Vous êtes sur la page 1sur 164

ASSISTANCE ET SERVICE TECHNIQUE AVION

REFERENCES DOCUMENTAIRES
ISAGO
PROGRAMME
ISAGO
DUREE DE FORMATION : 10 jours

• THEORIE : 03 jours

•EVALUATION PRATIQUE : 07 jours

•EVALUATION ECRITE : 01H30

• PERSONNES CIBLES : personnel impliqué dans les opérations d’assistance


service avion

• RECYCLAGE : chaque 36 mois


REGLES
ISAGO

• INTERDIT DE MANGER EN SALLE

• LE TELEPHONE EST INTERDIT

• INTERDIT DE FUMER
• PAUSE DE 05 MINUTES CHAQUE 2H
ISAGO

• PAUSE DEJEUNER A 12H00

• TOILETTES MIXTES HOMME/FEMME


ISAGO

• ISSUES DE SECOURS
CONTENU DE LA FORMATION
ISAGO
sommaire ISAGO
I- LES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES
II- POLITIQUES NAS IVOIRE
III- INTRODUCTION
IV-LES RÈGLES DE SÉCURITÉ
1- les EPI
2- sécurité sur l’aire de trafic
3- signaux de guidage matériel
4- consignes véhicules et matériels
5- F.O.D
6- DANGERS MOTEURS
V- EAU POTABLE ET EAUX USEES
1- généralités
2- circuit d’eau potable
3- circuit toilette
4- panneaux de service
5- service eau potable
6- service toilette
ISAGO

VI- PROCÉDURE CONNEXION/DÉCONNEXION DES ÉQUIPEMENTS À L’AVION


1- connexion GPU /ASU
2- déconnexion GPU /ASU
3-connexion/déconnection barre de remorquage
VII- TRAITEMENT DES VOL
1- rôles et responsabilités à l’arrivée
2- arrivée avec tow-in
3- calage et balisage
4- système de dérivation hydraulique du train avant en fonction du type avion

VIII- SIGNAUX SECONDAIRES


I-OBJECTIFS
ISAGO
ISAGO

À la fin de cet atelier, le stagiaire devrait être en mesure de:

Connaître les exigences en matière de service eau potable


Connaître les exigences en matière de service toilette
Identifier les dangers lors du traitement des vols
Validation du test écrit : minimum 80%
ISAGO

II- POLITIQUES NAS IVOIRE


III- INTRODUCTION
ISAGO

L’environnement aéroportuaire est bruyant, hostile et réglementé, pour


cela l’assistant service avion doit être formé et équipé en vue de maitriser
le milieu dans lequel il évolue pour ainsi travailler en toute sécurité.
L’Association international des transporteurs aériens (IATA) a donc mis en
place un ensemble de procédures dans ses recueils nommés AHM (Airport
handling manuel) et IGOM (IATA GROUND OPERATING MANUAL) pour
permettre à l’ensemble des acteurs intervenant au sein d’un aéroport de
travailler dans les mêmes normes sécuritaires internationales.
C’est dans ce cadre que s’inscrit cette formation réglementaire qui vous
donnera les bases de l’assistance technique avion selon les normes en
vigueur.
ISAGO

IV- RÈGLES DE SÉCURITÉ


ISAGO

1/EPI
Equipements de protection individuelle
Le port des EPI
ISAGO

Le déversement
d’eaux usées

Le covid 19 et les pollution

Les salissures

Les éclaboussures et les


déversement d’eaux usées
 le port d’un vêtement de signalisation de haute visibilité est obligatoire sur
l’aire de trafic.
 Le port d’un équipement de protection individuelle contre le bruit est
recommandé mais n’est pas compatible avec le conduite d’un véhicule à
cabine fermée.
 La visière et la combinaison sont recommandées pour la vidange des eaux
usées sur avions afin de se protéger contre tous déversement.
Attention :
Après avoir effectué la vidange des toilettes, il est recommandé de se
désinfecter (se laver à l’eau et au savon) avant de toucher tout autre matériel
de service.
ISAGO

2/Sécurité sur l’aire de trafic


Z.E.C
Zone d’évolution contrôlée ISAGO

Zone qui marque la limite entre le poste de stationnement


de l’aéronef et le matériel et les véhicules évoluant sur l’aire de trafic ;
L'accès à la zone pour toute personne, véhicule, engin ou
matériel n'est autorisé que pour raison de service. Lorsque le
poste de stationnement avion est occupé par un aéronef, cet
accès n'est autorisé que lorsque l'aéronef est calé et moteurs
à l'arrêt. Cette mesure n'est pas applicable aux engins et
matériels strictement nécessaires à l'arrivée ou au départ des
aéronefs.
ISAGO

SYSTÈME DE DÉRIVATION HYDRAULIQUE DU


TRAIN AVANT
EN FONCTION DU TYPE AVION
CIRCULATION DU MATERIEL ROULANT ISAGO

Tout conducteur doit observer la plus grande prudence pendant les manœuvres
et appliquer les consignes de sécurité :
- Effectuer un premier essai de freinage avec arrêt complet avant la ligne rouge
délimitant la ZEC. Si la ZEC n’est pas matérialisée, l’essai se fait à 7,50m
environ de l’avion.
- Effectuer un second essai de freinage avec arrêt complet à 3m de l’avion avant
tout accostage.
- Circuler au pas dans la ZEC tout en laissant l’aéronef à sa gauche.
- Effectuer des marches arrière guidées pour tout véhicule ou matériel dont la
visibilité vers l'arrière est limitée.
- Prévenir impérativement le technicien sol et/ou l‟équipage technique en cas de
choc même d’apparence mineur sur toute partie de l’avion.

- Respecter la distance minimum de sécurité avec toute partie de l’avion soit :

. 3m pour les petits porteurs (F100 – A320 – B737 etc.)

. 1m pour les gros porteurs (A330 – B787 – B777, etc.)

