Vous êtes sur la page 1sur 57

LES DIFFERENTES GARNITURES MECANIQUES :

LES GARNITURES MECANIQUES SIMPLES

LES GARNITURES MÉCANIQUES HAUTES TEMPÉRATURES

LES GARNITURES MÉCANIQUES DOUBLES

LES GARNITURES MÉCANIQUES TANDEM

LA TANDEM type LLP

Les garnitures mécaniques tandem non pressurisé ( atmosphérique)

Les garnitures mécaniques à gaz de barrage

Les garnitures mécaniques à gaz de barrage (Garnitures mécaniques LGP )

Les garnitures mécaniques à gaz de fuite (tandem "sèches")

Les Tandem LGA


RETENIR L'ESSENTIEL
LES GARNITURES MECANIQUES SIMPLES

Les garnitures mécaniques simples (ou Standard) conviennent parfaitement à la plupart des
conditions de service auxquelles elles sont soumises sur les pompes en Raffinerie, la majorité
des applications se tient dans la gamme de 0 à 260°C.

La garniture mécanique
simple ne comporte aucun
auxiliaire.

L'échauffement du film
lubrifiant reste inférieur à
la tension de vapeur du
produit à étancher pour la
pression qui règne dans la
boîte à garnitures.
Mais il sera nécessaire, dans beaucoup
de cas, sur les garnitures mécaniques
simples, d'installer des auxiliaires
pour obtenir :

a.     Un bon fonctionnement

Aucun réglage à effectuer


ni surveillance particulière.

b.     Pour la sécurité
LES GARNITURES MÉCANIQUES HAUTES TEMPÉRATURES
A des températures de pompage élevées, beaucoup de produits atteignent
ou dépassent leur point éclair.

La défaillance d'une garniture mécanique


peut provoquer une fuite de produit chaud à
l'atmosphère, créant un risque considérable
d'incendie.

Les garnitures "Hautes Températures"


doivent être réalisées dans des matériaux
capables de supporter de très hautes
températures et doivent avoir des modes de
fonctionnement éliminant les risques de
cokéfaction et surtout de solidification du
produit (Exemples : R.A - R.S.V. - R.V.R.).

Les matériaux habituellement montés sur les garnitures classiques sont en général inadaptés
pour les températures supérieures à 250°C. En effet, la charge aux faces exercées par le ressort
peut diminuer. Les joints peuvent fluer, s'extruder et se carbonisent.
Le carbone, qui constitue les grains, se détériore par oxydation ou décomposition de l'imprégnation.

La solidification aux faces de friction et


autour du joint coulissant de la coupelle
risque d'entraîner une usure ou le
Grain grippage de la garniture.

Il existe deux types de garnitures hautes températures mais dans les deux cas, elles
fonctionnent en cul de sac afin de maintenir une température élevée dans celle-ci pour éviter la
solidification du produit.
a ) La première :
 
De conception plus ancienne, ne comporte plus de joints toriques, mais des joints à base
d'amiante très rigides.
L'étanchéité dynamique,
normalement exercée par le joint
de la coupelle, est reportée sur
des joints à lèvres sur un support
de coupelle.

Ces joints sont déplacés le plus à


l'extérieur possible de la
garniture pour bénéficier d'une
température plus basse.

Pour les deux types de garnitures,


il y a, à la partie extérieure, un
Quench vapeur qui doit être
disposé en permanence en
marche comme à l'arrêt (débit : un
léger filet de vapeur) pour éviter
le blocage de la garniture par le
cokage.

La présence d'une chemise humide en améliore l'efficacité.


b) La seconde garniture est à soufflet
Dans ce cas on utilise un soufflet qui joue le rôle du ressort et du joint coulissant.
Dans certaines utilisations, il n'y a pas de joint
torique résistant au produit, en particulier pour
les services très froid ou au contraire très chaud
( Au-dessus de 250°)

Le soufflet a deux rôles :


      Premièrement il fournit la charge à la
place du ressort.

      Il remplace le joint dynamique.

Garniture mécanique simple équipée:


- en haut, de soufflet rotatif
- en bas, de soufflet statique

Le soufflet statique est préféré au soufflet tournant.

Celui-ci présente un risque de rupture par fatigue


des soudures due à l'effet accordéon dès que le
parallélisme des faces n'est plus parfait.
De plus le soufflet tournant côté arbre peut
s'encrasser facilement.
Garniture à soufflet
Le soufflet statique est utilisé sur une chemise
humide qui conduit la vapeur de quench sous les
faces de friction, ce qui nettoie l'intérieur du
soufflet.
Remarque : Un soufflet encrassé ne fait plus
ressort et la garniture fuit.

La bague est en carbure de silicium et frettée au


bout du soufflet.
Ce type de garniture est très répandu pour les
hautes et les très basses températures.

Par contre les soufflets supporte très mal des


pressions supérieures à 10 bars et le produit pompé
doit être compatible avec la métallurgie vu la
minceur du soufflet (0,1 à 0,2 mm)
Ce sont des garnitures très fragiles.

Surveillance : Vérifier qu'il y a toujours un léger débit de vapeur.


