Vous êtes sur la page 1sur 47

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTÈRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET


DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
UNIVERSITÉ DJILLALI LIABES
SIDI BEL-ABBES
FACULTÉ DE TECHNOLOGIE
DÉPARTEMENT DE GÉNIE MÉCANIQUE

PROJET PROFESSIONNEL
ET
GESTION DES ENTREPRISES

Année universitaire 2020/2021


Mr. AIT KACI Djafar
Module : PROJET PROFESSIONNEL ET GESTION DES ENTREPRISES

 Matière : Projet professionnel et gestion des entreprise 


 VHS : 22h30 (cours: 01h30)
 Crédits : 1
 Coefficient : 1

 Objectifs de l’enseignement:
Se préparer et maîtriser les outils méthodologiques nécessaire à
l’insertion professionnelle en fin d’études, se préparer à la
recherche d’emploi. Etre sensibilisé à l’entrepreneuriat par la
présentation d’un aperçu des connaissances de gestion utiles à
la création d’activités et pouvoir mettre en œuvre un projet.

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
Module : PROJET PROFESSIONNEL ET GESTION DES ENTREPRISES

Contenu de la matière : 
Chapitre 1 : L’entreprise et la société
L’entreprise : Définition et objectifs de l’entreprise. Différentes formes d’entreprise,
structures de l’entreprise, personnel et partenaire de l’entreprise.
La société : Définition et objectifs de l’entreprise
Différence entre entreprise et société.
Chapitre 2 : Fonctionnement et organisation de l’entreprise
Mode d’organisation et de fonctionnement de l’entreprise
Chapitre 3 : Comment accéder dans une entreprise
Comment s’y prendre (la demande, le C.V.)
Les différents types d’entretien d’embauche et comment s’y prendre pour un entretien.
Chapitre 4 : Comment créer sa propre entreprise
Le parcours du créateur d’entreprise (l’idée, le capital, aide financière ...)
Chapitre 5 : Etude d’un projet de création
AIT KACId’entreprise
Djafar
Université de
Module : PROJET PROFESSIONNEL ET GESTION DES ENTREPRISES

partie 1 :

GESTION
DES
ENTREPRISES
chapitre I : L'entreprise et la société

Qu'est-ce qu'une entreprise ?

Il n'existe pas de définition universelle de l'entreprise.


Elle dépend de l'approche que l'on choisit. Il existe trois
types d'approche :

L'approche économique ;
L'approche sociologique ;

L'approche systémique.
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

a) L'approche économique
Selon cette approche, l'entreprise est une entité de

production des biens et services destinés aux marchés


de consommation (grand public) et aux marchés des
biens de production (les autres entreprises).

Unité de production des Biens et Services

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

Pour fonctionner, l'entreprise a besoin


de flux d'entrées :
les inputs :
-matières premières,
-marchandises,
-services,
-capitaux,
-travail
-et surtout informations.AIT KACI Djafar
Université de
chapitre I : L'entreprise et la société

Pour fonctionner, l'entreprise a besoin de flux


d'entrées :

AIT KACI Djafar


Université de
chapitre I : L'entreprise et la société

Pour fonctionner, l'entreprise a besoin


de flux d'entrées :
les inputs :
-matières premières,
-marchandises,
-services,
-capitaux,
-travail
-et surtout informations.AIT KACI Djafar
Université de
chapitre I : L'entreprise et la société

 L'entreprise transforme ces inputs en outputs :


- produits finis,
- marchandises,
- services,
- informations.
 Lors de cette transformation, l'entreprise crée de la
richesse (ajout de valeur aux inputs).
 Cette richesse est appelée valeur ajoutée, elle
représente la contribution réelle de l'entreprise à la
richesse nationale (P.I.B.).
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

 La valeur ajoutée est la richesse créée par


l'entreprise
C'est quoi le produit intérieur brut (P,I,B) ?
 Le PIB est un indicateur économique permettant

de mesurer la production de richesses d'un pays. Il


correspond à la somme des valeurs ajoutées, c'est-
à-dire à la valeur de la production de biens et de
services par des agents économiques à l'intérieur
du pays, quelles que soient leurs nationalités.
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

 De nos jours, les entreprises essaient de


différencier leurs offres et de positionner leurs
produits/à ceux des concurrents dans le but
d’obtenir un avantage concurrentiel(compétitif).
Qu’est ce que la différentiation?
 Différencier un produit ou un service consiste à le

démarquer de ceux de la concurrence sur la base


des 4P:

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

 Produit : la différentiation par le produit considère


ses caractéristiques intrinsèques, à savoir :
- sa composition
- sa qualité
- son aspect marchand(garantie, assurances, …etc.
 Prix : il existe 2 stratégies en matière de

différentiation par le prix :


- soit une stratégie d'écrémage qui consiste à fixer
les prix plutôt plus élevés que le concurrent.
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

- soit une stratégie de pénétration de marché qui


consiste à fixer les prix plutôt moins élevés que le
concurrent.
Le prix de vente d’un produit est déterminé par 4
facteurs :
Cout de revient

Concurrence

Demande(clients)

Réglementation en matière de fixation des prix.

