Vous êtes sur la page 1sur 5

Le portrait?

Le portrait est un texte descriptif que l’on trouve


dans les textes narratifs ou informatifs: il sert à
renseigner, à donner des informations sur un
personnage.

C’est un écrit qui peut figurer aussi bien dans de la


fiction (histoire inventée) que dans de la non-fiction
(fait réel).

On trouve des portraits dans


les romans mais aussi dans la
presse…
Les particularités du portrait
En général, le portrait commence par une
description d’ensemble du personnage. On
décrit sa silhouette.
On n’avait jamais vu dans Privet Drive quelque chose qui ressemblât
à cet homme. Il était grand, mince et très vieux, à en juger par la
couleur argentée de ses cheveux et de sa barbe qui lui descendait
jusqu’à la taille. Il était vêtu d’une longue robe, d’une cape violette
qui balayait le sol et chaussé de bottes à haut talons munies de
boucles. Ses yeux bleus et brillants étincelaient derrière des lunettes
en demi-lune et son long nez crochu donnait l’impression d’avoir été
cassé au moins deux fois. Cet homme s’appelait Albus Dumbledore.
Il émanait de lui une force presque surnaturelle et son aisance malgré
son incongruité dans ce lieu montrait une grande confiance en soi et
une grande sagesse.
Ensuite, on fait un « zoom » sur le visage du
personnage. On décrit ses particularités : forme du
visage, yeux, nez, bouche…

On n’avait jamais vu dans Privet Drive quelque chose qui ressemblât


à cet homme. Il était grand, mince et très vieux, à en juger par la
couleur argentée de ses cheveux et de sa barbe qui lui descendait
jusqu’à la taille. Il était vêtu d’une longue robe, d’une cape violette
qui balayait le sol et chaussé de bottes à haut talons munies de
boucles. Ses yeux bleus et brillants étincelaient derrière des lunettes
en demi-lune et son long nez crochu donnait l’impression d’avoir été
cassé au moins deux fois. Cet homme s’appelait Albus Dumbledore.
Il émanait de lui une force presque surnaturelle et son aisance malgré
son incongruité dans ce lieu montrait une grande confiance en soi et
une grande sagesse.
Enfin, on fait un portrait moral du personnage. On
décrit son caractère.

On n’avait jamais vu dans Privet Drive quelque chose qui ressemblât


à cet homme. Il était grand, mince et très vieux, à en juger par la
couleur argentée de ses cheveux et de sa barbe qui lui descendait
jusqu’à la taille. Il était vêtu d’une longue robe, d’une cape violette
qui balayait le sol et chaussé de bottes à haut talons munies de
boucles. Ses yeux bleus et brillants étincelaient derrière des lunettes
en demi-lune et son long nez crochu donnait l’impression d’avoir été
cassé au moins deux fois. Cet homme s’appelait Albus Dumbledore.
Il émanait de lui une force presque surnaturelle et son aisance malgré
son incongruité dans ce lieu montrait une grande confiance en soi et
une grande sagesse.
Le vocabulaire du portrait
Dans un portrait on utilise le vocabulaire du
corps humain, du visage et du caractère.
La silhouette : Le visage: rond, Les yeux: noisette,
rond, élancé, svelte, carré, allongé, fin, noirs, vairons, verts,
maigre, dégingandé, épais, plein, épanoui, bridés, brillants,
raide, petit, grand, maigre, osseux, ridé, écarquillés, en
immense, replet … élégant, noble, lisse, amande, enfoncés,
doux, avenant, joli, éteints, étincelants,
gai, radieux, riant, exorbités, froids,
serein, ouvert, ingrat, globuleux, …
laid, repoussant,
lugubre, morose, Le caractère:
long, ovale, rond… intelligent, drô le,
méchant, colérique,
pétillant, malicieux…

Vous aimerez peut-être aussi