LES GARNITURES MÉCANIQUES DOUBLES Pour une garniture mécanique double :
Par contre, même si le fonctionnement est
défectueux, elle empêche toute fuite de
Les garnitures mécaniques ont pour but d'assurer produit pompé (P. pompe > P. Atm) ou toute
l'étanchéité entre l'intérieur des machines et pénétration de l'atmosphère vers l'intérieur
l'atmosphère. de la pompe (P. pompe < P. Atm).
Pour une garniture mécanique simple :
Un fonctionnement défectueux laisse fuir du
produit pompé vers l'extérieur, si la pression est
positive ou inversement, si la pression est négative
au niveau de la boîte à garnitures, pénétration d'air
ou produit de Quench dans la pompe.

En conséquence, les garnitures mécaniques


doubles sont employées pour assurer l'étanchéité
pour les raisons suivantes :

      Lorsque le produit pompé ne peut être utilisé


pour alimenter le film lubrifiant entre les faces de
friction (produits légers, abrasifs ou cristallisants,
givrants, chauds, sous vide, gaz...)

       Par sécurité, pour former un barrage


entre le produit pompé et l'atmosphère
(produits toxiques, acides...)
Description
La garniture mécanique double peut être considérée comme composée de deux
garnitures simples dos à dos avec un produit auxiliaire entre les deux.

Produit qui est


maintenu à une
pression supérieure à
celle du produit à
étancher.

L'une des garnitures (côté interne) assure l'autre assurant l'étanchéité


l'étanchéité entre le fluide véhiculé par la entre le liquide auxiliaire et
pompe et le liquide auxiliaire d'étanchéité. l'atmosphère.
La garniture mécanique double pressurisée (dos à dos)

Le liquide de barrage,
souvent de l'huile froide,
circule entre les deux
garnitures et génère les
films entre les faces :

Dans les deux cas, la


pollution vers l’extérieur
sera quasiment nulle.

En cas de détérioration de la garniture En cas de détérioration de la


interne c'est le liquide de barrage qui va fuir garniture externe, c'est de l'huile
vers le produit (baisse de pression du liquide froide qui sortira à l'atmosphère
de barrage)
Produit auxiliaire :

Le produit auxiliaire entre les garnitures doit être un Exemple :


produit stable ayant de préférence des propriétés       Huile légère
lubrifiantes et pouvant se mélanger sans risque avec le       Eau + glycool 2/3 + 1/3
produit pompé en cas de fuite de la garniture interne.       Huile haute température (Transcal)

 Type d'Appoint :
 
a) Pompe Volumétrique
 
b) Centrale Hydraulique
(D5-)
 
c) Réseau gazole interne
(visco-FCC)

Circuit de liquide de barrage pour garnitures pressurisées


Produit auxiliaire :        La circulation du fluide tampon est générée par thermosiphon
et complétée par vis de pompage placée dans la garniture.

       Un ballon (généralement de 50 l.)       Un accumulateur hydropneumatique


équipé d'un système de réfrigération à eau maintient en pression le liquide de barrage et
sert de réservoir tampon. compense la consommation normale de
liquide de barrage aux faces de friction.

      Cet auxiliaire permet


d'assurer une circulation de
liquide de barrage à une
pression P. barrage = P.
boite à garniture + 2bars.
Produit auxiliaire : Ses fonctions sont :

Formation d'un film lubrifiant propre sur les Élimination des calories provenant de
deux garnitures par l'intermédiaire du liquide l'échauffement dû au frottement des faces
de barrage. de friction.
Pression et moyens de mise en pression du liquide auxiliaire

La pression du produit auxiliaire, dans


les garnitures mécaniques doubles,
devra toujours être supérieure à la
pression à étancher (3 à 5 bars)
assurant ainsi un film lubrifiant
indispensable au bon fonctionnement
de la garniture côté produit.

La pressurisation du liquide auxiliaire


peut être assurée par :

      Pressurisation indépendante pour


chaque pompe
Le circuit indépendant est pressurisé par
des bouteilles d'azote. La pression est
réglée par un détendeur, une soupape de
sécurité évite tout risque de surpression
accidentelle.
Le niveau dans le ballon est rétabli par
une pompe manuelle pour injecter le
liquide auxiliaire.
      Une fuite
interne sera détectée
par une baisse de       Ce système est
niveau dans le ballon compliqué. Il présente
auxiliaire et l'absence de nombreux risques de
de fuite externe. fuite d'azote, d'où de
nombreux incidents ces
      En fonction des dernières années.
calories à évacuer, un
réfrigérant à l'eau
est intégré dans le
ballon de réserve.

      Une fuite sur la


garniture externe sera
détectée visuellement
par une fuite à la
garniture
Surveillance

IMPORTANT : La pompe ne doit pas être disposée tant que le


liquide auxiliaire n'est pas en pression au niveau de la garniture.
Pressurisation indépendante par accumulateur Olaer

Ce système, développé par BP LAVERA,


présente de nombreux avantages :

      Installation très simple et compacte.

      Facilité de mise en oeuvre, l'exploitant n'a


qu'un seul paramètre à surveiller :
(Pression dans le circuit auxiliaire)

      Cette pression détermine le volume de


liquide en réserve dans l'accumulateur.

      Aucun circuit côté azote (une seule valve


sur l'accumulateur) donc pratiquement aucun
risque de fuite.

      La pression ne sera pas constante mais


comprise entre deux valeurs (Maxi - Mini) en
fonction de la quantité de liquide auxiliaire dans
l'accumulateur.

Ce système fonctionne maintenant depuis


plusieurs années sans une seule avarie.
Surveillance

-Vérifier la pression dans l'accumulateur.


