Vous êtes sur la page 1sur 44

Formation 

de Cadres à Haut Potentiel


Thème :

Gestion du risque délai de réalisation des


centrales électriques au sein de CEEG
 

Présenté par : Encadré par :


M. Kamel KOURDI M. Brahim OUKACHA
M. Riad FERHAT
Objectifs
2

1. Identifier et analyser les risques liés au délais des


projets

2. Évaluer leurs degrés criticité

3. Déterminer les risques à traiter et Elaborer la


matrice des risques

4. Maître en œuvre un plan de prévention


Plan de Présentation
3

1. Introduction

2. Fondamentaux de la gestion de projets.

3. Risque et Risque Projet

4. Méthodes et outils de gestion de risque.


5. Etude de Cas – Projets de centrales électriques de
CEEG.
4

.1.
Introduction
INTRODUCTION
5

Sonelgaz prévoit, jusqu’à horizon 2027, un


renforcement de production d’électricité de 21 GW
Plusieurs projets de centrales électriques sont en
construction
Ces projets rencontrent des problèmes de délais
d’exécution
Conséquences en matière de coût et sur le
programme de développement de Sonelgaz
Ce mémoire vise à  identifier les risques liés aux
délais de réalisation
6

Fondamentaux de gestion
Projets
La Gestion de Projets
7

Ne pas sous-estimer ni surestimer

Coûts

Spécifier et atteindre la qualité


Qualité Projet Délais
Respecter les délais

Risques

Ne pas Ignorer les risques


Phases Projet
8

Avant-projet Planification Réalisation Clôture


9

.2.
RISQUE ET RISQUE
PROJET
Notion de Risque et Risque Projet
10

 Le risque peut se définir par la combinaison d’une


menace représenté par une probabilité et d’une cible
représenté par un impact

 La norme ISO 31000 : 2009 définit le risque projet


comme un « Événement dont l’apparition n’est pas
certaine et dont l’effet est susceptible d’affecter les
objectifs du projet, dans ses périodes d’étude, de
Construction, et éventuellement d’exploitation ou de
démantèlement. »
Management Risque Projet : Démarches
11

Processus de management des risques (1)


ISO 31000: 2009 COURTOT 1998
Management Risque Projet : Démarches
12

Processus de management des risques (2)


Tableau Comparatif des démarches
Démarche de l'ISO
Action de la démarche Démarche de Courtot
31000 : 2009
Analyse de l’environnement   X
Identification des risques X X
Analyse des risques X X
L’évaluation des risques X X
La maitrise des risques X X
Communication et concertation
X X
des risques
Surveillance et contrôle des
X X
risques
13

3-
MÉTHODES ET OUTILS DE
GESTION DE RISQUE.
Méthodes et outils de gestion de risque.
14
Méthodes et outils de gestion de risque
15

critères
Approche
  Approche
Déterminist
Approche Méthode méthode Domaine Mise en œuvre
  Systémique Probabiliste Inductive Déductive d’application
e
Méthode
APR Tout type
X   X X X simple
d’industrie
AMDE Tout type
  X   X   simple
d’industrie
AMDEC Tout type
  X X X   simple
d’industrie
HAZOP S’applique aux
  X   X   industries de simple
procédés
AAD Tout type
    X   X complexe
d’industrie
AAE Tout type
    X X   complexe
d’industrie
Nœud Papillon Tout type
    X X X complexe
d’industrie
MADS Tout type Moyennement
X X   X  
d’industrie simple
MOSAR Tout type Moyennement
X X   X  
d’industrie simple
16

Etude de Cas – Projets de


centrales électriques de
CEEG.
DIRECTION ENGINEERING MOYENS DE PRODUCTION

DIRECTION ENGINEERING
KDMDIRECTION ENGINEERING
MOYENS PRODUCTION
MOYENS PRODUCTION
MISSION
SECRETAIRE DE DIRECTION INGENIEUR HSE

La Direction
ASSISTANT DIRECTION
DIRECTION PROJETS Engineering Moyens de
PARTENARIAT
ASSISTANT SIE
Production est chargée
d’assurer la maîtrise
SERVICE PROJETS CYCLE COMBINÉ
RESSOURCES HUMAINES d’œuvre des projets
SERVICE
d’études et de
DIRECTION
FINANCES ET COMPTABILITE DEVELOPPEMENT réalisation des moyens
SERVICE DEVELOPPEMENT de production
INFORMATIQUE DEPARTEMENT ETUDES
d’électricité et ce, aux
SERVICE ADMINISTRATION
MARCHES DEPARTEMENT meilleures conditions
SERVICE CREDITS
TRAVAUX ( REALISATION )
techniques et
ORDONNANCEMENT
SERVICE OPERATION
économiques.
SERVICE OPERATION DE CLOTURE
ACTE DES CLÖTURES