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

 Place (distribution) : généralement un produit de haute


gamme vendu cher à un réseau de distribution sélectif.
 Publicité(promotion) : ces procédés concernent la

communication autour du produit. Un gros budget de


communication au lancement d’un produit permet de se
démarquer de la concurrence.
- La publication : consiste à attirer les consommateurs

vers le produit (stratégie « pull »


- La promotion : consiste à pousser le produit vers les
consommateurs (stratégie « push »
AIT KACI Djafar
Université de
chapitre I : L'entreprise et la société

 Qu'est-ce que le positionnement ?


• Le positionnement consiste à positionner le produit,
aggraver dans l'esprit des consommateurs (ou
prospects) une image claire et minutieuse du
produit (ou service, entreprise) par rapport à la
concurrence.

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

b) L'approche sociologique
Selon cette approche, l'entreprise est composée des
trois acteurs principaux :
Apporteurs de capitaux ;

Dirigeants ;

Salariés.

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

b) L'approche sociologique
Ces trois ont des objectifs et des stratégies individuelles différentes.
Les apporteurs de capitaux : leur logique purement financière, ils

recherchent avant tout la rentabilité de leur placements, leurs buts est


de garantir leur gains et si possible les augmenter.
Les dirigeants : leur logique est la maximisation de performance de

l'entreprise, évaluées par la rentabilité économique des capitaux, leur


but est de garantir leur place et élargir leur pouvoir.
Les Salariés : leur logique est l'épanouissement et la sécurité de

l'emploi. Ils ont pour but de garantir leur emploi, si possible en


réalisant un travail intéressant dans des bonnes conditions matérielles
et psychologiques. Leur source de AITpouvoir est le savoir-faire.
KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

c) L'approche systémique (l'entreprise entant que


système)
Qu'est-ce qu'un système ?
Un système peut être défini comme un ensemble

composé d'élément en interaction permanent, organisé et


ouvert sur son environnement auquel il doit s'adapter en
permanence pour sa survie. L'entreprise entant que
système est considérée comme un ensemble organisé
composé de différentes fonctions, services, individus en
permanente interaction ayant tous des objectifs pouvant
être contradictoires. AIT KACI Djafar
Université de
chapitre I : L'entreprise et la société

c) L'approche systémique

AIT KACI Djafar


Université de
chapitre I : L'entreprise et la société

d) L'approche juridique
L'entreprise est un ensemble de moyens (un projet,

un lieu de décision et de gestion économique). D'un


point de vue juridique, elle n'a stricto sensu aucune
consistance ni réalité.
Pour exister juridiquement, l'entreprise doit opter

pour l'une des formes juridiques prévues (entreprise


individuelle, EIRL, EURL, société civile ou
commerciale, société coopérative, etc.) qu'elle doit
revêtir nécessairement pour exister et se développer
sur le plan légal. AIT KACI Djafar
Université de
chapitre I : L'entreprise et la société

d) L'approche juridique
 La forme juridique choisie doit faire l'objet d'un
enregistrement auprès des autorités compétentes
(registre du commerce et des sociétés ; répertoire
des métiers pour les entreprises
artisanales ; URSSAF pour les professions
libérales).
 Cette forme juridique est associée à une
identification distinctive et non ambiguë).
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

d) L'approche juridique

 Lorsqu'il s'agit d'une société, cet enregistrement lui


confère la personnalité morale et un statut juridique
dont la forme dépend de l'objet social de la société,
du nombre des apporteurs de capitaux, du montant
des capitaux engagés, ainsi que du cadre législatif
et réglementaire en vigueur.

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

d) L'approche juridique
Les formes juridiques les plus connues qui portent une
entreprise sont :
 les sociétés : lorsque l'entreprise est portée par plusieurs associés
(société anonyme, société par actions simplifiée, société à
responsabilité limitée, société civile professionnelle) ;
les associations ou coopératives : lorsque l'objet social de l'entreprise

présente certaines caractéristiques (notamment l'absence de but


lucratif) ;
les structures individuelles : lorsque l'entreprise est portée par un

individu seul (auto-entrepreneur, profession libérale, artisan, entreprise


AIT KACI Djafar
individuelle, EURL). Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

A retenir :
Quels sont les différents types d'entreprises ?
Les différents statuts juridiques possibles pour les
entreprises :
L'entreprise individuelle. ...
L'entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) ...

La SARL et l'EURL. ...

La SA (société anonyme) ...

