Vous êtes sur la page 1sur 18

LA BIOMETRIE

Réalisé par:
Soufiane EL AMRANI
Plan
01 - Introduction
- Définition

02 Mode de fonctionnement

Moyens biométriques physiques


 Les empreintes digitales

03
 La forme de la main
 Les Veines
 Le visage
 L’iris
 La rétine

Moyens biométriques comportementaux

04
 La voix
 La signature dynamique

Moyens biométriques expérimentaux

05
 La thermographie
 L’oreille
 L’ADN
Introduction
Où est ma carte d’identité ?? J’ai perdu mon badge !! Où
sont mes clés ?? j’ai oublié mon mot de passe !!Comme
solution à ces problèmes qui nous rencontrent chaque jour, la
technologie a introduit une nouvelle technique précise et
sécurisée, c’est la biométrie..
Définition
La biométrie est une méthode d’identification basée sur certaines
données humaines, physiques ou comportementales, qui peuvent
aller de la rétine, à l’empreinte digitale en passant par la voix ou la
forme de la main. Chacune de ces méthodes est ce que l’on
nomme un "Moyen Biométrique".

Comme cela vient d’être dit, on classe les moyens en deux


catégories :
– Les moyens physiques (physiologiques) tels que l’iris, l’empreinte
digitale, . . .
– Les moyens comportementaux tels que la voix, la dynamique de
signature ou de frappe, . . .
Mode de fonctionnement
1- Enregistrement

l’utilisateur donne éventuellement un identifiant (PIN), puis utilise le capteur.


Le système vérifie la qualité de la mesure, en extrait les points d’intérêt, et place la référence(template)
dans sa base de données.
Mode de fonctionnement
2- Vérification

l’utilisateur fournit son PIN et se présente au capteur. Le système cherche l’entrée


correspondant au PIN dans sa BD et en extrait la référence associée. Le système compare la
mesure et le template. Lorsqu’elle est possible, cette phase est la plus rapide. On parle de "positive
recognition".
Mode de fonctionnement
3- Identification

L’utilisateur se présente devant le capteur, sans fournir de code PIN. Le système extrait les points d’intérêt de
la mesure et cherche dans sa BD s’il y a une correspondance. En conséquence, cette phase est plus lente que
la précédente puisqu’il est plus rapide d’extraire une donnée en vue de la comparer que de comparer tous
les templates. On parle de "negative recognition".
Moyens biométriques physiques
Les empreintes digitales
(Finger-Scan)
Il s’agit de la plus ancienne technique
d’identification, datant du début du 20me
siècle.
Cette technique prend ses racines dans la
découverte de la permanence des dessins de
la naissance à la mort.

Galton a défini la notion de minuties des


empreintes digitales comme étant
l’arrangement particulier des lignes des
empreintes. Ces lignes forment des points
caractéritiques permettant d’identifier de
manière unique un individu. Ces points
peuvent être des arrêts de lignes, des
bifurcations, ou encore des îlots
Les empreintes digitales (Finger-
Scan)
Avantages
– C’est une technologie très connue du grand public, ce qui la rend moins intrusive
– La petite taille des nouveaux types de lecteurs permet une meilleure intégration dans de nombreuses applications
– Ces nouveaux lecteurs possèdent un moindre coût
– Le traitement des données est relativement rapide

Inconvénients
– L’aspect "policier" donne un caractère négatif à l’identification
– Il est difficile de lire les données en présence de doigts blessés ou sales, selon la technique employée.
– L’utilisateur doit poser correctement son doigt sur le capteur, au risque de se voir rejeté.
– Le lecteur est exposé aux dégradations dûes aux passages réguliers des doigts et aux pressions
exercées lorsqu’un contact est nécessaire.
– Il existe des techniques de contournement qui ne sont pas compliquées à mettre en oeuvre (ex :
gummy fingers).

