Vous êtes sur la page 1sur 22

Exercice 1

Considérons un tube horizontal, de 1 - Rayon r2


section circulaire, dont le rayon est
variable. Dans la première partie du tube, Conservation de la masse
le diamètre D1 est de 20 cm, la vitesse de
l’eau y circulant de 0,1 m.s-1 et la  équation de continuité :
pression de 1000 N.m-2 Q = Sv = constante
On donne reau = 1000 kg.m-3
L’eau est considéré ici comme un fluide avec S = p.r2  r2.v = constante
parfait r22 .v 2  r12 .v 1
v1 v2
D1 D2 v1 = 0,1 m.s-1 et v2 = 0,4 m.s

(r2)2 = (r1)2 /4  (r2)2 = 100/4

 r2 = 5 cm

1 - Quel est le rayon de la deuxième


partie du tube si la vitesse du fluide y
est de 0,4 m.s-1 ?
Exercice 1
Considérons un tube horizontal, de Equation de Bernouilli:
section circulaire, dont le rayon est 1/2. r.v2 + r.g.z + P = constante
variable. Dans la première partie du tube,
 
le diamètre D1 est de 20 cm, la vitesse de
z1 = z 2 et r1 = r2
l’eau y circulant de 0,1 m.s-1 et la
pression de 1000 N.m-2  
On donne reau = 1000 kg.m-3  1/2. r.v12 + P1 = 1/2 r.v22 + P2
L’eau est considéré ici comme un fluide
parfait  P2 = P1 +1/2. r.(v12 - v22)
 
v1 v2
D1 D2 P2 = 1000 + 1/2 x1000 (10-2 -16.10-2)
= 1 000 + 1/2. 103.10-2 (1 – 16)
= 1000 –150/2 = 1000 - 75

1 - Quel est le rayon de la deuxième P2 = 925 N.m-2 = 925 Pa


partie du tube si la vitesse du fluide y
est de 0,4 m.s-1 ?
2 – Quelle est la pression
Exercice 2

Un patient est perfusé par voie


20 30 cm
intraveineuse avec un soluté isotonique au
cm 10 cm
sang et de masse volumique 103 kg.m-3. La
différence entre le niveau initial de liquide 10 cm
dans le flacon et celui de la veine (au point
Initial Final
d'injection) est de 30 cm. La hauteur initiale
du volume à perfuser est de 20 cm. Quand
P = r.g.h = 103. 10. 0,2 = 2.103 Pa
la perfusion s'arrête, il reste la moitié du
liquide dans le flacon.
2.10 3 1000
Quelle est la pression veineuse du P 
patient en millimètres de mercure? 130 65

On prendra 1 mm Hg = 130 Pa P ≈ 15,4 mm de mercure


g = 10 m.s-2
Exercice 3

Dans le cadre de l’application de Q=Sv  v = Q/S


l’équation de Bernoulli Q = 6 L . mn-1 = 6 000 cm3.min-1
P + r g h + (1/2) r v2 = cste
= 100 cm3.s-1
rHg = 13 g.cm-3 reau = 1 g.cm-3 
S = 5 cm2
A - Pour un débit de 6 L.min-1 dans l'aorte v = Q / S = 100 / 5 = 20 cm . s-1
de section égale à 5 cm2, la vitesse
moyenne d'écoulement du sang est de
20 cm.s-1.  A juste
B - La pression statique au niveau du
rétrécissement d'un vaisseau horizontal
est inférieure à celle existant en amont P1 + r g z1+ 1/2 rv12 = P2+ r g z2+1/2 rv22
de ce rétrécissement.
z2 = z1
 P1 + 1/2 r v12 = P2 + 1/2 r v22

v2 > v1  P2 < P1

 B juste
Exercice 3

Dans le cadre de l’application de Q1 = Q2


l’équation de Bernoulli
S1 v1 = S2 v2
P + r g h + (1/2) r v 2
= cste
rHg = 13 g. cm-3 reau = 1 g.cm-3  S2 < S1  v2 > v1  C faux

