Vous êtes sur la page 1sur 7

Introduction 

:
• Le cadre conceptuel traitant particulièrement l’objectif des états financiers, les
caractéristiques qualitatives de ces états, et les éléments les composant,
• cest quoi ?
• un ensemble de principes généraux formulés par une organisation normative
en vue de fournir une base commune permettant l’élaboration de règles
cohérentes.
• Le cadre conceptuel est le socle des normes comptables internationales. En
effet, toutes les normes actuelles mais également futures sont élaborées sur la
base des principes énoncés dans le cadre conceptuel. La première version du
cadre conceptuel a été élaborée en 1989.

• L’IASB ((International Accounting standards Board) insiste sur le fait que le


cadre conceptuel n’est pas une norme et ne peut avoir une prédominance sur
une norme publiée.
• En principe c’est Un cadre de préparation et de présentation des états
financiers (Framework for the Preparation and Presentation of Financial
Statements). Il avait pour mission de fixer les concepts sous-jacents à
l’élaboration des états financiers.
L’objectif du cadre conceptuel 

• Les principaux objectifs du cadre conceptuel sont les suivants :


• Aider l’IASB dans la production de nouvelles normes et également
dans l’amélioration de celles déjà publiées :
• Aider l’IASB dans le processus de promotion des normes IFRS
(International Financial Reporting Standards = normes d’information
financière internationales ); au niveau international,
• Aider les normalisateurs nationaux dans les travaux de production
des normes,
• Aider les préparateurs des états financiers dans l’application des
normes IFRS,
• Aider les auditeurs dans leurs travaux d’audit des comptes IFRS.
L’objectif de l’information comptable et financière :
Les objectifs des états financiers selon la norme américaine et
internationale sont de fournir des informations qui permettent
l’efficience des marchés et l’allocation optimale des ressources
économiques. Les investisseurs et les créanciers sont reconnus comme
étant les premiers utilisateurs de l’information comptable et financière.
• Ainsi, les objectifs de l’information comptable et financière sont :
• Fournir une information utile aux investisseurs, aux créanciers et autres
utilisateurs afin de leur permettre de faire des choix rationnels en
matière d’investissements et de crédit ;
• Fournir une information qui aide les investisseurs, les créanciers et
autres utilisateurs à évaluer le montant, le moment et l’incertitude
quant aux flux de trésorerie de l’entreprise concernée ;
• Fournir une information sur les ressources économiques de l’entreprise,
sur les droits y afférant et sur les effets des opérations, événements et
circonstances pouvant affecter ces ressources et ces droits ;
Caractéristiques qualitatives des états financiers 

Les caractéristiques qualitatives des états financiers Ce sont les attributs


qui assurent l'utilité de l'information fournie dans les états financiers pour
ses utilisateurs.
Quatre principales caractéristiques sont à retenir du référentiel de l'IASB :
• * L'intelligibilité : l'information founie par les états financiers doit être
immédiatement compréhensible par les utilisateurs:
• • La pertinence : l'information doit être pertinente, par sa nature et son
importance significative, pour les besoins de prises de décisions des
utilisateurs:
• • La comparabilité : les utilisateurs doivent être en mesure de comparer
les états financiers d'une entreprise dans le temps et ceux d'entreprises
différentes afin d'identifier et d'évaluer les tendances de leurs situations
financières et de leurs performances;
• * La fiabilité : l'information doit présenter ce qu'elle est censée présenter
ou ce qu'on pourrait s'attendre raisonnablement à la voir présenter.
Eléments des états financiers 

• le cadre conceptuel IFRS précise les éléments directement liés à l’évaluation de la


situation financière d’une entreprise. Sont les actifs, les passifs et les capitaux propres, les
charges et les produits. Il en propose des définitions suivantes :
• Actifs : Un actif est une ressource contrôlée par l'entreprise du fait d'événements passés
et dont des avantages économiques futurs sont attendus par l'entreprise.
• Passifs : un passif est une obligation actuelle de l'entreprise résultant d'événements
passés et dont l'extinction devrait se traduire pour l'entreprise par une sortie de
ressources représentatives d'avantages économiques.
• Capitaux propres : les capitaux propres sont l'intérêt résiduel dans les actifs de
l'entreprise après déduction de tous ses passifs.
• Produits : Les produits sont les accroissements d'avantages économiques au cours de
l'exercice, sous forme d'entrées ou d'accroissements d'actifs, ou de diminutions de passifs
qui ont pour résultat l'augmentation des capitaux propres autres que les augmentations
provenant des apports des participants aux capitaux propres.
• Charges : Les charges sont des diminutions d'avantages économiques au cours de
l'exercice sous forme de sorties ou de diminutions d'actifs, ou de survenance de passifs
qui ont pour résultat de diminuer les capitaux propres autrement que par des
distributions aux participants aux capitaux propres.
• Le cadre conceptuel décrit et traite
l’information comptable et financière de tous
les cotes et ceci dans le but d’unifier les
normes comptables dans le monde. Alors
comment les normes sont élaborées , quelle
procédure à suivirent et quels sont les acteurs
responsable de cela ???
Conclusion
• Les règles comptables IFRS ont été mises en œuvre
pour favoriser la transparence et éviter les scandales
comptables, améliorer la performance et la qualité des
informations comptables et financières , dans le but de
stimuler les investissements à travers l’élaboration des
informations qui permettent l’efficience des marchés et
l’allocation optimale des ressources économiques, et
ceci à travers un processus et cadre conceptuel qui
dans sa construction semble très ouvert, perméable et
transparent afin d’éviter toute dérive autocratique.