Vous êtes sur la page 1sur 13

UNIVERSITE ABDELMALEK ESSAADI

Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales.


-Tanger-

PR Abdeljalil LOUHMADI
Sciences économiques et gestion
S3/groupe A
Module : Problèmes économiques
et sociaux

L’investissement des MRE dans les pays d’origine :


Le Cas du Maroc

2020-2021
IMPORTANT DE LIRE : Veuillez trouver ce diaporama concernant une partie du
cours de S3. Par contre vous pouvez chercher le livre détaillé et préparer une recherche
qui sera notée (40% de la note) et en même temps pour préparer l’examen. Le livre
vous le trouvez chez la Librairie de Said derrière Annexe 2 en face centre Lalla Mariem à
Hay Laâouina. Ziaten. Le livre sera disponible le 15 décembre 2020. Vous rendez la
recherche (qui ne dépasse pas 10 pages) au Librairie Said vers le 30 décembre 2020. Les
cours de soutien vont démarrer le 04 janvier 2021. Pour tous renseignements ou
informations veuillez me contacter sur mon GSM ou sur Watsap (0665334827). Ou sur
mon Email : louhmadi2001@yahoo.fr
Plan:
I. Introduction :
II. Profil de l’investisseur MRE :
III. Echecs & contraintes :
o INVESTIR rime-t-il seulement avec construire au Maroc ?
o L’administration Marocaine.
o La négligence des petits entrepreneurs.
o Abondance du milieu urbain .
IV. Les politiques de promotion et de soutien :
o La Fondation Hassan II pour les MRE.
o « CIMRE» Club des investissement marocains résidents à l’étranger.
o MDM INVEST.

V. Conclusion:
:I- Introduction

Les Marocains résidents à l’étranger (MRE), affichent une ferme volonté


de contribuer au développement de leur pays . Cependant, ils
affrontent plusieurs obstacles tout au long du processus
d’investissement au Maroc , Ainsi le manque d’orientations
stratégiques d’investissement .
 Quelles sont les caractéristiques de l’investisseur MRE?
 Quelles sont les handicaps d’investissements rencontrées par
les MRE ?
 Quelles sont les mesures d'encouragement prises par l'état
pour la réalisation des projets d'investissements des MRE ?
II- Profil de l’investisseur MRE:
• Le profil type de l’investisseur renvoie à une catégorie sociale où
prédomine le genre masculin ; la composante féminine y étant
particulièrement limitée et ne dépasse pas le 2,5 % du total, Il s’agit
également d’une population située dans sa grande majorité dans
les tranches d’âge de 35-49 ans ,l’âge moyen étant de 48 ans .
• Près de 84% de l'ensembles des Investissements des MRE sont
dirigés vers l'immobilier, C’est vrai que L'acquisition d'un logement
est pour le mieux-être des immigrés durant leur vacances , et elle
permet de répondre aux besoins des autres membres de la famille
restés au pays, Mais cela reste un investissement familial limité qui
ne gère de bénéfices ni aux investisseurs ni au Maroc .
L’investissement des MRE selon les secteurs

Immobilier
4% 2% 2% Commerce
5%
Agriculture
Tourisme & Industrie
Autre

87%
:III- Echecs & contraintes

o INVESTIR rime-t-il seulement avec CONSTRUIRE au Maroc ?

Ce qui se passe pour l’investissement des MRE en leur pays d‘origine


dans le secteur immobilier soulève les grandes problématiques de
l’investissement en général.
Les MRE qui visent des projets pour placer leurs économies se trouvent
dirigés vers un secteur saturé : l‘Immobiler ; Au lieu de les orienter
vers des secteurs d‘investissements productifs ,industriels ,rentables
et stratégiques , qui font bouger l‘économie du pays , qui permettent
la création des emplois,et améliorent les conditions économiques et
sociaux des éléments humains fragiles .
o L’administration Marocaine:

On constate que les MRE reprochent à l’administration marocaine


la lourdeur et la lenteur de ses procédures administratives et se
plaignent également de la corruption et du clientélisme qui y
règne.

o La négligence des petits entrepreneurs:

L'insuffisance des conditions d’accueil réservées à la petite et


. moyenne entreprise

o Abondance du milieu urbain :

La faiblesse de l’intérêt porté au monde rural alors qu’une bonne


.partie des migrants en sont issus
IV- Les politiques de promotion et
de soutien:
oLa Fondation Hassan II pour les MRE :

