Vous êtes sur la page 1sur 107

Institut Supérieur des Professions Infirmières

et Techniques de Santé- Tétouan

Soins infirmiers en oto-rhino-laryngologie


Niveau: semestre 4

Enseignant: Said EL KIRI Cours destiné aux étudiants:


Infirmier polyvalent

Promotion : 2019-2022
Année académique: 2020-2021
Objectifs pédagogiques du cours
1. Objectif général:
Au terme de ce cours, l’étudiant infirmier polyvalent inscrit
en semestre 4 doit être capable d’assurer une prise charge
infirmière appropriée de tout patient présentant une
affection de l’appareil ORL.

10/09/2021 2
Objectifs pédagogiques du cours
2. Objectifs spécifiques:
 Au terme de ce cours, l’étudiant doit être capable de :

 Contribuer au diagnostic des affections ORL ;


 Adopter la conduite approprié devant un patient présentant
des affections ORL ;
 Evaluer les soins dispensés auprès des clients présentant
une affection ORL ;
 Informer, éduquer et motiver les patients atteints d’une
affection ORL et leurs familles en fonction de leurs besoins.

10/09/2021 3
Objectifs pédagogiques du cours
3. Objectifs pratiques:
 Pratiquer un lavage d’oreille ;
 Effectuer les soins d’un malade trachéotomisé ;
 Préparer le malade et le matériel pour :

 Un examen ORL ;
 L’ablation d’un corps étranger ;
 Une paracentèse ;
 Assurer l’hémostase par un méchage.

10/09/2021 4
Rôle infirmier en ORL
Généralité:

En ORL l’examen comporte une observation clinique et des


techniques d’examen spécifiques :

 Rhinoscopie ;
 Laryngoscopie…

10/09/2021 5
Rôle infirmier en ORL
Généralité:

L’examen en ORL peut être complété par un examen


général, notamment neurologique, vasculaire,…et des
radiographies sous diverses incidences.

10/09/2021 6
Rôle infirmier en ORL
Matériel d’examen en ORL:
 Fauteuil spécial avec têtière pour le malade (1)
 Chaise ou tabouret pour le médecin (2)
 Imprimés divers : ordonnances, bon d’examens…
 Source d’éclairage: miroir de CLAR (3)
 Microscope (4)
(1)

(2)
(4) (3)
10/09/2021 7
Rôle infirmier en ORL
Matériel d’examen en ORL :
Rhéostat (1), micro aspirations d’oreille (2) de taille variée
Boite de spéculmes auriculaires (3) et nasaux de divers
diamètres

(2)
(1)

(3)
10/09/2021 8
Rôle infirmier en ORL
Matériel d’examen en ORL:
Boites d’instruments stériles (1): pince de politzer (2),
micro pinces à corps étranger (3), ciseaux (4)…

(1)

(2)

(4)
(3)
10/09/2021 9
Rôle infirmier en ORL
Matériel d’examen en ORL :
 Boite à pansements stériles: compresses stériles (1), mèches
nasales (2)

(1) (2)

10/09/2021 10
Rôle infirmier en ORL
Matériel d’examen en ORL:
 Médicaments nécessaires pour certains examens;

adrénaline gouttes (1), désinfectants nasales (2) et


auriculaires (3).

(1) (3)
(2)
10/09/2021 11
Rôle infirmier en ORL
Matériel d’examen en ORL :

 Nécessaire pour prélèvement.

10/09/2021 12
Rôle infirmier en ORL
Matériel d’examen en ORL:
 Miroir laryngé(1),
 Pulvérisateurs à anesthésie (2)
 Jeu de diapason (3)

(1) (2)
(3)

10/09/2021 13
Rôle infirmier en ORL
Matériel d’examen en ORL :
 Nécessaire pour paracentèse (1)

 Protection du malade, haricots

 A la demande du spécialiste : nécessaire pour examen

vestibulaire (2)….

