Vous êtes sur la page 1sur 36

Stérilisation par chaleur humide

Elaboré et présenté par :


khentache mohamed
plan 3

Introduction

Définitions

Stérilisation
 par chaleur humide
Principe
 general de fonctionnement
Cycle de la stérilisation

La
 traçabilité
Contrôle de la stérilisation

Critères d’une stérilisation idéale


Les avantages et les Inconvénients


Conclusion

Stérilisation par chaleur humide
4

Introduction

La désinfection est une opération consistant à retirer les


matières organiques extérieures et vise à prévenir des
infections, tandis que la stérilisation a pour but de
détruire tous les microorganismes d’un ou plusieurs
dispositifs médicaux afin de pouvoir s’en resservir
ensuite sans contaminer les patients.
Voici quelques définitions
Stérilisation par chaleur humide
5

Introduction
 La stérilisation est la « mise en œuvre d'un ensemble de méthodes et de moyens visant à éliminer tous
les micro-organismes vivants, de quelque nature que ce soit, portés par un objet parfaitement nettoyé ».

 L’état stérile d'un produit se traduit par la probabilité d'au plus 1 sur 1 million de trouver un germe
viable ou revivifiable sur un produit.

 La stérilisation par la chaleur humide utilise la vapeur d’eau saturée sous pression comme agent
stérilisant; la chaleur associée à l’humidité provoque la destruction des germes. C’est le mode de
stérilisation le plus utilisé en milieu hospitalier.

 L’autoclave est un générateur de vapeur Cylindre à paroi épaisse rempli d’eau chauffé à l’électricité
muni d’un monomètre et d’une soupape de sécurité reliés aux étuves.
Stérilisation par chaleur humide
6

Principe general de fonctionnement


L’autoclave

 Principe de fonctionnement
 Brancher la prise électrique de l’autoclave au
secteur d’alimentation et actionner
l’interrupteur.
 L’énergie électrique est transportée par le
cordon d’alimentation jusqu’aux résistances .
 L’énergie électrique et transformée en énergie
thermique ( effet de joule)
 L’énergie thermique dégagée par les résistances
chauffe l’eau contenue dans la cuve ,cette dernière est
portée à ébullition cent dégrée Celsius
 La vapeur dégagé par l’eau emprisonnée dans la
cuve ,permet sur les instruments détruit la présence
l’augmentation de la pression (indiquée par le
manomètre).
 La combinaison de la chaleur dégagée et la pression
exercée de tous les micro-organisme
Stérilisation par chaleur humide
9

Principe general de fonctionnement


L’autoclave permet de stériliser les matériels médicaux-
chirurgicaux résistants aux hautes températures, à la
pression et à l'humidité (généralement instruments inox,
caoutchouc, verrerie, etc.…) et ce en agissant sur trois
paramètres fondamentaux :
 la température : 134°C
 le temps : 18 minutes
 la pression : 2 bars
Stérilisation par chaleur humide
10
Principe général de fonctionnement

Il est considéré comme le moyen de stérilisation le plus


fiable et le plus facile à contrôler. L'action conjuguée de
la vapeur d'eau et de la température (température
supérieure à 120°C) provoque la dénaturation puis la
mort des microorganismes (bactéries, virus…) présents
sur ou dans le matériel.

Mais, pourquoi une vapeur d’eau ?


Stérilisation par chaleur humide
11
L’utilisation de la vapeur d’eau comme agent stérilisant
est dictée par un ensemble de déterminants sont:

ne présente pas résidus


toxiques

facile à obtenir

le meilleur fluide caloporteur

l’élévation de la chaleur
latente de vaporisation
Stérilisation par chaleur humide
12

Cycle de la stérilisation
Stérilisation par chaleur humide
13
L'autoclave fonctionne selon un "cycle de stérilisation" qui
comporte les étapes suivantes :
Le préchauffage

La purge de l'appareil et la réalisation du vide

La montée en température et en pression de la vapeur


d'eau

La stérilisation

Le séchage par le vide

Le retour à la pression atmosphérique

Nettoyage de l’enceinte de stérilisation


Stérilisation par chaleur humide
14
L'autoclave fonctionne selon un "cycle de
stérilisation" qui comporte les étapes suivantes :
 Phase 1 : Le préchauffage de l'enceinte et de ses parois
au démarrage du stérilisateur. La vapeur se condense
sur les objets à chauffer et à stériliser en leur cédant un
certaine quantité de calories dont la majeure partie
provient de la chaleur latente de vaporisation. La
capacité calorifique doit être suffisante pour provoquer
une vaporisation totale, mais il est nécessaire, et
impératif d'effectuer des purges d'air.
Stérilisation par chaleur humide
15

Phase 2 : La purge de l'appareil et la réalisation du vide pour


chasser l'air de l'enceinte et pour obtenir des vapeurs saturantes.
La qualité de la stérilisation dépend de la qualité de la purge
d'air. L’air est très mauvais conducteur de chaleur, c’est pourquoi
il faut s’assurer qu’il n’y a plus aucune poche dans la cuve, sinon
la température ne sera pas uniforme et les bactéries pourraient
s’y développer.
Stérilisation par chaleur humide
16

Phase 3 : La montée en température et en pression de


la vapeur d'eau doivent s’effectuer très rapidement. la
température était fixée à 134°C et la pression de la
vapeur d’eau à 2.bar.
Stérilisation par chaleur humide

Phase 4 : La stérilisation commence lorsque la température


et la pression choisies sont atteintes et s'achève lorsque celles-ci
diminuent. On parle alors de plateau de stérilisation (temps de
stérilisation pour 134°C à 2.bars :18minutes). Il est nécessaire
de maintenir le plateau pendant au moins 18 minutes ; c’est le
temps minimum pour tuer un maximum de bactéries afin de
stériliser le matériel.
Stérilisation par chaleur humide

