Vous êtes sur la page 1sur 27

Cours 2: La catégorie grammaticale.

Les parties du discours


Quelles sont les notions
essentielles de la grammaire ?
La catégorie grammaticale
c`est l`union
de la valeur grammaticale (le contenu de
de la forme grammaticale la CG )
• ce sont les moyens • c`est la valeur généralisée qui se
d'expression de la CG, manifeste dans les classes de
mots ou de propositions à l`aide
• peuvent être des certains moyens d'expression,
morphologiques et • reflète les traits et les relations de
syntaxiques la réalité objective (les notions
«objectivité», «indices»,
«relations», «conditions», etc) et
aussi les relations
intralinguistiques (les
caractéristiques des unités
grammaticales elles-mêmes).
Les variétés sémantiques
des catégories grammaticales
diffèrent selon:
1) La quantité des oppositions intérieures :
L`opposition des formes et des valeurs c`est la base de la CG.
Les oppositions peuvent être:
- binaires (deux sous catégories sont opposées): les
catégorie du genre (masculin\féminin) et du nombre
(singulier\pluriel) du substantif,
- multiples (plusieurs formes et valeurs sont opposées): la
catégorie du temps (passé-présent-futur)

NB! (la binarité c`est la condition minimale de l`existence de


la catégorie)
forme marquée / non marquée
Dans la catégorie grammaticale binaire l`une des
formes est marquée, l`autre ne l`étant pas.

La forme marquée est identifiée par deux


indices:
- sa masse phonique est plus grande et
- sa fréquence est moindre.
La grammaire distingue 2 espèces de catégories
grammaticales:
1) Modificatoires qui sont 2) Classificatoires qui sont
constituées par les représentées par
formes de mots: l`oposition de mots
Ex., la catégorie du différents:
nombre: la (une) table Ex., la catégorie du genre:
– les (des) tables cahier (m) – revue (f)
la catégorie du temps: il
chante (il chanta, il
chantait)
Les variétés sémantiques
des catégories grammaticales
diffèrent selon:

2) La corrélation de la catégorie grammaticale avec la réalité:


a) Les CG objectives (qui dans leurs valeurs expriment les caractéristiques et
les relations des objets qui ne dépendent pas du point de vue du sujet
parlant): le nombre, le genre des substantifs animés, les relations
syntaxiques de cause etc.,
b) Les CG subjectives (qui dans leurs valeurs expriment les caractéristiques
et les relations des objets du point de vue du sujet parlant): la personne,
le temps défini par rapport au moment de la parole, la voix, la modalité, la
détermination, le thème\le rhème de l`énoncé, question etc.,
c) Les CG asémantiques ou formelles (qui expriment les particularités des
unités langagières): le genre et le nombre des adjectifs, la fonction de lien
des prépositions (ex. Je commence le travail et Je commence à travailler;
la ville de Paris; un drôle de type; qualifier qn de voleur)
Exercice
Déterminez les types des CG pour :
1) Les substantifs dénombrables / non
dénombrables,
2) La catégorie syntaxique du sujet dans les
phrases: Pierre lit / Il pleut
Conclusion: ?
la valeur lexicale/ la valeur grammaticale

• la valeur lexicale • la valeur grammaticale


1) a sa propre fonction nominative, 1) fonction nominative non-autonome:
c`est pourquoi elle est plus Exemple: Il arrivera / Il arrive demain
concrète: 2) plus abstraite catégorielle,
Exemple: les formes 3) extension à une grande série de mots,
4) caractère obligatoire pour une classe de
• il parlait, il donnait
mots,
ont la même valeur grammaticale, (le substantif fr. ne s`emploie que dans la
mais elles nomment les actions forme déterminée du genre et du
différentes nombre, le verbe - dans la forme
2) plus concrète, déterminée du nombre, de la
personne, du mode, de la voix, du
3) plus individuelle (est exprimée
temps
dans un mot ou un groupe de
L`ensemble des catégories obligatoires
mots)
crée une forme grammaticale du mot
Les moyens de l`expression
des valeurs grammaticales
à l`intérieur d`un mot
à l`extérieur d`un mot
(morphologiquement) (syntaxiquement)