Les équipements positionnés au contact de l’avion doivent être considérés


comme une extension de celui-ci et, de ce fait, la même distance de sécurité
s'applique.

- Respecter le sens de circulation à main gauche, c'est à dire l'avion toujours à


gauche pendant les virages.
Zones d’évolution Contrôlée adjacentes et route de service ISAGO

Les marquages ZEC de plusieurs postes adjacents peuvent être


combinés. Lorsqu’une route de service côtoie un poste de
stationnement avion, il est recommandé que la ligne de sécurité y
soit matérialisée (avec une voie en sens unique ou deux voies
séparées par une ligne pointillée, dans le cas contraire).
Nota :

Une ou plusieurs entrées sont permises sur la ligne de sécurité en des


points bien précis pour les engins, véhicules, matériels de
manutention et de service avions afin de permettre la rentrée et la
sortie du poste de stationnement avion. Une attention particulière est
à porter aux routes de service empruntées par les camions pétroliers
(voie de dégagement entièrement libre compte tenu de leurs
dimensions, les autobus passagers ou les autobus élévateurs).
ISAGO

VOIE DE SERVICE
Ligne de sécurité ISAGO

Elle marque la limite extérieure du poste de stationnement avec


une voie de circulation adjacente (taxiline). Elle se définit comme
parallèle à l’axe de la voie de circulation, à une distance de 1/2
envergure du type d’avion le plus pénalisant autorisé sur cette voie
+ (plus) une marge de sécurité requise. Il doit être vérifié que tout
avion en stationnement est entièrement contenu à l'intérieur de la
ligne de sécurité, ce qui garantit le respect des marges par rapport
à un avion en circulation.

Aucun véhicule ou matériel ne doit franchir la ligne de


sécurité en présence d’un avion, même éloigné, sur la voie
de circulation.
ISAGO

AVION EN MOUVEMENT
(Aux moteurs ou au
tracteur)
- ZEC (Zone dévolution
Contrôlée) dégagée de
tout personnel non
impliqué directement
dans les opérations ou
matériels (sauf GPU)
SENS DE CIRCULATION
ISAGO
MARCHE ARRIERE
ISAGO
ISAGO

3/Signaux manuels de guidage matériel


ISAGO

4/Consignes véhicules et matériels


PASSAGE/STATIONNEMENT SOUS L’AILE ET LE FUSELAGE
ISAGO
Il est interdit de passer ou de stationner sous l'aile quel que soit le type d'engin et d'avion.
Le stationnement est interdit :
- sur les marques de guidage au sol avant l'arrivée de l'avion
- devant les unités d'avitaillement carburant
- devant les accès cabine et devant les zones de déploiement des toboggans
- sur les zones de manœuvre des passerelles télescopiques
- sous le fuselage
Cependant, s’il n'existe aucune autre possibilité, le passage et le stationnement sous l'aile sont tolérés sous réserve
de vérifier la compatibilité entre leur hauteur et la hauteur disponible sous l'aile :
- pour les tracteurs de manutention avec chariots vides (hauteur maxi attelage = 1,75m)
- Pour les unités d’avitaillement.
- Pour les équipements et matériels nécessaires à l'entretien ou au service de l'avion (exemple serviceur toilettes et
serviceur eau potable).
Quand il est nécessaire de manœuvrer ou stationner des équipements sol sous l'aile de l'avion, s'assurer que
l'espace entre l'équipement et l'aile de l'avion est suffisant.
Nota :
- Contrôler fréquemment l’espace disponible entre l’aile et les équipements et matériels.
- Avant toute manœuvre des volets de bord de fuite, l’agent en liaison interphone avec le cockpit doit
s’assurer qu’aucun véhicule ne transite ni ne stationne sous l’aile.
STATIONNEMENT DES VEHICULES ET MATERIELS
ISAGO
Il est autorisé de stationner le matériel de piste uniquement :
- Dans les aires de stationnement du matériel désignées côté piste, quand non
utilisé.
- De manière à ne pas entraver l'accès aux équipements de lutte anti-incendie.
- De manière à ne pas entraver l'accès au bouton d'arrêt d'urgence des
hydrants.

Tout véhicule ou matériel arrêté même temporairement dans la ZEC, que le


conducteur soit à bord ou non, doit obligatoirement avoir le frein de parc serré
et la commande de vitesse au point mort (neutre).
L'engin doit être stationné parallèle à l'axe du fuselage.
En cas de défectuosité du frein de parc, l'engin doit être calé avec les cales
prévues à cet effet.
ISAGO
ISAGO

5/ F.O.D
Foreign object debris
Les F.O.D (Foreign Object Debris) ISAGO

Un objet sur l’aire de trafic peut


endommager un avion (moteur,
pneu, train d’atterrissage) .
Tout objet étranger(boulon,
sangle, outil, canette, etc.) doit
être enlevé. Une simple canette
de boisson peut détruire un
moteur d’avion d’une valeur
d’un million d’euros.
ISAGO

6/Les dangers moteurs


ISAGO

ATTENTION

AUX REACTEURS

DES AVIONS
Respecter les
consignes et
Maintenir les
distances de
sécurité.

A l’avant= 15m
A l’arrière= 200m
Les aéronefs à hélice
• À grande vitesse, les hélices en rotation sont presque invisibles. ISAGO
Attendez toujours l’arrêt complet des hélices avant de pénétrer
dans le périmètre de sécurité.
• Veuillez à ne pas passer dans le champ de hélices même à l’arrêt,
contournez toujours celles-ci même s’il n’y a aucun danger. Ceci
doit être un réflexe pour rester en vie.
ISAGO

IV- EAU POTABLE ET EAUX USEES


ISAGO

1/Généralités
1- GENERALITES

ISAGO

Les circuits d’eau et des eaux usées permettent :