-Celle-ci doit être comprise entre les deux valeurs
MAXI - MINI repérées sur le manomètre.

- Vérifier la bonne circulation du


liquide auxiliaire en contrôlant avec la
main l'échauffement du circuit

-Si la pression devient < P Mini, ré-alimenter le


circuit auxiliaire à l'aide de la pompe manuelle
- Risque : Garniture interne lubrifiée par le
produit pompé = usure rapide, cokage, blocage.

- Vérifier la bonne étanchéité


de la garniture externe.

- Si la pression de liquide auxiliaire chute


progressivement et que la garniture externe
est étanche, la fuite provient certainement de
la garniture interne.
- Pressurisation :
La pression d'azote dans la vessie
sera contrôlée tous les six mois par
l'atelier mécanique
-Si Pression supérieure au maxi :
Extrusion des joints – désalignement
des faces de friction, pour les garnitures
à soufflets – destruction de ceux-ci.
= Garniture HS.
IMPORTANT :

Il est vital que la pompe ne soit pas


disposée sur son circuit si le circuit
de liquide auxiliaire n'est pas en
PRESSION

- Liquide auxiliaire :
Fonction du liquide à étancher

Pressurisation indépendante
par accumulateur Olaer
LES GARNITURES MÉCANIQUES TANDEM
Les garnitures mécaniques doubles et tandem ont été conçues pour répondre aux problèmes
d'étanchéité des arbres rotatifs particulièrement difficiles.

Les garnitures mécaniques tandem pressurisé


On dispose alors d'un fluide auxiliaire maintenu à une pression d'environ 50 bars.
Les fuites du liquide pompé au travers de la garniture sont recueillies par le liquide auxiliaire.

Moins onéreuse que les dos à


dos, ces garnitures présentent les
mêmes avantages et sont
équipées des mêmes auxiliaires.

Ce type de garniture est utilisé


pour de fortes pressions à
étancher ( >80 bars ).
Le dessin de la Le liquide de barrage est maintenu en pression par un système auxiliaire,
garniture intérieure et la circulation par une vis installée entre les deux garnitures.
est étudié pour que
dans les conditions
de marche normale
la pression du liquide
de barrage ait
tendance à la fermer
et non à l'ouvrir.

La garniture
mécanique dite
"garniture tandem"
est composée de
deux garnitures

Une interne (garniture principale) fonctionnant et une garniture externe (garniture


avec le produit pompé, qui assure le film lubrifiant secondaire) montée immédiatement
entre les faces de friction derrière la garniture principale et
fonctionne avec le liquide auxiliaire de
barrage.
Garniture GM Tandem LLP
1. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Description et fonctionnement de la garniture LLP

Le produit véhiculé par la pompe est étanché par une garniture double en configuration Tandem
pressurisée (garnitures mécaniques disposées en cascade).

Ce montage « GM
tandem » se caractérise
par l’apport (entre les 2
garnitures) d’un liquide
de barrage maintenu
en pression à environ
2 bars au-dessus de la
pression pompe à
étancher. Le liquide de
barrage est un fluide
non dangereux, propre
et compatible avec le
produit pompé.
De part la surpression dans le boîtier cartouche, une consommation du liquide de barrage est à
noter aussi bien sur la GM coté procédé que sur la GM coté atmosphère.

Par conséquent, ces faibles


débits de fuites entraînent à
terme une chute de pression
du skid. Cette chute de
pression est compensée
automatiquement par la
vessie d’accumulateur.

Le fluide tampon assure la lubrification des faces des deux garnitures mais également
l’évacuation des calories générées par frottements grâce au réservoir du skid, équipé d’un
serpentin d’eau d’une surface de 1,5 m2.
       Les garnitures sont équipées de soufflets métalliques soudés conçus
pour résister aux hautes températures.

       La circulation forcée du liquide de


barrage est assurée par un rouet de
pompage (ou vis de circulation) intégré
dans le cartouche garniture.

       Le soufflet coté atmosphère


présente la capacité de reprendre les
conditions de service (pression et
température) de la garniture côté
process en cas de défaillance de cette
dernière.
Description et fonctionnement du skid de pressurisation
      Le Skid de pressurisation comprend un
réservoir de réfrigération ; un accumulateur et
l’instrumentation de surveillance locale et à distance.
      Le réservoir
assure la
réfrigération du
liquide de barrage
qui circule en
boucle fermée.

L’accumulateur restitue le volume de fluide de barrage qui compense les fuites


résiduelles permanentes des garnitures interne et externe. Ces fuites entraînent une baisse
progressive de la pression de barrage qui est détectée par l’instrumentation de surveillance.
2.     Paramètres caractéristiques de la garniture

 Alarme de pression très basse de liquide de barrage : 3 bars.


 Intervention du service maintenance à lancer rapidement.

 Alarme de pression basse liquide de barrage : 4 bars


 Ré appoint à faire.
 Pression de calcul du skid : 18 bars.
 Tarage de la soupape
de décharge : 6 bars.

 Pression nominale
de barrage : 5 bars.

Alarme de pression
haute liquide de barrage :
7 bars
 Problème sur soupape.
3.    Consignes de mise en service et d’exploitation  a.       Consignes destinées
au service maintenance

Avant la mise sous produit de la pompe, le skid de pressurisation doit être mis
en service pour éviter l’ouverture de la garniture process par l’inversion de pression.