SUBDIVISION
AFFAIRES GENERALES
PROJETS TRAITÉS – STRATÉGIE
18

 Notre étude a portée sur les 03 derniers programmes de développement 


des centrales électriques initiées par la Sonelgaz à partir de l’année 2012, à
savoir Programme de 2000 MW, 4000 MW et 8000 MW
 La Stratégie adopté par Sonelgaz c’est :
2

 Choisir des EPC qui auront la charge de réaliser les centrales de ces
programmes.
 Allotissement des travaux et prestations en intégrant les deux filiales de
Sonelgaz INERGA et ETTERKIB dans la réalisation de ces centrales, pour
les programme 4000 et 8000 MW,
 Les travaux de Génie Civil ont été confiés à INERGA. Les Constructeurs
(EPC) élaborent les études et assurent la supervision des travaux de
génie civil.
PROCESSUS DE GESTION RISQUES
19

• Identifier et analyser qualitativement et quantitativement


Identification les risques délai des projets
des risques

• Evaluation du degré de criticité du risque Identifié


Evaluation
des risques

• Déterminer les risques à traiter par le principe de Pareto 


Traitement • Elaborer la matrice des risques
des risques

• Elaborer et mettre en œuvre les actions prioritaires


Gestion
des risques
ANALYSE DES DÉLAIS DE RÉALISATION
20

 L’analyse des délais s’est portée sur 17 projets des 20


projets des programmes de développement précités.
 Le calcul du nombre de mois de retard se fait en
comparant la date contractuelle de mise en service de la
centrale avec la date réelle de mise en service pour les
centrales achevées, ou la date actuelle (Aout 2019) pour
les centrales toujours non mises en service. Pour ces
dernières en effet, le retard est appeler à progresser.
 Le calcul du nombre de mois de retards de chaque projet
est repris dans le tableau suivant :
ANALYSE DES DÉLAIS DE RÉALISATION
21

Puissance Délais Retard Coût


Nom du Projet type
(MW) projet (en mois) (MDA)*
Ain Djasser III Cycle Ouvert 277,5 14 mois 30 22,1
Ain Ouessara Cycle Combiné 1262,2 40 mois 44 95,4
Bellara Cycle Combiné 1398,29 39 mois 46 87,3
Kais Cycle Combiné 1266,71 38 mois 45 80,5
Mostaganem Cycle Combiné 1450,356 41,5 mois 44 97,2
Naama Cycle Combiné 1162,444 42 mois 37 86,2
Oumache Cycle Combiné 1338,15 39 mois 45 90.5
Ain Arnat Cycle Combiné 1015,121 40 mois 38 78.8
Ain Djasser II Cycle Ouvert 263,9 26 mois 11 22,6
Boutlelis Cycle Ouvert 445,971 28,5 mois 59 28,4
Cap Djenat Cycle Combiné 1131,1 39 mois 44 81,2
Hassi
Cycle Ouvert 660,94 22 mois 32 34,1
Messaoud
Hassi R’mel Cycle Ouvert 368,152 29 mois 48 25,8
Labreg Cycle Ouvert 421,1 35,5 mois 46 25,6
Boufarik Cycle Ouvert 704,129 18 mois 20 40,1
Hassi R’mel II Cycle Ouvert 590,726 16,5 mois 23 41,4
Oumache II Cycle Ouvert 456,89 16 mois 33 36,2
Total 14 864,28   645 1045
(* MDA : Milliard de dinar)
ANALYSE DES DÉLAIS DE RÉALISATION
22

 L’analyse des délais de réalisation révèle que la


totalité de ces projets présentent un dépassement
de délais qui se situe entre 11 et 59 mois.
 L’ensemble des projets repris dans le tableau
précédent, dont la puissance totale avoisine les 15
GW et dont le coût total s’élève à plus de 1000
milliards de dinars, cumulent des retards de
l’ordre de 645 mois.
23

