Vous êtes sur la page 1sur 21

Moteur à courant

continu

Fatine CHOUIRAF
Département GI
ENSA Fès
Plan
Introduction
Le fonctionnement d’un moteur à Courant Continu
Les différents types du Moteur à Courant Continu
Le bilan des puissances des Moteurs à Courant Continu
Les avantages et les inconvénients
Le domaine d’utilisation et les critères de choix d’un
Moteur à Courant Continu
Conclusion
Introduction

 Les actionneurs constituent une partie indispensable dans l’automatisation des


systèmes de production tel que les vérins et moteurs pneumatiques, vérins et
moteurs hydrauliques et les moteurs électrique dont La famille est constitué
de 3 types essentiels.
 Moteur à Courant Alternatifs synchrones, moteur à Courant Alternatif
asynchrones, et moteur à courant continu
 Inventé par zenobe gramme en 19éme siècle les MCC constituent une
réponse indispensable à un certain nombre d’utilisation tel que les trains, les
outillages industriels vu les avantages qu’ils présentent en terme de variation
de la vitesse.
Le fonctionnement du Moteur à
Courant Continu
Les composants d’un MCC
Le moteur à courant continu est constitué de deux
parties essentielles:
Une armature externe fixe: Le stator
Une armature interne mobile: Le rotor
L’entrefer: l’espace qui sépare le stator du rotor
Les composants d’un MCC
Le stator: appelé également l’inducteur
Rôle : créer un champ magnétique dans l’espace
Il comprend 3 parties:
Culasse ou
carcasse
Pôles
Bobines
magnétisantes
Les composants d’un MCC

Le rotor: c’est l’induit. C’est le lieu de la conversion électromécanique.


Il est constitué de 3 parties:

Feuilletage
Bobinage
Collecteur
Fonctionnement d’un MCC

Lorsque les conducteurs sont parcourus par un courant, ils sont soumis à
des forces F1 et F2 qui tendent à faire tourner le rotor. Le collecteur
permet d'inverser le sens du courant dans les conducteurs lorsque ceux-ci
passent le plan vertical. Ainsi le sens du couple des forces F1 et F2 et donc
le sens de rotation du moteur est conservé.
Les différents types du Moteur à Courant
Continu
Le moteur à excitation indépendante

 L’inducteur et l’induit sont


alimentés séparément
 Caractéristiques:
 Si n diminue, I induit augmente
 Si I augmente , le couple augmente
(peu)
 Moteur de faible puissance
Exemple d’utilisation : Aspirateur
de voiture
Le moteur à excitation série

 L’inducteur de ce moteur est en


série avec l’induit : le courant
d’induit est également le
courant d’excitation
 Caractéristiques:
 si n diminue, I induit augmente
 si I augmente , le couple augmente
(beaucoup)
 la vitesse maximal peut atteindre
30000 [min-1] (tr/min)
 grand couple au démarrage
Le moteur à excitation Shunt

 Caractéristiques:
 si n diminue, I induit augmente
 si I augmente , le couple augmente ( un
peu )
Le bilan des puissances
Le bilan des puissances
 Puissance absorbée
Pa =U× I

 Pertes joule
Pj = R × I²

 Puissance électrique
Pe = E × i m (Puissance électrique transmise à la partie tournante)

 Puissance utile
Pu  C'est la puissance mécanique fournie par le moteur pour entraîner la charge.
Elle est donc nulle en fonctionnement à vide.
Pu =ΓuΩ

 Pertes constantes
Pc Ces pertes sont la somme des pertes mécaniques et magnétiques.
Elles sont constantes à une vitesse donnée et peuvent se déterminer à vide.

 Rendement h = Pu/Pa
Les avantages et les inconvénients
Les domaines d’utilisation
Les avantages et les inconvénients des MCC

 Les avantages:
 un couple de démarrage élevé sans surintensité ;
 une vitesse de rotation et couple faciles à réguler ;
 un surcouple transitoire important admissible pendant des temps très courts
 un excellent comportement dynamique ;
 une facilité de récupération d’énergie.
 les inconvénients:
 une alimentation statorique et rotorique par courant continu (pont redresseur) ;
 un mauvais facteur de puissance à basse vitesse ;
 nécessite beaucoup de maintenance, notamment pour le remplacement des balais et du
collecteur ;
 ne peut pas être utilisé dans des environnements explosifs (le frottement des balais sur le
collecteur engendre des étincelles).
Les domaines d’utilisation et les
critères de choix
Les domaines d’utilisation et les critères de
choix des MCC

 Les MCC ne sont plus utilisées en forte puissance, mais persistent en


faible puissance (qqs W à qqs kW).
 Les MCC sont utilisés normalement dans les machines de traction
électrique telle que les trains, les métros…
 Les MCC sont utilisées dans les machines outils.
Couple de
démarrage
Type Vitesse type en tr/min en pour cent Rendement comparé Applications types
du couple à pleine
charge

Petits ventilateurs et
À bague de
1050, 1550, 3000 Très faible 50-100 % Faible soufflantes à
déphasage
entraînement direct.
Ventilateurs et
À condensateur
825, 1075, 1625 Faible 75-150 % Modéré soufflantes à
permanent (PSC)
entraînement direct

Ventilateurs et
soufflantes à courroie
À enroule­ment et à entraînement
Faible à modéré 130-
auxiliaire de 1140, 1725, 3450 Modéré direct, petits outils,
170 %
démarrage pompes centrifuges et
appareils
électroménagers

Pompes,
compresseurs, outils,
À démarrage par Modéré à élevé 200- convoyeurs, machines
1140, 1725, 3450 Modéré à élevé
conden­sateur 400 % agricoles et
ventilateurs
industriels
Conclusion
Merci

Vous aimerez peut-être aussi