Vous êtes sur la page 1sur 38

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche


Scientifique
Université Djillali Liabès de Sidi Bel Abbès
Faculté des Sciences de l’Ingénieur
Département de Génie Civil

Mémoire de Fin d’Etudes Pour l’Obtention du Diplôme


d’Ingénieur d’Etat en Génie Civil
Option : CCI
Thème

ETUDE D’UN BATIMENT TOUR EN BETON ARME


DE TYPE (R+9) AVEC DEUX SOUS SOL
PLAN DE TRAVAIL
1

6
Dans le cadre de projet de fin d’étude, nous proposons
une étude d’un bâtiment tour en béton armé de type (R+9) avec
deux sous sol sur une superficie de 481m2 situé dans le
territoire de l’arrondissement urbain de la W. TLEMCEN.
N

Mosquée Essouna

Des vieilles habitations


Elle comporte :

Deux sous sol: un parking de voiture réservé aux propriétaires.

RDC : contient des locaux commerciaux.

1er étage : destiné à usage de bureaux.

Les étages courants sont à usage d’habitation comportant trois


logements: deux F5 et un F3.
Dimensions en plans :

Dimensions en élévation: :
Hauteur du sous sol h = 3,06m.
Hauteur de RDC h = 3,40m.
Hauteur d’étage h = 3,40m.
Hauteur totale H = 40,12m
Le Prédimensionnement de tous les éléments de l’ossature
sera conforme aux règles:
- Béton Armé aux États Limites (BAEL91)
- Règlement Parasismique Algérien (RPA99/2003)
-Document Technique Règlementaire (DTR B.C. 2.2)
LES PLANCHERS:
Dans notre projet on a choisit des planchers à corps creux
(16+4)cm pour les étages d’habitations, bureau et commerce, et
plancher dalle pleine d’épaisseur 15cm pour le sous sol (parking).
DESCENTE DES CHARGES:
On a regroupé les descentes des charges dans le tableau
suivant :
Charges permanentes Charges d’exploitations
Planchers
G (KN/m2) Q (KN/m2)
Terrasse
6,42 1,00
(haut 9eme étage)
Etage courant
5,14 1,50
(haut 1er,8eme étage)
Bureaux
5,14 2,50
(haut RDC)
Commerce
5,14 4,00
(haut 1er sous sol)
Parking
6,11 2,50
(haut 2eme sous sol)
LES POUTRES :
Le calcul nous a permis d’avoir le prédimensionnement
suivant:
Les poutres principales (30x45)cm2
Les poutres secondaires (30x35)cm2
LES POTEAUX:
Les poteaux sont dimensionnés en utilisant la loi de
dégression des charges
Les résultats sont représentés dans le tableau suivant:
Hauteur d’étage Section
Niveaux
(m) (cm2)

9eme,5eme étage 3,40 30x30

4eme,1er étage 3,40 40x40

RDC 3,40 50x50

1er, 2eme sous sol 3,06 50x50

LES VOILES:

Epaisseur
Niveaux
a(cm)

2eme sous sol, 9eme étage 20


Dalle de compression

LES PLANCHERS
En se basant dans le calcul des planchers a corps creux sur
la méthode forfaitaire pour tous les types de poutrelles.
Planchers dalle pleine, après une série de calcul on a adopté
les ferraillages suivants:
En travée T10 esp 25cm (sens X)
T8 esp 25cm (sens Y)
Corps creux
En appui T8 esp 25cm (les deux sens)
Poutrelle
LES PARTIES EN SAILLIE

Les parties en saillie seront calculées p


comme des consoles encastrées.

On a adopté pour tous les types le var


même ferraillage:

Armatures principales T12 esp 15cm

Armatures de répartitions T10 esp 20cm


L’ACROTERE

L'acrotère a pour rôle de protéger le revêtement de la


terrasse contre les eaux pluviales grâce a son casse goutte. Elle
sera calculée en flexion composée sous l'effet d'un effort normal
et un moment de flexion.

On a adopté un ferraillage:

Armatures principales T10 esp 15cm

Armatures de répartitions T6 esp 20cm


LES ESCALIERS

Notre structure est constituée d’un escalier droit a deux


volées, d’une marche de 30cm et contre marche de 17cm.