IDENTIFICATION
DES RISQUES
IDENTIFICATION DES CAUSES DE
24
RETARD
 La récolte des données a été effectuées au moyen d’entretiens
avec les chefs de projets et en exploitant les différents rapports
et états de suivis des projets.
 Ce travail nous a permis d’identifier 148 évènements majeurs
ayant induit les 645 mois de retard calculés précédemment.
 L’analyse des évènements identifiés nous amène à procéder
à leurs classifications par 16 types de risques de
dépassement des délais. Cette classification a été adoptée
pour permettre une prise de décision spécifique pour chaque
risque et la mise en œuvre d’un traitement préventif et/ou
curatif efficace.
IDENTIFICATION DES RISQUES DE RETARD
25

Nombre Retard par type


N° Classification par type de risque
d’apparition (en mois)
1 Risque Lié à la Main d'œuvre non qualifiée 6 12
2 Risque Lié aux Travaux GC 17 191
3 Risque Lié aux Pénuries de matériaux 2 4
4 Risque Lié aux Paiements Factures 13 20
5 Risque Lié aux Paiements Avances 17 107
6 Risque Lié aux différends (négociations) 3 28
7 Risque Lié aux Conditions Climatiques 1 3
8 Risque Lié aux Crédits Documentaires LC 12 16
9 Risque Lié aux Constructeurs 35 155,5
10 Risque Lié au Choix du site 14 79,5
11 Risque Lié au volet sécuritaire 1 3
12 Risque Lié au Blocage d'accès des sites 5 9
13 Risque Lié à la décision ANDI 6 9
14 Risque Lié à l’Avant-poste 4 4
15 Risque Lié à l’Approbation de Document 9 13
16 Risque Lié à Evacuation d’énergie 3 11
  total 148 645 mois
IDENTIFICATION DES RISQUES DE RETARD
26

 L’analyse statistique de ces résultats nous


permet d’identifier la récurrence de chaque
risque et son impact sur les délais des projets.
 Ces résultats seront utilisés pour élaborer des
évaluations qualitatives et quantitatives des
risques
27

ÉVALUATION DES RISQUES


ÉVALUATION PROBABILITÉ DES RISQUES
28

 Il s'agit de chercher à obtenir la probabilité d'apparition


d'un risque de retard par rapport au nombre de projet traité
par notre étude.
 L'échelle d'évaluation de la probabilité des risques est :

- Moins de 20%
Nul (rare) Risque ayant très peu de chance de se produire.
- Entre 20 et 50%
Faible Risque ayant peu de chances de se produire, mais qui demandera une
(improbable) attention particulière afin de l’anticiper.
- Entre 50 et 80%
Elevée Risque ayant de grandes chances de se produire, des activités
(probable) d’anticipation de ce risque seront mises en place.

Très élevée - Supérieure à 80%


Risque permanent, à surveiller tout au long du déroulement du projet.
(certaine)
PROBABILITÉ D’OCCURANCE
29

 L’analyse statistique de ces résultats nous permet d’identifier les


risques qui ont le plus de chance de survenir lors de réalisation
d’un projet de centrale électrique au sein de CEEG.

Probabilité d'occurance des risques


120%
100% 100% 100%
100%
82%
80% 76%
71%
60% 53%

40% 35% 35%


29%
24%
18% 18%
20% 12%
6% 6%
0%
ÉVALUATION DE PROBABILITÉ RISQUES
30
N° Risque identifié Récurrenc % Probabilité
e
1 Lié au Constructeur 35 100% Très élevée (certaine)
2 Lié aux Travaux GC 17 100% Très élevée (certaine)
3 Lié aux Paiements Avance 17 100% Très élevée (certaine)
4 Lié au Choix du site 14 82% Très élevée (certaine)
5 Lié aux Paiements Factures 13 76% Elevée (probable)
6 Lié au Crédit Documentaire LC 12 71% Elevée (probable)
7 Lié à l’Approbation de Document 9 53% Elevée (probable)
8 Lié Main d'œuvre non qualifiée 6 35% Faible (improbable
9 Lié à la décision ANDI 6 35% Faible (improbable
10 Lié au Blocage d'accès des sites 5 29% Faible (improbable)
11 Lié à l’Avant-poste 4 24% Faible (improbable)
12 Lié aux différends (négociations) 3 18% Nul (rare)
13 Lié à Evacuation d’énergie 3 18% Nul (rare)
14 Lié aux Pénuries de matériaux 2 12% Nul (rare)
15 Lié au volet sécuritaire 1 6% Nul (rare)
16 Lié aux Conditions Climatiques 1 6% Nul (rare)
EVALUATION DE L’IMPACT DES RISQUES
31

