Vous êtes sur la page 1sur 15

Electrotechnique

Chapitre I : Régime monophasé

Niveau: 2EM
Séance 2
Meriem MERAI

Année universitaire 2020-2021


PLAN DE LA PRÉSENTATION

1. Rappels sur quelques notions de base


• Sources de tension/courant
• Conventions générateur/récepteur
• Règles d’interconnexion des sources
• Charges passives linéaires
• Lois de Kirchhoff
• Valeurs moyenne/efficace
2. Les systèmes monophasés
• Définition
• Régime continu
• Régime alternatif sinusoïdal

2
PLAN DE LA PRÉSENTATION

1. Rappels sur quelques notions de base


• Sources de tension/courant
• Conventions générateur/récepteur
• Règles d’interconnexion des sources
• Charges passives linéaires
• Lois de Kirchhoff
• Valeurs moyenne/efficace
2. Les systèmes monophasés
• Définition
• Régime continu
• Régime alternatif sinusoïdal

3
1. RAPPELS SUR QUELQUES NOTIONS DE BASE
1.1. Sources de tension/courant
Source de tension

Une source de tension est définie comme étant une source qui génère une tension à caractéristiques constantes quelle que
soit la valeur du courant qu’elle débite.

i V
Circuit V0
V
de charge
i
Im
Source de courant

Une source de courant est définie comme étant une source qui génère un courant à caractéristiques constantes quelle que
soit la tension à ses bornes.
i
Circuit i0
i V de charge
V 4
Vm
1. RAPPELS SUR QUELQUES NOTIONS DE BASE

1.2. Conventions générateur/Récepteur


Un générateur fournit de la puissance, un récepteur en absorbe.

On a donc les conventions suivantes :


 Le courant d’un générateur (continu ou alternatif) sort par la borne comptée positivement. Les
flèches indiquant le courant et la tension sont dans le même sens.
i+ i
V V
-
 Le courant (continu ou alternatif) dans un récepteur entre par la borne comptée positivement.
Les flèches indiquant le courant et la tension sont en sens contraire.

i+ i
V V
5
1. RAPPELS SUR QUELQUES NOTIONS DE BASE

1.3. Règles d’interconnexion des sources


1- Une source de tension ne doit jamais être court-circuitée, sinon le courant serait destructeur.
2- Une source de tension peut être ouverte.

V V charge

Fermeture (non) Ouverture (oui)

3- Une source de courant ne doit jamais être ouverte, sinon l’ouverture provoque une surtension.
4- Une source de courant peut être court-circuitée.

i i charge

Ouverture (non) Fermeture (oui)


6
1. RAPPELS SUR QUELQUES NOTIONS DE BASE
1.4. Charges passives linéaires
 Trois charges sont couramment utilisées dans les circuits électriques.

 Résistance
i
Loi d’Ohm V (t )=Ri (t ) V: Volt (V), I: Ampère (A), R: Ohm (Ω)

V
 Inductance
L
i di (t )
Loi d’Ohm V (t )  L V: Volt (V), I: Ampère (A), L: Henry (H)
dt
V
 Capacité
i 1
Loi d’Ohm V (t )   i (t ) dt V: Volt (V), I: Ampère (A), C: Farade (F)
C 7
V
1. RAPPELS SUR QUELQUES NOTIONS DE BASE

1.5 Lois de Kirchhoff


1.5.1. Loi des mailles (Première loi de Kirchhoff)
 La somme algébrique des tensions dans une maille est nulle.
U1

On choisit un sens arbitraire de parcours sur une maille ( par


exemple le sens de parcours des aiguilles d’une montre)
U4 U2

U1  U 2  U 3  U 4  0
U3
1.5.2. Loi des nœuds (Deuxième loi de Kirchhoff)
 La somme algébrique des courants entrants dans un nœud est égale à la somme des
courants sortant de ce nœud.
I1
I2
I4
I1  I 2  I 3  I 4
I3
8
1. RAPPELS SUR QUELQUES NOTIONS DE BASE