Le calcul du ferraillage nous a permis d’adopter :

Armatures principales T14 esp 15cm en travée

T10 esp 20cm en appui

Armatures de répartitions T10 esp 20cm en appui et travée


LA DALLE D’ASCENSEUR

Le ferraillage est calculé en appui et en travée suivant les


deux sens.
En travée T10 esp 25cm (sens X)
T8 esp 25cm (sens Y)
En appui T8 esp 25cm (les deux sens)
VOILE PERIPHERIQUE

Le voile périphérique sera calculé comme un ensemble


de dalles appuyées sur quatre cotés.
En travée T12 esp 15cm (les deux sens)
En appui T12 esp 15cm (les deux sens)
L’analyse sismique consiste en l’évaluation des forces
horizontales extérieures engendrées par un effort sismique pour
chaque niveau de la structure. Plusieurs méthodes permettent le
calcul de cet effort sismique.
Méthode statique équivalente.
Méthode spectrale modale.
Méthode dynamique par accélérogramme
CHOIX DE LA MÉTHODE
Nous avons choisi pour le calcul, la méthode spectrale
modale. Nous déterminons les paramètres du spectre de réponse
selon le règlement parasismique Algérien (RPA 99/03) et nous
avons utilisé le logiciel SAP 2000.
DÉFINITION DU SPECTRE DE RÉPONSE
Selon le (RPA 99/03) l’action sismique est représentée
par le spectre de réponse suivant :

 
A: Coefficient d’accélération de zone = 0,1 (zone 1).
η: Facteur de correction d’amortissement = 0,764.
ξ : Pourcentage d’amortissement critique = 10%
R : Coefficient de comportement de la structure = 5.
T1, T2 : Périodes caractéristiques associées à la catégorie
du site T1 = 0.15s, T2 = 0.5s (site 3 meuble).
Q : Facteur de qualité = 1 + Pq .
Critère Pq (Sens-X) Pq (Sens-Y)
Condition minimale sur les files de
0,05 0,05
contreventement
Redondance en plan 0 0

Régularité en plan 0,05 0,05

Régularité en élévation 0 0

Contrôle de la qualité des matériaux 0,05 0,05

Contrôle de la qualité d’exécution 0,1 0,1

totale 0,25

Q =1 +0,25 =1,25
NOMBRE DE MODE À CONSIDÉRER
Le nombre des modes de vibration (K) à retenir dans chacune
des deux directions d’excitation doit être tel que :
K 3 N
N : nombre de niveaux au dessus du sol = 10
Donc K= 10.
Modes Périodes (sec) sumUx sumUy
1 1.0919 0.26354 0.33567
2 0.996738 0.31282 0.37023
3 0.692555 0.61912 0.61637
4 0.285442 0.69244 0.71183
5 0.238221 0.71379 0.72828
6 0.204178 0.77793 0.77699
7 0.126969 0.81122 0.8237
8 0.121734 0.81129 0.82377
9 0.121672 0.81133 0.8238
10 0.115472 0.81163 0.8244

La somme des masses modales effectives pour les modes


retenus soit égale à 90٪ au moins de la masse totale de la
structure, la condition n’est pas vérifiée (car l’effet de torsion
est important).
SOLLICITATION NORMALE
L’effort normal est limité par la condition suivante:
Nd
  0 .3
BC  f c 28

Nd : L’effort normal maximal


Bc : Section brute du poteau
Fc28 : La résistance caractéristique du béton
Nd
Niveaux Section (cm2)  obs
(KN)
9, 8, 7,6,
30 x30 -867,501 0,386 CNV
5eme étage
4,3, 2, 1er
40 x40 -1585,229 0,396 CNV
étage
RDC, S.Sol
50 x50 -2298.595 0,368 CNV
1, S.Sol 2
L’effort normal après le changement de la section où la
condition est vérifier

Section Nd
Niveaux  obs
(cm2) (KN)
9, 8, 7eme étage 30 x30 -558,225 0,250 CV

6, 5, 4eme étage 40 x40 -1098, 298 0,275 CV

3, 2, 1er étage 50 x50 -1675,554 0,270 CV

RDC, S.Sol 1, S.Sol 2 60 x60 -2418,339 0,270 CV


RÉSULTANTE DES FORCES SISMIQUE DE CALCUL
La résultante des forces sismiques a la base Vt ne doit pas

être inferieur a 80% de la résultante des forces sismiques


déterminée par la méthode statique équivalente V.
la condition Vt < 0.8V n’est pas vérifier donc il faudra
augmenter tous les paramètres de la réponse (forces,
déplacements, moments,…) dans le rapport 0.8(V/Vt) .
Sens X : 0.8Vx/Vtx=1,28
Sens Y : 0.8Vy/Vty=1,40
de la structure est calculé comme suit:
k = R. ek
k: déplacement horizontal à chaque niveau « k »
de la structures.
ke: déplacement du aux forces sismiques.
R : coefficient de comportement.
Le déplacement relatif au niveau « k » par rapport
au niveau « k-1 » est :
k = k  - k -1
où : he est la hauteur d’étage.
La vérification se fait selon les deux directions et
en se basant sur les combinaisons suivantes :

