Vous êtes sur la page 1sur 37

LLéclairage

éclairaged’un
d’unespace
espacepublic
public

Réalisé par : BAGHLAL Wiame


MEKLI Omaima Encadré par : Mr EL FARISSI
ELAOUNI Chaimae AHDIDAN Samira
BELKACEM Sara
EL YOUSFI raihane NABOULSI Nouhaila
Sommaire :
01
Définition de l’éclairage public

02
Les Composants principaux d’un réseau d’éclairage public

03
Les types d’éclairage

04
Implantation

05
l’impact de l’éclairage nocturne
06
Les nouvelles solutions pour un éclairage public intelligent
Introduction
L’éclairage public :consiste à installer un système de plusieurs appareils d’éclairage
qui permettent d’offrir une ambiance éclairée
 L’éclairage des espaces considérés

comme espace public sont:

Eclairage des espace verts .

 Eclairage décoratif (projecteur) .

 Eclairage routier (voirie)


Objectifs :

L’éclairage public permette aux usagers de la voie


publique de circuler la nuit avec une sécurité,

Rendre aisé pour l’automobiliste la localisation des points


singuliers de la route,

Pour le piéton, il s’agit d’assurer la visibilité distincte des


bordures de trottoirs, les obstacles et d’éviter surtout les

zones d’ombres .

Alors permettre une vie urbaine nocturne .


Statistique :
90% des français estiment qu’ : « un éclairage public de qualité peut
renforcer l’attractivité d’une commune. »
la qualité de l’éclairage public d’une commune est
révélatrice de son dynamisme
Les Composants principaux
d’un réseau d’éclairage
public
Un réseaux public est
principalement
composée :

D’armoires

Câbles électriques

Points lumineux
1- Armoire :
Coffret de commande et de protection (CCP)

Permet l’alimentation d’EP à partir du réseau de distribution d’énergie


Constituée par:

 Une partie pour le comptage de la consommation électrique

 Une partie de commande d’allumage des points lumineux (horloges et


contacteurs)

 Appareils de protection
Composants principaux d’un réseau d’éclairage public

Composants principales de l’armoire d’éclairage public


2- Câbles réseau électrique:
Le réseau indépendant en câbles souterrain

Le plus recommandé et le plus sécurisé et offre un éclairement

plus approprié…

Le réseau mixte sur poteaux et sur façade …..


3- Points lumineux Luminaire: Regroupent la source lumineuse
le réflecteur et la vasque
La partie qui porte la source lumineuse
Crosse:
Élément le plus souvent métallique permettant de déporter la
lumière
 Mât ou supporte :
Elément supportant le luminaire peut être droite ou incliné en
acier ou en aluminium
Les types d’éclairage
L'éclairage se divise en plusieurs catégories, dont chacune remplit des
fonctions bien spécifiques . On a ainsi différents types d’éclairage :

L’éclairage fonctionnel

L’éclairage décoratif

L‘éclairage d'accentuation

Les illuminations festives


 L‘éclairage fonctionnel :

- L'enjeu premier est de sécuriser.

- L'esthétique du matériel
d'éclairage ne sont pas prioritaires.
 L’éclairage décoratif :

- l'éclairage participent à l'esthétique urbaine.


- le matériel d'éclairage doit procurer un bon
rendu visuel.
 L‘éclairage d'accentuation :

- L’éclairage doit mettre en valeur un site, en créant une


ambiance singulière.
 les illuminations festives :
- ces illuminations non permanentes s'attachent à un
évènement particulier.

- Elles sont destinées a créer une ambiance

lumière particulière
implantation
 Le choix de l’implantation des candélabres

hauteur de candélabre

largeur de la voie

L’éclairage public peut être disposé de 4 façons principales


 Implantation unilatérale
Implantation sur un seul côté de la
voie a éclairée

* Adaptée aux*Coût
chaussées de largeur limitée
d’installation
* NécessiteLimité
 
des hauteurs
* Encombrement limité d’un seul trottoir
plus grandes

e= 3 à 3,5h
Implantation bilatérale en vis a vis
 Les candélabres doivent être installées d’une manière alternée de part et d’autre de la voirie .

* Adaptée aux chaussées de largeur plus


* Investissement plus important
importante
 
*Encombrement de l’espace
* Eclairement identique de chaque côté

e= 2,5 à 3h
Implantation bilatérale quinconce
 Les candélabres sont implantés à mi-distance longitudinale les uns
des autres

* Adaptée aux * Investissement


chaussées de largeur plus important
plus importante
* Eclairement identique
de chaque côté *Encombrement
*Esthétique intéressante de l’espace

e=2,5 à 3h
Implantation axiale

*Investissement * Maintenance
limité (une seule difficile si chaussées
rangée de mâts) doubles
* Rendement *Uniformités de
lumineux luminance réduite
supérieur côté opposé

Chaussées double rues étroites


e = 3 à 3,5h
l’impact de l’éclairage
nocturne
Les nouvelles solutions pour un
éclairage public intelligent
Eclairage LED
Grande efficacité
Basse
énergétique consomation
énergétique

Eclairage
maximal Durée de
instantané vie
longues

Légèreté et Ecologique
résistance
Facile et autonome

Eclairage
Quallité
d’éclairage et
solaire
faible un système
consommation facile à
installer, qui ne
requière aucun
raccordement
Un système électrique.
écologique, qui
exploite l’énergie
naturelle et
inépuisable du
soleil.
Les lampadaires hybrides

Autonomie Utilisation de l’énergie


énergétique éolienne et solaire.

Entièrement écologique
Installation sans
tranchée et sans
raccordement
électrique
Une démarche innovante pour optimiser l’éclairage public :
Le béton, par sa clarté, est capable de réfléchir la lumière dans de bonnes
proportions.
Un pouvoir qui permet d’amplifier la réflexion de sources lumineuses pour éclairer
à moindre coût.
Conclusion
Un projet d’éclairage doit être spécifié dans un cahier
des charges contenant, notamment, les enjeux
urbains, les objectifs du projet et les contraintes
techniques. Les fonctions du site et ses usages
doivent, autant que possible, être connus avant la
réalisation du projet, de jour comme de nuit.
Merci pour votre attention

Vous aimerez peut-être aussi