Le technicien de maintenance
doit ouvrir la vanne d’appoint
du skid et la vanne d’évent
du réservoir pour assurer le
remplissage et la
pressurisation de la boucle
fermée (accumulateur / Ballon
tampon / garniture cartouche) à
la pression de barrage
nominale.

Une fois la vanne d’appoint


fermée, la pression doit être
stable car les fuites des
garnitures en statique sont
négligeables.

Le technicien de maintenance doit également mettre en service le Quench Vapeur sur la


GM. Pour se faire, il doit ouvrir la vanne du réseau vapeur BP 4 bars.
b.       Consignes destinées au personnel exploitant

RAPPEL IMPORTANT : LA POMPE NE DOIT JAMAIS ÊTRE MISE PRESSION


TANT QUE LE LIQUIDE DE BARRAGE N’EST PAS DISPOSE.

Après mise en rotation de la pompe, l’opérateur En cas de détérioration de la garniture


doit vérifier la stabilité de la pression du liquide coté process ou atmosphère, les fuites du
de barrage, l’absence de fuite et la bonne liquide tampon augmentent rapidement
disposition du circuit de réfrigération. et entraînent des appoints de liquide de
barrage de plus en plus fréquents.

Une pression supérieure


au MAXI indiqué entraîne
la destruction immédiate
de la garniture.

En exploitation normale, les


faibles débits de fuites entraînent
à terme une chute de pression du
skid, il est alors nécessaire de
dépêcher un opérateur sur les
lieux afin de manœuvrer la
vanne d’appoint et regonfler le
circuit.
Les chutes de pression sont détectées par le transmetteur de
pression qui active deux alarmes en salle de contrôle :

L’alarme de pression
basse de liquide de
barrage demande une
action immédiate de
l’exploitant pour aller
regonfler la garniture.

L’alarme de pression très basse implique une surveillance accrue


et l’arrêt de la machine dès que possible.
SCHEMADE
SCHEMA DEPRINCIPE
PRINCIPED’EXPLOITATION
D’EXPLOITATIONDE
DELA
LAGM
GM LLP
LLP

Réseau vapeur Rep Spécification Skid de pressurisation conforme au CODAP 2000


Désignation
BP 4 bar Item fournisseurs
(en option) 1 Ballon tampon 55 l / 18 b (316L) TURBOLUB Alimentation centrale liquide de barrage - 3 / 4 ''

Isolement
remplissage
2 Accumulateur 50 l ref. EBV50-40/90 OLAER
3 Soupape acier inox tarée à 18 b
4 Vannes 1/4 de tour AISI 316 Bride pour platine

5
3/4''
5 Vannes pétrole 800 lbs acier inox
1/2''

6 Manomètre boîtier inox d100 - 0-25 b BOURDON / WIKA

3/4''
4
7 Transmetteur pression 3051TG ROSEMOUNT

MAXI 1 m
8 Manifolds AQUITAINE SERVICE
5
9 Clapet anti-retour inox 316 PARKER 3
9
Vanne d'évent
10 Orifice calibré inox 316 dia. 1 mm
1/2''

Skid de pressurisation monté sur potence en acier carbone peinte


Raccordements ING à réaliser Soupape

3/4''
1/2''

3/4'' 3/4'' 1 3/4'' 3/4'' 2

Vanne d'appoint
MAXI 1 m

9 6 7

300 à 500 mm
1/2''

PT
Ro 1 mm.

PI
3/4'' 3/4''

5
10

3/4''
8
5
1/2''

Injection
3/4''
vapeur à
H Max =1000

0.4 bar.
H min = 300

5 4 5 4

BO
Q
Vers Drain

GM T_LLP
et D_LLP

BI 3/4'' 3/4''
D Vers Drain

Réseau égoutture (si


installation du quench Eau réfrigération Eau réfrigération
vapeur) SORTIE ENTREE
Les garnitures mécaniques tandem non pressurisé ( atmosphérique)

Dans ce cas, l'évent du


réservoir de liquide
auxiliaire est fermé.

Ce liquide sert à lubrifier


la garniture externe et à
La garniture principale évacuer les calories
travaille à la pression du dégagées par les deux
liquide pompé (au droit de garnitures. Un réfrigérant,
la boîte à garnitures) éventuellement intégré
dans le réservoir de
liquide auxiliaire, en
assure le refroidissement.

La mise en circulation du liquide tandis que la garniture secondaire ne travaille


auxiliaire est assurée par une vis de normalement qu'à la pression atmosphérique et
pompage intégrée à la garniture. à la pression du liquide pompé en cas de fuite
de la garniture principale.
Pourquoi utiliser une garniture mécanique Tandem et non une garniture mécanique double ?

Si une garniture mécanique Tandem peut convenir, la solution est à retenir car les auxiliaires
sont moins importants que pour une garniture double.

 En cas de fuite de la garniture


principale, le produit va vers le
pot de liquide tampon, celle-ci est
canalisée vers la torche et peut
déclencher une alarme.

      Les avantages en matière


d'environnement et de sécurité
ont contribué à développer
largement ce type de garniture,
ces dernières années.

       Utilisations :
        Produits toxiques,
inflammables, polluants.
        Quelquefois sur
GPL
      La garniture en contact avec l'atmosphère travaillant sans pression sur un
produit propre est souvent plus simple de conception que la garniture côté produit.
RAPPEL IMPORTANT : La pompe ne doit
Circuit du liquide de barrage jamais être disposée tant que le liquide de
Barrage n'est pas présent au niveau de la
Garniture Externe.

