Vous êtes sur la page 1sur 15

Electrotechnique

Chapitre III : Le transformateur monophasé

Niveau: 2EM
Séance 9
Meriem MERAI

Année universitaire 2020-2021


PLAN DE LA PRÉSENTATION

3. Transformateur monophasé
• Définition et rôle
• Domaines d’application
• Constitution
• Symboles
• Principe de fonctionnement
• Etude du transformateur parfait
• Etude du transformateur réel

2
3. Transformateur monophasé
3.1 Définition et rôle
Un transformateur est un convertisseur statique permettant de transformer, avec un excellent rendement (>
0.9), une tension alternative (ou un courant alternatif) en une autre tension alternative (en un autre courant
alternatif) de même fréquence mais de valeur efficace différente.
Il permet de faire une isolation galvanique : Absence de connexion électrique entre l’entrée et la sortie du
transformateur et présence de connexion magnétique (circuit magnétique).
3.2 Domaines d’application
- Transport et distribution de l’énergie électrique.
- Electronique.

3
3. Transformateur monophasé
3.3 Constitution
Une transformateur est constitué de :
 Un circuit magnétique composé de tôles minces, isolées entre elles par une couche de vernis et empilées les
unes sur les autres.
 Une bobine primaire de N1 spires et de résistance interne r1.
 Une bobine secondaire de N2 spires et de résistance interne r2.
Circuit magnétique (sous forme de tôles)

I1

I2
V1 : Tension primaire V2 : Tension secondaire
I1 : courant primaire V1 N1 I2 : courant secondaire
N2
V2

Bobine (enroulement) primaire : Bobine secondaire : Bobine


Bobine reliée au réseau débitant sur une charge 4
3. Transformateur monophasé
Remarque
Dans ce sui suit:
 Indice 1 désigne toutes les grandeurs au primaire.
 Indice 2 désigne toutes les grandeurs au secondaire.

3.4 Symboles

5
3. Transformateur monophasé
3.5 Principe de fonctionnement
Lorsque la bobine primaire est alimentée par une tension sinusoïdale V1(t)

Un courant sinusoïdal i1(t) traverse la bobine primaire

La force magnétomotrice ε1 = N1.I1 crée un flux magnétique variable Φ(t) dans le circuit magnétique

La bobine secondaire voit un flux magnétique variable Φ1(t)= ΦCM(t)+Φf1(t) et sera le siège par application de
la loi de Lenz-Faraday d’une fem induite E2 au niveau du secondaire (E2 = -N2.dΦ1/dt)

La fem induite E2 débitera un courant secondaire I2 dès que le circuit secondaire sera fermé et permettra donc
d’alimenter une charge branchée au secondaire

La force magnétomotrice ε2 = N2.I2 crée un flux magnétique variable Φ2(t)= ΦCM(t)+Φf2(t) dans le circuit magnétique

La bobine primaire voit un flux magnétique variable Φ2(t) et sera le siège par application de la loi de Lenz-
6
Faraday d’une fem induite E1 au niveau du secondaire (E1 = -N1.dΦ2/dt)
3. Transformateur monophasé
3.5 Principe de fonctionnement
Remarque : Pour simplifier l’étude, on considère que ΦCM1(t) = ΦCM2(t) = ΦCM(t)
ΦCM(t)

I1 I2

Source V1 N1 Φf1(t) Φf2(t) N2 V2 Récepteur

Remarques :
 Le transformateur ne fonctionne que dans un réseau à courant alternatif car si le flux est constant aucune fem
ne sera induite dans les enroulements.
d
 Soit esp la fem induite dans une spire de l’enroulement secondaire esp  
dt esp (t )  m cos(t )
Or le flux Φ(t) crée est sinusoïdal  (t )  m sin(t ) 7
3. Transformateur monophasé
3.5 Principe de fonctionnement
  
esp (t )  m cos(t ) esp (t )  m sin(  t ) esp (t )  m sin(t  ) esp (t )  em sin(t  )
2 2 2
Avec : em = ω.Φm

 (t )  m sin(t ) et esp (t )  em sin(t  ) Fem induite esp(t) est en retard de π/2 par rapport au flux Φ(t)
2
em m 2 fBm S
Soit eeff : Valeur efficace de la fem induite esp(t) eeff   eeff 
2 2 2

Fem produite dans l’enroulement secondaire E2 E2  4.44 N 2 fBm S Relation de Boucherot

Fem produite dans l’enroulement primaire E1 E1  4.44 N1 fBm S

8
3. Transformateur monophasé
3.6 Etude du transformateur parfait
 Caractéristiques du transformateur parfait
  
 Les résistances internes des bobines primaire et secondaire (r1 et r2) sont nulles.
Les pertes par effet joule dans les bobinages primaire et secondaire sont nulles.
 Les flux de fuite Φf sont nuls Φf = 0.
 Les pertes fer dans le circuit magnétique sont négligeables Pfer =0.
 Le circuit magnétique est parfait
 