G  Q  S X
G  Q  S
 Y

 0,8G  S X

 0,8G  S Y
Sens X
 ke k = R. ek k = k  - k -1 k adm
Niveaux obs
(cm) (cm) (cm)
(cm)
Terrasse 1,3898 6,949

9éme étage 1,2606 6,303 0,646 3,40 CV

8éme étage 1,1204 5,602 0,701 3,40 CV

7éme étage 0,9699 4,8495 0,7525 3,40 CV

6éme étage 0,8142 4,071 0,7785 3,40 CV

5éme étage 0,6544 3,272 0 ,799 3,40 CV

4éme étage 0,4957 2,4785 0,7935 3,40 CV

3éme étage 0,3456 1,728 0,7505 3,40 CV

2éme étage 0,2072 1,036 0,692 3,40 CV

1er étage 0,109 0,545 0,491 3,40 CV

RDC 0,0534 0,267 0,278 3,40 CV

Sous sol 0,0177 0,0885 0,1785 3,06 CV


Sens Y
 ke k = R. ek k = k  - k -1 k adm
Niveaux obs
(cm) (cm) (cm)
(cm)
Terrasse 1,4282 7,141

9éme étage 1,2773 6,3865 0,7545 3,40 CV

8éme étage 1,1203 5,6015 0,785 3,40 CV

7éme étage 0,9589 4,7945 0,807 3,40 CV

6éme étage 0,7977 3,9885 0,806 3,40 CV

5éme étage 0,6377 3,1885 0,80 3,40 CV

4éme étage 0,4841 2,4205 0,768 3,40 CV

3éme étage 0,3427 1,7135 0,707 3,40 CV

2éme étage 0,216 1,08 0,6335 3,40 CV

1er étage 0,1121 0,5605 0,5195 3,40 CV

RDC 0,0517 0,2585 0,302 3,40 CV

Sous sol 0,0173 0,0865 0,172 3,06 CV


Ferraillages des poutres
Les poutres sont des éléments horizontaux assurant la
transmission des charges et des surcharges des planchers aux
poteaux.
Elles sont calculées à la flexion simple .
Exemple de Ferraillage poutre principale P4(30x45) RDC:
En travée 3T14 fil
En appui 3T14 fil
Ferraillages des poteaux
Les poteaux sont des éléments verticaux assurant la
transmission des charges des différents niveaux aux fondations.
Ils sont calculés à la flexion composé.
Exemple de Ferraillage poteaux (60x60) Sous Sol + RDC
Armatures longitudinales 4T20+8T16
Armatures transversales 3 cadres T8
Ferraillages des voiles
Les voiles sont des éléments de contreventement soumis
à des charges verticales et à des forces horizontales dues au
séisme. Ils seront calculés dans les deux directions horizontales
et verticales à la flexion composée sous un effort normal de
compression et un moment de flexion

Horizontal T12 esp 15cm


Vertical T12 esp 15cm
La fondation est un élément de transmission des charges
de la superstructure au sol sur lequel elle repose.
Choix des fondations
Vu la grandeur des efforts acheminés par la structure au
sol que la médiocrité de ce dernier (sol de faible résistance
sol = 1,2 bars), nous avons opté pour un radier général pour
éviter tout désordre éventuel.
Bien entendu il faut que cette solution soit moins onéreuse
qu’une solution de fondation profonde par pieux.
FERRAILLAGE DU RADIER 
Le radier se calculera comme un plancher renversé
appuyé sur les voiles et les poteaux. Nous utiliserons pour le
ferraillage des panneaux, la méthode proposée par le BAEL 91
Les panneaux constituants le radier sont uniformément
chargés et seront calculés comme des dalles appuyées sur quatre
cotés et chargés par la contrainte du sol
Ferraillages
Appui T16 esp 15cm
Travée T16 esp 15cm
FERRAILLAGE DES NERVURES
Nous supposons que la fondation est suffisamment rigide
pour assurer que les contraintes varient linéairement le long de la
fondation.
Dans ce cas nous considérons que les nervures sont
appuyées au niveau des éléments porteurs de la superstructure et
chargées en dessous par les réactions du sol.
Ferraillages
Appui 4T25 fil + 6T20 chap
Travée 4T25 fil + 2T16 chap
L’étude de ce projet est la première expérience qui nous
a permis de mettre en application toutes les connaissances
acquises durant notre cursus universitaire.
Ce travail nous a incités à se documenter, et à connaître
les différentes étapes de calcul pour l’étude d’un bâtiment.
Ce travail n’est qu’une petite contribution que nous
espérons qu’il sera d’une grande utilité pour les promotions
futures.

Vous aimerez peut-être aussi