Vous êtes sur la page 1sur 28

Utilisation du

langage
GRAFCET
Première Partie
1
Utilisation du langage GRAFCET
Première partie

1 – Généralités
2 – Etapes et transitions
3 – Presse à emboutir
4 – Signalisation de défauts
5 – Fonctions logiques
6 – Vidage de citernes 2
TERMINOLOGIE

GRAFCET GRAphe
Fonctionnel de
Commande
Etape
Transition
- Méthode élaborée au début 1975
3
G R A F C E T

C’est une méthode


permettant de décrire

- le fonctionnement d’un automatisme,

- le fonctionnement d’un processus

4
G R A F C E T

5
G R A F C E T
Le GRAFCET est le descriptif fonctionnel des systèmes.

- GRAFCET Niveau 1
C’est le GRAFCET littéral. Il explique, en vocabulaire courant
le fonctionnement d ’une machine.

- GRAFCET Niveau 2
C ’est le GRAFCET codifié, utilisant les symboles des
automaticiens : actionneurs, fins de course ……….
Pour une bonne compréhension, un « mariage » des Niveau 1
et Niveau 2 est intéressant. 6
PARTIES CONSTITUTIVES D’ UN SYSTEME

Opérateur
Entrées Sorties

Partie
Commande

Compte Ordres
rendus
Partie
Opérative 7
EXEMPLE

Autre Partie
Opérateur Opérative

Consignes

Compte rendus
Ordres
Voyants

Partie Opérative
Montée En haut

Descente En bas

Actionneurs

Capteurs
Partie Ordres
Montée En haut

Commande Descente En bas

Compte rendus

8
G R A F C E T
Le GRAFCET travaille dans une structure
- Verticale, de haut en bas
- Ordonnée par des chiffres
- Suivant le sens indiqué par les flèches pour les lignes
dirigées de bas en haut
Le GRAFCET est constitué d’Etapes et de Transitions

Dans l’Etape Initiale, 0, symbolisée par deux carrés,


la machine est au repos, toutes les conditions sont 0
établies, la machine est prête à démarrer. 9
ETAPE

Les étapes indiquent le comportement, le fonctionnement, l’action


d’une ou plusieurs parties (vérins, moteurs …) de la machine.
A un instant donné, suivant l’évolution du process,
une étape est ACTIVE, toutes les autres sont INACTIVES.
L’étape active indique le fonctionnement de la machine pendant
toute la durée où elle est activée : 3 secondes, 3 minutes, 3 heures …

Quand une étape est active, l’action ou les actions peuvent se


faire, mais ne se font pas obligatoirement car elles peuvent être
conditionnées (sécurité … )
L’action dure aussi longtemps que l’Etape est active
10
ENTREES ET SORTIES
D’ UNE ETAPE Entrée

L’entrée d’une étape est représentée à la partie 5


supérieure. La sortie est indiquée à la partie inférieure Sortie

Entrée
Une étape peut avoir
Entrées
8
plusieurs entrées
3 Sorties
ou plusieurs sorties
Sortie

Entrées Une étape peut avoir plusieurs entrées et


plusieurs sorties.
28
L’ensemble des entrées et sorties constitue
Sorties
le symbole complet de l’étape.
11
ACTIONS ASSOCIEES
A L’ ETAPE
Plusieurs actions associées à une même étape peuvent être écrites
de façons différentes
en ligne
Entrée

5 Action A Action B en colonne


Sortie Entrée

5 Action A

en texte Sortie Action B


Tableau des actions
Action A Action C
5 Action B
Action C
Action D
12
TRANSITION
Une transition entre deux étapes se représente par une
barre perpendiculaire aux liaisons orientées. Pour 17
faciliter la description du GRAFCET, chaque transition
peut être repérée, de préférence, à gauche de la barre
Une Transition indique la possibilité d’évolution entre
étapes. Cette évolution s’accomplit par le Franchissement
de la Transition
5 Action A

Le franchissement d’une transition provoque le passage


de la partie commande d’une situation à une autre 5 Fc4
situation.
7 6 Action B

Une Transition est soit Validée, soit Non Validée


6 Bp 7

Elle est dite Validée lorsque toutes les étapes immédiatement


13
précédentes, reliées à cette transition sont actives.
En résumé :
Définitions
&
Symbolisation
Attention
L’étape active est
marquée par un point.

