Vous êtes sur la page 1sur 52

Les propriétés et constituants

minéraux, organique et l’eau


dans le sol

Présenté par: Ecadré par:


• Oumensor Youssef Prof A. Rochdi
Khattab Oumayma
• Oulaasri Oumaima
• Chatit Zineb
• Mouzdahir Kenza
Sommaire
Introduction

Les constituants de sol

Les paramètres physique du sol

L’eau dans le sol


1
Introduction

3
Constituants du sol
Le Sol

Liquides
Solides

Matière

Gaz
Organique

Matière L’eau L’air


Minérale

4
5
Les Constituants Organiques

La matière organique du sol est la fraction comprenant les constituants issus de


la transformation des résidus végétaux du sol, des résidus animaux et des corps
microbiens.

la matière
organique libre
la matière
organique
la matière
organique liée à la
fraction minérale
6
Les Constituants Minéraux

On appelle terre fine la terre


dont on a éliminé les cailloux
et graviers de plus de 2mm.
Elle est constituée de sable,
de limon et d'argile dont on
peut connaître les proportions
respectives grâce à l'analyse
granulométrique, qui les
classifie selon leur taille.

7
L’eau

Le sol a une fonction de


réservoir d'eau pour la plante et
lui assure la presque totalité de
ses besoins. L'eau dissout les
éléments nutritifs pour constituer L’air
la solution du sol qui alimente
les racines. Plus la texture d'un Un ensemble de gaz circulent
sol est fine, plus sa réserve en dans les interstices du sol,
eau est élevée. essentiellement dioxyde de
carbone (CO2), oxygène (O2),
azote (N2), vapeur d'eau (H2O).

8
Caractérisation physique des sols
1 -La texture du sol

La texture ( ou granulométrie ) d’un sol est définie par


le pourcentage d’éléments minéraux présents dans le sol
. Cela concerna , par ordre de taille croissant , les argiles
, les limons , les sables et les graviers , au -delà on parle
d’éléments grossiers ( cailloux , galets , roches , etc.).
Selon l’importance de tel ou tel composant , on peut
distinguer des soles argileux , des soles limoneux ou des
soles sableux et beaucoup d’arrangements : sols sablo-
limoneux , argilo-sableux, limono-argileux , etc.
Jamagne et al (1967)
Exercice
d’application :

L’analyse granulométrie de deux échantillons du sol E1 et E2


avec une masse totale de 120 g pour chaqu’un a donné les
résultats présentés dans le tableau ci-dessous :
En utilisant le triangle texturale , déterminer la texture de
chaque échantillon .

Particules
Sable Limon Argile
Echantillon
E1 72 g 36 g 12 g
E2 12 g 42 g 66 g
Correction :

Particules
Sable Limon Argile
Echantillon
E1 72 g 36 g 12 g
E2 12 g 42 g 66 g
Pourcentage
E1 60% 30% 10%

Pourcentage 10% 35% 55%


E2

E1 : limono –sableux
E2 :limono-argileux
E1
Techniques de mesure de la texture du sol

o Tamisage ------- sable

o Sédimentométrie ------ Limon

o La centrifugation ------- Argile

o La diffractions aux rayons X ------- Argile


A -ANALYSE GRANULOMÉTRIQUE

L'analyse granulométrique permet de déterminer et d'observer les


différents diamètres de grains qui constituent un granulat. Pour cela
l'analyse consiste à séparer et classer à l'aide de tamis ces grains selon
leur diamètre.
Les grains ainsi isolés peuvent être pesés pour déterminer la
proportion de chacun dans le granulat. La représentation graphique
de l'analyse permet d'observer et d'exploiter ces informations très
simplement.
Le refus désigne la partie des grains retenue dans un tamis. Le
refus cumulé représente tous les grains bloqués jusqu'au tamis
considérer (les grains du tamis considérer plus les grains bloqués
dans les tamis de mailles supérieures).

Le tamisat ou passant désigne la partie qui traverse le tamis.