S'il monte la garniture


interne fuit et la pompe
doit être arrêtée

La surveillance se
limite au contrôle du
niveau à glace

Le liquide fait
office de quench

La circulation du liquide de barrage s'établit par thermosiphon et à l'aide de la vis


Surveillance :        Vérifier - si la
garniture intérieure n'est pas
fuyarde - que l'évent soit bien
ouvert.

       Vérifier le niveau de liquide


auxiliaire dans le réservoir (remplissage
par l'orifice sur le réservoir)

       Vérifier la bonne


disposition de la réfrigération.

       Contrôler à la main l'échauffement des        Contrôler la bonne étanchéité


tuyauteries de liaison entre garniture et réservoir de la garniture externe.
(indice d'une bonne circulation du produit)
Les garnitures mécaniques à gaz de barrage
Ces garnitures sont pressurisées, sans liquide de barrage, c'est de l'azote qui sert de fluide tampon.

Une petite
quantité d'azote va
dans le produit.

Les deux garnitures L'intérêt est de supprimer toute émission de produit pompé,
fonctionnent sous comme dans les dos à dos ou tandem pressurisé en évitant
film de gaz. l'achat et la gestion des auxiliaires de liquide tampon.
Garnitures mécaniques LGP

Description et fonctionnement de la garniture LGP  Ces faibles débits de fuites sont


compensés par un asservissement
Le fluide véhiculé par la pompe est étanché par une continu du système d’étanchéité en
garniture double pressurisée dite « sèche sans contact » gaz tampon.

De part la surpression dans


le boîtier cartouche, une
consommation de gaz de
barrage est à noter aussi
bien sur la GM coté
procédé que sur la GM coté
atmosphère.
Ainsi, le gaz confiné en
« cul de sac » dans la
garniture cartouche
isole le produit
véhiculé par la pompe
de l’atmosphère et
assure également la
lubrification des faces
de la garniture.
Ce montage « GM LGP » se caractérise par l’apport (entre les 2 garnitures) d’un gaz de
barrage maintenu en pression à environ 2 bars au-dessus de la pression pompe à
étancher. Ce gaz est non dangereux, propre et compatible avec le produit pompé.
b.       Description et fonctions du panneau de contrôle

Le panneau de contrôle possède plusieurs fonctions :

La filtration du gaz de barrage par un filtre coalesceur (séparateur liquide / gaz) 


La régulation de la pression du gaz tampon par un mano-détendeur

La détection immédiate de la chute


de pression due éventuellement à la
défaillance d’une des deux garnitures
par une instrumentation de surveillance
locale (manomètre) et à distance
(pressostat taré à la baisse PSL)

Le contrôle de débit (mesure


de la consommation de gaz)
par débitmètre à flotteur

Il évite toute fuite de liquide process en cas de rupture de la GM coté produit.


Consignes de mise en service et d’exploitation  Consignes destinées au
service maintenance
       Avant la mise sous produit de la pompe, la garniture mécanique LGP doit être
impérativement pressurisée à la pression nominale de barrage afin d’éviter l’ouverture
de la garniture process par inversion de pression.
Le technicien de maintenance doit :

 Ouvrir la vanne pointeau


d’alimentation en gaz tampon
ainsi que la vanne ¼ de tour à
boisseau sphérique du panneau
de contrôle.
 N.B : Ces vannes restent
ouvertes lorsque la pompe est en
service ou en stand-by.
 Actionner la molette de
réglage de pression du mano-
détendeur afin de réguler la
pressurisation du circuit fermé
« panneau de contrôle /
garniture cartouche » à la
pression de barrage nominale.
Une fois cette molette verrouillée par
enfoncement, la pression doit être Avant la mise en rotation de la pompe, un test de
stable car les fuites des garnitures en déclenchement en salle de contrôle du PSL est un plus.
statique sont négligeables.
Consignes destinées au personnel exploitant RAPPELSIMPORTANTS
RAPPELS IMPORTANTS: :

La pompe ne doit JAMAIS ETRE mise en PRESSION De même, il faut arrêter et


tant que le GAZ DE BARRAGE N’EST PAS DISPOSE. vidanger la pompe avant de
dépressuriser la garniture.

En exploitation normale,
les faibles débits de fuites
sont compensés par un
apport constant de gaz de
barrage puisque le système
d’étanchéité est relié sur
réseau.
Après mise en rotation de
la pompe, l’opérateur doit
vérifier la stabilité de la
pression du gaz de barrage
et l’absence de fuite.