La Fondation Hassan II accompagne les MRE dans toutes les étapes de


réalisation de leurs projets d’investissement Nombreux sont les
Marocains résidant à l’étranger désireux d'investir dans le pays
d'origine et participer à son développement économique.
Dans le but d’accompagner les porteurs de projets et investisseurs, la
Fondation Hassan II met à leur disposition un Pôle de Promotion
Economique,Cette structure a pour principaux objectifs de :
Suivre et évaluer l’environnement économique national.
Informer les investisseurs potentiels sur les différents secteurs de
l’économie.
Assister les porteurs de projets qui le souhaitent durant toutes les
o « CIMRE» Club des investissement marocains résidents à l’étranger.

Le Club des investisseurs Marocains à l'étranger «CIMRE» fonctionne sous


forme d’association «loi 1901», organisme à caractère économique et
financier.
Ce club fédèrere des investisseurs et des entrepreneurs MRE appartenant à
des secteurs diversifiés.
CIMRE a pour but d'encourager, promouvoir et dynamiser l’action
d’investissement des MREs en menant des actions d’échanges, de
partenariats et de promotion des projets d’envergure mais aussi de
soutenir ses adhérents membres dans leur projet d’investissement ainsi
que dans leur démarche d’installation au Maroc.
Ce club a les principales fonctions suivantes :
 Montage des projets au Maroc (les bénéfices seront distribués aux
adhérents de ce club).
 Aides économiques et financiers aux porteurs des projets (pour les
adhérents de ce club).
 Partenariat dans des projets avec des promoteurs locaux (au Maroc)
 Soutenir et conseiller les adhérents dans le montage d'un projet
(avocat, expert comptable, garanti bancaire).
o MDM INVEST

« MDM Invest». Signifiant littéralement « Marocain du monde


Invest»,C’est ainsi qu’a été batisé le fonds de la promotion des
investissements dédié aux MRE.
Une nouvelle solution qui permettra certes aux MRE de réaliser leurs
projets dans leur pays d’origine. Ainsi, en vue d’inciter les MRE à
investir au Maroc et à pérenniser et consolider leurs liens
économiques et financiers avec leur pays d’origine, le
gouvernement a mis en place un dispositif de mesures
d’encouragement.
Il s’agit notamment d’un appui de l’Etat en faveur des projets
d’investissement réalisés par les MRE au Maroc.
Pour bénéficier de ce fonds il suffit d’être marocain résidant à l’étranger
justifiant d’un titre de séjour ou d’une pièce d’identité étrangère ou
d’une carte consulaire valides.
Le MRE doit présenter à la banque un nouveau projet d’investissement
ou un projet d’extension, d’un montant au moins égal à un million de
dirhams promu directement par un MRE,Il doit aussi recevoir la
décision de la banque portant accord de financement du projet.
Tous les secteurs d’activité sont éligibles à ce fonds à l’exclusion de la
pêche hauturière et de la promotion immobilière,sont également
exclus, l’acquisition de terrains non liés au projet d’investissement et
l’achat de logement.
Les projets d’investissement promus par les MRE sont financés par un
apport en fonds propres en devises à hauteur de 25% au minimum,
jumelé à un crédit bancaire de l'ordre de 65% au maximum du
montant total du projet et par une subvention de 10% fournie par
l'Etat
À ce titre, la Caisse centrale de garantie (CCG) procède au déblocage de
la contribution du Fonds «MDM Invest» qui représente 10% du
montant total du projet d’investissement sous forme d’une avance
non remboursable, avec un plafond de 5 millions de dirhams,Ce
schéma de financement est également applicable dans le cas d’un
projet d’investissement promu par deux ou plusieurs MRE remplissant
les conditions d’éligibilité.
V- Conclusion:

Le Maroc a déployé des efforts puissants en vue d’améliorer le climat


des affaires et de là attirer les investissements des Marocains
résidents à l'étrangers , Ces MRE constituent un facteur de
croissance économique important qu'il faut impliquer d'avantage
dans le développement du pays.
Plusieurs empêchements s'opposent à cette démarche de croissance
économique , en matière d'administration , de justice , de formation
, d'orientation et de financement ,Ce qui demande une réaction
effective et décisive de la part de l'état , non pas des promesses ,
pour que les MRE arrivent à investir stratégiquement sur la bonne
voie.