C - La vitesse circulatoire au niveau du


rétrécissement d'un vaisseau horizontal
Pd + r g zd = Pc + r g zc = cste
diminue.
D - La pression artérielle systolique
zd > zc  Pd < Pc  D juste
mesurée chez un sujet debout bras
horizontal est inférieure à celle que l'on
mesure chez le sujet couché bras le
long du corps. rHg . g . hHg = reau . g . heau
E - Un tube manométrique est rempli de
Hg  hHg
heau 
mercure. La hauteur de liquide mesurée  eau
est de 3 cm. Si on remplace le mercure
par de l'eau la hauteur devient égale à
39 cm. heau = 13 x 3 = 39 cm

 E juste
Exercice 3

Dans le cadre de l’application de l’équation de Bernoulli


P + r g h + (1/2) r v2 = cste
rHg = 13 g. cm-3 , reau = 1 g.cm-3 

A - Pour un débit de 6 L.min-1 dans l'aorte de section égale à 5 cm2, la vitesse


moyenne d'écoulement du sang est de 20 cm.s-1.
B - La pression statique au niveau du rétrécissement d'un vaisseau horizontal est
inférieure à celle existant en amont de ce rétrécissement.
C - La vitesse circulatoire au niveau du rétrécissement d'un vaisseau horizontal
diminue.
D - La pression artérielle systolique mesurée chez un sujet debout bras horizontal
est inférieure à celle que l'on mesure chez le sujet couché bras le long du
corps.
E - Un tube manométrique est rempli de mercure. La hauteur de liquide mesurée
est de 3 cm. Si on remplace le mercure par de l'eau la hauteur devient égale à
39 cm.
Exercice 4

Sonde de Pitot Dh
Dans le cadre des conditions du
théorème de Bernouilli, on considère
un tube manométrique face au flux, et
un autre tube manométrique
perpendiculaire au flux. Sachant que
la différence de hauteur des liquides Théorème de Bernouilli
dans les tubes est de 10 cm, quelle 1 1
P1   g z 1   v12  P2   g z 2   v 22
est la vitesse du fluide ? 2 2
On donne : 3 = 1,7 et 2 = 1,4 1 2
z1 = z2 et v2 = 0  P2  P1   v 1
2
Cocher la valeur la plus proche : 1
P2  P1   g h   v12
2
A. 1,2 m.s-1
B. 1,4 m.s-1  v1  2 g h
C. 1,7 m.s-1
D. 2 m.s-1 v 1  2 10  10 1  2
E. 4 m.s-1
v1 = 1,4 m.s-1
Exercice 5
Pour mesurer la viscosité d'une huile, on 8hQL
utilise le dispositif schématisé ci-dessous. DP = r g Dh =
p r4

L
r g Dh p r4
Dh  h=
8QL

9.102 . 10 . 3.10-1 . 3 . (4)4.(10-3)4


p1 p2 =
8 . 4.10-6 . 6.10-1
Le tube horizontal a 8,0 mm de diamètre
et comporte deux tubes manométriques
verticaux situés à L = 600 mm de l'un de 33. 22 . 10-10
l'autre. Le débit dans le tube est égal à = = 33. 22 .10-3
10-7
4,0×10−6 m3.s-1. La différence de niveau
de l'huile dans les deux tubes verticaux
est alors Δh = 300 mm. Þ h = 108.10-3 Pa.s
La masse volumique de l'huile est de 900
kg.m-3. On suppose que l'écoulement est
de type laminaire.
On prendra g = 10 m.s-2 et p = 3.
Calculer la viscosité l'huile.
Exercice 6
Q = constante = S1.v1 = S2.v2
Un vaisseau sanguin a la forme et les
dimensions suivantes :
 
3 p D21 p D22
1 2 Q= . v1 = .v2
4 4
  

( )
  D1 2
  4 Þ v2 = v1 .
Diamètres D2
en 1 = 4,5 mm
en 2 = 3,0 mm D1 4,5 3
en 3 = 1,5 mm   1,5 
en 4 = 2,25 mm D2 3 2
La vitesse du fluide:
en 1: v1 = 2 cm.s-1
en 4: v4 = 4 cm.s-1. Þ v2 = 2 . (3/2)2 = 9/2
 