- La distribution de l’eau potable vers les toilettes et les galleys
- La vidange des eaux usées
- La récupération des eaux usées de toilettes
Le circuit d’eau peut être isolé par l’équipage pour éviter les
fuites et le gel ceci en vol comme au sol.
Les contrôles et les commandes des systèmes s’effectuent à
partir des panneaux PNC ainsi que des panneaux de service
pour la maintenance.
alimentation des points d'eau de l'appareil
ISAGO
Evacuation des eaux usées
ISAGO
ISAGO

2/Circuit d’eau potable


Le système comprend :
ISAGO

Réservoir

• L’eau est contenu dans un ou plusieurs réservoirs selon le type


d’avion, situé(s) en général dans les soutes, de contenance variable
pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines de litres.
• Le réservoir est pressurisé pour permettre une bonne alimentation
des différents éviers et lavabos et est équipé d’un système de
jaugeage permettant de connaître en permanence la quantité d’eau
contenue dans celui-ci.
• Pour conserver une eau potable les réservoirs et le reste du circuit
sont régulièrement désinfectés et rincés par la maintenance.
• Le remplissage et la vidange du réservoir s’effectuent
à partir des panneaux de service généralement
situés sur la partie inférieure du fuselage. Suivant les
types d’avion il est possible de présélectionner une
quantité précise d’eau à introduire dans le réservoir.
réservoir eau potable
ISAGO
vue des réservoirs en soute arrière
ISAGO
ISAGO

3/Panneaux de service
ISAGO

Le panneau de service permet d’effectuer les différentes opérations


de maintenance concernant le circuit d’eau potable, on trouve sur
celui-ci :

- Une prise de remplissage

- Un trop plein

- Un orifice de reprise (peut être situé sur un autre panneau)

- Un indicateur de niveau

- Une commande de remplissage et de vidange


ISAGO

- Eventuellement un voyant indiquant la position du robinet


de vidange et le plein du réservoir
- Un microswicth de porte
- Une prise de pressurisation au sol
- Un indicateur de pressurisation
panneau de remplissage extérieur
ISAGO
position des panneaux de remplissage eau potable et toilettes

ISAGO
Le circuit de jaugeage
ISAGO

Il mesure la quantité d’eau dans les réservoirs.


Il est constitué selon les types d’avions :
- D’un transmetteur à capacité.
ATTENTION
- D’un indicateur de quantité sur le panneau PNC.
AUX REACTEURS
- D’un indicateur de quantité sur le panneau de service
DES- AVIONS
D’une lampe indicatrice de niveau sur le panneau de service.
- D’un microcontact de la porte d’accès du panneau de service.
- D’une boîte de présélection située à droite des réservoirs d’eau.
- D’un bouton poussoir « Push For Ind » sur le panneau PNC.
- D’un sélecteur de quantité sur le panneau PNC.
Panneau de vérification- page eau/ eau usée
ISAGO
ISAGO
Pressurisation.
La pressurisation du circuit d’eau assure la montée de l’eau des
réservoirs vers les robinets des toilettes ou des galleys.
Circuit de pressurisation
L’air de pressurisation est fourni par un prélèvement sur le collecteur
pneumatique ou par un compresseur électrique. Les réservoirs sont
généralement pressurisés à environ 25 à 45 PSI suivant le type d’avion.
Circuit électrique de contrôle
Un manomètre et un transmetteur de pression sont installés sur le
réservoir. Ce circuit fournit l’indication de pression d’air des réservoirs
d’eau en cabine et à la maintenance.
Distribution
ISAGO
L’alimentation des galleys et des toilettes est réalisée par la
pressurisation à travers des robinets d’isolement situés sous
chaque lavabo, les positions OPEN/CLOSE sont facilement
identifiables. Les instructions d’utilisation figurent
généralement sur la face interne de la porte d’accès.
ISAGO

circuit distribution d'eau galleys & toilettes


REMPLISSAGE ET VIDANGE DES RESERVOIRS
ISAGO

Remplissage

Il s’effectue sous pression par la prise de remplissage et de trop plein situées sur le
panneau de service, la pression doit être limitée à 50 PSI(environ 3,5bars). La
quantité à embarquée peut être pré-affichée ce qui permet de remplir les réservoirs
en fonction du vol. La commande des prises s’effectue par un sélecteur rotatif qui
peut être utilisé pour la vidange.

Vidange

Elle s’effectue par gravité. Il y a possibilité de brancher des tuyauteries de


récupération sur les prises de vidange des panneaux.
vidange des eaux usées
ISAGO
Evacuation des eaux usées
ISAGO

• Un circuit d’éjection de l’eau usée des galleys et des


lavabos des toilettes évacue l’eau vers l’extérieur grâce
à la gravité et à la pression différentielle par
l’intermédiaire d’un ou plusieurs mâts de drainage qui
sont réchauffés à des puissances différentes en
fonction que l’avion est en vol ou au sol (alimentation
en 115AC ou 28DC).
évacuation eau sanitaire ISAGO
ISAGO

Service eau potable


Généralités
ISAGO

Les systèmes d'eau potable sont susceptibles d’être contaminés


par des bactéries ou autres micro-organismes. L’eau mise à la
disposition des équipages et des passagers et destinée à la
consommation ou à tout autre usage personnel doit être
exempte de substances chimiques et de micro-organismes qui
pourraient provoquer une quelconque maladie.
• L'eau mise à bord doit pleinement satisfaire aux exigences
en matière d’hygiène et de tests telles que décrites par
l’OMS.
ISAGO

• Le matériel utilisé doit être parfaitement conforme aux


spécifications de l’aviation civil
• Tous les matériels doivent être entretenus conformément
aux recommandations du fabricant. Une traçabilité des
tâches d’entretien, de nettoyage, de désinfection et de
maintenance réalisées, doit être archivée.
• Tous les matériels et installations utilisés doivent être
maintenus au niveau d’hygiène le plus élevé possible.
• N’avitailler en eau potable que seulement si cela est
autorisé ou demandé par l’équipage.
Normes d’hygiène de l’eau potable
ISAGO