(1) (2)
10/09/2021 14
Examen en ORL
En général, l’examen en ORL doit être précédé par
un interrogatoire pour déceler:
 Les antécédents pathologiques personnels et

familiaux ;
 Les signes pathologiques accusés par le malade .

10/09/2021 15
Examen en ORL
L’examen en ORL concerne:
 La cavité buccale : Recherche de ganglions sous
maxillaires, d’atteinte sous parotidienne ;

10/09/2021 16
Examen en ORL
L’examen en ORL concerne:
 Le cavum, le larynx la morphologie des tissus et la
mobilité des cordes vocales.

10/09/2021 17
Examen en ORL
L’examen en ORL concerne:

 Les oreilles: otoscopie pour voir l’état de tympan et


du conduit auditif externe (CAE).
 Acoumétrie :étude de l’audition à voix parlée ou par le
diapason.
 Audiogramme: c’est un examen qui permet de
quantifier la perte auditive en décibels et de différencier
une surdité de transmission d’une surdité de perception.

10/09/2021 18
Examen en ORL
L’examen en ORL concerne :
 Examen des fosses nasales
Rhinoscopie antérieure Rhinoscopie postérieure

10/09/2021 19
Examen en ORL
L’examen en ORL concerne :
 Les nerfs crâniens ;
 Selon les résultats obtenus d’autres examens seront
demandés, ex : laryngoscopie directe

10/09/2021 20
Examen de l’oreille:
Anatomie de l’oreille

10/09/2021 21
Examen de l’oreille
 Examen clinique de l’oreille:

Les symptômes qui amènent à examiner l’oreille sont :


 L’otalgie : douleur de l’oreille.
 L’otorrhée : écoulement de l’oreille qui peut être
purulent, sanglant (otorragie).
 La surdité : baisse auditive quelqu’en soient le degré
ou la nature.

10/09/2021 22
Examen de l’oreille
 Examen clinique de l’oreille:

Les symptômes qui amènent à examiner l’oreille sont :


 L’acouphène: impression subjective de bourdonnement ou

sifflement d’oreille.
 Le vertige: illusion de mouvement purement subjectif,

parfois accompagné d’un déséquilibre.


 Le déséquilibre: il est ressenti par la patient et constaté par

l’observateur.

10/09/2021 23
Examen de l’oreille
Examen clinique de l’oreille comporte:

L’inspection du pavillon ;

La palpation de la région auriculaire à la

recherche des adénopathies et des points


douloureux….

10/09/2021 24
Examen de l’oreille
L’otoscopie: Est l’examen du conduit auditif
externe (CAE) et du tympan par un matériel
adapté (spéculum auriculaire, lampe frontale,
microscope).
Cet examen nécessite le nettoyage préalable du
CAE et le maintien d’une position correcte du
patient (surtout chez l’enfant).

10/09/2021 25
Examen de l’oreille:
L’examen clinique de l’audition: Permet d’apprécier
l’importance de la surdité et de ses répercussions
sociales, ainsi que préciser la nature de la surdité
(perception, transmission, mixte)
 On parle de surdité de transmission quand l'oreille externe ou

l'oreille moyenne ne peuvent pas assurer normalement la


conduction des vibrations de l'air.
 On parle de surdité de perception quand le processus de

transformation des vibrations en activité nerveuse est perturbé.


 On parle de surdité mixte quand les deux coexistent.
10/09/2021 26
Examen de l’oreille:
L’examen clinique de l’audition: Est réalisé par le
test à la voix chuchotée et par l’acoumétrie
(examen au diapason): épreuve de Weber et de
Rinne.

10/09/2021 27
Examen de l’oreille:
Examen clinique de l’oreille:
L’examen vestibulaire: Permet de rechercher des
signes vestibulaires : vertige rotatoire, instabilité
en position debout ou à la marche: une hypotonie
homolatérale lors de la fermeture des yeux.
 