1) le morphème, comme porteur de 1) le mot-outil est ajouté:


valeur grammaticale est ajoutée au
mot (l`agglutination ): table – tables; l`école – à l`école
2) le morphème remplace un autre 2) le chagement de l`ordre des
élément du mot: mots, de l`entourage des
a) la suppléance (le remplacement de
mots:
la racine du mot): nous allons –
nous irons; Pierre voit Paul; Paul voit
b) la flexion (le remplacement d`un Pierre
grammème par un autre): allons!
3) le changement de
– allez!
c) la flexion séparable dans la forme
l`intonation :
analytique: Il est allé – Je suis allé Tu viens? (question)
Les particularités de la flexion
en français
souvent est employée la “flexion intérieure”(le chagement de la forme du
mot):
- Pour exprimer le nombre et le genre des substantifs et des adjectifs:
travail – travaux, national – nationaux, grand – grande, anglais – anglaise;
- Pour exprimer la personne et le nombre des verbes: je mène – nous
menons, il tient – ils tiennent – nous tenons;
- Il y a plusieurs cas de flexions zéro et des formes omonymiques, surtout
dans le discours: verbe parler au présent – 2 formes sur 6 ont leurs
désinences;
- Les différences morphologiques n`embrassent pas tous les mots d`une
partie du discours: en ukrainien presque tous les adjectifs ont les indices
du genre –ий, -а, -е, en français il a le groupe d`une seule forme pour le
masculin et le féminin: triste, timide, modeste
Question: Le caractère non régulier de la morphologie française renforce
quelles tendances ? Analytiques ou synthétiques?
Les parties du discours ?
Les parties du discours
• sont de grandes classes (espèces ou
catégories) de mots ayant les mêmes
propriétés sémantiques et grammaticales;
• sont caractérisées par trois aspects:
a) le sens général (catégoriel),
b) la forme grammaticale (= ensemble des
catégories grammaticales des mots),
c) la fonction syntaxique des mots et les indices
positionnels (la distribution)
La Grammaire générale et raisonnée
de Port-Royal
• distingue neuf parties du discours :
le nom,
le pronom,
le verbe,
l'adjectif,
l'article,
l'adverbe,
la préposition,
la conjonction,
l'interjection.

À chacune de ces catégories est assigné un rôle sémantique particulier :


le nom désigne les êtres vivants et les objets du monde réel,
l'adjectif définit des qualités,
le verbe décrit les procès ou les états,
l'adverbe modalise le jugement,
les prépositions et conjonctions, l'interjection, l'article et le pronom établissent des relations
logiques entre les mots ou entre les phrases ;
ils ne signifient rien en eux-mêmes et sont nommés «parties mineures»
L`inventaire des parties du discours en
français

1. Nom
2. Adjectif
3. Verbe
4. Adverbe
5. Pronom
6. Numéral
7. Préposition
8. Conjonction
9. Déterminant (articles, adjectifs démonstratifs, adjectifs possessifs,
adjectifs numéraux cardinaux, adjectifs numéraux ordinaux, adjectifs
indéfinis)
10.Particule
11.Interjection
La hiérarchie des PDD
D`après Georges Galichet (1904-1991), le substantif et le
verbe sont les parties du discours égales, qui se
corrèlent avec les termes principaux de la phrase – le
sujet et le prédicat.
D`après Gustave Guillaume (1883-1960), le substantif
désigne l`objet indépendant de la pensée, le verbe et
l`adjectif exprime ses qualités, l`adverbe exprime les
qualités des qualités.
D`après Lucien Tesnières, le verbe est un élément
nucléaire de la phrase, qui exprime la prédicativité, et
les autres parties du discours sont soumises au verbe.
Le présentatif ou introducteur ?
Exemples: voici, voilà / il y a / quant à /
1) Morphologie: C'est un mot généralement invariable. Ceux qui sont à
base verbale connaissent une variation relative : en temps, parfois en
nombre, jamais en personne : c'est (formule d'insistance, de mise en
relief) / il y a.
2) Contexte: Leur rôle est simplement d'introduire un élément dans le
discours: voici, voilà, quant à... / ô ma nuit
étoilée (Péguy) / au feu ! à la soupe !... / qu'il entre ! (introducteur du
subjonctif dans une phrase injonctive)
3) Syntaxe: Derrière le présentatif, l'élément qu'il introduit sera à considérer
comme le régime du présentatif. Les présentatifs, introducteurs verbaux
donnent l'illusion d'entraîner un COD, ce que confirme la forme des pronoms
(le voici), mais cet élément ne répond à aucune autre caractéristique des COD,
telle la transformation passive.
4) Sémantique: Les valeurs sont variées: existence, mise en relief, admiration,
invitation...
Le mot-phrase
Exemples : Oh ! / Hélas / Feu ! / Gare ! / Fi donc ! / Fichtre ! / Fouette cocher ! /
Ventre-saint-Gris ! / Morbleu ! Bonjour / Merci / OK / S'il vous plaît / pardon /
oui / non / si...