Points de remplissage et armoires à eau


Les tuyaux, les connecteurs et la qualité de l’eau doivent
être conformes aux spécifications et aux exigences
d’hygiène de l’OMS.
• L’eau prélevée doit uniquement être utilisée comme eau
potable pour avion.
• La zone autour des points d’approvisionnement/réserves
d’eau doit être maintenue propre et exempte de déchets.
ISAGO
• Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, tous les tuyaux des points
d’approvisionnement doivent être mis à l’abri et enfermés dans une
enceinte métallique antiparasitaire. Les points d’approvisionnement
sans tuyaux raccordés doivent être obturés.
• Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, les embouts doivent être :
- Maintenus obturés ou ;
- Raccordés à une prise factice ou ;
- Conservés dans un récipient rempli d’une solution désinfectante ou ;
- Désinfectés avant utilisation.
• Ne pas poser les extrémités des tuyaux au sol.
Matériels de plein d’eau potable

ISAGO

Les matériels de plein d’eau potable doivent :


• Être remplis uniquement à un point désigné d’approvisionnement en
eau potable, à l’aide de tuyaux et de raccords agréés,
• Etre utilisés uniquement pour remplir les réservoirs d’eau potable
des avions.
• Etre stationnés dans un endroit propre et sûr, éloignés des véhicules
de service des toilettes.
• Se tenir à l’écart des matériels de service des toilettes à aucun
moment, en particulier lorsque le service des toilettes a lieu. Il / elle
doit s’assurer que l’environnement "eau potable" est propre.
ISAGO

Remarque:

 Les véhicules de service d'eau et les chariots de service


remorqués doivent être garés dans une zone ombragée
pendant temps chaud et ensoleillé, surtout s'il est rempli
Le réservoir doit être vidé complètement au moins une fois par
jour civil.
Personnel en charge du service eau potable

ISAGO

Le personnel en charge du plein d’eau potable doit :


• Porter des vêtements propres ; il doit notamment
changer de vêtements/combinaisons et EPI si ces
éléments ont été portés précédemment durant le
service des toilettes.
• Se laver et désinfecter les mains avant chaque service
d’avitaillement eau potable ou porter des gants de
norme alimentaire qui doivent être changés entre
chaque service sur avion.
Danger: ISAGO

Pour des raisons d'hygiène, un seul agent n'est pas autorisé à


effectuer simultanément le service des toilettes et le plein d’eau
potable. Si un seul agent réalise les deux fonctions : service des
toilettes et plein d’eau potable, il doit faire le plein d’eau potable
avant le service des toilettes. Après avoir effectué le service des
toilettes, l’agent doit :
- se laver soigneusement les mains avec un savon désinfectant.
- changer ses vêtements et mettre une combinaison de travail propre
utilisée uniquement pour le plein d’eau potable.
• Les matériels de plein d’eau potable et de service des toilettes ne
doivent pas être remplis au même robinet.
Procédures
ISAGO

Remplissage
Le remplissage du circuit d'eau de l'avion, doit être effectué le
plus près possible de l'heure de départ prévue :
- Rincer le tuyau de remplissage avant de le raccorder à l’avion.
- Ne pas poser les extrémités des tuyaux au sol.
- Ne pas effectuer l’approvisionnement en eau potable et le
service des toilettes en même temps sous avion
ISAGO

- Remplir le(s) réservoir(s) d’eau de l’avion jusqu’au niveau requis.


- Chaque avion possède des spécificités en matière de remplissage et
de vidange. (Se reporter à l'AHM du type d'avion).
Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, les embouts doivent être :
- Maintenus obturés ou ;
- Raccordés à une fiche factice ou ;
- Conservés dans un récipient rempli d’une solution désinfectante ou ;
- Désinfectés avant utilisation.
Produits chimiques de traitement de l'eau ISAGO
(assainisseur)

L'eau acheminée vers les réservoirs d'eau potable des aéronefs doit
contenir une faible concentration de produit chimique désinfectant.
(Assainisseur), d'un type adapté à l'eau potable. Les désinfectants les
plus courants sont à base de chlore ou peroxyde d'hydrogène
Nettoyage et désinfection des véhicules de service
d'eau ISAGO

Les véhicules de service d'eau, les citernes et les tuyaux des


chariots de service remorqués doivent être vérifiés tous les
jours, désinfectés au moins une fois par semaine et nettoyé
en profondeur au moins une fois par mois
Nettoyage et désinfection des points de remplissage
et de la cuve à eau ISAGO

• (a) Les points de remplissage, les armoires à tuyaux et leur


environnement doivent être vérifiés quotidiennement pour
vérifier leur propreté générale.

• (b) Les points de remplissage et les tuyaux doivent être


désinfectés au moins une fois par semaine
ISAGO

Toilettes
ISAGO

Elles peuvent être de 2 types :


- Les toilettes simples possèdent leurs propres cuves
de stockage. Elles sont drainées, rincées et remplies
par l’intermédiaire du panneau situé sur le fuselage.
- Les toilettes doubles possèdent une cuve de stockage
pour 2 toilettes. Elles sont drainées, rincées et remplies
par l’intermédiaire du panneau situé sous le fuselage.
La cuve ISAGO

Une cuve est composée :


- D’un bouchon de vidange commandé par une poignée de panneau
de service.
- D’un raccord de remplissage pour le rinçage.
- D’une mise à l’air libre.
- D’une pompe de rinçage et d’une minuterie.
- D’un indicateur de niveau.
Tous ces équipements sont doublés sur les cuves doubles à
l’exception du bouchon de vidange, du raccord de remplissage et de
l’indicateur de niveau.
Circuit électrique de jaugeage des cuves de toilettes ISAGO

Ce circuit est alimenté en 28 VDC ; il comprend :

- Un transmetteur de niveau.
- Un microcontact de la porte de service et permet l’allumage
du voyant de plein.
- Le voyant de plein est équipé d’un self test.
ISAGO
vanne de drainage position fermée / ouverte

ISAGO
Circuits d’eaux usées
ISAGO

Par temps froid, le circuit des eaux usées sera vidangé et rincé dès la fin du vol.
Mise en œuvre du circuit par temps froid :
- Si les panneaux de servitude sont durs à ouvrir, les réchauffer à l’air chaud.
- Après avoir complété le cycle de la vidange et du rinçage, remplir le circuit d’eaux
usées avec une solution d’antigel.