En cas de dégradation de la garniture Celle-ci est détectée en salle de contrôle par un signal
coté process ou atmosphère, il y a d’alarme émanant du pressostat (PSL) taré à la baisse.
augmentation du débit de gaz tampon et Le déclenchement de cette alarme implique l’arrêt de
baisse de la pression de barrage. la machine.
3. PARAMETRES CARACTERISTIQUES Bride pour platine

DE LA GARNITURE
6 4  Pression nominale
Panneau suivant
standard BP de barrage : 4 bars.
PAL PI

Collecteur AZOTE
8 8 MAXI 1m

1/4''
F

1/4''
5 3 1 5 7
2

Peinture noire
BI

Alarme de pression LEGENDE


GM DOUBLE GAZ
Rep spécification
PRESSURISEE basse liquide de barrage : Item
Désignation
fournisseurs
BO
3 bars  arrêt pompe. 1
Vanne BS d'isolement 1/4 tour AISI 316 -
2 voies
Manodétendeur Zinc injecté avec manomètre
2 et filtre 8µm, plage 0.5 à 16 b - PMAX entrée: FISHER ROSEMOUNT
20 b
Orifice bouché débitmètre laiton / verre à flotteur 0.6 à 6 l /
3 KROHNE
min P.MAX: 16 b - connexion 1/4 NPT
Manomètre boîtier inox 0 à 10 bar dia. 63mm -
4 BOURDON / WIKA
connexion G1/4 - classe 2.5
5 clapet anti-retour Inox 316 PARKER
Pressostat alarme pression basse à
6 membrane - plage 0 à 16 b en Zamac / PA6.6 GEORGIN
- EEx ed IIC T6
7 Vanne pointeau acier carbone

8 Manifolds inox 316L AQUITAINE SERVICE

Panneau de controle tout inox (plaque support et piping)


Raccordements ING à réaliser
Les garnitures mécaniques à gaz de fuite (tandem "sèches")
Pour les gaz liquéfiés, dont la fuite est gazeuse aux conditions ambiantes, les fabricants ont mis au
point des garnitures secondaires qui fonctionnent sans fluide de barrage.

En marche normale la
fuite de GPL de la
garniture principale
est canalisée vers la
torche, la fuite de la
garniture extérieure est
négligeable.

En cas de fuite de la
garniture principale
c'est la garniture
sèche qui prend le
relais.

La technique des garnitures sèches existait déjà pour les compresseurs, un film de gaz se forme
entre le grain et la coupelle, l'usinage de rainures spéciales dans les surfaces de contact permet
la stabilité du film et l'écartement des faces ( 3µ ) ce qui évite l'échauffement.
Garniture Mécanique Tandem LGT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Le produit véhiculé par la pompe est étanché Cette garniture sèche a également pour but de reprendre
par une GM primaire (dite principale). l’étanchéité en cas de rupture de la GM coté process.
La lubrification des faces de cette garniture
est donc assurée par le fluide procédé.

Pour cela, il est nécessaire


d’injecter de la vapeur
Vapeur dans la chambre
intermédiaire à 0,4 bars.
La vapeur permet de diluer
les fuites résiduelles
éventuelles provenant de la
garniture interne.

Une garniture mécanique d’étanchéité de sécurité (dite secondaire « backup ») est


installée dans le cartouche coté atmosphère. Cette garniture secondaire a la particularité de
fonctionner à sec sans aucune lubrification et présente l’intérêt de stopper les émissions
fugitives de produits pouvant s’auto enflammer au contact de l’atmosphère.
La fuite de liquide est alors collectée vers le réseau de torche. Une élévation de pression dans
la chambre intermédiaire est enregistrée par un pressostat taré à 0,8 bars à la hausse et transmise
en salle de contrôle. La mesure locale de pression (avec manomètre) complète la surveillance.

Dans ce cas l’étanchéité est


assurée par une garniture
simple : il faut donc
programmer l’arrêt de la
pompe et la remise en état
de la garniture principale
pour exploiter à nouveau le
matériel en toute sécurité.

Il est à noter que cette


garniture de sécurité a été
étudiée pour fonctionner
dans les mêmes
conditions de service
(pression et température)
que la garniture principale.

L’exploitation de ce cartouche appelé Liquide / Gaz / Torche se fait selon les plans API 02 / 62 ou 11/62

Pour un plan 02/62, la GM primaire, en cul-de-sac dans la Pour un plan 11/62, le dégazage
chambre presse étoupe doit être dégazée par un perçage de se fait automatiquement.
 3 mm du grain fond (point à vérifier)
1/2''
2.     CONSIGNE D’EXPLOITATION Collecteur Vapeur BP 4 bar

a.      Consignes destinées 5


Collecteur Torche
au service maintenance
LEGENDE

1/2''

MAXI 1 m
Rep Spécification
Ouvrir la vanne rep. 5 du Item
Désignation
fournisseurs
réseau vapeur BP 4 bar 1 Orifices inox 316  2mm

1/2''
2 Manifolds inox 316L AQUITAINE SERVICE

1/2''
3 Vannes 1/4 tour AISI 316
4 Clapet anti-retour inox 316 PARKER
S’assurer que le détendeur 4 5 Vanne pointeau acier carbone
rep.6 est en position fermé 6 Détendeur tout métal inox FISHER
PI Manomètre boitier inox BOURDON / WIKA

1/2''
Pressostat alarme pression
PSH GEORGIN

P = 0.4 b eff.
haute
Détendeur Panneau de controle tout inox (plaque support et piping)
6
Raccordements ING à réaliser

Agir sur l’ouverture du 1/2''

détendeur rep. 6 afin d’obtenir Injection vapeur à PANNEAU DE CONTROLE GM

1/2''
0.4 bar.
une pression de 0.4 bar eff. en PSH taré à
lecture sur le manomètre (PI). 3
0.8 bar à la
hausse.

