Vous êtes sur la page 1sur 18

Automates Programmables

Industriels
Structure du Cours
1. Structure générale d'un API
2. Architecture des API spécifiquement: Siemens S7-
300
3. Les actionneurs et les-capteurs
4. Le Grafcet
5. Programmation des API
Exemple D’ un system automatise
Dans un système automatisé, l’énergie nécessaire à la
transformation du produit est fournie par une source extérieure. Un
« automate » dirige la succession des opérations. L’homme surveille
le système et peut dialoguer avec lui par l’intermédiaire d’un «
pupitre ».
Objectifs de l'automatisation
1. - Visant le personnel : Améliorer ses conditions de
travail en supprimant les tâches les plus pénibles et
en augmentant la sécurité;
2. - Visant le produit : Améliorer sa faisabilité, sa qualité
par rapport au cahier des charges, sa fiabilité dans le
temps;
3. - Visant l'entreprise : Améliorer sa compétitivité (en
diminuant les coûts de (production), sa productivité,
la qualité de production, la capacité de contrôle, de
gestion , de planification.
Structure des API
La « partie opérative P.O
Appelée parfois partie puissance », la partie opérative d’un automatisme assure
la transformation de la matière d’oeuvre.

La partie commande P.C


Appelée également « partie traitement des informations », elle regroupe tous les
composants
de traitement des informations nécessaire à la bonne marche de la partie opérative.
- La partie commande communique avec l’opérateur par l’intermédiaire d’un pupitre.
- Les informations entre la partie commande et la partie opérative passent souvent par
l’intermédiaire d’interfaces.
La partie pupitre
- Le pupitre permet à l’opérateur de dialoguer et de commander la partie opérative.
Il comporte :
Des capteurs de commande (marche, arrêt, arrêt d’urgence…).
Des voyants de signalisation (mise sous tension, fonctionnement anormal, buzzer…).
Des appareils de mesure de pression (manomètre) , de tension (voltmètre) ,
d’intensité
(ampèremètre) .

Les interfaces
- Elles assurent une compatibilité entre les signaux qui circulent entre la partie
commande et la
partie opérative. On en distingue deux types :
Celles qui permettent un changement de niveau d’énergie : relais instantanés,
contacteurs auxiliaires…
Celles qui permettent un changement de type d’énergie : interfaces
électropneumatiques,
contacts à pression…
Schéma détaillé d'organisation d’un système automatisé
Structure générale d'un API

Les API se composent de 2 parties principales:


1. Partie Matériel
 Automate
2. Partie Logiciel
 configuration
 Programmation
Différents types d’ API
Companies
Fonctionnement d'un API

Capteur

Actionneur
API Contacteur
Nature de données

 Bouton Poussoir
 Capteur humidité et de
température
 Module de calcule de vitesse
La structure simplifiée d’un ensemble automatisé peut
se décomposer en trois parties essentielles :

1. les entrées Tout Ou Rien (TOR), parfois analogiques,


destinées à fournir des informations sur l’état du
processus : fin de course, détecteur de niveau,
pressostat, thermostat, etc.,
2. l’automate qui traite les différentes informations
d’entrée afin d’élaborer les ordres,
3. les sorties transmettant les ordres élaborés par
l’automate, aux différents actionneurs ou pré-
actionneurs : voyants, distributeurs de vérins,
contacteurs de moteur,……
Structure des API

la réalisation de la partie commande (PC) fait appel à diverses


technologies dont les plus couramment utilisées sont :
Structure des API
Structure des API
Fonctions principales réalisées par API:

L’automate programmable Industriel effectue les fonctions


principales suivantes :
1. La détection, depuis des capteurs de tous types répartis sur la
machine.
2. La commande d’actions, vers les actionneurs et pré-actionneurs
3. Le dialogue d’exploitation : des dialogues hommes-machine
sont nécessaires pour la conduite de la machine, pour ses réglages
et pour ses dépannages.
4. Le dialogue de supervision de production; Les automates
offrent un écran de visualisation où l'on peut voir l'évolution des
entrées / sorties
5. Le dialogue de programmation pour la première mise en œuvre.