10/09/2021 28
Fiches techniques

10/09/2021 29
Lavage d’oreille

10/09/2021 30
Lavage d’oreille
1- Définition :

C’est un soin qui consiste à irriguer le CAE avec de l’eau bouillie ou de


sérum physiologique et une solution antiseptique dans le but :

 D’extraire de l’oreille un corps étranger, un bouchon de cérumen,

ou du pus ;

 De soulager une douleur aigue du CAE ;

 De combattre une infection auriculaire.

NB: Le lavage d’oreille ne doit être pratiqué que sur prescription


médicale et après un examen minutieux de l’oreille.
10/09/2021 31
Lavage d’oreille
Précautions à prendre : 

 Eviter de faire un lavage d’oreille à un malade très fatigué ou

ayant des antécédents chirurgicaux auriculaires ;

 Ne jamais pratiquer un lavage d’oreille pour extraire les

légumineuses et les fruits sec (pois, amandes…) car ces

derniers gonflent au contact de l’eau et adhérent fortement

aux courbures du conduit auditif, il est donc préférable de les

extraire à l’aide de micro pinces.

10/09/2021 32
Lavage d’oreille
 Précautions à prendre : 

 Ramollir le bouchon de cérumen avant le lavage pendant

une durée suffisante en instillant dans l’oreille quelques


gouttes de cerulyse ou d’huile d’olive ;
 Ne jamais utiliser une solution très froide ou trop chaude

pour éviter certains incidents (vertiges, nausées….) ;


 Examiner toujours le CAE avant le lavage.

10/09/2021 33
Lavage d’oreille
Préparation du Matériel :

Préparer sur un chariot: 


1) Solution de lavage dans un récipient stérile :
 Eau courante bouillie 250 à 500 cc ;

 Sérum physiologique salé 9%0 ;

 Solution antiseptique ;

 Glycérine diluée dans de l’eau bouillante tiédie.

10/09/2021 34
Lavage d’oreille
2) Matériel de lavage :
Enéma, poire en caoutchouc ou

seringue de gros calibre


(seringue de Guyon) ;
Un beck avec canule stérile en

cas de suppuration trop


abondante.

10/09/2021 35
Lavage d’oreille
2) Matériel de nettoyage de l’oreille et de protection :
Gants de protection ;

Alèze en caoutchouc ou serviette ;

2 haricots, ou 1 haricot et 1cuvette si la quantité de

liquide de lavage est importante ;

10/09/2021 36
Lavage d’oreille
2) Matériel de nettoyage de l’oreille et de
protection (suite) :
Une pince à servir et pince de Politzer ;

Tampons de coton stériles et tiges montées stériles

dans une cupule stérile ;


Produit d’instillation prescrit si nécessaire.

10/09/2021 37
Lavage d’oreille
Préparation du patient:
 Le soin est expliqué au patient ; il est réalisé à un moment

calme de la journée car il ne dure que quelques minutes ;

 Celui-ci est assis, l’épaule recouverte d’une protection ;

 Dans le cas de bouchon de cérumen, le médecin peut

prescrire avant le lavage des gouttes de Cérulyse, 5 gouttes,


5 fois par jour, pendant 5 jours afin de le ramollir.

10/09/2021 38
Lavage d’oreille
Technique :
Faire asseoir le malade sur une chaise, la tête légèrement

penché du coté opposé ;


Se laver les mains, mettre les gants de protection ;

Placer la protection sur les épaules du malade et lui

demander de maintenir l’haricot ou le faire maintenir par


un aide contre le cou à 3cm sous l’oreille ;
Assurer que l’oreille externe est nettement visible ;

10/09/2021 39
Lavage d’oreille
Technique (suite):
 Nettoyer le pavillon et le CAE ;

 Chasser l’air et aspirer la solution de lavage ;