Quelles sont les vitesses en 2 et 3 ? Þ v2 = 4,5 cm.s-1
 
Exercice 6
Q = S1.v1 = S2.v2 = S3.v3 + S4.v4
Un vaisseau sanguin a la forme et les
dimensions suivantes :
  3
p D2 p D2 p D2
1 .v = 3 .v + 4 .v4
2 4 1 4 3 4

   1 D2 . v3 = D12 . v1 – D42 . v4
3
 
4
 

( ) ( )
D1 2 D4 2
Diamètres Þ v3 = v1 . - v 4.
en 1 = 4,5 mm D3 D3
en 2 = 3,0 mm
en 3 = 1,5 mm D1 4,5 D 4 2,25
en 4 = 2,25 mm  3   1,5
D 3 1,5 D3 1,5
La vitesse du fluide:
en 1: v1 = 2 cm.s-1
en 4: v4 = 4 cm.s-1 Þ v3 = 2 . 9 – 4 . 2,25
Quelles sont les vitesses en 2 et 3 ?
  Þ v3 = 9 cm.s-1
Exercice 7
Soient 2 artères de même longueur en
parallèle. Le diamètre 2 est deux fois
plus grand que le diamètre 1. Equation de continuité:
On considère le sang comme un fluide
réel en écoulement laminaire. Qentrée = Qsortie
 
1

entrée sortie  A juste

2 1 et 2 en dérivation:
Question 1 :
Qentrée = Q1 + Q2 = Qsortie
Cochez la ou les réponse(s) exacte(s) :
A - Qentrée = Qsortie  B juste
B - Qsortie = Q1 + Q2

C - Q2 = 2 Q 1

D - Q2 = 16 Q1

E - Qentrée = 3 Q1
Exercice 7 r4 ΔP
Loi de Poiseuille: Q  
Soient 2 artères de même longueur en 8  Δl
parallèle. Le diamètre 2 est deux fois
plus grand que le diamètre 1. DP1 = DP2 et Dl1 = Dl2
On considère le sang comme un fluide
4
réel en écoulement laminaire. Q1 r 4
r 
      1 
1

1 Q2 r 2
4
 r2 
entrée sortie 4
Q 1  r1   1 
4
1
r2 = 2 r1   
    
Q 2  2r1   2  16
2
Question 1 : Q2 = 16 Q1  C faux
 D juste
Cochez la ou les réponse(s) exacte(s) :
A - Qentrée = Qsortie
Qentrée = Q1 + Q2
B - Qsortie = Q1 + Q2
Qentrée = Q1 + 16 Q1 = 17 Q1
C - Q2 = 2 Q 1

D - Q2 = 16 Q1 Qentrée = 17 Q1  E faux

E - Qentrée = 3 Q1
Exercice 7

Soient 2 artères de même longueur en Q = S.v


parallèle. Le diamètre 2 est deux fois plus
grand que le diamètre 1. Q2 = 16 Q1 (question 1)
On considère le sang comme un fluide
réel en écoulement laminaire. S2 v2 = 16 S1 v1
  2
1
v2 S  d /4 2
d 
entrée sortie  16 1  16  16  1 
1
v1 S2  d /4 2
2  d2 

d2 = 2 d1
2 2 2
v2  d1  1
Question 2 :  16    16    4
v1  2 d1  2 
Cochez la ou les réponse(s) exacte(s) :
A - v2 = v 1
B - v2 = 2 v1
v2 = 4.v1  A faux

C - v 2 = 4 v1  B faux
D - Pentrée = Psortie  C juste
E - Pentrée > Psortie
Exercice 7

Soient 2 artères de même longueur en Le sang est un fluide réel, visqueux.


parallèle. Le diamètre 2 est deux fois plus
Ecoulement laminaire.
grand que le diamètre 1.
On considère le sang comme un fluide
réel en écoulement laminaire.  perte de charge DP:
 
