Vous êtes sur la page 1sur 29

La méthode

KANBAN
Jugé par: Réalisé par:
El asraoui imane
Mr.Zaim khouailid najoua
Errahli rachida
Lahfid jinane
Roummani zohra
Plan de travail

01 introduction 04 Les 6 pratiques

02 Origine et définition 03 Les types de KANBAN

03 Méthodologie 02 Les avantages

04 Les 4 principes 01 conclusion


Introduction
Vous voulez faire moins de gaspillage,
avoir plus de visibilité sur vos
tâches, être plus efficace et mieux
contrôler vos coûts ? Avec la
méthode KANBAN, tout ceci est
possible!
Origine

● Mot KANBAN signifie:


étiquette, carte.
● Créer dans les années
1950
● Développée par taiichi
Ohno chez l’entreprise de
Toyota au japon.
Définition :
La méthode KANBAN fait partie des méthodes agiles. Il s’agit d’une méthode de gestion des stocks dont le
but principal est de mettre en place une organisation du juste-à-temps.

La surproduction exige de rechercher


le moyen qui permet de produire :

-- Produit demandé
-- Au moment où il est demandé
-- Dans la quantité demandée

La méthode KANBAN s’inspire de l’approche Lean , une méthode de gestion de la production fondée sur
l’amélioration continue et qui vise à éliminer les gaspillages afin de rendre l’entreprise plus efficace et
performante.
Comment ça marche ?
La méthode Kanban est une méthode qui permet de visualiser le processus de traitement
d’une tâche. Elle se présente sous la forme d’un tableau à trois, voire quatre colonnes 

A faire Les tâches à réaliser.

En cours les tâches qui sont en cours de réalisation.

Les tâches à tester, celles qui sont en


A tester attente de validation du client.

terminée les tâches terminées.


Principe de fonctionnement
La formule de calcul du nombre de Kanban
Si l’on considère :
C : consommation moyenne journalière d’un article.
Tf : temps de fabrication nécessaire pour réaliser 1 pièce, exprimé en unité de jour.
Ta : temps d’attente pour 1 pièce ou délai de livraison exprimé en unité de jour;
d : durée de stock souhaitée en unité de jour ;
Q : capacité d’un contenant (lot équivalent à un Kanban)
A : taux de rebus (%) estimé dans les ateliers de fabrication.
 
Deux formules sont généralement utilisées pour le calcul du nombre de fiches Kanban en circulation. Selon qu’il s’agisse
d’un stock de production ou de distribution, on aura :

 Pour des stocks de produits finis : nombre de Kanbans = (C x d) + encours /Q


Pour des stocks intermédiaires de production : nombre de Kanbans = C (Tf+Ta)(1+A)/Q
 
Les objectifs de KANBAN
Décentralisation de la gestion de Regulation des fluctuations
production
• Chaque poste de
• Prise de décision travail demande un
• Gestion des ateliers volume de production
• Délais administratifs

objectifs

Influence sur la production Optimisation du stock


• Minimisation du stock
• Qualité du produit • Réduction du cout
• Production instantané
Les 4 principes de kanban

principe 1 principe 2 principe 3 principe 4

Commencer par Accepter Respecter le Encourager les


ce que vous faite d’appliquer des processus actuel, actes de
actuellement changements les roles et les leadershipà tous
progressifs responsabilités les niveaux
La première étape consiste à l’identification et la
Commencer par ce matérialisation d’un système kanban, qui
01 que vous faite représente le flux de travail existant divisé en
actuellement activités

Accepter d’appliquer la méthode Kanban ne change au départ que très


02 des changements peu la façon de travailler. Les changements dans le
processus et les rôles interviendront plus tard,en
progressifs
fonction des besoins de l’équipe

 Kanban supporte une culture de l’amélioration


Respecter le processus continue et d’expérimentation. La méthode fait
03 actuel, les roles et les évoluer l’existant : on n’évolue pas vers du kanban
responsabilités mais avec kanban.

 Kanban encourage les contributions individuelles et


Encourager les actes de
collectives à tous les niveaux pour faire évoluer les
04 leadership à tous les
méthodes de travail de l’équipe.
niveaux
• La méthode Kanban ne se suffit pas à elle-même et
s’applique à un processus existant.
• elle repose sur des améliorations régulières et
incrémentales,
• le système kanban reste opérationnel et délivre de la valeur
Les 6 principes du Kanban :
Identifier les différents
éléments de travail Clarifier le Processus
traversant votre flux de 1 4 Décisionnel.
travail.

