Vous êtes sur la page 1sur 14

Présentation

L’allocation Introduction
L’intervention économique de l’état
BADDA Imane
HAOUA Asma

Redistribution
ZAHOUR

Stabilisation
Oumaima
LAHRACHE

Conclusion
REDA
2
Présentation
PLAN

L’allocation Introduction
1. INTRODUCTION
2. LES INTERVENTIONS ECONOMIQUES DE L’ETAT

Redistribution
a. L’ALLOCATION DES RESSOURCES
b. REDISTRIBUTION DES REVENUS

Stabilisation
c. STABILISATION DE LA CONJONCTURE
3. CONCLUSION

Conclusion
Introduction

L’allocationIntroduction
Introduction
Si les entreprises et les ménages sont au cœur d’une économie de marché, pourquoi l’État y occupe-t-

L’allocation
il toujours une place conséquente ? La question mérite d’être posée.

Redistribution
Redistribution
Stabilisation
Stabilisation
Conclusion
L’allocationIntroduction
Introduction
Libéralisme :

L’allocation
Jusqu’à 1930 c’est l’état libéral qui régissait, on définit Le libéralisme comme étant une doctrine
économique qui considère que la régulation par le marché est la meilleure modalité de gestion de

Redistribution
l’économie. Il repose sur les fondements suivants :

Redistribution
• la propriété privée des moyens de production ;
• l’initiative individuelle comme moteur de l’activité économique ;
• le libre jeu de la concurrence.

Stabilisation
Stabilisation
Conclusion
L’allocationIntroduction
Introduction
la transition de l’État de droit libéral à l’État interventionniste
Toutefois, cette période de libéralisme a conduit au développement de la misère ouvrière (revenus
très faibles, aucune protection sociale…). Les marchés ne fonctionnent pas spontanément de manière

L’allocation
rationnelle et efficiente : la libre négociation des prix ne garantit pas l’équilibre automatique et la
répartition optimale des ressources. L’Etat a donc un rôle majeur à jouer. Il est acteur à part entière de

Redistribution
l’économie, pour atteindre le triple objectif de plein-emploi des ressources disponibles, de croissance

Redistribution
et de stabilité des prix.

Stabilisation
Stabilisation
Conclusion
L’allocationIntroduction
Introduction
l’État interventionniste
Lorsque l’État intervient régulièrement dans un grand nombre de domaines de l’activité économique

L’allocation
et sociale, on parle d’interventionnisme étatique. L’interventionnisme est né des échecs constatés du
libéralisme : inflation, chômage, inégalités sociales…

Redistribution
La différence entre l’État gendarme et l’État-providence tient essentiellement à l’ampleur des

Redistribution
domaines d’intervention. L’État-providence a un rôle plus étendu : police, justice, sécurité mais
aussi protection sociale, interventions économiques (stabilité des prix, équilibre du commerce
extérieur, croissance) et sociales (emploi, redistribution).

Stabilisation
Stabilisation
Conclusion
L’allocation des ressources

L’allocation des ressources correspond à une des fonctions de l’état. En produisant des biens et services

L’allocation
L’allocation
non marchands, l’état participe à l’allocation des ressources. Les ressources peuvent être utilisée pour

Redistribution
créer un bien ou un service public gratuit ou alors des bien publics marchands, en dehors des services

Redistribution
publics tels que la justice, la sécurité intérieure et la Défense nationale, les administrations locales ont

Stabilisation
mis en place un certain nombre de services publics proposés et offerts aux citoyens.

Stabilisation
Conclusion
On peut citer :
 La mise en place et la maintenance de l’infrastructure du pays (les routes, les ports et les aéroports)

L’allocation
 Le ramassage des déchets

L’allocation
 Les écoles publiques
 Les hôpitaux et la santé publique

Redistribution
Redistribution
 Les services d’Etat civil
Ces services sont indispensables à notre vie quotidienne.

Stabilisation
Stabilisation
Conclusion
Redistribution des revenus

La fonction de redistribution peut être définie comme l’ensemble des mesures prises

pour modifier la répartition des revenus dont l'État aspire à l’égalité d’accès des citoyens à

certaines richesses matérielles. L’objectif principale est d’agir sur les inégalités, d’établir une

Redistribution
Redistribution
justice sociale, d’atteindre une certaine équité et d’accroître la consommation. Cela se réalise en

prélevant de façon obligatoire des impôts et des cotisations aux acteurs économiques et en les

Stabilisation
Stabilisation
reversant comme revenus de transfert aux ménages qui en ont besoin.

Conclusion
La redistribution sert non seulement à réduire les inégalités mais aussi à protéger les individus contre
un certain nombre de risques sociaux tels que:

 la perte d’emploi : en accordant une indemnité de perte d’emploi aux agents économiques

Redistribution
ayant perdu leur emploi .

Redistribution
 la maladie : en prenant en charge les dépenses des ménages pour honoraires de médecins,
médicaments, traitements et hospitalisation.

Stabilisation
l’exclusion sociale : en versant un revenu minimum d’insertion (RMI) aux allocataires pour

Stabilisation
leur donner la possibilité de réinsertion dans la société.
 la vieillesse : en versant une retraite aux personnes âgées.

Conclusion
Stabilisation de la conjoncture

L’Etat se donne comme objectif de stabiliser la conjoncture économique (à court terme),


c’est-à-dire de maintenir la demande ou la croissance à un niveau désiré :

 Cherche à éviter les fluctuations du PIB et de l’emploi.

 Oriente le développement économique à long terme par politique industrielle.

Stabilisation
Stabilisation
Conclusion
1. La politique monétaire. Celle-ci influe sur les taux et les cours de change, qui eux-mêmes

agissent surtout sur les composantes de la demande en investissement et en exportations

nettes. Une politique monétaire expansive baisse les taux et stimule l’investissement; en

même temps, le cours de change se déprécie, ce qui dynamise les exportations et freine les

importations, améliorant ainsi la balance extérieure.

Stabilisation
Stabilisation
Conclusion
2. La politique des finances publiques. Celle-ci permet d’agir avant tout sur la consommation

générale et les dépenses de l’État, qui sont les deux autres composantes de la demande. Les

baisses d’impôt augmentent le revenu disponible et stimulent ainsi la consommation, tandis

qu’une augmentation des dépenses de l’État génère une demande supplémentaire directe.

Stabilisation
Stabilisation
Conclusion
Conclusion

Au regard de ce qui précède, il convient de dire que l’intervention de l’Etat dans l’économie
est plus qu’incontournable face aux déficiences et au fonctionnement non optimal du marché,
disons du capitalisme. Par les normes qu’il doit édicter et par la régulation, il est obligé d’agir
sur l’économie. Toutefois, il doit intervenir en privilégiant l’efficacité économique et en
évitant le gaspillage.

Conclusion