Vous êtes sur la page 1sur 8

La musique spectrale…

Grisey, Murail,
Dufourt, Levinas…
Contexte historique :
- Avant-garde liée au sérialisme…
⟹ En France : omniprésence de Boulez
- Opposition forte en électroacoustique et sérialisme
Premier paradoxe : Stockhausen = invente la musique électroacoustique
« La musique sérielle fut la condition nécessaire à la musique électronique »
- Second paradoxe : éclatement des langages musicaux (année 60 / 70)
(forme ouverte…)
Volonté de rupture : réaction et volonté de réinvestir l’avant-garde ≠ néo-classicisme
Sérialisme : fondement sur une structure horizontale
⟹ Spectralisme : fondement sur la verticalité
Sérialisme : difficulté d’appréhender le timbre + expérience électroacoustique
⟹ Spectralisme : investiguer cette question du timbre
Solution : chercher du côté des acousticiens
pour trouver une représentation du son
Son de trombone ⟹ représentation comme spectre + approximation au quart de ton :

Matériau horizontal

Variation du matériau :

Spectre inversé ≠ son


Son de trombone ⟹ représentation comme spectre + approximation au quart de ton :

Matériau horizontal

« Son » rabattu sur catégories anciennes : essentiellement harmonie + orchestration


Forme ⟹ processus Variation du matériau :
≠ marche d’harmonie
= Changement continu d’un état

« Continuité approximée »
du matériau à un autre
= Oppositions simples :
harmonique / inharmonique
régularité / irrégularité

= Refus du développement //
volonté de faire percevoir le processus
• Modernité : futurisme
tendance à la post-modernité
• Régime esthétique des arts
Œuvre est à elle-même sa propre loi ≠ mimésis, exemplarité
Le faire artistique n’est pas compris (ou accessible) au regard du commun
Le faire artistique se différencie du faire « ordinaire » par sa (re)présentation
L’art excède son statut pour inventer des formes nouvelles de vie[…]
La polyphonie résiste parfaitement à la lecture intérieure,
tandis qu’une musique harmonique, qui fait la part belle à
l’effet sonore, n’a d’existence que dans son interprétation…
La musique spectrale… à terme (Néo spectralisme — Philippe Hurel)

Hédonisme pour les néo-sériels


Musique spectrale
Complexisme pour les néo-classiques (?)

Spectre (timbre  harmonie) « Partiels »


Temps étiré ou contracté « Espaces acoustiques » / « Vortex Temporum »
Grisey :
Murail, Micro-macrophonie Ligeti // « Modulations »
Dufourt,
Levinas… Seuil Psycho-acoustique / « Tempus ex machina »

¿ Spectre (timbre  harmonie) Temps étiré ou contracté

Conséquences formelles
Catégories anciennes
Conséquences rythmiques
Conséquences mélodiques
Conséquences harmoniques et « timbriques »
Conséquences formelles
Grisey : « Utilisation d’archétypes neutres et souples
facilitant la perception et la mémorisation des processus »
Complexisme pour les néo-classiques (?)
« Minimalisme » / Vortex Temporum

Faiblement typés
sur le plan morphologique
Conséquences formelles
≠ minimalisme ⟹ matériaux prégnants, variés, hétéroclites
Référencement mélodique et rythmique = plus un problème
Utilisation d’un matériau « signifiant » = référencé
Jouer avec la référence « impure » : ¿ Vortex _|— Ravel…
processus de dé-contextualisation culturelle
Neutraliser l’aspect référencé d’un élément par le biais de l’écriture
Importance de l’héritage spectral

Pas de gestes issus de techniques de développement (?)


Processus « clair », i.e. facilitant leur perception et leur mémorisation
Aucune justification extérieure
Recherche du « nécessaire et suffisant »

Changement de matériau ⟹ bouleversement formel


¿ Retour-à ? ⟹ Droit à la répétition (motifs, situations, réexposition) Hurel : 6 miniatures - I
Conséquences rythmiques
Grisey : Exploration de seuils entre rythmes et durées
« Musique spectrale : liminale »
Spectre (timbre  harmonie) rythme

Jouer avec la référence « impure » : rythmes issus


de l’environnement quotidien (Hurel : Leçon de choses)
extra-européen (Mauro Lanza)

¿ Retour-à ?
Refuser la « neutralité » du matériau rythmique ⟹ situations claire et reconnaissables

Conséquences mélodiques
Grisey : Établissement de nouvelles échelles et — à terme — réinvention mélodique
Mélodie = déploiement de l’harmonie spectrale ≠ autonomie mélodique
 Nouvelle approche de la mélodie
4 chants pour franchir le seuil

Encore en cours / rythme


Conséquences harmoniques et timbriques
Grisey : Éclatement du système tempéré

Refuser les quarts de ton ⟺ retour à un passéisme


Quarts de ton = conquête essentielle de la musique spectrale
Assouplissement dans leur utilisation ⟹ utilisation contrastée de ≠ types d’écriture
Hervé :

Retours-à ⟹ post-modernisme Présentisme mais volonté d’ouverture vers l’avenir…