Vous êtes sur la page 1sur 25

Défis infirmiers

PROMOTION DE LA SANTÉ ET FORMATION INFIRMIÈRE,


QUELS DÉFIS ? CAS DE L'INFIRMIÈRE DANS UNE HAUTE
ÉCOLE DE SANTE (HES). SUISSE

RÉALISER PAR:
HABIBA GARDOUH
Décrire le texte

Ce travail présente une recherche conduite lors d’un travail


de diplôme de Master en sciences humaines et sociales à
propos des conceptions des infirmières nouvelles
diplômées HES concernant la promotion de santé
Une approche qualitative inductive a été utilisée pour
explorer l’influence de la formation en alternance au sein
de la Haute Ecole de Santé arc sur leur
professionnalisation.
Les concepts

promotion de la santé
 formation infirmière
alternance
 réflexivité
 complexité
 professionnalisation
 représentations
conceptions.
problématique

D’après Naamat MESSMER-AL ABED qui avait


pu constater la complexité de l’enseignement en
matière de promotion de la santé et du rôle
professionnel attendu.
Ces difficultés se heurtent également à la complexité et
l’apprentissage sur les lieux de stages où selon leur
enquête exploratrice
 quelles conceptions a l’infirmière nouvellement
diplômée (IND) de la promotion de la santé dans la
haute école de santé en suisse ?
méthodologie

Cette recherche se veut qualitative, inductive et «


compréhensive » dans le sens où la recherche
qualitative souligne l’interdétermination du savoir et
son interprétabilité d’une part et d’autre part la mise
en avant du sujet en tant qu’acteur social, centré sur
son vécu et l’interprétation qu’il a de ce vécu. Cette
approche a l’avantage de s’ajuster aux
caractéristiques et à la complexité des phénomènes
humains et sociaux car la subjectivité du chercheur et
du sujet est mise en valeur dans le but d’élaborer une
connaissance holistique de la réalité
La modélisation du projet - actions et recommandations

Afin d’améliorer le niveau de professionnalisation


des étudiant-e-s HES dans le champ de la promotion
de la santé et de faciliter l’émergence de l’implication
de celles-ci dans leur pratique, une modélisation
complexe est proposée. En lien avec
l’enchevêtrement des facteurs et les multi-
dimensionnalités des conditions favorables à
l’émergence de la pratique infirmière en promotion
de la santé, nous avons envisagé d’élaborer un projet
global sur plusieurs niveaux complexes.
La modélisation du projet - actions et recommandations

Au niveau macro (niveau de la politique nationale et


cantonale)
Au niveau méso (niveau institutions de formations
Ecole-Terrain)
Au niveau micro (niveau de l’enseignement auprès
des étudiants) (modèle 3 et 4)
- Au niveau macro (niveau de la politique nationale et cantonale)

Une volonté politique claire à subventionner et


soutenir les projets de promotion de la santé est
donc incontournable.
Cela signifie concrètement que la rédaction de
nouvelles lois sur la promotion de la santé
nécessitera la mise en place d’un vaste projet de
législation
Car au cours des 5 dernières années seulement, ces
coûts ont progressé de près de 22%, alors que d’après
la statistique financière des collectivités publiques de
l’Office fédéral de la statistique, la part des dépenses
de prévention et de promotion de la santé
représentait à peine plus de 2% de l’ensemble des
coûts de la santé ces dernières années.
Ce qui montre le peu de place qu’occupe la promotion de
la santé dans les projets et décisions actuels. Il sera donc
recommandé de :
- S’impliquer dans une politique de soins de santé en assurant un
positionnement organisationnel à travers des mandats explicites
assurant une place à la promotion de la santé au sein du
continuum d’intervention.
- Renforcer la reconnaissance de la profession en appuyant la
formation en soutenant sa tertiairisation et en finançant la
recherche en sciences infirmières.
- Instaurer des instruments de mesures convenables de la charge de
travail infirmier afin de rendre visible et valoriser le rôle
professionnel notamment le relationnel.
- Encourager la diffusion de résultats de recherche auprès des
assureurs afin d’encourager ces derniers à financer les démarches
de promotion de la santé.
Au niveau méso (niveau institutions de
formations Ecole-Terrain)

-La formation pratique


-La formation en école
*La formation pratique

Pour la formation pratique, les recommandations


sont de :
 Développer les conceptions d’une alternance et d’un
partenariat efficace en modélisant l’ingénierie de
l’alternance avec les institutions de formation
pratique et en diversifiant le cursus de stage.
* Tout comme souligne Clénet « l’alternance est bien
sa capacité, en tant que système de formation, à
favoriser, à provoquer, à suggérer, des changements
chez les sujets en formation ».
- Appuyer le travail des PF (praticien formateur) : en
accompagnant les décalages théories-pratiques et
en renforçant les compétences des référentes de
stage, personnes impliquées directement sur les
lieux de stage.
Car selon Clénet, « être partenaire, c’est
probablement quelque part partager des pouvoirs
et pour cela la communication est nécessaire pour
que les partenaires s’enrichissent mutuellement »
*La formation en école