Courbe granulométrique

Axes
> abscisses : Diamètre en mm (échelle logarithmique)
> ordonnées : Proportion pondérale cumulée (%)

Masse totale : 530 g


Correction :
INTERPRÉTATION DES COURBES :

La forme de la courbe granulométrique


obtenue apporte les renseignements
suivants :
• Les dimensions d et D du granulat,
• La plus ou moins grande proportion
d'éléments fins,
• La continuité ou la discontinuité de la
granularité
B - Sédimentométrie

• basé sur la loi de Stockes qui mesure la vitesse (v)


de décantation des particules sphériques

• En fonction de la viscosité du milieu

• La loi de Stokes, nommée en l'honneur de George Stokes, est une loi


donnant la force de frottement d'un fluide sur une sphère en
déplacement dans le fluide.

• Si le nombre de Reynolds est inférieur à et si la sphère est suffisamment


loin de tout obstacle ou paroi latérale alors la force qui s'exerce sur une
sphère de r est :
r=?
Techniques pour déterminer la répartition des particules microscopiques
dans un échantillon de sol

Pipette de Robinson

Dans la méthode “ROBINSON”, un échantillon est


pipetté à différentes périodes et à différentes
profondeurs de la suspension du prélèvement dans
une éprouvette.
Durée et profondeur sont déterminées à l'aide de la
loi de stokes.

la méthode ROBINSON est utilisée pour déterminer la


fraction des particules plus petites que 38
micromètres.

La méthode est basée sur la différence de


vitesse de sédimentation entre les particules
légères et les plus grosses.
Est un instrument en verre ou en métal utilisé
pour mesurer la masse volumique d'un liquide
en utilisant le principe d'Archimède.

L'hydromètre est également utilisé dans un


essai laboratoire appelé sédimentométrie,
servant à calculer la répartition des particules
microscopiques dans un échantillon de sol
2- Structure

Structure

Mode d’assemblage des


constituants solides

Fragmentaire Particulaire Continue


27
 Structure fragmentaire
(grumeleuse)
la présence d’agrégats visibles à l’oeil nu. Un agrégat est défini comme
la présence d’agrégats visibles à l’oeil nu. Un agrégat est défini comme
un assemblage cohérent constitué de particules élémentaires du sol

Riche en
nutriments pour
les plantes.

Bien aérer Riche en M.O Formation du


• Porosité élevée • Oxygène aussi complexe
argilo-
humique
28
 Structures particulaires
dans lesquelles les particules élémentaires du sol restent dissociées

Ne peut pas
Facile à
retenir de Facile à éroder
travailler
l’eau
29
 Structures continues
se caractérisent par l’absence d’agrégats visible.

Les
Continue racines
Particules Porosité
bien peuvent
fines faible
combinée pas
pénétrer

30
Les mécanismes gouvernant le mode d’assemblage

1 03
2 3
Echange cationique
cimentation Fissuration
floculation

Cet échange de cations est en Concerne a augmenté Se développe linéairement au


général relativement très rapide. progressivement la résistance au droite des points sensibles dans
cisaillement . le sol.
3-La porosité des sols
 Définition

La porosité du sol est une caractéristique majeure contrôlant les


propriétés hydrodynamiques du sol et le développement racinaire
des plantes.

la porosité d'un sol est donnée par le pourcentage de trous qu'il


contient par rapport au volume total.

nombre sans dimension.


P= volume de vide /volume total
 Classification de la porosité

Critères dimensionnels

Critères selon l'origine des pores


Selon les Critères dimensionnels

microporosité

macroporosité
mésoporosité diamètre >50nm
diamètre<2nm

2nm<diamètre<50 nm

Les différents types de porosité


Selon l'origine des pores

De structure
De texture
 résulte de facteurs externes au sol
 résulte de l’assemblage des
 Elle inclut les fissures inter ou intra- particules solides élémentaires
agrégats, les trous de vers de terre, les selon la taille (argiles, limons,
passages de racines et toutes les cavités sables).
d’origine biologique .  La porosité texturale est donc
très liée à la composition
 Les porosités tubulaires /gravités : granulométrique du sol.
d’origine biologique animale (tubules
creusés par les vers de terre ).

