Vous êtes sur la page 1sur 52

RAPPELS sur la F.P.

WEILL HERVE - SDIS 95


LA PROTECTION

WEILL HERVE - SDIS 95


Se protéger de quoi?
Danger Contrôlable
Danger Non Contrôlable

Protéger qui?
 Le Sauveteur
 La Victime

 Les autres (témoins, passants….)

WEILL HERVE - SDIS 95


COMMENT SE PROTEGER?
 Si le danger est Contrôlable
Supprimer le Danger
 Si le danger est NON Contrôlable
- Pour le sauveteur: Baliser la zone
- Pour les témoins: Baliser la zone et
surveiller
- Pour la victime: Dégagement d’urgence

SANS OUBLIER D’ALERTER


WEILL HERVE - SDIS 95
Les dégagements d’urgence

TRACTION PAR LES POIGNETS


WEILL HERVE - SDIS 95
TRACTION PAR LES CHEVILLES
WEILL HERVE - SDIS 95
LA VICTIME S’ETTOUFFE

WEILL HERVE - SDIS 95


 LES SIGNES:
Brutalement la victime
 Porte ses mains a la
gorge
 Ne peut plus parler
 Garde la bouche ouverte
 Ne peut plus tousser
 Fait des efforts pour
respirer sans que l’air
n’entre ni sorte
(PAS DE BRUITS)

WEILL HERVE - SDIS 95


Techniques à mettre en œuvre
 Les Calques dans le Dos
 Les Compressions Abdominales chez
l’adulte
 Les Compressions Thoraciques chez le
nourrisson

WEILL HERVE - SDIS 95


Les Claques dans le Dos

Juqu’à 5 Claques
vigoureuses

CHEZ L’ADULTE
WEILL HERVE - SDIS 95
Les Compressions
Abdominales

Jusqu’à 5
Compressions
Victime Adulte Debout Abdominales

WEILL HERVE - SDIS 95


LES CLAQUES DANS LE DOS CHEZ LE
MOURRISSON

CHEZ LE NOURRISSON
WEILL HERVE - SDIS 95
Compressions Thoraciques
chez le nourrisson

Jusqu’à 5
Compressions
Thoraciques

WEILL HERVE - SDIS 95


LES HEMMORAGIES
Saignement abondant qui en
quelques secondes imbibe de sang
un mouchoir en papier, et qui ne
s’arrête pas spontanément
WEILL HERVE - SDIS 95
Techniques pour arrêter une
hémorragie
 Compressions Directes
 Élévation de membres
 Compressions à distance
 Garrot

WEILL HERVE - SDIS 95


Compression Directe

Penser à allonger la victime


WEILL HERVE - SDIS 95
Compression Directe avec
Tampon Relais

Penser à Allonger la victime


WEILL HERVE - SDIS 95
Compressions à Distance
Ce sont les points de compressions:

A la Base du Cou
 Sur la Face Interne du Bras
 Au pli de l’Aine

WEILL HERVE - SDIS 95


Le Garrot
 Lienlarge
 non extensible

Sans boucle
métallique

Avec Boucle
métallique
WEILL HERVE - SDIS 95
Techniques

Garrot simple

WEILL HERVE - SDIS 95


Garrot à boucle
métallique

WEILL HERVE - SDIS 95


ATTENTION
 Surle garrot sera notée l’heure de pose
à 4 chiffres
 Le garrot doit rester toujours visible
 UNE FOIS POSE LE GARROT NE
SERA RETIRE QU’AVEC LA
PRESENCE D’UN MEDECIN
POINTS CLES:

WEILL HERVE - SDIS 95


LA VICTIME EST
INCONSCIENTE

La victime ne répond pas aux questions, reste


immobile et respire

WEILL HERVE - SDIS 95


Causes de l’inconscience

 Traumatiques
 Médicales
 Toxiques

WEILL HERVE - SDIS 95


Risques
 Obstruction des Voies Aériennes (chute
de la langue en arrière)
 Encombrement des V.A ( l’écoulement
dans les voies respiratoires et les
poumons des liquides présent dans la
gorge)

WEILL HERVE - SDIS 95


Conduite à Tenir
 Apprécier la conscience
 Assurer IMMEDIATEMENT la
Désobstruction des Voies aériennes
 Apprécier la Respiration
 Placer la Victime en P.L.S
 Alerter
 Contrôler la respiration en attendant les
secours

WEILL HERVE - SDIS 95


Cas Particuliers
 Nourrisson
 Femme Enceinte
 Traumatisé
 Personne à plat Ventre

WEILL HERVE - SDIS 95


LA VICTIME
NE RESPIRE PLUS

La Victime ne parle pas, elle ne réagit pas


à un ordre simple, aucun mouvement de la
poitrine ni de l’abdomen n’est visible et
aucun souffle n’est perçu
WEILL HERVE - SDIS 95
Causes
 Évolution d’une obstruction totale des
V.A dont les manœuvres de
désobstruction ont été vaines
 Intoxication
 Traumatisme, ou accident du a l’eau ou
à l’électricité
 À une maladie qui peut toucher le cœur,
comme l’infarctus du myocarde