Pendant la préparation pour le vol :


- Vérifier les drains des lavabos.
- Vérifier les réchauffeurs de l’eau des toilettes si l’écoulement ne se fait pas
normalement.
- Si les réchauffeurs ne sont pas en service ou si l’alimentation électrique n’est pas
disponible, appliquer de l’air chaud sur le siphon de vidange jusqu’à ce que
l’écoulement de drainage soit normal.
ISAGO

Service des toilettes


Entretien des toilettes
ISAGO
Présentation

La procédure complète d'entretien du ou des réservoirs d'eaux usées


des toilettes de l'avion comprend les trois étapes suivantes:
(a) Vidange du (des) réservoir (s) à déchets

(b) Rinçage du (des) réservoir (s) à déchets

(c) Ajout d'une quantité de produit de précharge et / ou d'un produit de


précharge de déodorant concentré(« bleu ») - selon le cas.
ISAGO
Mise en garde:
1. Les liquides de toilette sont corrosifs.
2. Avant de procéder à l'entretien, inspectez le panneau d'entretien
des toilettes de l'avion pour détecter tout signe de fuite.
3. Si des stries bleues horizontales sont observées, la strie bleue
doit être nettoyée avant l'entretien.
4. Après le nettoyage, recherchez à nouveau des signes de fuite.
5. L'accumulation de glace bleue à des altitudes plus élevées peut
influencer la navigabilité. En cas de fuite possible, informer
immédiatement le représentant de la compagnie aérienne,
l'ingénieur au sol ou informer l'équipage de conduite.
Précautions hygiéniques

Les agents en charge du service des toilettes devront de préférence ISAGO


porter des gants épais en caoutchouc, des masques de protections et
des vêtements de protection contre les déchets nocifs .
Danger:
- Pour des raisons d’hygiène, un seul agent n’est pas autorisé à effectuer
simultanément le service des toilettes et le plein d’eau potable. Si un
seul agent réalise les deux fonctions : service des toilettes et plein
d’eau potable, il doit faire le plein d’eau potable avant le service des
toilettes. Après avoir effectué le service des toilettes, l’agent doit :
- se laver soigneusement les mains avec un savon désinfectant.
- changer ses vêtements et mettre une combinaison de travail propre
utilisée uniquement pour le plein d’eau potable.
ISAGO
- Les matériels de plein d’eau potable et de service des toilettes ne
doivent pas être remplis au même robinet.
- Les matériels de plein d’eau potable et de service des toilettes ne
doivent pas être stationnés dans la même zone et doivent rester
hors de portée des animaux ou de toute personne non autorisée.
- Le matériel de service des toilettes ne doit jamais être stationné à
proximité des points de remplissage d’eau.
- Il n’est pas autorisé d’avoir sous l’avion en même temps les
matériels de plein d’eau potable et de service des toilettes.
Procédure d'entretien des toilettes ISAGO

Général
Chaque type d'aéronef a des exigences spécifiques pour l'entretien des
toilettes et le montant de la précharge et / ou produit de pré-charge
déodorant concentré. Consultez le GOM de la compagnie aérienne
exploitante pour obtenir des instructions spécifiques type d'aéronef.
(a) Avant d'ouvrir un panneau de service de toilette, vérifiez s'il y a des
taches autour du panneau.
(b) Lorsque vous ouvrez le panneau de service, restez à l'écart et
surveillez les signes de fuite.
(c) Restez à l'écart du bouchon du raccord de vidange lors de
l'ouverture et surveillez les signes de fuite.
ISAGO
(d) Assurez-vous que le raccord en Y du tuyau de vidange est
correctement branché avant de tirer la poignée du robinet de vidange.

(e) Videz le (s) réservoir (s) à déchets.

(f) Rincer le (s) réservoir (s) à déchets conformément aux exigences de


l'exploitant.

(g) Pré-charger le (s) réservoir (s) avec la bonne quantité d'eau et de


désinfectant, le cas échéant.

(h) Remplissez le (s) réservoir (s) de déchets avec la quantité correcte


d'eau et de sachets
ISAGO

de pré-charge de déodorant concentré ou fluide pré mélangé, le cas


échéant. Pour les aéronefs équipés d'un système de toilettes
conventionnel, remplissez-le (s) réservoir (s) à déchets avec la bonne
quantité d'eau et pré-charge, ou pré-charge de déodorant concentré.
(i) Après l'entretien, assurez-vous qu'il n'y a pas de fuite au niveau du
bouchon du raccord de vidange et à l'extrémité du raccord en Y du
tuyau de vidange couplage.

(j) Fermez bien la buse pour éviter l'accumulation de glace pendant le


vol et essuyez l'eau résiduelle et désinfectant.
ISAGO

• (k) Rechercher d'éventuelles fuites.

• (l) Après l'entretien, fermez et verrouillez les capuchons de fixation et la


porte du panneau de service.

Note: Informer le technicien maintenance ou l’équipage,si:

1. Une fuite de fluide est observée.

2. Le robinet de vidange ne s'ouvre pas ou le réservoir de déchets ne


peut pas être vidangé.
Signaler tout déversement de déchets au superviseur
Vidange ISAGO

(a)Vidanger le système de déchets de l'aéronef dans le réservoir à


déchets d'une unité de service de toilettes.

(b) Observez le tuyau de vidange des déchets pendant la vidange


pour confirmer que le réservoir de déchets est complètement vidé.
Le tuyau vibre également pendant quelques secondes lorsque le
contenu du réservoir à déchets passe dans le réservoir à déchets
d'une unité de service de toilette.