1.6 Valeur moyenne


 La Valeur moyenne Vmoy d’un signal périodique V(t) de période T est définit comme suit

T
1
Vmoy   V(t)dt
T0

1.7 Valeur efficace


 La Valeur efficace Veff d’un signal périodique V(t) de période T est définit comme suit

T
1

2
Veff  (V(t)) dt
T0

9
PLAN DE LA PRÉSENTATION

1. Rappels sur quelques notions de base


• Sources de tension/courant
• Conventions générateur/récepteur
• Règles d’interconnexion des sources
• Charges passives linéaires
• Lois de Kirchhoff
• Valeurs moyenne/efficace
2. Les systèmes monophasés
• Définition
• Régime continu
• Régime alternatif sinusoïdal

10
2. LES SYSTÈMES MONOPHASÉS
2.1 Définition
 Un système monophasé comporte 2 fils: un fil de phase et un fil de neutre

Phase

Réseau
électrique

Neutre

2.2 Régime continu et régime alternatif sinusoïdal


2.2.1 Régime continu
 Un régime est dit continu lorsque les grandeurs électriques (courants et tensions) d’un circuit
sont indépendantes du temps et de valeur moyenne non nulle.

11
2. LES SYSTÈMES MONOPHASÉS
2.2.1 Régime continu
 Un régime est dit continu lorsque les grandeurs électriques (courants et tensions) d’un circuit
sont indépendantes du temps et de valeur moyenne non nulle.

 Valeur moyenne d’un signal continu V(t)  V0


T
1 V0 T V0 T V0
Vmoy   V0 dt Vmoy   dt Vmoy  t 0 Vmoy   T  0  Vmoy  V0
T0 T 0 T T

 Valeur efficace d’un signal continu V(t)  V0

T T
1 1 1 T 1
 
2
Veff  (V0 ) dt Veff  V0 dt Veff  V0 t 0 Veff  V0  T  0 
T0 T0 T T

Veff  V0
12
2. LES SYSTÈMES MONOPHASÉS
2.2.1 Régime continu
Remarques:
 Une inductance se comporte comme un interrupteur fermé en régime continu

di (t ) di (t ) i L i
V (t )  L Or i(t) est continu 0 V (t )  0 = Anode (A) Cathode (K)
dt dt VAK
V V

 Une capacité se comporte comme un interrupteur ouvert en régime continu

1 dV (t ) dV (t )
V (t )   i (t )dt i (t )  C Or V(t) est continu 0 i (t )  0
C dt dt
i i
Anode (A) Cathode (K)
= VAK
V V
13
2. LES SYSTÈMES MONOPHASÉS
2.2.2 Régime alternatif sinusoïdal
 Un régime est dit sinusoïdal lorsque les grandeurs électriques (courants et tensions) d’un circuit
sont des fonctions du temps et de valeur moyenne nulle.
 Expression temporelle d’un signal sinusoïdal
  : Valeur maximale ou valeur crête ou amplitude [V ou A]
V(t)  Vm sin(t - )  =2πf: Pulsation [rad/s]
 : Déphasage [rad]
 Représentation temporelle d’un signal sinusoïdal

  : Fréquence [Hz]
ϕ Vmax
t
0 T/2 T   : Période [s]

14
2. LES SYSTÈMES MONOPHASÉS
2.2.2 Régime alternatif sinusoïdal
 Expression complexe d’un signal sinusoïdal

V  Vme j( t )  Vme j( ) Avec   t [rad]  

 Représentation complexe (ou vectorielle) d’un signal sinusoïdal: Vecteur de Fresnel


- A toute grandeur sinusoïdale (de pulsation ω), on associe un vecteur tournant à la vitesse angulaire θ=ωt, de
module égal à la valeur maximale de la grandeur (Vm).
- Pour simplifier la représentation du vecteur de Fresnel, on choisit de le représenter à l’origine des
temps (à l’instant t=0): Il présente avec l’axe des abscisses [ox) un angle orienté égal à la phase à l’origine de
la grandeur. y

 𝑉
Vm

ϕ
x
o 15

Vous aimerez peut-être aussi