 Précéder au lavage, pour cela redresser le canal auditif en tirant

le pavillon d’une main en haut et en arrière chez l’adulte, en


arrière et en bas chez l’enfant) ;
 Faire couler le liquide de lavage dans le CAE en dirigeant le jet

vers la partie supérieure de l’oreille et jamais en direction du


tympan ;
10/09/2021 40
Lavage d’oreille
Technique (suite):
 Recommencer l’opération autant de fois qu’il est nécessaire en

observant le liquide de retour jusqu’à ce qu’il soit clair et que


le CAE soit propre ;
 Assécher soigneusement l’oreille après retrait de l’haricot ou

cuvette ;
 Instiller les gouttes prescrites et placer un tampon de coton

stérile dans le CAE afin de protéger le tympan des variations


de la température ;
10/09/2021 41
Lavage d’oreille
Technique (suite):
Assécher le cou du malade et enlever la protection ;

Réinstaller confortablement le malade s’il est alité ;

Ranger et stériliser le matériel ;

Se laver soigneusement les mains ;

Noter le soin.

10/09/2021 42
Lavage d’oreille
Éducation du patient:

Prévention des récidives par l’éducation du


patient:
 Pas de Cotons Tige qui tassent les sécrétions au fond

du canal auditif externe ;

 Lavages quotidiens de l’orifice du canal auditif externe

par instillation d’eau savonneuse lors de la douche ;

10/09/2021 43
Lavage d’oreille
Éducation du patient (suite):

 En cas d’hypersécrétion de cérumen, instillation

régulière de Cérulyse.

 Il est dangereux d’essayer de nettoyer le canal auditif

externe à l’aide de pinces à cheveux ou autres objets,

car on peut provoquer des lésions, une infection

cutanée ou une lésion du tympan.


10/09/2021 44
Lavage d’oreille
 Complications et risques:

 Complications et risques:
 Une otite externe qui est prévenue par l’instillation de gouttes

auriculaires pendant 48 heures après le lavage ;

 Une plaie du conduit ou du tympan lors de lavages trop intempestifs.

10/09/2021 45
Lavage d’oreille
 Complications et risques:

 Des nausées ou des vertiges peuvent apparaître au cours du

lavage si :
 La solution est trop froide ou plus exceptionnellement
trop chaude ;
 La pression du jet est trop forte ;
 La quantité de la solution de lavage est trop
importante.

10/09/2021 46
Extraction de corps étrangers de
l’oreille

10/09/2021 47
Extraction de corps étrangers de l’oreille
Extraction de corps étrangers de l’oreille

La pénétration d’un corps étranger dans le CAE


entraîne un malaise qui perturbe le bien être (douleur,
hypoacousie, sensation de picotement, de
fourmillement …..), et oblige le patient de tenter de
s’en débarrasser à n’importe quel prix.

10/09/2021 48
Extraction de corps étrangers de l’oreille
il est donc important , de sensibiliser la population
sur la nécessité de recourir à un service médical pour
éviter le danger de toute pratique intempestive, quelle
que soit la nature du corps étranger enclavé dans la
lumière du CAE.

10/09/2021 49
Extraction de corps étrangers de l’oreille
Matériel : 
S’il s’agit de corps étranger qui peut être extrait par de
simples manœuvres, on aura besoin d’une boite contenant :
 Un spéculum auriculaire ;

 Des micros pinces ;

 Pince de Politzer.

S’il s’agit d’un corps étranger qui peut être extrait par un
simple lavage d’oreille, on aura besoin du matériel
nécessaire à cet effet.
10/09/2021 50
Extraction de corps étrangers de l’oreille
Conduite à tenir :
La détermination de la nature du corps étranger par
un examen endoscopique du CAE permet au médecin
de décider le type de l’intervention à entreprendre
pour retirer le corps étranger en cause :
Les insectes : seront tués par l’instillation de quelques
gouttes d’huile d’olive, ou d’eau tiède, et extrait par une
micro pince.
10/09/2021 51
Extraction de corps étrangers de l’oreille
Conduite à tenir (suit) :
 Les graines végétales : peuvent être extraites

facilement à l’aide d’une pince de Politzer, après


instillation préalable d’alcool qui dessèche le conduit
auditif.
 Les corps fragiles : coton, papier, tissus…) nécessitent

un lavage avec ou sans manœuvre instrumentale.