1  8 
entrée sortie
P   4 l  Q
 r 

DP  0  Pentrée  Psortie
2
Question 2 :
 D faux
Cochez la ou les réponse(s) exacte(s) :
A - v2 = v 1
Il-y-a une perte de charge DP
B - v2 = 2 v1
entre l’entrée et la sortie .
C - v 2 = 4 v1
D - Pentrée = Psortie  Pentrée > Psortie
E - Pentrée > Psortie
 E juste
Exercice 8
On considère une artère présentant un DP = DP1 + DP2 + DP3
rétrécissement. Les trois portions 1, 2 et 3 8  
ont une longueur identique égale à 10 cm. P   4 l Q
r 
Les rayons des portions 1 et 3 sont égaux.
Le rayon de la portion 2 sera pris égal à la Q1 = Q3 et r1 = r3
moitié du rayon des portions 1 et 3.
C'est-à-dire :  DP1 = DP3 = 20 x 0,1 = 2 Pa
x1 = x2 = x3 = 10 cm r1 = r3 = 2 r2
 
 r4 P
Q
1 2 3 8  l
p r14 DP1 p r24 DP2
x1 x2 x3 Q1 = Q 2  =
8 h Dl 8 h Dl
 On prendra :
rsang = 1 g.cm-3 hsang = 2.10-3 Pa.s
 r14 DP1 = r24 DP2
Dans le cas du sang en écoulement
toujours laminaire, on mesure une chute r1= 2 r2  24 r24 DP1 = r24 DP2
de pression hydrostatique dans la portion
1 égale à 20 Pa.m-1. DP2 = 16 DP1 = 16 x 2 = 32 Pa
1 - Quelle est la chute de pression entre
l'entrée de la portion 1 et la sortie de la DP = DP1 + DP2 + DP3 = 2 + 32 + 2
portion 3 ?
DP = 36 Pa
Exercice 8
On considère une artère présentant un 2 - Dans le cas du sang et un rayon de la
rétrécissement. Les trois portions 1, 2 et 3 portion rétrécie égal à 1 cm, pour quelle
ont une longueur identique égale à 10 cm. valeur de la vitesse l'écoulement peut-
Les rayons des portions 1 et 3 sont égaux. il être turbulent ?
Le rayon de la portion 2 sera pris égal à la
moitié du rayon des portions 1 et 3.
C'est-à-dire : Re > 2400  turbulences
x1 = x2 = x3 = 10 cm r1 = r3 = 2 r2
  2 r vmoy r Re 
Re =  v moy 
1 2 3 h 2r

x1 x2 x3 Portion rétrécie: r2 = 1 cm
 
On prendra : 2 400 . 2.10-3
rsang = 1 g.cm-3 hsang = 2.10-3 Pa.s vm = 2 . 103 . 10-2 = 24.10 -2 m.s-1

Dans le cas du sang en écoulement


toujours laminaire, on mesure une chute v > 24 cm.s-1  turbulences
de pression hydrostatique dans la portion
1 égale à 20 Pa.m-1.

 
Exercice 9
Artères 1 et 2 en parallèle
Loi de Poiseuille
On considère deux artères en parallèle. Le  DP1 = DP2
sang s’écoule en régime laminaire. La
section de l’artère 1 est 2 fois plus grande  8 
P   4 l  Q Dl = L
que celle de l’artère 2, et les débits dans  r 
chacune des artères sont identiques.
On note L1 la longueur de l’artère 1 et L2 la L1 L2
longueur de l’artère 2. Q1 = Q 2   4
r14
r2
A. L1 = ¼ L2
L1 r14
B. L1 = ½ L2   4
L2 r2
C. L1 = L2
r12
D. L1 = 2 L2 S1 = 2 S2  r12 = 2 r22  2 2
E. L1 = 4 L2 r2
L1 r14
  4 4
L2 r2
L1 = 4 L2
Exercice 10
Question 1
On considère un organe irrigué par un  r4 ΔP
ensemble de capillaires supposés Loi de Poiseuille  Q 
8η Δl
identiques, de longueur 1 cm et de rayon
P = 110 - 14 = 96 mm de Hg
10 mm, placés en parallèle entre une artère
1 mm de Hg # 130 Pa
où la pression est de 110 mm de Hg et une 6
veine où la pression est de 14 mm de Hg.
 Qc 