 L’évaluation de l’impact des risques prend en considération


l’effet d’un risque sur les délais des projets
 Echelle d'évaluation de l'impact des risques :

faible Le bon déroulement du projet est très peu affecté. Impact <1%
Le bon déroulement du projet est légèrement affecté, risque non
Moyen primordial mais à surveiller. 1%<impact<5%
Elevée La charge du projet devra être revue à la baisse. 5%<impact<20%

Très élevée Les objectifs initiaux ne sont pas atteints. Impact > 20%

 L’impact est évalué pour chaque type de risque de retard des


projets identifié. Le tableau suivant en résulte :
EVALUATION DE L’IMPACT DES RISQUES
32

N° Risque identifié impact (%) Gravité


1 Lié aux Travaux GC 191 29,6% Très élevée
2 Lié au Constructeur 155,5 24,1% Très élevée
3 Lié aux Paiement Avance 107 16,6% Elevée
4 Lié au Choix du site 79,5 12,3% Elevée
5 Lié aux Paiements Facture 28 4% Moyenne
6 Lié au Crédit Documentaire LC 20 3,1% Moyenne
7 Lié à l’Approbation de Document 16 2,5% Moyenne
8 Lié à Evacuation d’énergie 13 2,0% Moyenne
9 Lié à la décision ANDI 11 1,7% Moyenne
10 Lié aux différends (négociations) 11 1,7% Moyenne
11 Lié au Blocage d'accès des sites 9 1,4% Moyenne
12 Lié à l’Avant-poste 9 1,4% Moyenne
13 Lié aux Conditions Climatiques 4 0,6% Faible
14 Lié au volet sécuritaire 4 0,6% Faible
15 Lié Main d'œuvre non qualifiée 3 0,5% Faible
16 Lié aux Pénuries de matériaux 3 0,5% Faible
33

TRAITEMENT DES RISQUES


TRAITEMENT DES RISQUES
34

 On traitera en priorité les causes des retards des projets présentant les
plus fortes criticités. Nous utiliserons pour cela le principe de Pareto.
 L’évaluation de l’impact des risques révèle que 82,6% des retards ont
comme origine 04 risques majeurs, à savoir :

Risque de retard Projet


2%
2% 1%
1% 1% 1% 0% 0% Travaux GC
2%
Constructeur
3%
4% 29% Paiements Avance
2% Choix du site
M, Œuvre qualifiée
12% Négociations
Paiements Facture
LC
Retards Liées à
16% 23% l’Approbation de
Document
MATRICE DES RISQUES :
35

 Une matrice des risques est un outil qui permet de


calculer le niveau de criticité d’un risque.
 Notre matrice sera mise en place pour permettre
l’analyse des risques actuels en vue de les
maîtriser.
 Nous avons pris en considération les deux
éléments suivants pour définir la criticité d’un
risque :
 Le niveau de gravité du risque ;
 Sa probabilité d’apparition ;
MATRICE DES RISQUES 
36

La mise en relation de ces critères permet alors de calculer la criticité :


N Risque ide ntifié Probabilité Gravité Criticité % Criticité
1. Lié aux Travaux GC 5 - Trè s é le vé e (ce rtaine ) 5 - Trè s é le vé e 100% Critique
2. Lié au Constructeur 5 - Trè s é le vé e (ce rtaine ) 5 - Trè s é le vé e 100% Critique
3. Lié au Paiement Avance 5 - Trè s é le vé e (ce rtaine ) 4 - Ele vé e 80% Critique
4. Lié au Choix du site 5 - Trè s é le vé e (ce rtaine ) 4 - Ele vé e 80% Critique
5. Lié aux Paiements Facture 4 - Ele vé e (probable ) 3 - Moye nne 48% Elevé
6. Lié au Crédit Documentaire LC 4 - Ele vé e (probable ) 3 - Moye nne 48% Elevé
7. Lié à l’Approbation de Document 4 - Ele vé e (probable ) 3 - Moye nne 48% Elevé
8. Lié à Evacuation d’énergie 1 - Nul (rare ) 3 - Moye nne 12% Moyen
9. Lié à la décision ANDI 1 - Nul (rare ) 3 - Moye nne 12% Moyen
10. Lié au Négociation 2 - Faible (improbable ) 3 - Moye nne 24% Moyen
11. Lié au Blocage d'accès des sites 2 - Faible (improbable ) 3 - Moye nne 24% Moyen
12. Lié à l’Avant-poste 2 - Faible (improbable ) 2 - Faible 16% Faible
13. Lié aux Conditions Climatiques 1 - Nul (rare ) 2 - Faible 8% Faible
14. Lié au Campement militaire 1 - Nul (rare ) 2 - Faible 8% Faible
15. Lié Main d'œ uvre non qualifiée 2 - Faible (improbable ) 2 - Faible 16% Faible
16. Lié aux Pénuries de matériaux 1 - Nul (rare ) 2 - Faible 8% Faible
MATRICE DES RISQUES DÉLAIS
37

