Vous êtes sur la page 1sur 23

LA POLITIQUE MONÉTAIRES AU

MAROC

PRÉPARÉ PAR :

• EL HASSOUNI MOURAD
• OUKRID MOUNA
• RHANJA MOHAMED
Introduction
Politique budgétaire Politique monétaire

Politique conventionelle
PLA
Introduction
Partie 1 : N
1.Définition de la politique monétaire
2.Objectifs de la politique monétaire

Partie 2 : Les instruments de la politique monétaire


1.Instruments Directs
2.Instruments Indirects

Partie 3 : Historique de la politique monétaire au Maroc

Conclusion
1.Définition de la politique monétaire

Politique monétaire :
Ensemble de mesures par une banque centrale afin de rééquilibrer une économie

Récession Surchauffe

Sous liquidité Sur liauidité

Augmenter la masse monétaire Diminuer la masse monétaire


2.Objectifs de la politique monétaire :

A court terme A long terme

• La croissance • La cohésion

• Le plein emploi
• La justice sociale
• L’amélioration du
• La stabilité des prix niveau de vie …

• L’équilibre extérieur …
Ojectives
finaux de
la politque
monétaire
Obgectives intermediares de la politique monetaire :

Maitriser la masse
Taux d’intéret Taux de change
monétaire
Partie 2 : Instruments de la Politique Monétaire
Instruments de la
politique monétaire

Instruments directs Instruments indirects

agir agir

Distribution des crédits Liquidité bancaire


Distribution du crédit :

L’ensemble des activités et opérations mettant le crédit en tant que


produit financier à la disposition des emprunteurs.

Liquidité bancaire :

La capacité d’une banque à faire face à ses obligations de trésorerie en fonction de


leur échéance.
1-Instruments Directs :
1-1 L’encadrement des crédits :

Limiter les crédits accordés

Comment ?
• Fixer un taux de progression des crédits distribués par les
banques.

Conséquences?

• Limiter la création monétaire par les banques


• Décourager les investissements
• Augmenter les taux d’intérêt
• Ralentir la croissance économique
1-2 La sélectivité des crédits :

Orienter les crédits vers les secteurs stratégiques de notre pays

ENERGIES RENOUVELABLES TOURISME ELEVAGE Agricole Industrie

• Une économie ouverte Instrument Crédits attribués au secteurs


• Le libre échange abandonné solvables*

* Secteur Solvable : entreprise dans un tel secteur est capable de payer ses dettes sur le court, moyen et long terme.
1-Instruments Indirects :
1-1 Le taux de réescompte :

• Manque de liquidité chez les banques.

Pour ce faire :

Banques
Banque
Centrale
(Bank Al Maghreb)
L’importance de taux de réescompte :

Manque de ressources chez les banques


Et besoin de refinancement

Reflète l’état de la liquidité monétaire de l’économie


1-2 L’Open Market :

Acheter et vendre Influencer sur la liquidité


des titres du marché

• En achetant des titres :


la banques centrale
 fournit des liquidités.
 Augmenter le cours des crédits.
 baisser les taux d’intérêts.

Finalité : la banque centrale achète des bons de trésor pour fournir de la monnaie dans l’économie

• En vendant des titres :


la banques centrale
 Diminue les liquidités.
 Augmenter les taux d’intérêts.

Finalité : la banque centrale vend des bons de trésor pour accroître le prix de refinancement
Des banques du second degré.
1-2 Le réserve obligatoire :

• déposer à la banque centrale des réserves en


monnaie.
• La Banque centrale peut encadrer le crédit.
• La Banque centrale contrôle la liquidité des banques
du second rang par le taux de réserve obligatoire.
1-3 Les Taux Directeurs:

Il sont les taux d’intérêts fixés au jour le jour par la banque centrale du Maroc pour réguler
l’activité économique.

3 taux existent

Taux de réserve Taux de refinancement Taux de réescompte

• Réguler l’investissement économique.


• Encourager l’activité économique.
• Freiner le surinvestissement au cas d’inflation.
Partie 3 : Historique de la politique monétaire au Maroc
Historique de la politique monétaire au
Maroc
La politique monétaire marocaine

Changement depuis la fin des années quatre vingt

Innovation

Nouvelle politique monétaire

Mode de contrôle indirect


L’ancienne approche de la politique
monétaire au Maroc
But

Contrôle des liquidités excédentaires des banques

Principe de base

Actions directes de contrôle


Actions directes de contrôle

 L’encadrement du crédit abandon 1991

 Les emplois obligatoires abandon 1994

 Le réescompte abandon 1995


La nouvelle politique monétaire au Maroc

1985

Mécanismes de contrôle direct

Déclin

Transfert d’une partie Développement de


importante de l’intermédiation financière
l’intermédiation Accroissement important
des crédits non encadrés
Refinancement bancaire et procédures des pensions

Pensions

Une semaine Cinq jours 24 heures

Les opérations d’Open Market

Influencer les conditions du marché

Contrôler les taux d’intérêt du marché monétaire

Vous aimerez peut-être aussi