10/09/2021 52
Extraction de corps étrangers de l’oreille 
Extraction de corps étrangers de l’oreille
Conduite à tenir (suit):
 Les corps durs : (graines de sables, bois …) peuvent
être éliminés par instillation d’huile suivie d’un lavage
du CAE de manière prudente avant de procéder à leur
extraction par micro pince.

NB: Toute extraction de corps étranger de l’oreille doit


être suivie par un nettoyage minutieux.

10/09/2021 53
La paracentèse
Définition
La paracentèse ou myringotomie consiste en l’incision du
tympan pour permettre l’évacuation de colletions
pathologiques dans l’oreille moyenne: pus,
épanchement séro-muqueux, ou hématique.

10/09/2021 55
Intérêts
Diagnostique:
La paracentèse permet de faire un prélèvement pour étude
cytobactériologique avec antibiogramme.
Thérapeutique:
Elle permet de calmer rapidement la douleur; d'éviter ou
limiter les complications infectieuses graves telles que la
mastoïdite, la labyrinthite, la méningite, l'abcès cérébral et
la paralysie faciale.

10/09/2021 56
Indications
À visée diagnostique:

Prélèvement bactériologique en cas de persistance


d'otite malgré un traitement antibiotique ou
altération importante de l'état général.

10/09/2021 57
Indications
 À visée thérapeutique:

 Otite moyenne aiguë suppurée non perforée:

C'est la principale indication en cas de:


 Résistance au traitement bien conduit ;
 Immunodépression ;
 Nourrisson de moins de 3 mois.

10/09/2021 58
Indications
 À visée thérapeutique (Suite):

 Otite séromuqueuse ;

 Mastoïdite;

 Méningite purulente post-otitique:

 Hémotympan.

10/09/2021 59
Matériel
Boite à paracentèse stérile contenant :
 Aiguille Politzer, à paracentèse (1) ;
 Anse billeau (2) ;
 Crochet colver (3) ; (1)

(3)
(2)
10/09/2021 60
Matériel
Boite à paracentèse stérile contenant (suite):
 Curette de vidal (4) ;
 Pince de troeltsch (5) ;
 Pince lucae (6) ;

(4) (5) (6)


10/09/2021 61
Matériel
Boite à paracentèse stérile contenant (suite):
 Spéculum hartmann (7) ;
 Pince de Politzer (8) ;
 Stylet Porte coton pour nettoyage et prélèvement
éventuelle (9) ;

(8) (9)
(7)
10/09/2021 62
Matériel
 Tube pour prélèvement et bon si nécessaire;

 Produit à instiller si nécessaire;

 Produit anesthésique local ;

 Flacon avec liquide de Bouin;

 Miroir de CLAR;

 Gants de protection stériles;

 2 haricots;

 Protection pour le malade.

10/09/2021 63
Technique
 Rassurer le malade ;

 Installer le malade en décubitus dorsal, tête légèrement

tournée sur le côté opposé ;

 S’il s’agit d’un enfant expliquer à l’aide la manière de

contention, l’enfant peut être maintenu couché, soit sur le

dos, la tête tournée et les épaules plaqué contre le lit ; soit

enroulé dans un drap et un 2ème aide lui maintient

fermement la tête tournée du coté opposé ;


10/09/2021 64
Technique
Servir le médecin pour effectuer l’incision et le
prélèvement si besoin ;
Après la ponction, faire coucher le malade du coté
opéré pour favoriser l’écoulement, le praticien met
une mèche non tassée dans le CAE

10/09/2021 65
Technique
Réinstaller le malade ;

Expliquer au malade qu’il doit veiller à suivre les


conseils médicaux (interdiction d’introduire l’eau dans
le CAE, changement du mèches si besoin, respect des
rendez vous de la consultation médicale) ;
Entretenir et ranger le matériel.

10/09/2021 66
L’épistaxis
Définition
Une épistaxis est un saignement des fosses nasales
s’extériorisant par les narines (épistaxis antérieure)
et/ou par le rhinopharynx (épistaxis postérieure).