5 - Très élevée (certaine)


2 2
3
Probabilité d'occurrence

4 - Elevée (probable)

3 - Moyenne (possible)

2 - Faible (improbable)
2 2
1 - Nul (rare)
3 2
1 - Nul 2 - Faible 3 - Moyenne 4 - Elevée 5 - Très élevée
Gravité
38

MESURES DE PRÉVENTION
MESURES DE PRÉVENTION
39

Risques Description Mesures


Retards dus au
manque de moyens
d'INERGA
 Revoir la Stratégie d'intégration des filiales
travaux dans la réalisation de centrales
 Eviter de confier l’exécution du génie civil de
l’ensemble du programme d’investissement
à une seule entreprise même étend une
Lié aux filiale du groupe Sonelgaz (répartition des
Travaux risques)
Retards dus à la
GC qualité de  Revoir la stratégie d’allotissement pour les
réalisation projets urgents et complexes.
 Choisir des Entreprises performantes.
 Mobiliser plusieurs entreprises sur un projet
et revoir les procédures de passation des
marchés.
40

Risques Description Mesures


Retard dans les études de  Rigueur dans le choix des EPC,
Projet notamment en matière de santé
Retard dans les expéditions
Retard des travaux de financière.
montage  Revoir les conditions de paiement
Retard des Essais avec cohérence de répartition des
Démobilisation du montants des items dans le
Lié au Constructeur
Constructeur Retard de mobilisation des bordereau des prix
sociétés de montage  Veillez à la validité des garanties
bancaires
Problèmes financier du  Revoir la Stratégie d'intégration
Constructeur des filiales travaux dans la
réalisation de centrales
MESURES DE PRÉVENTION
41
Risque Description Mesures
 Echelonnement du programme de
Lié au Retard de paiement du montant de d’investissement de manière à
l'avance de 10% du prix du contrat ce qui
Paiement implique un retard de lancement des
optimiser le financement des projets.
Avance commandes  S'assurer du financement avant
lancement du projet.
Nature du sol inappropriée, nécessitant
un renforcement  Effectuer toute les études nécessaires
Les difficultés techniques lors du pour la maturation du projet
renforcement du sol
Sol nécessitant des travaux de (faisabilité, géotechnique…etc)
Lié au terrassement non prévus  Cartographier des sites potentiels
Choix du Sol nécessitant un traitement spécifique pouvant accueillir tous type de
(Géo membrane)
site
Retard dans la remise du site
centrale.
Opposition pour l’acquisition du terrain  Coordonner avec les autorités locales
Nature du sol (sol rocheux) pour identifier les sites les plus
Présence d’obstacle (occupants ; ferme
aquacole) appropriés.
42

CONCLUSION
CONCLUSION
43

 Ce mémoire avait comme ambition de traiter la problématique récurrente de


dépassement des délais de CEEG.
 Il a fallu dans un premier temps, revoir les aspects fondamentaux de la gestion de
projet et définir la notion risque.
 La problématique a été traitée au niveau du quatrième chapitre. Au moyen d’un
processus de management des risques : les risques ont été identifiés et quantifiés, il
nous a été possible d’analyser le déroulement des projets de centrales électriques
réalisés par la CEEG depuis 2012.
 L’analyse des différents résultats et l’évaluation quantitative de ces risques révèle que
04 d’entre eux engendrent 82,6% des retards. Il s’agit dans l’ordre de criticité des
risques liés :
 Aux travaux de Génie Civil.
 A l’EPC (le Constructeur).
 Aux paiements de l’avance au contrat.
 Au choix du site de construction.
CONCLUSION
44

 Nous avons enfin proposé quelques mesures concrètes que nous


jugeons nécessaires pour réduire voire éliminer les risques les plus
critiques, notamment par la mise à jour de la stratégie de Sonelgaz
pour la réalisation des projets qui devrait tenir compte de ces risques.

 En effet, l’Implantation et intégration, au sein de CEEG, d’une


structure de Management des risques et retour d’expérience peut
contribuer en amont et en aval au traitement et à la maîtrise des
risques des projets.

 Enfin, le travail que nous avons réalisé pourrait être complété et


poursuivi sous différents aspects. Il serait pertinent d’étendre cette
étude aux coûts réels que ces risques font subir aux projets.