14
G R A F C E T

Exercice
Presse à emboutir a0

Poinçon
a1

b1
Exercice : Matrice
b0

Décrire le fonctionnement
de l’automatisme
de la presse à emboutir

15
Description technique
PRESSE
Exercice
Ecrire le
Grafcet
de la
presse

16
Solutions
SIGNALISATION DE DEFAUTS Exercice N°1

L’installation
Un coffret de contrôle comporte une
lampe et un klaxon destinés à donner
l’alerte en cas d’augmentation anormale
de la température dans une cuve.
Un bouton poussoir S1 est à la disposition ST1 S1
du personnel de maintenance.
La température de la cuve est contrôlée en
permanence par un thermostat qui ferme
un contact ST1 lorsque la température 60°C
atteint 60°C.
L’installation doit signaler, par la mise en
route du klaxon et le clignotement de la
lampe toute fermeture du contact
thermostat, même fugitive.
L’agent de maintenance doit actionner S1.
17
SIGNALISATION DE DEFAUTS Exercice N°1

Fonctionnement de l’installation
L’agent de maintenance doit actionner S1.

L’action sur S1 entraîne :


1 - Dans le cas où le contact ST1 est toujours fermé, arrêter le klaxon et mettre la
lampe en feu fixe. Celle-ci s’éteindra lorsque le personnel de maintenance aura
remédié à la défaillance (contact ST1 ouvert). L’installation retournera alors à son
fonctionnement normal.
2 - Si l’action du contact ST1 a été fugitive, le klaxon et la lampe s’arrêtent et retour
au fonctionnement normal de l’installation.

Réaliser le GRAFCET fonctionnel de l’installation


Rappel: Quand une étape est active - les actions sont autorisées - les transitions sont validées et franchissables

18
Solutions
RAPPELS
Opérateur Logique ET

Action Réceptivité
si Ordre de Départ Cycle
ET
Rotation Tapis
Sécurités en place

Ecriture normalisée
K1 = DCY et S Le signe x (multiplié)
remplacé par le point ou
l’espace peut être laissé libre
K1 = DCY x S comme en mathématique.

Le raisonnement est le suivant : pour avoir la Rotation Tapis, il faut


appuyer sur le BP Départ Cycle et avoir les Sécurités en place.
19
RAPPELS
Opérateur Logique OU

Action Réceptivité
si Ordre de Départ Cycle 1
OU
Rotation Tapis
Ordre de Départ Cycle 2

Ecriture normalisée
K1 = DCY1 ou DCY2 En logique,
le OU est remplacé
K1 = DCY1 + DCY2 par le signe +

Le raisonnement est le suivant : pour avoir la Rotation Tapis, il faut


appuyer sur le BP Départ Cycle 1 ou le BP Départ Cycle 2.
20
RAPPELS
Opérateur Logique ET PAS

Action Réceptivité
si Ordre de Départ
ET PAS
Rotation Tapis
Sécurité Actionnée

Ecriture normalisée
K1 = DCY et pas S
K1 = DCY x /S
Le raisonnement est le suivant : pour avoir la Rotation Tapis, il
faut appuyer sur le BP Départ Cycle 1 et avoir la Sécurité
relâchée. (la variable S est appelée Sbarre = variable barrée) 21
ACTION CONTINUE

C’est l’action qui dure aussi longtemps que le temps


d’activité de l’étape à laquelle elle est associée.

X5
5 Action A
Action A

22
ACTION CONDITIONNELLE

L’action conditionnelle est une action continue dont


l’exécution est soumise à une condition logique.