Applications
– Les domaines d’applications sont très larges : gsm, contrôle du démarrage d’un véhicule, accès à
certains locaux,...
– Dans le domaine judiciaire, entre 8 et 20 points caractéristiques sont suffisantes pour une identification
La forme de la main (Hand-Scan)
La silhouette de la main est également une caractéristique propre à chaque individu. Les paramètres
pris en compte (juqu’à 90) peuvent être par exemple la longueur des doigts, la forme des articulations, ou
encore leur épaisseur (dans une vue à trois dimensions). Le scanner utilisé est généralement à infra-rouges,
et possède des guides afin de positionner correctement les doigts de l’individu.

Avantages
– C’est une technique simple à utiliser
– Elle est également très connue du grand public par l’intermédiaire du cinéma

Inconvénients
– La mise en place d’un tel système est parfois impossible au vu de la place
nécessaire (il est impossible d’utiliser un tel lecteur dans une voiture, ou pour un
téléphone portable ...)
– Ce moyen biométrique est sujet aux modifications de forme dûes au vieillissement
de l’individu
– Il est également peu robuste en ce qui concerne l’identification de jumeaux, ou de
membres d’une même famille

Application
– On l’utilise souvent dans les contrôles d’accès aux locaux
Les Veines (Vein pattern-Scan)
Cette techniques est rarement employée seule, mais régulièrement en tant qu’apport de sécurité d’un autre moyen biométrique. Il s’agit de cartographier
le réseau des veines d’une partie du corps. Ainsi, dans le cas de la détection de la forme d’une main, cette technique permet d’obtenir d’autres points de
comparaison que les formes ou les distances

Avantages
– Il permet d’obtenir facilement des points
caractéristiques supplémentaires

Inconvénients
– Cette méthode n’est pas utilisable seule

Application
– Utilisation en complément d’une autre technique
– Applications identiques à celle du Hand-Scan
Le visage (Facial-Scan)
Le visage possède également de nombreuses caractéristiques pouvant déterminer une personne. On
pourra citer la forme des yeux, du nez, de la bouche, ou encore le creusement des joues. L’une des premières difficultés était de tenir compte
des éléments additionnels physionomiques tels que la présence de
lunettes, d’une barbe, ou du maquillage. Aujourd’hui, c’est un peu moins vrai, les techniques ayant fortement évolué. Il faudra aussi prendre
garde aux conditions d’éclairage qui peuvent provoquer des ombres.

Avantages
– Technique non invasive
– "user-friendly"
– Une des techniques les plus développées après les empreintes digitales
– Permet de sécuriser des organisations publiques de grande envergure

Inconvénients
– Selon les techniques : mauvaise adaptation au vieillissement, pilosité changeante, expression du
visage, mouvement du visage, etc.

Applications
– Entrées de casino
– Hall d’aéroports

Extraction de caractéristiques d’un visage


L’iris (Iris-Scan)

Il s’agit dans un premier temps de faire clairement la distinction entre iris et rétine, ce qui est illustré à la figure:

Avantages
– Grande quantité d’information présente dans l’iris
– Le capteur est moins exposé qu’un capteur tactile
– L’iris ne subit pas de modification à travers le temps

Inconvénients
– Le motif de l’iris peut être photographié en vue d’une usurpation. Tout dépend donc des mesures
de sécurité prises (utilisation d’infra-rouge).
– Caractère plus intrusif que l’empreinte ou que la main.

Applications
– Identification dans les distributeurs de billets de banque.
– Contrôle d’accès aux locaux et machines.
La rétine (Retina-Scan)
La rétine est composée en grande partie d’un ensemble de vaisseaux sanguins. La complexité du réseau sanguin ainsi constitué permet une
identification unique.
Cette technique est plus ancienne que la saisie de l’iris, mais bien moins utilisée.
Alors que l’aspect des vaisseaux change avec l’âge, leur position ne se modifie pas.
Pour effectuer la saisie, il faut éclairer le fond de l’oeil. On pourra alors opérer une cartographie du réseau et ainsi la stocker dans une base de
données.