1/2''
Q
PI PSH

4
GM LGT
Le technicien de maintenance doit 2 2

mettre en service le BALAYAGE PP 1


VAPEUR sur la GM.
Pour se faire, il doit :
1/2''

3
1/2'' 1/2'' 1/2'' 1/2''
1/2''
Collecteur Vapeur BP 4 bar
IMPORTANT :
Collecteur Torche
5
Lorsque le balayage vapeur est
disposé pour la première fois, le LEGENDE

1/2''

MAXI 1 m
réglage du détendeur ne doit plus être Rep Spécification
Désignation
Item fournisseurs
modifié afin que nous puissions 1 Orifices inox 316  2mm

1/2''
surveiller le comportement de la GM. 2 Manifolds inox 316L AQUITAINE SERVICE

1/2''
3 Vannes 1/4 tour AISI 316
4 Clapet anti-retour inox 316 PARKER
b.       Consignes destinées 4 5 Vanne pointeau acier carbone
6 Détendeur tout métal inox FISHER
au personnel exploitant PI Manomètre boitier inox BOURDON / WIKA

1/2''
Pressostat alarme pression
PSH GEORGIN

P = 0.4 b eff.
haute
Lors du déclenchement du PSH, Détendeur Panneau de controle tout inox (plaque support et piping)
6
l’opérateur doit lancer, au plus Raccordements ING à réaliser

tôt, une demande d’intervention 1/2''

du service maintenance. Injection vapeur à PANNEAU DE CONTROLE GM

1/2''
0.4 bar.
PSH taré à
3
0.8 bar à la
3. CARACTERISTIQUES DE LA GM hausse.

1/2''
Q

Pression de balayage PI PSH

vapeur : 0,4 bars eff. GM LGT 4


2 2

PP
Alarme de pression haute 1

tarée à 0,8 bars eff.


1/2''

3
1/2'' 1/2'' 1/2'' 1/2''
Les auxiliaires sont réduits au maximum :

Toute fuite est détectée par le PSH, néanmoins certains utilisateurs lui préfèrent les garnitures
tandem avec liquide de barrage, malgré les auxiliaires supplémentaires à installer et la surveillance.

La chambre entre
garnitures ne doit pas
dépasser 0,8 bars, elle est
reliée à la torche via un
orifice calibré de 2mm.
Vapeur

Si la pression inter-
garnitures dépasse les
0,8 bars, il faut arrêter
la pompe et procéder
aux réparations.

D'une part ils considèrent que la fiabilité est meilleure et d'autre part
que toute émission à l'atmosphère est rigoureusement nulle.
Les GM Tandem LGA PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Pour cela, il est nécessaire, afin d’optimiser la sécurité du système back-up, d’injecter de la
vapeur dans la chambre intermédiaire entre 0.4 et 0.5 bar. La vapeur permet de diluer les
fuites résiduelles éventuelles provenant de la garniture interne et réduire la température du
liquide pompé.

Une garniture mécanique


d’étanchéité de sécurité (dite
secondaire « back-up ») est
installée dans le cartouche coté
atmosphère. Cette garniture
secondaire a la particularité de
Vapeur
fonctionner à sec sans aucune
lubrification et présente
l’intérêt de stopper les
émissions fugitives de produits
pouvant s’auto enflammer au
contact de l’atmosphère.

Le produit véhiculé par la pompe est étanché par une GM primaire (dite principale).
La lubrification des faces de cette garniture est donc assurée par le fluide procédé.
Cette fuite de liquide est alors collectée vers le réseau de drain. Une élévation de
pression dans la chambre intermédiaire est enregistrée par un pressostat taré entre
0.8 et 1 bar à la hausse et transmise en salle de contrôle.

La mesure locale de
pression (avec
manomètre) complète
la surveillance.

Vapeur

en cas de rupture de
la GM coté process.

Cette garniture sèche a également pour but de reprendre l’étanchéité.


Dans ce cas l’étanchéité est assurée par une garniture simple : il faut
donc programmer l’arrêt de la pompe et la remise en état de la
garniture principale pour exploiter à nouveau le matériel en toute sécurité.

Il est à noter que cette


garniture de sécurité a
été étudiée pour
fonctionner dans les
mêmes conditions de
service (pression et
température) que la Vapeur
garniture principale.

L’exploitation de ce
cartouche appelé
Liquide / Gaz /
Atmosphère se fait
selon les plans API
02 / 62 ou 11/62.
Pour un plan 11/62, le dégazage se fait automatiquement

Pour un plan 02/62, la GM primaire, en cul-de-sac dans la chambre presse –étoupe doit
être dégazée par un perçage de  3 mm du grain fond (point à vérifier) 
 a. Consignes destinées au service maintenance 2. CONSIGNE D’EXPLOITATION

Le technicien de maintenance doit mettre Ouvrir la vanne rep. 5 du


en service le BALAYAGE VAPEUR sur réseau vapeur BP 4 bar.
la GM. Pour se faire, il doit : Détendeur
P = 0.4 b eff.
5
S’assurer que le détendeur 4
1/2'' 1/2'' 1/2'' Collecteur vapeur
rep. 6 est en position fermé. BP 4 bar
6
Injection vapeur MAXI 1m
À 0.4 bar.

