste à :
- arrêter la Marche Avant du laminoir,
- actionner la Marche Arrière 3 secondes après cet arrêt, et cela pour une
durée de 5 secondes, suivie d’un arrêt automatique

Réaliser le GRAFCET fonctionnel de l’installation

24
Solutions
GRAFCET Petit Laminoir Exercice N° 6

25
GRAFCET Petit Laminoir Exercice N° 6

Un petit Laminoir, entraîné par


un moteur de 8 KW est
commandé par une boite à
0
boutons à impulsions
- SB1 Marche Avant
- SB2 Arrêt 1
Toutefois, cette machine étant
dangereuse, l’agent préposé au
travail peut provoquer un arrêt
grâce à un bouton coup de 2
poing à accrochage S1

Son action consiste à :


3
- arrêter la Marche Avant du
laminoir,
- actionner la Marche Arrière 3
secondes après cet arrêt, et cela
pour une durée de 5 secondes,
26
suivie d’un arrêt automatique
ACTION
IMPULSIONNELLE

27
EFFET MAINTENU

28
CHANGEMENTS D’ ETAT

29
CHANGEMENTS D’ ETAT

30

Vous aimerez peut-être aussi