Phase 5 : Le séchage par le vide qui permet d'évacuer la


vapeur d'eau, à l’aide de la pompe a vide. La charge a été
humidifiée par l'eau provenant de la condensation de la
vapeur.
Stérilisation par chaleur humide
19

 Phase 6 : Le retour à la pression atmosphérique grâce à


une entrée d'air filtré afin de pouvoir effectuer une
ouverture de porte. Cette entrée d'air doit se faire à l'aide
d'un filtre à air " très haute efficacité " retenant toutes les
particules de dimensions supérieures à 1 mm et
n'autorisant le passage que de 0,1% au maximum de
particules comprises entre 0,3mm et 1mm.
Stérilisation par chaleur humide
20

· Phase 7 : Nettoyage de l’enceinte de stérilisation à l’aide


d’un chiffon doux pour la débarrasser d’éventuelles
particules résiduelles, et ce après chaque cycle de
stérilisation.
Stérilisation par chaleur humide
21

La traçabilité
Stérilisation par chaleur humide
22

Dans le domaine de la stérilisation pour les instruments


médicaux, les appareils traitant la désinfection ou la
stérilisation ne subissent pas beaucoup d’évolution. Seules
les technologies des capteurs ou des automates peuvent
s’améliorer, et le confort d’utilisation peut également
changer. La traçabilité est de plus en plus présente.
Stérilisation par chaleur humide
23

Contrôle de la stérilisation
Chargement d’un autoclave et début de cycle

24

Des indications permettent


de suivre le cycle en cours :
cycle prions = 134°C
pendant 18 mn

L’autoclave indique la
phase du cycle en cours,
la température et la
pression.
Manomètres
Les témoins de passage
25
Il en existe de plusieurs sortes (chimiques, électroniques ou biologiques), ils
sont ajoutés aux charges et ont comme objectif de garantir les bons
paramètres de stérilisation
Le ruban indicateur utilisé pour fixer les
emballages ou les sachets comportent des
zones de virage
Avant stérilisation
Après stérilisation

Les intégrateurs indicateurs chimiques, sont ajoutés


à divers endroits des charges ;ils sont conservés afin
de certifier une traçabilité sans faille
26

Tous les jours en début d’exercice, un


cycle particulier Bowie-Dick est lancé
afin de vérifier le bon fonctionnement
des autoclaves
Le plateau dure 3mn30 ; il n’y a pas
de séchage
Après cycle, ouverture du pack et
vérification du virage uniforme de
l’indicateur

Test de Bowie Dick (au départ bleu ou jaune et virant au noir après stérilisation)
Durant l’étape de stérilisation l’agent ayant lancé son cycle
d’autoclave vérifie les paramètres suivants : 27

La durée du plateau
La pression
(encre bleue)
La température du plateau
Le nombre de pulsations
(encre rouge)
Un service de stérilisation utilise le principe de la marche en
avant, sans retour en arrière possible : le matériel sale ne croise 28

jamais le matériel propre

Arrivée des D.M.


Laveurs Autoclaves
Distribution des
sales du bloc D.M.S. au bloc
opératoire opératoire

Zone de
Zone de lavage conditionnement Zone stérile
et stérilisation

Arrivée des Instruments contaminés Distribution des


D.M. sales des D.M.S. aux
Instruments propres
services
Instruments stériles services
Stérilisation par chaleur humide
29

Critères d’une stérilisation idéale


Stérilisation par chaleur humide
30

Critères d’une stérilisation idéale


 L’efficacité de la stérilisation dépend du degré de contrôle des
paramètres suivants:

 vapeur d’eau : elle doit être au voisinage de la saturation


 température et pression : dans un milieu de vapeur d’eau
saturée ; la température et la pression sont étroitement liées . A
une température donnée , correspond une pression donnée.
 temps : pour stériliser une charge , on agira donc soit sur la
température (par conséquent , la pression ) ou sur le temps
d’exposition .
Stérilisation par chaleur humide
31

Les avantages et les Inconvénients


Stérilisation par chaleur humide
32

 Avantages : économique, rapide, simple, agent


stérilisant non toxique, stérilisation de beaucoup
de support, procédé le plus efficace

 Inconvénients : danger de la vapeur d’eau sous


pression, matériel couteux
Stérilisation par chaleur humide
33
 L’hygiène dans le processus de stérilisation :

 propreté physique = absence de salissure


 propreté chimique = absence de résidu
 propreté bactériologique = faible teneur en microorganisme

 L’assurance qualité dans le processus de stérilisation :

 Chacune des étapes = procédures écrites rédigées par les équipes assurant les tâches décrites
précédemment ; vérifiées par l’encadrement .

 écrire ce que je fais = procédure, protocole


 je fais ce qui est écrit = respect des procédures
 Je contrôle ce que je fais = vérification
 Je prouve que j’ai bien fait = contrôle qualité
Stérilisation par chaleur humide
34

Conclusion
Stérilisation par chaleur humide
35

Conclusion
 En conclusion, c’est dans les hôpitaux que les patients sont les
plus exposés à des risques d’infections ; l’importance de la
stérilisation dans les établissements de santé est donc
primordiale. En effet, elle intervient indirectement sur la
qualité des actes réalisés sur les patients.
 De plus, la stérilisation occupe une place de plus en plus
importante. Il est donc nécessaire que celle-ci soit réalisée
selon des règles très strictes afin de tendre vers une
stérilisation parfaite.
MERCI POUR VOTRE

ATTENTION

Vous aimerez peut-être aussi