13 Action B si c/d X13

Condition c

c/d
Condition d

13 Action B
Action B

23
VIDAGE DE CITERNES Exercice N° 2

L’installation 380 V

Une station permet le vidage de plusieurs 1 2


citernes simultanément dans un réservoir Utilisation
intermédiaire à partir duquel, 2 pompes, immédiate
P1 et P2, assurent l’alimentation de 2
réseaux : SA1
- Utilisation immédiate Stockage
- Stockage
Station de
Sur le pupitre de commande, l’opérateur
pompage
dispose d’un commutateur SA1 à deux
positions qui permet de rendre prioritaire P1 P2
une des deux pompes
Position 1 de SA1

Citernes
P1 Normale et P2 Auxiliaire
Position 2 de SA1 SQ3
SQ2
P2 Normale et P1 Auxiliaire
Dans le réservoir, trois détecteurs de SQ1
niveau SQ1, SQ2 et SQ3 déterminent le Réservoir intermédiaire 24
processus (page suivante)
Exercice N° 2
VIDAGE DE CITERNES 380 V
Fonctionnement de l’installation
1 - Lorsque le niveau atteint SQ2, Utilisation 1 2
la pompe Normale se met en immédiate
marche.
SA1
Elle ne s’arrêtera que lorsque le
niveau passera en dessous de SQ1 Stockage
Station de
pompage
2 - Lorsque le débit des citernes P1 P2
est supérieur au débit de la pompe
de vidage, le niveau continue à

Citernes
monter et atteint SQ3, ce qui
provoque la mise en service de la
pompe auxiliaire. SQ3
SQ2
Les deux pompes s’arrêteront
SQ1
lorsque le niveau passera en
dessous de SQ1. Réservoir intermédiaire
25
Réaliser le GRAFCET fonctionnel de l’installation Solutions
GRAFCET Niveau 1 PRESSE A EMBOUTIR GRAFCET Niveau 2

0 0
1 1

1 1
2 2

2 2
3 3

3 3
4 4

4 4
5 5

5 5
26
6
Un coffret de contrôle comporte une lampe
et un klaxon destinés à donner l’alerte en cas
d’augmentation anormale de la température
dans une cuve.
GRAFCET
Un bouton poussoir S1 est à la disposition
du personnel de maintenance.
La température de la cuve est contrôlée en
permanence par un thermostat qui ferme un
contact ST1 lorsque la température atteint
60°C.
L’installation doit signaler, par la mise en
0
route du klaxon et le clignotement de la
lampe toute fermeture du contact thermostat,
même fugitive.
1
L’agent de maintenance doit actionner S1.
L’action sur S1 entraîne :
1 - Dans le cas où le contact ST1 est
toujours fermé, arrêter le klaxon et mettre la
lampe en feu fixe. Celle-ci s’éteindra
lorsque le personnel de maintenance aura 2
remédié à la défaillance (contact ST1
ouvert). L’installation retournera alors à son
fonctionnement normal.
2 - Si l’action du contact ST1 a été fugitive,
le klaxon et la lampe s’arrêtent et retour au
fonctionnement normal de l’installation. 27
Une station permet le vidage de plusieurs citernes simultanément dans un réservoir intermédiaire à partir duquel,
2 pompes, P1 et P2, assurent l’alimentation de 2 réseaux : - Utilisation immédiate - Stockage
Sur le pupitre de commande, l’opérateur dispose d’un commutateur SA1 à deux positions qui permet de rendre
prioritaire une des deux pompes
- Position 1 de SA1 P1 Normale et P2 Auxiliaire
- Position 2 de SA1 P2 Normale et P1 Auxiliaire
Dans le réservoir, trois détecteurs de niveau SQ1, SQ2 et SQ3 déterminent le processus

Fonctionnement 0
1 - Lorsque le niveau atteint SQ2, la
pompe Normale se met en marche.
Elle ne s’arrêtera que lorsque le niveau
passera en dessous de SQ1 1 2

2 - Lorsque le débit des citernes est


supérieur au débit de la pompe de
vidage, le niveau continue à monter et
atteint SQ3, ce qui provoque la mise en
service de la pompe auxiliaire. 3
Les deux pompes s’arrêteront lorsque le
niveau passera en dessous de SQ1.
28

Vous aimerez peut-être aussi