Vous êtes sur la page 1sur 15

L’ ADDITION

LE SENS DE L’ADDITION
Abdi a 4 billes. Son ami a 8 billes.
Réunion de 2 collections Combien ont ensemble les deux
enfants ?
Houmad avait 4 billes. Il en a gagné
SENS Gain par
rapport à une
8. Combien en a – t – il
maintenant ?
quantité
Sohan a 4 billes. Sa soeur en a 8 de
Ecart entre deux plus. Combien de billes a sa soeur ?
collections
DÉFINITION ET PROPRIÉTÉS DE L’ADDITION
 Défintion :
 L’addition est une opération qui à deux termes donne leur somme

 L’addition est commutative: a + b = b+ a 3+5=5+3


 l’addition est associative: (a + b) + c = a + (b +c)

27 + 8 peut être calculé comme: (20 + 7) + 8 remplacé par 20 + (7 + 8 )


L’élement neutre: a + 0 =0 + a = a
27 + (3 +5) remplacé par (27 + 3) +5 (passage par la dizaine)
L’ADDITION POUR CONSTRUIRE LE NOMBRE
L’ADDITION DANS LES DIFFÉRENTS ASPECTS DU NOMBRE

Donne moi 2 jetons, un et encore un » en


montrant 2 doigts », lui faire comprendre
Aspect cardinal que c’est ici, l’ajout d’unité qui est
important.
Aspect ordinal

Aspect écriture La décomposition additive:


5+3=8; 6+2=8; 7+1=8 et 4+4=8

La relation de décimalité entre les classes


Aspect numération des nombres est une relation d’addition:
16c 13d 11u
L’INTRODUCTION DE L’ADDITION
A partir de la réunion de deux collections introduire le signe +

xxx xxxx
x x x xx x
xx x Écriture additives

5 + 2 = 7
Ensuite on construit les tables d’additions
avec les décompositions additives
Jusqu’à 10.
LE PASSAGE A LA DIZAINE
 Pour trouver le réunion de deux collections au delà de 10

 Pour dénombrer une quantité plus grand que 10

Pour construire les nombres plus que 10


VERS LA TECHNIQUE OPÉRATOIRE
 Arbres à calcul simple:
 Arbres à calcul utilisant les classes pour introduire le
tableau de numération.
UTILISATION DES MATÉRIELS DE LA NUMÉRATION
POUR INTRODUIRE L’OPÉRATION
LA TECHNIQUE OPÉRATOIRE
 ADDITION SANS RETENUE ADDITION AVEC RETENUE
RETENUE

L’utilisation des matériels de la numération pour introduire la technique opératoire


facilite le respect de la position pour l’alignement des classes ainsi que la décimalité
pour le passage à la dizaine
EN UTILISANT LES MATÉRIELS DE NUMÉRATION, IL
FAUDRA
INTRODUIRE LE PASSAGE À LA DIZAINE POUR
INTRODUIRE
LA RETENUE EN 2E ANNÉE
ADDITION À PLUSIEURS CHIFFRES ET SITUATION
PROBLÈME
 A partirde la 3e année sur la maitrise de l’addition avec des
opérations à plusieurs nombres mais aussi à l’aide des situations
sur des problèmes additives:
ADDITION DES DURÉES ET DES DÉCIMAUX
 A partir de la 4e année on introduit le calcul des durées après avoir bien expliqué
le système sexagésimaux ( Base de 60) car ici on explique aux élèves que le passage
et l’emprunte n’est plus à la dizaine mais à la soixantaine.
 1H = 60mn
 1mn =60s
L’ADDITION DES NOMBRES DÉCIMAUX
Avec l’introduction des nombres décimaux en 5e année, la règle de
retenue s’élargie jusqu’à la partie décimale car on utilise la décimalité
entre les rangs