WEILL HERVE - SDIS 95


Risques
 Dans un 1er temps l’arrêt du cœur
 Puis la MORT

WEILL HERVE - SDIS 95


Conduite à Tenir
 Apprécier la conscience
 Effectuer la LVA
 Apprécier la respiration:
« la victime ne respire pas »
 Pratiquer 2 insufflations
 Constater l’absence de signes de
circulation
 Mettre en œuvre la RCP afin d’assurer une
oxygénation et une circulation du sang en
attendant les secours médicalisés
WEILL HERVE - SDIS 95
RAPPELS FONDAMENTAUX
Adulte Enfant Nourrisson

Compressions thoraciques
Zone d’appui Haut de la moitié inférieure du 1 largeur de
sternum doigt dessous
L’axe des
mamelons sur
l’axe du
sternum
Méthode 2 Mains 1 Mains 2 Doigts
Amplitude 4 à 5 cm 3 à 4 cm 2 à 3 cm
Fréquence 100 par minute
RCP
Cycles 5 de 15-2 10 de 5-1
Chez l’adulte noyé, intoxiqué ainsi que chez l’enfant et le nourrisson
toujours débuter par 1 minute de RCP avant d’attaquer les cycles
WEILL HERVE - SDIS 95
LES MALAISES
Sensation pénible traduisant un trouble
du fonctionnement de l’organisme, sans
que le sujet qui l’éprouve puisse en
identifier obligatoirement l’origine. Il peut
être fugace ou durable, de survenue
brutale ou progressive
WEILL HERVE - SDIS 95
Conduite à tenir
 Observer
 Mettre au Repos ou en position
d’attente
 Interroger
 Demander un avis médical
 Surveiller

WEILL HERVE - SDIS 95


Cas particuliers
 La victime suit un traitement
 La victime demande spontanément du
sucre

WEILL HERVE - SDIS 95


LA VICTIME SE PLAINT
APRES UN TRAUMATISME

WEILL HERVE - SDIS 95


LES PLAIES
Lésion de la peau, revêtement
protecteur du corps, avec atteinte
possible des tissus de la peau
Elles sont provoquées par
coupure, éraflure ou piqûre

WEILL HERVE - SDIS 95


Risques
 Hémorragie
 Défaillance respiratoire
 Complications secondaires
(infections….)

WEILL HERVE - SDIS 95


2 types de plaies
 Grave
 Simple

WEILL HERVE - SDIS 95


Plaie grave
 Localisation
 Au cou, à l’œil, à la face
 Au thorax
 A l’abdomen
 Aspect
 Qui saigne
 Déchiquetée
 Multiples et/ou étendues
 Mécanisme
 Par projectile
 Par outil
 Par morsure
 Par objet tranchant
WEILL HERVE - SDIS 95
Plaie simple

Petite coupure superficielle ou éraflure saignant


peu et non située à proximité d’un orifice
naturel ou de l’oeil

WEILL HERVE - SDIS 95


Conduite à tenir face à une
plaie grave
 Identifierla plaie
 Si hémorragie, la traiter comme tel
 Placer la victime en position d’attente
 Avis médical
 Protéger du froid ou de la chaleur
 Surveiller

Ne JAMAIS RETIRER UN CORPS ETRANGER

WEILL HERVE - SDIS 95


Conduite à tenir face à une
plaie simple
 Se laver les mains
 Désinfecter
 Protéger par un pansement
 Vérifier les vaccinations
 Si complications demander avis médical

WEILL HERVE - SDIS 95


LES BRULURES
Lésions de la peau et / ou des voies
aériennes ou des voies digestives
provoquées par la chaleur, les substances
chimiques, l’électricité, le frottement, ou
dues à des radiations
WEILL HERVE - SDIS 95
Risques
 Défaillance Circulatoire
 Défaillance respiratoire
 Douleur sévère
 Infection

WEILL HERVE - SDIS 95


Signes de Brûlures Graves
 Cloques uniques ou multiples d’une
surface supérieure à celle de la moitié
de la paume de la main de la victime
 Destruction profonde
 Localisation: visage, mains, orifices
naturels et articulations
 Rougeur étendue chez l’enfant

WEILL HERVE - SDIS 95


Brûlure simple
 Rougeur de la peau chez l’adulte
 Cloque de surface inférieure à celle de
la moitié de la paume de la main de la
victime

WEILL HERVE - SDIS 95


Conduite à tenir
 Supprimer la cause ou soustraire la
victime de la cause
 Refroidir (eau à 10-15°, pendant 5 minutes
sans pression)
 Retirer les vêtements de la victime
 Évaluer la gravité
 Si brûlure grave allonger la victime sauf si
gène respiratoire (drap propre et sur
région non brûlée)
 Si brûlure simple, Protéger stérilement
 Surveiller
WEILL HERVE - SDIS 95
Cas particuliers
 Brûlures par produits chimiques (peau,
œil, internes par ingestion)
 Brûlures électriques
 Brûlures Internes par inhalation

WEILL HERVE - SDIS 95


LES TRAUMATISMES

Atteinte résultant d’un coup, d’une


chute ou d’un faux mouvement

WEILL HERVE - SDIS 95


Signes
 Douleur important
 Impossibilité de bouger
 Gonflement et/ou déformation

WEILL HERVE - SDIS 95


Conduite à Tenir
 Douleur Dos, Nuque ou tête suite à
chute :
 MAINTIEN TETE
 Traumatismes des membres:
 IMMOBILISER le membre

WEILL HERVE - SDIS 95

Vous aimerez peut-être aussi