Vous êtes sur la page 1sur 26

LE PROGRAMME NATIONAL DE

LUTTE CONTRE LA
TUBERCULOSE
PNT

Bureau Formation / Recherche / PNT


PLAN
I. But du PNT
II. Objectifs du PNT
III. Stratégies du PNT
IV. Résultats obtenus
V. Composantes de la Stratégie DOTS
VI. L’Approche Santé Respiratoire « APSR »
VII. Charte du patient tuberculeux
PRESENTATION DU PNT

09/07/21
 PNT: Réponse de l’État sénégalais à la pandémie
tuberculeuse.
 La lutte contre la tuberculose, figurant parmi les
priorités définies par le Ministère de la Santé, a été
érigée en programme.
 La gestion des activités de la lutte à l’échelon national
est assurée par l’Unité Centrale

PNT
2010
I. But du PNT
Réduire la mortalité et la morbidité liées à la tuberculose

II. Objectifs du PNT


OBJECTIF 6 des OMD, cible 8, approuvé par le partenariat Halte à la
tuberculose et reformulé ainsi :

 Chaque année dépister au moins 70% des cas de tuberculose à microscopie


positive et guérir 85% d’entre eux

 D’ici 2015, réduire la prévalence et la mortalité de la tuberculose de 50% par


rapport à leur niveau de 1990

 D’ici 2050 éliminer la tuberculose ( < 1 cas/ 1 million)


III. Stratégies du PNT
 Dépistage passif des cas de tuberculose dans les structures
de santé ;
 Chimiothérapie de courte durée aux cas avec application du
traitement directement observé (TDO) ;
 Approvisionnement régulier en antituberculeux et en
consommables de laboratoire de qualité ;
 L’Approche Pratique Respiratoire « APSR »

 Partenariat avec les autres secteurs;

 Déroulement des interventions communautaires

 Suivi et évaluation des activités


09/07/21
IV. RESULTATS OBTENUS PAR LE PNT

PNT
2010
 Contexte:
Population en 2012:
13 132 759 hts

76 districts sanitaires

77 Centres de Traitement
(CDT)
630 Unités de traitement
(PS décentralisés)

93 unités de microscopies
DÉCLARATION DE CAS DE TUBERCULOSE PAR RÉGION EN 2012
Déclaration en 2012
REGIONS
Nouveaux cas TPM+ Total cas TB

Dakar 3 609 5743


Diourbel 796 1226
Fatick 223 281
Kaffrine 127 200
Kaolack 433 652
Kédougou 47 65
Kolda 227 297
Louga 311 467
Matam 144 241
Saint-Louis 456 635
Sédhiou 183 243
Tambacounda 214 329
Thies 1 224 1825
Ziguinchor 454 615
TOTAL 8 448 12810
ANALYSE DE COHORTE PAR RÉGION (2011)
REGIONS Guéris Tr. Ter. Taux succès Décès Échec Abandons Transf.

Dakar 81% 3% 84% 2% 2% 8% 3%


Diourbel 86% 4% 90% 4% 1% 3% 2%
Fatick 75% 7% 82% 6% 1% 9% 2%
Kaffrine 80% 5% 84% 7% 1% 7% 2%
Kaolack 88% 1% 89% 4% 2% 3% 3%
Kédougou 51% 12% 63% 2% 2% 22% 10%
Kolda 71% 5% 76% 8% 2% 12% 2%
Louga 93% 0% 93% 2% 1% 3% 1%
Matam 88% 0% 88% 5% 0% 1% 6%
Saint-Louis 89% 3% 92% 3% 1% 3% 2%
Sédhiou 67% 10% 77% 7% 4% 6% 6%
Tambacounda 54% 8% 62% 9% 2% 19% 6%
Thies 85% 1% 86% 3% 2% 7% 2%
Ziguinchor 76% 3% 79% 6% 3% 8% 5%
TOTAL 82% 3% 85% 3% 2% 7% 3%
RÉALISATION DU
DÉPISTAGE VIH CHEZ LES TB PAR RÉGION
Taux de réalisation
REGIONS du dépistage VIH chez les TB (%)
2009 2010 2011 2012
DAKAR 59 65 79 74
THIES 48 57 69 76
DIOURBEL 73 82 87 88
ZIGUINCHOR 67 75 79 78
SAINT-LOUIS 54 51 54 68
KAOLACK 53 73 83 89
LOUGA 58 79 79 76
FATICK 64 62 59 63
TAMBA 35 68 21 50
KOLDA 68 65 35 68
SEDHIOU 65 73 77 72
KAFFRINE 54 69 39 94
MATAM 54 86 45 57
KEDOUGOU 56 44 53 32
TOTAL 58% 67 % 73 % 75%
RESULTATS EN 2012
 Taux de détection de cas TPM+: 58% ( objectif 70%)
 Taux de réalisation du test VIH : 75%

 Prévalence du VIH chez les tuberculeux : 9%

 Taux de succès au traitement de 85 % (objectif 85 %)

 Taux d’abandon de 7 %

 Taux de létalité de 3%
ANALYSE 1
 Améliorationdes indicateurs mais toujours en
deçà des objectifs fixés
 Taux de détection à 52% (Obj: 70%)
 Taux de succès thérapeutique : 86%
 81% de taux de guérison