Remarque: vidangez les réservoirs de déchets un par un pour des


résultats optimaux
Entretien pendant les conditions de gel
ISAGO

• Prenez les mesures suivantes pour empêcher le gel du liquide dans les réservoirs
et les conduites des toilettes de l'avion:

(a)Vidanger les réservoirs de déchets si l'aéronef est stationné à l'air libre pendant
plusieurs heures sans alimentation électrique et la température est ou devrait être
inférieure au point de congélation, conformément aux politiques des compagnies
aériennes en exploitation.

(b) Remplir le système de toilettes de l'avion uniquement après le rétablissement de


l'alimentation électrique et aussi près du vol heure de départ possible.

(c) Assurez-vous que la conduite de remplissage est complètement vidangée avant


de fermer le bouchon pour éviter que le liquide ne gèle dans la conduite de
remplissage.
ISAGO
Mise en garde:

N'essayez pas de retirer la substance congelée dans les lignes de


remplissage ou les connexions ou sur le panneaux service. Contactez
immédiatement la maintenance.

Systèmes de toilettes inopérants:


Si des défauts du système de toilettes empêchent un entretien régulier,
demandez l'aide d'un personnel technique qualifié, si disponible. (par
exemple, retrait de panneaux).Si aucun personnel technique n'est
disponible, informez l'équipage de conduite ou un représentant de la
compagnie aérienne.
Note :
Appeler la maintenance, si : ISAGO
- Une fuite de liquide est observée.
- La vanne de vidange ne peut pas être ouverte ou le réservoir de récupération des
toilettes ne peut pas être vidangé.
- Les règles générales suivantes sont applicables pendant la vidange :
- Vidanger le système de récupération des toilettes de l’avion dans le réservoir de
récupération du matériel de service des toilettes.
- Observer et toucher le tuyau de vidange pendant la vidange afin de :
- sentir pendant quelques secondes les vibrations lorsque le contenu du réservoir de
récupération des toilettes de l’avion passe dans le réservoir de récupération du
matériel de vidange des toilettes.
- confirmer que le réservoir de récupération des toilettes de l’avion est
complètement vide.
Note :
Pour un meilleur résultat ne vidangez qu’un réservoir à la fois.
Les règles générales suivantes s’appliquent pour empêcher un trop-plein des ISAGO
réservoirs de récupération des toilettes :
S’assurer que le réservoir est vide.
S’assurer que l’on utilise bien la bonne quantité de liquide pour le rinçage et la
pré-charge.
 Ne pas utiliser un matériel de vidange toilette dont la jauge de quantité de
liquide de rinçage ou de pré-charge est inopérant.
 Vérifier constamment la jauge de quantité du matériel de vidange toilette tant
que la pompe tourne.
Note :
Si nécessaire, répéter l’opération de rinçage autant de fois que nécessaire pour
enlever toute trace visible de contamination. Ceci permettra un bon
fonctionnement du système.
Attention: ISAGO

Ne pas essayer de retirer le liquide gelé dans les lignes ou les prises de
remplissage en tailladant la glace dans le panneau de service à l’aide d’un
tournevis par exemple. Prévenir immédiatement la maintenance.
ISAGO

PROCEDURES DE
CONNEXION/DECONNEXION DES
ÉQUIPEMENTS À L’AVION
Connexion GPU et ACU

avant de connecter le GPU ou l’ACU, l’opérateur doit avoir au préalable


la confirmation du personnel navigant et procéder comme suit:
- Positionner l’équipement concerné parallèlement au fuselage de
l’avion en n’obstruant pas la zone de déploiement des toboggans et
en respectant une distance de sécurité entre l’équipement et les
parties de l’avion.
- Connecter les câbles ou tuyaux de l’équipement à l’avion puis le
mettre en marche
- dès que le régime ou la fréquence préconisée est atteinte activer
l’alimentation et en informer le personnel navigant
6/Retirer les cales au train principal après confirmation avec le CDB que les freins de l’avion
sont appliqués

7/l’opérateur de l’ASU doit s’assurer que celui-ci est prêt à fournir de l’air sous pression

8/contacter les pilotes pour le démarrage

9/une fois le démarrage terminé, faire débrancher le GPU et l’ASU sur instruction des pilotes

10/ ranger les câbles électriques et les tuyaux de l’ASU

11/ fermer et verrouiller les panneaux des connexions de démarrages pneumatique et


électriques

IMPORTANT: pour connecter et déconnecter les tuyaux de l’ASU il faut marcher sous le
fuselage ou le long de celui-ci ceci pour éviter la zone d’aspiration
Déconnexion GPU et ASU

avant déconnecter du GPU ou de l’ACU, l’opérateur doit demander au


préalable la confirmation et avoir l’approbation du personnel navigant
avant de procéder comme suit:
- Arrêter l’alimentation de l’équipement avant de l’éteindre
- déconnecter les câbles ou tuyaux de l’équipement de l’avion puis les
ranger convenablement
- retirer l’équipement de l’avion en toute sécurité à pas de tortue et en
évitant tout couloir exiguë
les procédures connexion/déconnexion de la barre de remorquage

Procédure de connexion

- Installer la broche bypass correspondant au type avion puis confirmer


avec les pilotes l’application du frein de parc avion
- Train avant calé
- Connecter la barre au train avant en premier
- Lever la barre à hauteur du crochet d’attelage
- Approcher doucement le tracteur à la barre et verrouiller l’attelage une
fois celui-ci aligné avec le tracteur
- Se mettre en point mort et appliquer le frein de parking du tracteur
- Relever les roues de la barre de tractage
- Retirer les cales
Procédure de déconnexion

• L'agent sol en charge des opérations de départ, à la fin du repoussage demande par
interphone aux pilotes d’appliquer le frein ainsi que l’autorisation de décrocher la barre et le
tracteur.
• Après seulement confirmation des pilotes, il fait descendre les roues de la barre au sol,
décroche la barre du tracteur puis de l'avion
• Il reconnecte ensuite la barre au tracteur, demande au conducteur du tracteur se retirer de la
voie de circulation avion et informe les pilotes que les équipements sont dégagés de l’avion.
• Il retire du train avant la broche d’isolement d’orientation (broche bypass).