La SNC (société en nom collectif)

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
CHAPITRE I : L'ENTREPRISE ET LA
SOCIÉTÉ

CLASSIFICATIONS
DES
ENTREPRISES
PARTIE 1 : L’ENTREPRISE ET SON
ENVIRONNEMENT
chapitre
Plan I : L'entreprise et la société

1. Classifications juridiques de l’entreprise


2. Classifications économiques de
l’entreprise
3. Vers une classification sociale de
l’entreprise

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

1. LA CLASSIFICATION JURIDIQUE DE
L’ENTREPRISE
Question : A qui appartient l’entreprise ?
A - Les entreprises individuelles

B - Les entreprises sociétaires privées

C - Les entreprises du secteur public

D - Les entreprises du secteur de l ’économie sociale


AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

A – Les entreprises individuelles


Les entreprises :
1 seul propriétaire fournissant à la fois le capital, le

travail et la direction.
Entreprises agricoles, entreprises artisanales ou

commerciales.
Très répandues en Algérie

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

B - Les entreprises sociétaires privées


Les sociétés :
Plusieurs propriétaires

Se caractérisant par la séparation des apporteurs de travail et de

capital.
Direction assurée par les apporteurs de capital ou leurs

mandataires.
3 catégories de sociétés :

 Sociétés de personnes (Exemple : Société en nom collectif)


 Société de capitaux (Exemple : Société anonyme)
 Société à responsabilité limitée (S.A.R.L.)
 A plusieurs associés
 A à associé unique
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

C - Les entreprises du secteur public


2 formes principales:
 Les entreprises publiques : Leur capital est

entièrement détenu par l’Etat ou les collectivités


locales.
 Les entreprises semi-publiques : L’Etat ou les

collectivités locales ne détiennent qu’une partie du


capital.
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société
ENTREPRISES PUBLIQUES

ENTREPRISES D’INTERET PUBLIC GEREES PAR DES


REGIES DIRECTES FONCTIONNAIRES OU DES COLLECTIVITES LOCALES
Exemple : Régies de distribution de l’eau et de l’électricité

ENTREPRISES ENTREPRISES PUBLIQUES AYANT UNE ACTIVITÉ


PUBLIQUES INDUSTRIELLE OU COMMERCIALE GÉRÉES DE LA MÊME
INDUSTRIELLES MANIÈRE QUE LES ENTREPRISES PUBLIQUES ET
CHERCHANT À RÉALISER UN PROFIT.
ET
Exemples : Office National des Chemins de Fer (ONCF)
COMMERCIALES

ENTREPRISES EN SITUATION DE MONOPOLE.


ACTION DIRECTE DE L'ETAT SUR L'ÉCONOMIE NOTAMMENT
PAR LA FIXATION DES TARIFS ET DES PROGRAMMES
ENTREPRISES
D'INVESTISSEMENT.
NATIONALES Exemples : Office National des Chemins de Fer (ONCF), Office
National d‘Electricité (ONE), Office National de l’Eau Potable
(ONEP).
AIT KACI Djafar
Université de
chapitre I : L'entreprise et la société
ENTREPRISES SEMI-PUBLIQUES

ENTREPRISES DANS LESQUELS SONT ASSOCIES DES


CAPITAUX PUBLICS ET DES CAPITAUX PRIVES
SOCIETES Exemple :
MIXTES

ENTREPRISES INTERVENANT DANS LE DOMAINE DES


SERVICES PUBLICS GÉRÉES PAR UN PARTICULIER OU PAR
UNE SOCIÉTÉ PRIVÉE.
CONCESSIONS SOUMISES A UN CONTRÔLE CONCERNANT LES PRIX ET LES
PROGRAMMES D’INVESTISSEMENT
EXEMPLE :

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

D - Les entreprises du secteur social


 Entreprises privilégiant des rapports sociaux et humains.
 Principes de solidarité et non sur la recherche de profits.
 2 formes principales :
 Les coopératives : Ce sont des entreprises collectives. Leurs
membres, associés à égalité de droits et d’obligations, mettent en
commun travail et éventuellement capital pour satisfaire eux-mêmes
leurs besoins sans dépendre du marché et sans rechercher le profit.
 Les sociétés mutuelles : Ces des sociétés agissant dans le secteur de
la prévoyance sociale. Elles ont un but non lucratif.
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

COOPERATIVES AGRICOLES : REGROUPEMENT DE PETITES UNITÉS, TOUT EN


CONSERVANT UNE GESTION AUTONOME, CHERCHANT À BÉNÉFICIER DES
AVANTAGES DES GRANDES EXPLOITATIONS

COOPERATIVES
AUXILLIAIRES DE COOPÉRATIVES D’EXPLOITATION DU SOL, COOPÉRATIVES DE
PRODUCTION SERVICES

COOPERATIVES COOPERATIVES AYANT POUR MISSION L’ACHAT ET LA VENTE


D’ACHAT ET DE
VENTE

COOPERATIVES DE COOPERATIVES AGISSANT PRINCIPALEMENT DANS LA PRODUCTION


TRANSFORMATION LAITIERE ET VITICOLE.
DE PRODUITS
AGRICOLES
AIT KACI Djafar
Université de
chapitre I : L'entreprise et la société

COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS : COOPERATIVES DE DEFENSE DE


INTERETS DU CONSOMMATEUR

COOPERATIVES DE COMMERCANTS : REGROUPANT DES DETAILLANTS


ESSAYANT D’AMELIORER LEUR COMPETITIVITE FACE AUX FORMES
NOUVELLES DE DISTRIBUTION (GRANDES SURFACES EN PARTICULIER)

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

2. LES CLASSIFICATIONS ECONOMIQUES DE


L’ENTREPRISE

Critères de classification
 Effectif
 Chiffres d’affaires
 Capitaux propres
 Résultat de l’entreprise
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

Principales classifications
économiques
A - Classification de la dimension de l’entreprise

B - Classifications du domaine de l’activité de


l’entreprise
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

A – Classification de la dimension de
l’entreprise
 5 tailles :
 Micro entreprise
 Très petite entreprise (TPE)
 Petite et moyenne entreprise (PME)
 Grande entreprise (GE)
 Très grande entreprise
 Algérie :
 TPE : Moins de 10 salariés
 Petite entreprise : 10 à 50 salariés
 Moyenne entreprise : 50 à 200 salariés
 Grande entreprise : + de 200 salariés
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

A – Classification de la dimension de
l’entreprise
la dimension de l’entreprise

 Effectif salarié
 Les entreprises <10 salariés sont des TPE
 Les entreprises < 50 salariés sont des petites entreprises
 Entre 50 et 500 : entreprises moyennes
 >500 salariés : grandes entreprises
 Chiffre d’affaires
PME : CA < 20 millions d’euros
 Valeur ajoutée
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

B – Classifications du domaine de l’activité de


l’entreprise

3 classifications :

- La classification de COLIN CLARK


- La classification par secteur et par branche
- La classification fondamentale
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

1 – Classification de COLIN CLARK (par secteur economique)


3 secteurs :
 Secteur primaire : Regroupant l’ensemble des entreprises
productives de matières premières (agriculture, mines, pêche,
exploitation forestière,…).
 Secteur secondaire : Regroupant l’ensemble des entreprises
correspondant à la transformation des matières premières en biens
productifs ou en biens de consommation (construction automobile,
chimie,…).
 Secteur tertiaire : Regroupant l’ensemble des entreprises
produisant des services (commerce, assurances, banques, transport,
…).
+
 Secteur quaternaire : Regroupant l’ensemble des entreprises
AIT KACI Djafar
intervenant dans les Nouvelles Technologies de l’Information
Université de et de la
chapitre I : L'entreprise et la société

2 – Classification par secteurs et par branches


 Définition du secteur d’activité : Il regroupe les
entreprises ayant la même activité principale. Lorsqu’une
entreprise exerce plusieurs activités distinctes, l’activité
principale est identifiée à partir de l’effectif salarié de
chaque activité, ou en fonction des ventes par activité.

 Définition d’une branche d’activité : Elle regroupe les


unités de production fabriquant la même catégorie de
produits.
AIT KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

3 – Classification fondamentale
6 catégories d’entreprises :
 les entreprises agricoles
 les entreprises prestataires de services
 les entreprises industrielles
 les établissements de crédit
 Les banques

 Les sociétés de financement

 les entreprises commerciales


 les entreprises d’assurance
 Les sociétés d’assurances ou compagnies d’assurances

 Les sociétés mutuelles d’assurances

AIT KACI Djafar


Université de
Sidi Bel Abbes
chapitre I : L'entreprise et la société

3. VERS UNE CLASSIFICATION SOCIALE DE


L’ENTREPRISE
 De nombreuses études tendent aujourd’hui à classer les entreprises en fonction
de critères sociaux, ou sociaux économiques.
 Le critère de citoyenneté d’entreprise permet de distinguer :
 Les entreprises obéissant à une pure logique de maximisation du profit
 Les entreprises accordant une place importante au respect des règles
éthiques conduisant notamment à favoriser leur environnement.
 Les entreprises peuvent être classées en fonction de leur modèle de gestion
sociale des ressources humaines, de l’intérêt accordé aux salariés et de leur
participation aux processus de décision.
 Les entreprises peuvent aussi entre classées en fonction des efforts réalisés
pour stabiliser leur personnel (existence de plans de carrière, actions pour
diminuer le taux de rotation des effectifs,
AIT …).
KACI Djafar
Université de
Sidi Bel Abbes

Vous aimerez peut-être aussi