 Le circuit magnétique ne sature pas Toutes les grandeurs (Tensions, courants, champ d’excitation
magnétique et champ d’induction magnétique et flux magnétique) sont sinusoïdales.
   Modèle électrique équivalent du transformateur parfait
I1 I2 L
Relation d’Hopkinson N1 I1  N 2 I 2  .  0 car   0
(1) S
d
V1 E1 E2 V2 Loi des mailles au primaire V1  E1  0 V1   E1  N1 (2)
dt
d
Loi des mailles au secondaire E2  V2  0 V2  E2   N 2 (3)
9
dt
3. Transformateur monophasé
3.6 Etude du transformateur parfait
 Modèle électrique équivalent du transformateur parfait
I1 I2 L
Relation d’Hopkinson N1 I1  N 2 I 2  .  0 car   0
(1) S
d
V1 E1 E2 V2 Loi des mailles au primaire V1  E1  0 V1   E1  N1 (2)
dt
d
Loi des mailles au secondaire E2  V2  0 V2  E2   N 2 (3)
dt
 Rapport de transformation
N 2 V2 I1
Soit m : Rapport de transformation du transformateur m   
N1 V1 I 2
Selon la valeur de m, on distingue 3 cas:
 Si m > 1 : Transformateur élévateur de tension
 Si m < 1 : Transformateur abaisseur de tension
 Si m = 1 : Transformateur d’isolement
10
3. Transformateur monophasé
3.6 Etude du transformateur parfait
 Diagramme de Fresnel
L
Relation d’Hopkinson N1 I1  N 2 I 2  .  0 car   0
(1) S
d
Loi des mailles au primaire V1  E1  0 V1   E1  N1 (2)
dt
d
Loi des mailles au secondaire E2  V2  0 V2  E2   N 2 (3)
dt
(3)
V2   mV1 V2  mV1 I2
(2)
(1) I1  mI 2 I1   mI 2
ϕ2
V2 V1
ϕ1

I1

11
3. Transformateur monophasé
3.6 Etude du transformateur parfait
 Calcul des puissances

Au niveau du primaire P1  V1 I1 cos(1 ) Au niveau du secondaire P2  V2 I 2 cos(2 )


Q1  V1 I1 sin(1 ) Q2  V2 I 2 sin(2 )
S1  V1 I1 S2  V2 I 2
1
P2  mV1 I1 cos(1 ) P2  V1 I1 cos(1 ) P2  P1
m
1
Q2  mV1 I1 sin(1 ) Q2  V1 I1 sin(1 ) Q2  Q1 Conservation de puissance
m
1
S2  mV1 I1 S 2  V1 I1 S2  S1
m
P2
 Rendement   1
P1
12
3. Transformateur monophasé
3.7 Etude du transformateur réel
 Plaque signalétique
  La plaque signalétique du transformateur donnes les indications suivantes :
 Puissance apparente nominale S.
 Tension d’alimentation nominale au primaire V1n.
 Tension à vide au secondaire V20.
 Fréquence d’utilisation f. N 2 V20 I1
 Rapport de transformation m   
N1 V1n I2
 Caractéristiques du transformateur réel
 
 Les enroulements primaire et secondaire présentent respectivement des résistances internes r1 et r2 non nulles.
Le transformateur est le siège de pertes par effet joule.
 Les lignes de champ ne sont pas totalement canalisées par le circuit magnétique.
Existence de flux de fuite au niveau des enroulements primaire et secondaire.
 Le circuit magnétique du transformateur n’est pas parfait.
Il présente des pertes par d’hystérésis PH et par courants de Foucault  PCF Existence de pertes fer PF
13
dans le circuit magnétique.
3. Transformateur monophasé
3.7 Etude du transformateur réel
 Modèle électrique équivalent
  Modéliser le transformateur par un circuit électrique qui se comporte comme lui.

 Un transformateur fonctionne en charge lorsque son enroulement primaire est connecté au réseau tandis que
son enroulement secondaire débite sur une charge.
Composant électrique Désignation Contribution
r1 Résistance interne de la bobine primaire Pertes par effet joule au primaire
r2 Résistance interne de la bobine secondaire Pertes par effet joule au secondaire
Flux de fuite au voisinage du bobinage
X1=L1.ω Réactance de fuite au primaire
primaire
Flux de fuite au voisinage du bobinage
X2=L2.ω Réactance de fuite au secondaire
secondaire
E1 = 4.44 N1fSBm Fem induite au primaire -
E2 = 4.44 N2fSBm Fem induite au secondaire -
Xm=Lm.ω Réactance magnétisante Flux canalisé par le circuit magnétique
Pertes fer (Dissipation de chaleur dans
Rf Résistance modélisant les pertes fer
le circuit magnétique) 14
3. Transformateur monophasé
3.7 Etude du transformateur réel
 Modèle électrique équivalent m
I r1 X1=L1ω I1- I10 I2 r2 X2=L2ω
1

I10
I10a I10r

V1 Rf Xm=Lmω -E1 E2 Zch V2

15

Vous aimerez peut-être aussi