 Les porosités fissurales :qui délimitent


les agrégats anguleux et les agrégats
feuilletés.
Autre porosité
Porosités d’altération
Sont celles qui se développent à
l’intérieur et à la surface des
minéraux des roches par dissolution
.

Les différents types de porosité


Mesure au laboratoire ( porosité)

On prélève un volume connu de sol que l’on pèse après dessication


à 105°C (densité de sol sec D’)
La densité réelle D
Porosité= (D-D’)/D *100
Evaluation de la porosité totale du sol (KATCHINSKI 1983)

Porosité en % Appréciation quantitative

>70 Sol excessivement poreux

55-65 Sol excellent couche cultivable

50-55 Satisfaisant

<55 insatisfaisant

40-20 Porosité trop basse


Importance de la porosité du sol

1 2 3 4

stockage d’eau Facilité de culture Développement racinaire


Aération du sol
RELATION EAU-SOL

1 4
La vie nécessite régulièrement de
l’énergie, des éléments nutritifs, souvent
de l’oxygène, mais la vie dans le sol est
indissociable de la présence d’eau dans le
sol,
01 02 03
03

QUELLE EST QUELLES SONT LES


L’ORIGINE DE L’EAU TENEUR EN EAU
FORMES DE L’EAU
DANS LA SOL? PRESENTES?
0404 05
05
PROFIL D’HUMIDITE QUEL ROLE JOUE L’EAU
DANS LE SOL?
QUELLE EST L’ORIGINE DE L’EAU DANS LA
SOL?
QUELLES SONT LES FORMES DE L’EAU
PRESENTES?
TENEUR EN EAU

La teneur en eau volumique θ: θ = Ve /Vt

La teneur en eau pondérale w : w = Me/ Ms

Il existe une relation entre la teneur en eau


volumique et la teneur en eau pondérale d’un
sol :

θ =( Masse volumique sèche du sol/Masse


volumique de l’eau )* w
TENEUR EN EAU CARACTERISTIQUE
Saturation (Sat) : teneur en eau à saturation du sol en condition de
champ. En réalité, le sol n’atteint jamais une saturation complète
car une certaine quantité d’air y reste toujours emprisonnée.
Capacité au champ (CC) : teneur en eau du sol après que l’excédent
d’eau se soit drainé et que le régime d’écoulement vers le bas soit
devenu négligeable, ce qui se produit habituellement de un à trois
jours après une pluie ou une irrigation.
Point de flétrissement (PF) : teneur en eau du sol où la plante ne
peut y puiser l’eau nécessaire à sa survie, y subit des dégâts
irréversibles et elle meure.
Point critique (PC) : la teneur en eau du sol lorsque la plante
commence à souffrir d’un manque d’eau et que sa croissance en est
affectée. Cette teneur en eau est utilisée en gestion de l’irrigation.
Elle est aussi appelée point de flétrissement temporaire par certains.
TENEUR EN EAU CARACTERISTIQUE
TENEUR EN EAU CARACTERISTIQUE :
APPAREILS

sonde tensiométrique

Presse à membrane

tensiomètre à eau
PROFIL D’HUMIDITE

Exemple de profile hydrique


QUEL ROLE JOUE L’EAU DANS LE
SOL?

 L’eau est un élément constitutif de la plante ou la matiére végétale contient

60% à 95% d’eau


 L’eau apporte à la plante les éléments minéraux essentiel pour sa nourriture

 Les éléments contenus dans l’eau, hydrogène et oxygène sont des composants

de base important pour la formation de la matiére organique


 Agent précurseur dans la formation du sol : altération par hydrolyse,

hydratation,…
Conclusion :

L’étude des constituants du sol

Cycles biogéochimiques des éléments

Vous aimerez peut-être aussi