Vous êtes sur la page 1sur 9

UNIVERSITÉ LIBANAISE

Department d’Architecture: 1ère année (AL1)


Faculté Des Beaux Arts et d’Architecture
Français, Langue Technique
4ème Branche – Deir El Qamar

L’Aéroport Changi Jewel à


L’ Singapour
A I
É D
R É
O A
P L
O
R
T
Présenté par :
Moutassem Nizar Hajjar
Assez banal d’un point de vue strictement architectural, l’aéroport Changi Jewel à Singapour a pourtant été auréolé
de 500 récompenses internationales et est considéré comme l’un des meilleurs du monde.
Un parc de papillons, des jardins intérieurs et extérieurs, trois
cinémas, le wi-fi gratuit, une piscine donnant sur le tarmac, une
flopée de boutiques et de restaurants… L’aéroport Changi a
construit une ville dans la ville, où grouillent près de 40 000
employés. En 2014, 54,1 millions de passagers (dont 30 % en
transit) ont franchi ses portes. Ces voyageurs n’étaient pas seuls,
puisque les Singapouriens ont pris l’habitude de s’y promener en
famille le week-end. « J’y vais avec mes enfants, pour les
espaces de jeux, et avec des amis, pour l’offre variée de
restaurants, confie une jeune maman. C’est très pratique, tout est
ouvert 24 h sur 24. »
En 2015, Changi était couronné Meilleur aéroport du monde par
Skytrax pour la troisième année consécutive, ajoutant ce titre à
499 autres. Le secret de ses lauriers réside plutôt dans la multitude
de services offerts par Changi Airport Group (CAG) qui gère les
lieux. « Les besoins des passagers ont évolué. Dans les années 80,
seuls quelques privilégiés voyageaient et les aéroports étaient de
simples lieux de transit. Aujourd’hui, tout le monde voyage, pour
les affaires ou pour les loisirs, et les aéroports deviennent des
destinations à part entière pour se reposer, travailler, faire du
shopping, manger et rester connecté avec l’extérieur, analyse
Jayson Goh, le vice-président de CAG. L’ADN de Changi est de
proposer un environnement dénué de stress. Le voyageur doit
pouvoir rester “occupé” s’il le souhaite. Nous encourageons
d’ailleurs l’early check-in, qui, à terme, se fera en libre-service
pour éviter les longues files ­d’attente aux comptoirs. Autre point :
les passagers qui partent ou qui arrivent empruntent le même
parcours et sont mêlés les uns aux autres. Enfin, grâce à un système
informatique performant, nous avons mis en place des écrans
d’évaluation, à destination des passagers, que nous avons postés en
différents points stratégiques, dont les toilettes. C’est très efficace.
Et cela nous permet de réagir en temps réel. Reste enfin un autre
avantage de taille : être un pays jeune permet d’améliorer
facilement ses infrastructures. L’aéroport collabore avec MRT qui
relie le centre-ville en moins de trente minutes. »
Côté commercial, Changi peut se targuer de proposer
350 magasins et 160 points de restauration sur 76 000 m2
d’espace, totalisant ainsi plus de 2 milliards de dollars
singapouriens (soit 1,27 milliard d’euros environ) de ventes en
2014. Outre les grands noms du luxe et de la mode, vient de
s’installer dans un nouveau duplex. 
En chiffres

54,1 M de
passagers en
2014.
6 700 vols par
semaine,
1 vol toutes les
90 secondes.
Changi Airport
contribue à 6 
% du PIB de
Singapour.
160 
000 emplois
directs et
indirects.

Pour rester compétitif face aux autres aéroports de la région (Bangkok, Jakarta, Hong Kong…), Changi Airport a proposé à
toutes les compagnies 50 % de réduction sur les frais de parking des avions, et 50 % sur les taxes d’atterrissage pour les
longs-courriers. Grâce à cette politique commerciale pour le moins offensive vis-à-vis des compagnies aériennes, Singapour
est ainsi devenue un hub absolument incontournable. Pour s’imposer sur la carte mondiale, Changi mène de redoutables et
très efficaces campagnes de relations publiques, ceci contribue encore au rayonnement de l’aéroport en plein développement.
Jean Hung, la directrice générale adjointe du Jewel Changi Airport, présente ce nouveau complexe de 134 000 m2. « Au-
dessus du parking, une cascade de 40 mètres de hauteur coulera au milieu d’un jardin verdoyant s’étalant sur cinq étages.
L’idée est de proposer un moment de détente dans la nature après un long vol. Le toit étant en verre, on pourra dîner dans un
restaurant gastronomique en regardant les étoiles. On attend 45 millions de visiteurs par an. En comparaison, le centre
commercial ION Orchard, en plein centre-ville de Singapour, reçoit 55 millions de visiteurs par an. » 
Dessiné par ­Safdie Architects, à qui Singapour doit le Marina Bay Sands,le dernier projet  « Jewel» est une joint-venture entre
Changi Airport et CapitaLand d’un investissement de 1,7 milliard de dollars singapouriens (1 milliard d’euros env.). Après
New York, Londres et Amsterdam, l’hôtel Yotel posera ses 130 cabines à Jewel, qui aura un hall dédié aux voyageurs arrivant
en bateau de croisière ou en bus depuis la Malaisie. Changi n’a pas fini d’étonner ni, sans doute, de gagner d’autres prix et
récompenses.

*Vidéo à visionner* (303) Jewel Changi Airport welcomes the world - YouTube
Références
• Singapore's Jewel Changi Airport to Feature
World's Largest Indoor Waterfall - Luxury Tra
vel Magazine
• Jewel Changi Airport Singapore Opens Severa
l Interactive Attractions | Departures
• Singapore waives airport levy
(traveldailymedia.com)
• 19 of the BEST things to do at Singapore Cha
ngi Airport | Little Grey Box
• Gallery of Safdie
Architects Design Glass "Air Hub" for Singap
ore Changi Airport - 7 (archdaily.com)
• The Good Airport : Singapour - Changi, entre
jardins et nuages
- The Good Life (thegoodhub.com)
MERCI
• (303) Jewel Changi Airport welcomes the wor
ld - YouTube
BEAUCOUP

Vous aimerez peut-être aussi