Avantages
– L’empreinte rétinienne est bien moins exposée aux blessures que les
empreintes digitales
– On peut mesurer jusqu’à 400 points caractéristiques, contre "seulement"
30 à 40 pour une empreinte digitale

Inconvénients
– Souvent mal accepté par le public, en raison de l’aspect sensible de
l’organe
– Mise en place assez coûteuse car le système n’est pas produit en masse

Applications
– Utilisation dans certains distributeurs de billets
– Controle d’accès aux locaux "haute sécurité"
Moyens biométriques comportementaux
La voix (Voice-Scan)

Chaque individu possède une voix unique caractérisée par une fréquence, une intensité et une tonalité.
Même si deux voix peuvent sembler similaires pour l’oreille humaine, le traitement informatique permet
de les isoler. Les prises sont réalisées à partir d’un simple microphone

Avantages
– Bien accepté par les utilisateurs, car il suffit de parler
– Il est facile de protéger le lecteur (par l’intermédiaire d’une grille, dans le cas d’un parlophone)
– C’est le seul moyen d’identifier les extrémités d’une communication téléphonique

Inconvénients
– Ce système est sensible à l’état physique de l’individu
1. selon son état : stress, fatigue, maladie, . . .
2. selon ses émotions : joie, peine, . . .
3. selon son âge
– La fraude est possible par l’intermédiaire d’un enregistrement de bonnne qualité
– Le système est sensible aux bruits parasites (environnement, usure du micro)

Applications
– Utilisé dans la reconnaissance téléphonique
– Identification des propriétaires dans des immeubles à appartements, dont les lecteurs peuvent être
protégés par une grille
La signature dynamique (Signature-
Scan)
Le principe de cette technique est d’identifier une personne à partir des parties fixes de sa signature.
En effet, une signature, même si elle reste approximativement identique, possède des parties fixes et des
parties variables. La différentiation de ces parties permettra l’identification. Celle-ci pourra également
prendre d’autres paramètres en compte, tels que la pression exercée avec le stylo, la vitesse d’écriture, ou
encore les accélérations.
Le système se compose principalement d’une tablette digitale et de son crayon. La phase d’apprentissage nécessite quelques signatures. Par
la suite, le logiciel en extraira les caractéristiques, et tentera d’en
calculer les variantes possibles et acceptables.

Avantages
– La sécurité contre la copie est plus forte que pour un simple mot de passe
– Faible coût du matériel nécessaire

Inconvénients
– Dégradation du matériel avec le temps
– L’écriture change au cours de la vie de l’individu.

Applications
– E-Commerce : Validation de la signature avant toute transaction
– Gestion banquaire : toutes les opérations sont signées
– Sécurisation des sessions sur ordinateur : au lieu d’un simple mot de passe, l’utilisateur doit soumettre sa signature, ce qui est beaucoup plus difficile
à copier
– Verrouillage de fichiers : on protège les fichiers par signature, ce qui permettra de l’ouvrir, de le
modifier, de l’imprimer, de façon sécurisée
Moyens biométriques expérimentaux
La thermographie
Dans ce système, une caméra thermique réalise une photographie infrarouge du visage. Apparait alors
une répartition de la chaleur. Cette répartition est propre à chaque individu, y compris les vrais jumeaux.
Ce système reste cependant encore très coûteux.

L’oreille
Peu répandue, cette technique consiste à comparer les empreintes d’oreille que peuvent laisser certains
individus dans le cadre d’un délit. Cette méthode est uniquement utilisée par la police, mais est
admissible devant une cour de justice.

L’ADN
Cette technique est la plus sûre car elle ne se base pas sur des points caractéristiques, mais sur
l’entièreté des données. Cependant, sa mise en place pose énormément de problèmes en raison de son
caractère "intrusif". En effet, le relevé de cet ADN permettrait la création d’un répertoire des utilisateurs,
et ouvrirait la porte à de nombreuses dérives.
MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Vous aimerez peut-être aussi