• Le conducteur du tracteur retire le tracteur et la barre de la voie de circulation avion et se


positionne en vue des pilotes jusqu'à ce que l'agent sol en charge des opérations de départ
soit lui aussi en vue des pilotes.
• En cas de nécessité de remise en place du matériel de repoussage (avion immobile), caler
impérativement le train avant de l’avion avant toute intervention.
ISAGO

TRAITEMENT DES VOLS


ROLE ET RESPONSABILITES A L’ARRIVEE

Le placier est en charge du placement, du calage, du balisage de l’avion


et autorise l’approche des engins, matériels et des personnes dans la
ZEC. Il est responsable des opérations d’arrivée et de la sécurité du
mouvement de l’avion jusqu’à son stationnement complet.
Pendant le placement tout mouvement à l’avant et à l’arrière du placier
doit être stoppé et aucune autre personne que le placier ne doit faire
des signaux.
• Les vigies en bouts d’ailes indiquent au placier que le mouvement est
sûr et sans danger pour l’avion et son environnement.
• En cas de guidage par système d’autoguidage, l’agent sol utilisant le
système de guidage est responsable du mouvement de l’avion, mais
pas du reste des opérations.
PROCEDURES A L’ARRIVEE DE L’AVION

NOTA : Toute personne non directement impliquée dans les opérations


arrivée de l’avion doit rester éloignée de l’avion, à l’extérieur de la ZEC
et ne doit s’en approcher que lorsque les moteurs sont arrêtés et
décélèrent, les feux anticollisions éteints, cales en position aux trains et
l’autorisation d’approcher est clairement donnée par le responsable des
opérations d’arrivée.
Arrivée avec tow-in

• La procédure d’arrivée avec tow-in consiste en une procédure d’arrêt


de l’avion pendant le roulage suivi d’un tractage qui doit être réalisé
au pas. Le conducteur doit être prêt pour le freinage, si nécessaire.
L’utilisation de la liaison interphone est obligatoire durant la
manœuvre.
ISAGO

CALAGE ET BALISAGE DES AVIONS


Equipements de calage et balisage ISAGO
La procédure standard de calage des avions la
suivante :

A l’arrivée de l’avion, frein de park appliqué, positionner d’abord les


cales de roues au train avant, attendre l’arrêt complet des moteurs ainsi
que l’extinction des feux anticollisions puis marcher parallèlement au
fuselage en évitant les zones d’entrée d’air pour positionner celles des
trains principaux.
ATTENTION :
veuillez toujours contourner les hélices pour positionner les cales au
train principal sur un turbopropulseur.
Attention :

Lors du positionnement des cales de roues :


Éviter les parties saillantes de l’avion
Rester à l’écart de la trajectoire des roues avion (l’avion peut rouler à
tout moment)
Ne pas approcher des trains principaux si les freins sont chauds.
Attendre le ok des pilotes
Nota :
se référer à la procédure des compagnies pour les particularités.
Cales de roues supplémentaires
• Dans le cas où l’avion doit effectuer un stationnement prolongé ou en
cas de condition météo dégradé (vitesse du vent > 40 nœuds) il est
recommandé de renforcer les cales de roues comme suit :
ISAGO
Retrait des cales de roues
Avant le retrait des cales de roue, l’agent au casque:
- Via l’interphone avec le commandant de bord, demande la confirmation de
l’application des freins de stationnement
- S’assure que tout équipement de soutien au sol a été retiré de l’aéronef ainsi que
la passerelle.
- S’assure que la broche bypass est en place ou streering désengagé, le
remorqueur et la barre de remorquage sont bien connectés et frein de
stationnement du remorqueur appliqué (voir procédure connexion barres et
remorqueur)
Nota : si une cale est coincée, le personnel responsable doit enlever en tapant
dessus avec une cale inutilisée ou en déplaçant l’aéronef une fois freins desserrés
Cônes de sécurité ISAGO
Les cônes de sécurité sont un signal d'avertissement pour indiquer aux conducteur de ne pas
conduire sous les ailes et/ou entre les moteurs. Ils délimitent une zone de travail sure. En
conséquence ils protègent les parties vulnérables de l'avion des collisions avec les engins et
matériels de piste. Les règles qui suivent doivent être appliquées :

1/ Positionnement :
Les cônes doivent être placés:
• à chaque extrémité d'aile à environ un (01) mètre
• devant tous les moteurs montés sur l'aile.
• devant les autres endroits de l'aéronef qui sont exposés aux chocs avec les engins et matériels
au cours des opérations de manutention.
• aux endroits où la proximité de l'appareil pourrait avoir une incidence sur les flux du trafic
RAMP, par exemple la queue/route de service.
• au bout des ailes immédiatement après l'arrêt de l'avion à sa position de stationnement.
• à d'autres endroits autour de l'aéronef uniquement lorsque l'autorisation d'approcher l'aéronef
a été donné.
ISAGO

• à une distance délimitant une zone sécurisée afin de rendre plus efficace et fonctionnelle l'utilité
de la distance de mise en place des cônes.
La mise en place des cônes n'est autorisée qu'après l'arrêt complet de l'avion, des moteurs et
l'extinction des feux anti collision. Les cônes de sécurité doivent rester en place pendant la durée
entière de stationnement de l'avion.
NB: En cas de stationnement prolongé ou de voie de service trop proche du nez ou de la queue de
l’avion, des cônes additionnels sont à ajouter.