Agir sur l’ouverture du PSH taré à PANNEAU DE


0.8 bar à la CONTROLE
détendeur rep. 6 afin d’obtenir Q hausse.
GM
une pression de 0.4 bar eff. en PI PSH
lecture sur le manomètre (PI). GM LGA
2 1/2'' 2 1/2''

PP

1/2''

1/2''

1/2''

1/2''
3 1 3

1/2'' 1/2" 1/2'' 1/2'' 1/2''


IMPORTANT :

Réseau égoutture
Lorsque le balayage vapeur est disposé pour la première fois, le réglage du détendeur
ne doit plus être modifié afin que nous puissions surveiller le comportement de la GM.
b. Consignes destinées au personnel exploitant :

Détendeur
Lors du déclenchement
P = 0.4 b eff.
5
du PSH, l’opérateur doit :
4
1/2'' 1/2'' 1/2'' Collecteur vapeur
BP 4 bar
6
Injection vapeur MAXI 1m
À 0.4 bar.

PSH taré à PANNEAU DE


0.8 bar à la CONTROLE
Q hausse.
GM Cela permet de conserver
PI PSH une lecture de pression
GM LGA au manomètre (PI) et
1/2'' 1/2''
2 2
éliminer la fuite
PP
permanente vers le drain.
1/2''

1/2''

1/2''

1/2''

 Lancer, au plus tôt, une


3 1 3 demande d’intervention du
1/2'' 1/2" 1/2'' 1/2'' 1/2''
service maintenance.

Réseau égoutture

 Fermer la vanne rep.3 (positionnée après l’orifice calibré) du panneau de contrôle.


3.     PARAMETRES CARACTERISTIQUES

Détendeur
P = 0.4 b eff.
5
4
1/2'' 1/2'' 1/2'' Collecteur vapeur
BP 4 bar
Balayage vapeur
6
garniture : 0,4 bars eff. Injection vapeur MAXI 1m
À 0.4 bar.

Alarme de pression haute PSH taré à PANNEAU DE


0.8 bar à la CONTROLE
tarée à 0,8 bars eff. hausse.
Q GM
PI PSH

GM LGA
2 1/2'' 2 1/2''

PP

1/2''

1/2''

1/2''

1/2''
LEGENDE
3 1 3
Rep Spécification
Désignation
Item fournisseurs 1/2'' 1/2" 1/2'' 1/2'' 1/2''
1 Orifices inox 316  2mm
2 Manifolds inox 316L AQUITAINE SERVICE
3 Vannes 1/4 tour AISI 316
4 Clapet anti-retour inox 316 PARKER Réseau égoutture
5 Vanne pointeau acier carbone
6 Détendeur tout métal inox FISHER
PI Manomètre boitier inox BOURDON / WIKA
Pressostat alarme pression
PSH GEORGIN
haute
Panneau de controle tout inox (plaque support et piping)
Raccordements ING à réaliser
RETENIR L'ESSENTIEL
 
Les Garnitures Mécaniques – Les Auxiliaires.

Généralité :

       Un des moments les plus critiques pour une garniture mécanique est le démarrage.
Le risque, c'est la présence de gaz dans la pompe ou la boîte à garniture.

       Une pompe qui ne tourne pas doit avoir ses


auxiliaires appareillés et utilisés comme si elle tournait.

       Une légère fuite est aussi anormale qu'une grosse fuite. Seul un spécialiste peut
estimer si le risque est faible, sous réserve de contrôle journalier.

Les Garnitures Simples

       Ces garnitures (sans liquide tampon) sont souvent équipées d'un "gland-oil" ou
"flushing" ne comportant pas de réglage manuel. Le seul contrôle éventuellement est
celui de la température. (on vérifie ainsi la circulation du liquide)
Les Garnitures Simples avec Quench Vapeur

       Sur ce type de garnitures, le quench doit être particulièrement surveillé : le nuage de
vapeur qui sort doit indiquer que l'intérieur de la garniture est bien "lessivé" par la vapeur,
mais il ne doit pas donner l'impression de sorti "Sous Pression". Le manomètre de quench doit
indiquer entre 0,3 et 0,5 bars.

 Les Garnitures Tandem non pressurisées

       Les garnitures Tandem à liquide de barrage        On doit intervenir sans tarder,
non pressurisé sont équipées d'un pot à garniture même en l'absence de fuite externe.
à niveau visible avec évent vers la torche ou une
autre capacité. La fuite de la garniture primaire        Une fuite de garniture
peut se manifester par : secondaire est visible et provoque la
perte au niveau du ballon. Elle est plus
rare et moins dangereuse. L'intervention
        Une pollution (coloration) du liquide tampon s'impose néanmoins, la garniture
        Une montée du niveau du pot principale devenant sujette à :
        Une montée de la pression du pot. encrassement, givrage, surchauffe,
etc…

       Et le risque d'incendie possible.


Les Garnitures Doubles ou Tandem Pressurisé

       Les garnitures à liquide de barrage pressurisé (doubles ou tandem) possédent en plus du
réservoir de liquide un système de pressurisation : accumulateur Oléopneumatique ou
pressurisation par un réseau d'azote.

       La pression du fluide auxiliaire doit être surveillée et strictement maintenue dans les
limites prescrites. Une fuite de l'une des 2 garnitures interne ou externe se manifeste par la perte
de pression de liquide de barrage

       Dès que l'on ne peut plus maintenir cette pression, il faut arrêter.

       La garniture n'a pas été conçue pour fonctionner dans le produit pompé, et d'autre part,
la sécurité qu'apporte la garniture double (feu, toxicité, environnement) n'est plus assurée.

Vous aimerez peut-être aussi