Mettre en place des Mesurer et acter la


limites sur les différentes 2 5 performance de
 activités de votre flux. votre système.

Améliorer la
Mettre en place des
Collaboration (utilisation
règles de pilotage
du flux. 3 6 de modèles et d’une
méthode scientifique).
01

 La méthode et le workflow que vous pourrez espérer améliorer le tout


en réalisant les ajustements qui s’imposent. 
02

 Une des fonctions premières de Kanban est


de permettre la gestion de plusieurs éléments
actifs ‘En Cours’ à tout moment. S'il n'existe
aucune .

 Limiter les TEC signifie qu’un système pull est


intégré sur tout ou partie du workflow.

 Régler les éléments au maximum permet de


s’assurer qu’une carte atteindra la prochaine
étape uniquement lorsque de l’espace sera
disponible pour elle. 
03

 La fluidité et la rapidité du flow.

 Gérer le flux, c’est donc gérer le travail et non les personnes.

 La concentration sur la gestion des procédés de travail et sur la


méthode pour que le travail soit complété plus rapidement et plus
efficacement via le système. 

 C’est de cette manière que nous pouvons réduire le Temps de Cycle


de la production et éviter les coûts liés au retard, le tout de manière
prévisible.
04

Lorsque tout le monde connaîtra l’objectif commun, le travail et les


prises de décision se feront en :

o Connaissance.

o Conscience.

o Dans la perspective d’une trajectoire positive.


05

 La philosophie Lean part du principe que des réunions


régulières doivent être organisées pour communiquer la
connaissance et les informations (boucles de feedback).

 Leur fréquence dépend de nombreux facteurs, mais ils


doivent être faits régulièrement, à heure fixe, aller droit au
but et ne pas s’éterniser. 
06

 Il faut une vision partagée d’un futur meilleur ainsi qu’un


entendement collectif des problèmes dont il va falloir
s’affranchir. 

 Saisir un problème de manière collective et de suggérer des


étapes qui feront consensus pour le solutionner.
Variantes de la méthode KANBAN
KANBAN unique
Lorsque le stock se trouve en totalité sur le lieu de consommation, un seul
Kanban est mis en circulation entre ce dernier et le poste fournisseur; de
manutention ou de production .

Double KANBAN
Lorsqu’une partie du stock est placée dans un entrepôt intermédiaire entre
un poste de consommation (client) et un poste de fabrication (fournisseur),
on se retrouve avec les deux types Kanbans en circulation entre les postes
client/fournisseur.

Entre 3 services ou
Entre 2 services
plus
Types de KANBAN

KANBAN de manutention /
transport
KANBAN de production

Etiquettes destinées à un Etiquettes destinées à un


entrepôt de stockage, à un atelier de fabrication et
magasin intermédiaire et faisant office d’ordre de
faisant office d’ordre de Types de production et de livraison.
prélèvement et de livraison KANBAN
e s
a g
n t
v a
A
Inconvénients

Kanban est moins adaptée à


des tâches complexes et qui
01
Non adaptée à tous les
industries
04 requièrent des livraisons moins
régulières.

Un problème dans le système


02 peu causer l’arret de la ligne 05 Non flexible
de production

les liens de dépendance


03 La méthode demande beaucoup 06 entre les tâches ne sont
d’efforts
pas clairement identifiés
Conclusion
Les 8 mudas

1. Surproduction
2. Surstockage ou Stocks Inutiles
3. Transports et Déplacements Inutiles
4. Surprocessing ou traitements inutiles
5. Mouvements Inutiles
6. Erreurs, Défauts et rebuts
7. Temps d’Attente et Délais
8. Sous-utilisation des Compétences
Exemple 1 : la surproduction :

● Taille de lots inadaptée, produire trop de pièces qui vont finir au stock, voire à la poubelle!
● Produire un document ou un reporting inutile.
● Double saisie d’indicateur.
● Développer un outil IT trop complexe par rapport au besoin du client.
● Préparer une formation trop compliquée, trop longue par rapport à la population ciblée.
● Médicaments vendus en quantité fixe, pas au détail.
Exemple 2: transports et déplacements inutiles :

● Faire un voyage “à vide”


● Stockage intermédiaire qui nécessite 2 transports
● Envoyer un email à une grande liste de
distribution, alors que le sujet ne concerne que
quelques personnes
● Chemin de signature de documents pour
validation
● Formation, réunion dans un endroit loin des
participants
● Déplacement des patients dans un hôpital