2/ Retrait des cônes :

Les cônes doivent être enlevés:


• juste avant le départ de l'avion pour assurer une protection maximale de l'avion.
• après utilisation, les cônes sont rangés à un endroit de stockage prévu à cet effet.
Note :
1/ Chaque compagnie a sa procédure de mise en place des cônes de sécurité. Il faut la respecter.
2/ Les cônes de sécurité ne doivent pas rester sur le parking lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Ils
doivent être rangés sur une surface désignée pour le stockage.
CONDITIONS IRREGULIERES ET D’URGENCE

• En condition irrégulière, dès l’immobilisation de l’avion, sans attendre


l’arrêt des moteurs, assurer vous que le frein de Park est appliqué,
installer les cales au train avant et contacter immédiatement les
pilotes qui vous communiquerons les action et mesures à appliquer
en fonction des circonstances et du problème rencontrés.
• En cas de constat de danger ou de problème quelconque le personnel
au sol est tenu d’initier la prise de contact.
• En cas de freins anormalement chauds, ne jamais s’approcher des
roues par le côté, approcher les plutôt par l’avant et/ou par l’arrière.
LES TYPES D’AVION

• Nous distinguons plusieurs types d’avion de constructeur et d’usages


différents, cependant notre étude porteras uniquement sur les avions
civils utilisés dans le transport commercial. Ainsi nous pouvons les
lister comme suit les types d’avions, leurs constructeurs et la
nationalité de son autorité primaire :
Types d’avion Constructeurs Pays
A300 B2 /B4/C4/F4 – A310 – A318 – A319 – AIRBUS FRANCE
A320 – A321 – A330 – A340 -A350 – A380

    France ET ITALIE
ATR42 – ATR72 AVION DE TRANSPORT REGIONAL
(ATR)

     
    ANGLETERRE
AVRO RJ70- AVRO RJ85 – AVRO RJ100 AVRO AIRCRAFT
    ETATS UNIS
B727- B737- B747- B757- B767- B777- B787- BOEING + MCDONNELL DOUGLAS
DC8 -DC9 – DC10-
 

BAe ATP (J61) BRITISH AEROSPACE GRANDE GRETAGNE

CS100/300-    
CRJ100/200/440/700705/900/1000 – BOMBARDIER CANADA
DASH8 Q100/200/300/400

    BRESIL
E135- E145- E170- E175- E190- E195 EMBRAER
     
F27- F50 - F70- F100 FOKKER PAYS-BAS
     
IL76T- ILYUSHIN RUSSIE
     
SAAB SF-340 SAAB SUEDE
     
TU-204 TUPOLEV RUSSIE
     
ISAGO

SYSTÈME DE DÉRIVATION HYDRAULIQUE DU


TRAIN AVANT
EN FONCTION DU TYPE AVION
ISAGO

Le système bypass du circuit hydraulique d’orientation du train avant


sert à dévier l’énergie hydraulique prévu à cet effet vers la bâche
hydraulique pour ainsi empêcher toute manœuvre du train avant
depuis le poste de pilotage et permettre au remorqueur de contrôler
aisément le mouvement de l’avion.
Chaque type d’avion est équipé d’un dispositif spécial de désactivation
du système d’orientation du train avant.
EMBRAER 170 Interrupteur de
désactivation/ activation
du système d’orientation
du train avant

Voyant rouge=
pas de
repoussage

Si voyant vert=
repoussage ok
Boeing 777 / 767 / 757
ISAGO

système bypass
d’orientation du train
avant

Tirer le levier ressort de la


gauche vers la droite, Insérer la
broche bypass puis relâcher le
levier ressort .
BOEING B737 300-500

Bouton ressort

• Pousser sur le bouton


ressort en position entrée
et le maintenir.
• Insérer la broche bypass
puis relâcher le bouton
ressort .
BOEING B747

Mécanisme du
positionnement
du bypass

bypass
BOEING 787
Tous Airbus SAUF A350 ET A380

système bypass
d’orientation du train
avant

Tirer le levier ressort en


position repoussage / tractage
et le maintenir.
Insérer la broche bypass puis
relâcher le levier ressort .
Airbus A350 et A380

• Tirer le bouton ressort en


position repoussage / tractage
et le maintenir.
• Insérer la broche bypass puis
relâcher le bouton ressort .

Attention
• La porte du boîtier bypass doit
systématiquement être fermée
lorsque que celui-ci n’est pas
utilisé.
CRJ 700/900

• Tirer sur les deux goupilles ressort


pour désaccoupler le compas avant
le repoussage.
• En fin repoussage, reconnecter le
compas en tirant à nouveau sur les
deux goupilles ressort et en ajustant
les anneaux du compas de sorte à ce
qu’ils soient alignés, puis relâcher les
deux goupille

Mécanisme désaccoupleur
du compas
Systèmes hydrauliques du train avant
ISAGO

B737-500
ISAGO

B777 A320
Broches hydrauliques
Les broches hydrauliques sont des goupilles munies d’un poussoir et de ISAGO
deux petites billes qui s’efface lorsqu’on appui sur le poussoir.
Elles sont utilisées pour bypasser le système hydraulique de contrôle
des roues du train avant dans le but de permettre lors du repoussage
d’orienter les roues du train avant dans toutes les directions.
poussoir

bille
Différents types de broches hydrauliques
ISAGO

Broche Broche Broche


B737/B787/B757/B767 B737-500 B747
ISAGO

Broche
Tous type Airbus
ISAGO

Le personnel responsable s’occupe de ranger les cales à l’endroit prévu


Les cales de train avant peuvent être enlevées sans préavis à condition que celles du
train principal reste en place.
Si des signaux manuels sont utilisés, l’agent effectuant les signaux doit:
• Faire le signal <actionner les freins>
• Recevoir la confirmation du personnel navigant en répondant manuellement < freins
actionnés>
• Ainsi procéder au retrait des cales selon la procédure énumérée plus haut
• Ne pas retiré les cales jusqu’à ce que tous les GSE (à l’exception du push, des
passerelles, du GPU et de l’ASU) ne soit ne soient retirés de l’avion, freins de
stationnement appliqués, véhicule de repoussage et barre de tractage attelés à l’avion,
freins remorqueurs de stationnement appliqués
ISAGO

Signaux secondaires
ISAGO
ISAGO
ISAGO
ISAGO
ISAGO
FIN

Vous aimerez peut-être aussi