1) Morphologie: C'est un mot invariable.


2) Contexte: Il est seul dans sa phrase. Mais il peut être suivi d'une autre phrase.
3) Syntaxe: Il n'a pas de fonction, puisque ce terme s'analyse comme l'équivalent
d'une phrase.
4) Sémantique
• Les aspects sémantiques sont très variés, et fondamentaux, puisque le mot ou la
locution exprime un message entier : oui = «je suis d'accord avec ce que vous me
dites» / bravo = «je vous félicite de...»
• Les exclamations, interjections, expriment un sentiment que les mots ne
parviennent pas à exprimer, et l'intonation joue un rôle capital (Ah ! / Eh !)
La transposition des parties du
discours ?
Le noyau et la périphérie des parties du discours
Les mots qui font partie des PdD ne sont pas homogènes,
à l`intérieur de chaque PdD on peut distinguer le noyau
et la périphérie:
• Le noyau des PdD ce sont les mots primaires:
Par ex.: pour le substantif, les noms des êtres animés et
des objets forment le noyau; les noms des qualités et
des actions – la périphérie.
Pour l`adjectif, les adjectifs qualificatifs - le noyau; les
adjectifs relatifs – la périphérie.
Pour le verbe, la forme personnelle du verbe - le noyau;
l`infinitif et les participes – la périphérie.
La transposition fonctionnelle

c`est l`adaptation du mot à l`accomplissement


des fonctions de l`autre partie du discours.
Cette transposition augmente les possibilités
nominatives de la langue et rend les moyens
langagiers plus souples et multiples.
Ch. Bally: la transposition
L. Tesnière: la translation
J. Dubois: la transformation
On distingue
• La tranposition • La transposition
morphologique: le mot syntaxique: le mot
(le radical) se transpose exerce la fonction de
dans l`autre partie du l`autre partie du
discours en formant un discours sans changer
mot nouveau sa propre partie du
Ex. courage (subst.) – discours
Un homme courageux, Ex. un homme de courage,
un homme plein de
courage
La transposition

C`est le processus qui comprend 3 composantes:


1) La forme de base (le transponant dans
terminologie de Ch.Bally) – courage,
2) L`indice formel de la transposition (le
traspositeur) – -eux, de, plein de,
3) La nouvelle forme (le transposit, le terme
transposé) – courageux, de courage, plein de
courage
Les deux moyens principaux de la transposition
morphologique

• L`affixation: • La conversion
Ex. grand (Adj.) – grandeur (dérivation
(subst.) – grandement “impropre”), sans affixe,
(Adv) – agrandir (V) par le changement de la
fonction syntaxique
Ex. grand – un grand
dîner – un dîner, les
dîners
Exercice:
Définissez la partie du discours du mot
transposé
Un travail monstre –
Un produit miracle –
Je ne mange jamais de viande de cheval –
Les variétés de la transposition
N → Adj: chapeau paille
N → Adv: nuit → nuitamment
N → Interj: Chapeau!
N → prép.: histoire de faire qch ((fam) dans le but de ; afin de)
Adj → N: beau → beauté
Adj → V: brun → brunir
Adj → Adv: calme → calmement
Adj → prép.: plein (les poches)
V → N: monter → montage
V → Adj : lira – lisible
V → prép.: touchant qch
V → Interj: tiens!
Adv. → Adj : (un homme) bien
Prép. → N: le pour et le contre
Num → N: cinq → un cinq
Ressources
• Васильева Н.М. Французский язык, морфология, синтаксис:
учебник. URL:
https://biblio-online.ru/viewer/francuzskiy-yazyk-teoreticheskaya-g
rammatika-morfologiya-sintaksis-411477#page/7
• Гак В.Г. Теоретическая грамматика французского языка.
Морфология. М.: Высшая школа, 1986.
• Попович М.М. Теоретична граматика французької мови.
Морфологія. Чернівці: Букрек, 2010 .
• Теоретична граматика французької мови: Навч.посіб. для студ. /
авт. упоряд. І.Л. Ануфрієва. Харків. 2010.
• Dragan E. Grammaire théorique de la langue française . URL:
http://tinread.usarb.md:8888/tinread/fulltext/dragan/grammaire.p
df
 

Vous aimerez peut-être aussi