5 4
3. 10 .96.130
On prendra : hsang = 2.10-3 Pa.s 8.2.10 3.10 2
20
Q c  3.6.130.10 .10 5
1- Calculer le débit de sang dans
chaque capillaire. Qc = 2340.10-15
2- Quelle est la vitesse maximale du Qc = 2,34.10-12 m3.s-1
sang dans un capillaire ?
Question 2
Q = Svmoy = Svmax /2
 vmax= 2Q/S
2.2,34.10 12 4,68.10 2

v max  
3.10 
5 2
3

vmax = 1,56.10-2m.s-1
Exercice 10
Question 3
On considère un organe irrigué par un
ensemble de capillaires supposés Les capillaires sont identiques  Qart = n Qc
identiques, de longueur 1 cm et de rayon avec n = nombre de capillaires
10 mm, placés en parallèle entre une artère
où la pression est de 110 mm de Hg et une Qc = 2,34.10-12 m3.s-1 (question 1)
veine où la pression est de 14 mm de Hg. Artère  S = 20 mm2 = 20.10-6 m2
v = 25 cm.s-1 = 25.10-2 m.s-1
3- Sachant que la section de l’artère est
de 20 mm2 et que la vitesse moyenne du Qart = S.v = 20.10-6.25.10-2 = 500.10-8
sang y est de 25 cm.s-1, calculer le
nombre de capillaires irrigant l’organe. Qart = 5.10-6 m3.s-1

Q art 5.10 6
n 
Qc 2,34.10 12

n # 2.106
Exercice 10
Question 4
On considère un organe irrigué par un
ensemble de capillaires supposés 8η Δl
R Résistance à l' écoulement
identiques, de longueur 1 cm et de rayon r 4

10 mm, placés en parallèle entre une 1 n rart4 n rc4


artère où la pression est de 110 mm de   
R art R c 8η Δlart 8η Δlc
Hg et une veine où la pression est de 14
mm de Hg. Δlc rart4
Δlart 
nrc4
4 - Quelle est la longueur de l’artère
20
dont la résistance à l’écoulement est S art  20  rart2  rart 
équivalente à la résistance à 
l’écoulement de l’ensemble des 20 2
 r  4
capillaires ? art
2
10.20 2 10.2 2.10 2
Δl  
art

9.2.10 6. 10 -2  4
9.2.10 -2

2.10 5
Δlart   2.10 1.10 5
9
lart = 2.104 mm = 20 m
Exercice 11
Nombre 2vr
On considère un écoulement sanguin de Reynolds
Re 
dans une artère. Soit Q = 1 L.min-1, le

débit limite en dessous duquel le régime Q Q 2 Q r
d’écoulement est toujours laminaire. Le v  2  Re 
sang est considéré ici comme un liquide S r  r 
newtonien.
 2 
 R e    Q
A. Si le débit devient égal à 3 L.min-1, le  r  
régime d’écoulement peut être
laminaire.
B. Si le débit devient égal à 4 L.min-1, le
Q1 = 1 L.min-1  Re = 2400
régime d’écoulement est toujours
Q = 3 L.min-1 = 3 Q1
turbulent.
C. Si le débit devient égal à 5 L.min-1, le  Re = 3 x 2400 = 7200
régime d’écoulement est instable.
D. Pour un débit de 1 L.min-1, la vitesse 2400 < Re < 10000
d’écoulement est 2 fois plus faible
que la vitesse critique.  A vrai
E. Aucune des réponses ci-dessus
Exercice 11
 2 
On considère un écoulement sanguin R e    Q
dans une artère. Soit Q = 1 L.min-1, le  r  
débit limite en dessous duquel le régime
d’écoulement est toujours laminaire. Le
Q1 = 1 L.min-1  Re = 2400
sang est considéré ici comme un liquide
newtonien. Q = 4 L.min-1 = 4 Q1
A. Si le débit devient égal à 3 L.min-1, le  Re = 4 x 2400 = 9600
régime d’écoulement peut être
laminaire.  B faux
B. Si le débit devient égal à 4 L.min-1, le
régime d’écoulement est toujours Q = 5 L.min-1 = 5 Q1
turbulent.
C. Si le débit devient égal à 5 L.min-1, le  Re = 5 x 2400 = 12000
régime d’écoulement est instable.
 C faux
D. Pour un débit de 1 L.min-1, la vitesse
d’écoulement est 2 fois plus faible
que la vitesse critique. Q1 = 1 L.min-1  v = vcritique
E. Aucune des réponses ci-dessus
 D faux

Vous aimerez peut-être aussi