 5% de taux de traitement terminé

 Taux d’abandon (6%) en amélioration (11% en 2008)


V.STRATEGIE DOTS: ÉLÉMENTS
DEFINITION:
 Traitement de courte durée sous
surveillance directe
 Stratégie
mondiale recommandée par l’OMS
pour maîtriser la tuberculose
 BUT:Fournir au patient des soins de qualité
permettant de prévenir et de guérir la
tuberculose
COMPOSANTES DE LA DOTS
1. Engagement politique du Gouvernement
2. Diagnostic par la microscopie avec contrôle
de qualité du réseau.
3. Approvisionnement régulier en médicaments
et matériel de qualité;
4. Chimiothérapie de courte durée avec
application du Traitement Directement
Observé: TDO
5. Bon système de notification pour une
information sanitaire fiable
CHIMIOTHERAPIE DE COURTE DUREE AVEC
TRAITEMENT DIRECTEMENT OBSERVE
TDO
 TDO: Un des éléments de la stratégie DOTS
 TDO consiste à observer le malade prendre ses
médicaments
 La supervision du traitement est fait par:
 Agent de santé ( TDO sanitaire)
 ASC ou volontaire communautaire ( TDO communautaire)
 Membre de la famille ( TDO familial)
• Le superviseur chargé de cet accompagnement des
tuberculeux doit formé, entraîné , supervisé et
outillé ( fiche de pointage) pour le recueil des
informations sur le suivi
02/12/2009
TDO
Une des mesures prises pour garantir:
 La guérison de la majorité des patients
 L’observance du traitement
 La protection de la Rifampicine pour éviter le
développement de la résistance à cet anti TB majeur

 Des expériences ont démontré que le TDO:


 Accroîtles contacts soignant- soignés
 Favorise l’information des malades
 Améliore leur adhésion au traitement
 Prévient des interruptions de traitement.
SYSTEME DE NOTIFICATION DES CAS DE TB ET
DE LEUR DEVENIR
(INFORMATION SANITAIRE)
 Notification des cas dans le Registre de la Tuberculose
( CS et PS)
 Transmission des informations sur formulaires
standardisés.
 Les informations permettent de gérer et de décider.
VI. APPROCHE PRATIQUE
DE LA SANTE RESPIRATOIRE « APSR »

Principes
• Les affections respiratoires sont très fréquentes : 30% des patients
qui consultent dans les services de santé de base (SSB)
• Les cas de TB représentent une très petite proportion parmi eux
• La TB et autres affections respiratoires présentent des symptômes
similaires
• Une approche systématisée, standardisée et appropriée est
nécessaire pour pouvoir identifier un petit nombre de cas de TB
parmi un très grand nombre de patients avec des symptômes
respiratoires
Patients ambulatoires

30% 70%

Symptômes Symptômes non respiratoires


respiratoires
10% 90%

Personnes ayant toux Symptômes respiratoires


persistante (>2 semaines) aigus (prestations APSR)

Option: RxP
Si anomalie  bactériologie

Examen d’expectorations

10% 90%

Positif Negatif

TB Autres prestations (y compris diagnostic TB)


Suivi des malades avec MRC (prestations APSR)
APPROCHE PRATIQUE
DE LA SANTE RESPIRATOIRE « APSR »
Définition
C'est une prise en charge syndromique des patients qui consultent dans les
services de santé pour des symptômes respiratoires
Objectifs:
 Amélioration de la qualité des prestations des soins pour chaque patient
respiratoire dans les structures sanitaires
 Amélioration de l'efficience des services de santé pour l'ensemble des
maladies respiratoires
Composantes :
 1. Standardisation des prestations de santé par adaptation de directives pour
prise en charge et suivi
 2. Coordination entre les niveaux de santé
APPROCHE PRATIQUE
DE LA SANTE RESPIRATOIRE « APSR »
Résultats attendus
 Renforce le PNT et les services de santé dans un contexte de soins
intégrés
 Contribue à améliorer la détection de la TB et la qualité du
diagnostic de la TB
 Réduit la prescription des médicaments notamment les ATB

 Améliore le système national d’information sanitaire

 Solution à une partie importante de la demande de soins dans les


SSB
 Renforce la compétence des personnels de santé et la confiance de
la population dans les services de santé
APPROCHE PRATIQUE
DE LA SANTE RESPIRATOIRE « APSR »

RESUME
 L'APSR est une stratégie centrée sur les besoins du patients
pour diagnostiquer et traiter les affections respiratoires le plus
fréquemment rencontrées ;
 Elle permet une prise en charge syndromique et intégrée

 Elle cherche à standardiser les prestations de santé en mettant


en œuvre des directives spécifiées dans des guides cliniques
 Elle vise à établir une coordination, d'une part, entre les
différents niveaux de santé et, d'autre part, entre le PNT et les
autres programmes de santé ainsi que les services généraux de
santé
VII. CHARTE DU PATIENT
TB 1
Droits du patient
 Soins
 Dignité
 Information
 Choix
 Confidentialité
 Justice
 Organisation
 Sécurité
CHARTE DU PATIENT TB 2

02/12/2009
responsabilités du Patient
 Partage de l’Information

BUREAU FORMATION / PNT / DEC 09


 Suivi du traitement

 Contribution à la santé de la communauté

 Faire preuve de solidarité


*

MERCI