Pour la formation pratique, les recommandations sont


de :
- Repenser le dispositif de formation en augmentant les périodes
allouées à l’enseignement des savoirs issus du champ de la
promotion de la santé. En favorisant l’évaluation formative et
sommative des compétences en lien avec ce champ spécifique.
Et en favorisant l’imprégnation plus précoce des étudiant-e-s
dans le champ de la santé communautaire.
- Accompagner les décalages théories-pratiques en école au
retour de stage.
- Renforcer la formation des professeur-e-s à la pratique réflexive,
à la recherche et à la promotion de la santé pour former
Les principes constats de la recherche ,les axes généraux du développement de cette pratique à différents
niveaux et les attentes formulées et recommandations en faveur d’une professionnalisation infirmière
confirmée en promotion de la santé selon différentes temporalités nécessaires au changement

Approche curative - Absence d’outils Politique Engagement organisationnel clair à


de mesure de charge de travail en P organisationnell faire des pratiques de promotion une
SManque de visibilité des recherches priorité
e - Diffusion des résultats de recherche
en P.S

Lieux de stage presque exclusifs en Modélisation de l'enseignement


soins aigus, manque de modèle en formation Formation des professeurs.
Ecoute des conceptions des
Professionna promotion delà santé ou exercice
infirmier implicite
en école étudiants
lisation Infi Professionn
Soutien du travail et de la formation alisation
rmière « Concept toujours flou et confusions. des P.F. Divers sifi cation des lieux
hésitante » Bonnes préparation en école.
Modèle global et approche par la
formation de stage hors hôpital. Renforcement
infi rmière
« confi
en des compétences des références de
promotion de
complexité. bien intégrée.
Enseignement abstrait
identité stage rmée » en
Promotion
la santé identité Légitimation du rôle autonome. de la santé
Pression et peur des pairs - craintes
sur le niveau tertiaire de la pratique Soutient formation des pairs.
Renforcement de la reconnaissance
formation. Socialisation exclusive en
milieu hospitalier aigu. profession de la profession

nelle
Consolidation d’un partenariat
Références et rôle délégué Liens entre Identification et mobilisation
les acteurs d’autres acteurs
Formation
en école en
alternance

Identité
Profess Formation
professionn -eur pratique en
elle
alternance
Praticien Infirmièr
formateur Etudiant es
infirmier référente
HES

Liens
Cherch entre
-eur acteurs

politique Liens entre


organisationne
lle sanitaire
acteurs

Les liens entre acteurs et interactions avec les


différents niveaux pour une professionnalisation
confirmée en promotion de la santé.
- Au niveau micro (niveau de l’enseignement
auprès des étudiants) (modèle 3 et 4)
S’appuyer sur
Enseigner en
le
reliance constructivis
avec le Considérer
me pour
Passer des savoirs l’apprenant comme
terrain maître de son former
abstraits
apprentissage. Pour
décontextualisés à
apprendre, il
un apprentissage transforme la
ancré dans la nouveauté et
pratique l’exprime dans ses
propres termes.

Ecouter Adopter une


attitude
l’étudiant, d’empathie.
l’aider à comprendre ce
déconstruire que l’autre projette
et où il se trouve
pour dans son
construire un processus
Développer des
Ecouter la d’apprentissage
subjectivité et savoir propre
compétences
d’écoute,
les conceptions d’accompagnant
des étudiants réflexif, complexifié
et contextualisé

Les méthodes d’enseignements pour un apprentissage


convenable de la promotion de la santè
Améliorer
Modéliser le
les
concept de
méthodes
promotion
d’enseigne de la santé
ments
Etudiant-
e
infirmier
-ère HES
Travailler
sur la Liens
réflexivité entre
des étudiants
et des acteurs
enseignants

Vision d’une modélisation de l’enseignement de la


promotion de la santé au niveau micro à partir
d’une reliance entre différentes approches et
acteurs.
Modéliser le concept de promotion de la santé

 Concevoir des modèles d’action concrets


Travailler sur un modèle de la complexité
 Viser les trois axes : éducation thérapeutique,
promotion et prévention
Travailler sur la réflexivité des étudiants et des
enseignants

Approfondir l’analyse réflexive avant et après les


périodes de stage
Inclure une pratique réflexive dans l’enseignement
Développer un enseignement opérationnel en lien
avec le référentiel de compétences
L’analyse des résultats

Nous avons choisi l’analyse de contenu comme


moyen de compréhension, car le discours de par sa
nature fondamentale, est étroitement indicatif des
pensées d’un individu et de ses valeurs. Selon
Foucault (3), les discours ne sont pas formés de mots,
mais de structures des connaissances, de
réclamations et des pratiques par lesquelles nous
comprenons, expliquons et décidons des choses et
exerçons un contrôle. L’analyse a été effectuée sur le
corpus, c.à.d sur l’ensemble des discours produits par
les IND.
A travers l’analyse de tout le matériel empirique récolté dans les
entretiens et dans l’analyse compréhensif en groupe nous
pouvons dresser le bilan suivant :
Des confusions demeurent importantes dans la définition du
concept de promotion de la santé, notamment avec celui de
prévention ou d’éducation thérapeutique.
Tandis qu’une approche par la globalité est bien ancrée et
représentée comme référence spontanée des personnes
interviewées.
Une identification de la salutogénèse comme modèle explicatif de
la promotion de la santé reste fragile et illustré parfois par
d’autres modèles plutôt imprégnés de celui de la pathogénèse.
La plupart des interviews ne comportaient pas de définition de la
promotion de la santé ; parmi les autres, les définitions ne se
réfèrent pas à celle classique de la charte d’Ottawa, mais plutôt
aux notions de processus, de bien-être et de qualité de vie.