10/09/2021 68
Etiologies
Causes tumorales : tumeur des fosses nasales ou des sinus

qu'elles soient bénignes ou malignes ;

Causes traumatiques: traumatisme du nez ou de la face

avec ou sans fracture ;

Causes infectieuses : rhinite, sinusite ;

 Maladie de la coagulation : hémophilie, thrombopénie ...

10/09/2021 69
Etiologies
Patient sous anticoagulants ou sous

antiagrégants plaquettaires ;

 HTA ;

Epistaxis sans cause retrouvée appelée

épistaxis essentielle ou idiopathique.


10/09/2021 70
Examen clinique
L'interrogatoire du patient et de l'entourage va préciser :
 l'âge ;

 les antécédents (HTA connue, antécédents


hémorragiques) ;
 la prise de médicaments (aspirine, anticoagulants) ;

 la durée et l'abondance de l'épisode hémorragique actuel.

 Il est primordial d'apprécier le retentissement


hémodynamique du saignement.

10/09/2021 71
Examen clinique
L'examen ORL (rhinoscopie, examen pharyngé) après
évacuation des caillots par mouchage permet de :
 Apprécier l'abondance de l'hémorragie ;

 Préciser son siège antérieur ou postérieur et son origine

localisée ou diffuse.

L'examen général permet d'évaluer le retentissement de


la spoliation sanguine par :
 La prise du pouls et de la pression artérielle ;

 L'aspect du patient : anxiété, agitation, sueurs, pâleur.


10/09/2021 72
Traitement
Le choix du traitement dépend de l’importance du
saignement qu’il faut arrêter par des
thérapeutiques générales et locales en fonction du
siège et de l’étiologie.

10/09/2021 73
Traitement
 Prise des constantes (pouls, tension artérielle) ;

 Rassurer le patient; l’anxiété, naturelle dans ces


circonstances, majore le saignement ;
 Mouchage ;

 Compression bidigitale du nez, tête penchée en avant


pendant 10min, si possible avec des glaçons à sucer
(vasoconstriction au froid).

10/09/2021 74
Traitement
 En cas d’échec: anesthésie locale des
fosses nasales (XYLOCAÏNE), puis
tamponnement nasal antérieur uni-
ou bilatéral avec des mèches
hémostatiques .
 En cas d’échec: tamponnement antéro-

postérieur uni-ou bilatéral par une


sonde nasale à double ballonnet ).

10/09/2021 75
Traitement
 En cas d’échec : embolisation artérielle ou

ligature chirurgicale des artères sphénopalatines et/ou ethmoïdales sous

anesthésie générale ;

 Un traitement antalgique parentéral peut s’avérer nécessaire pendant

et après le méchage ;

 Une antibioprophylaxie est généralement prescrite pour diminuer le

risque de surinfection nasosinusienne ;

 Un traitement antihypertenseur permettra, dans le cas d’une poussée

hypertensive, de mieux contrôler le saignement.

10/09/2021 76
Rôle infirmier
Accueil du patient:

Toute épistaxis doit être considérée comme

une urgence thérapeutique, il est donc

important que l'infirmier/ère mette en place

certains actes avant l'arrivée du médecin.

10/09/2021 77
Rôle infirmier

En cas d'absence de signes de gravité:

Installation du patient : le mettre au repos, en position demi-

assise et tête penchée en avant pour éviter l'écoulement

postérieur. En cas de malaise, utiliser le décubitus latéral mais en

aucun cas le décubitus dorsal ;


Rassurer le patient car le stress favorise le saignement, et

nettoyer régulièrement toutes traces car la vue du sang est très

souvent anxiogène. Lui expliquer les gestes qui vont être réalisés ;

10/09/2021 78
Rôle infirmier

En cas d'absence de signes de gravité:
Procéder à un interrogatoire qui permettrait de mettre en évidence

une pathologie connue (hypertension, cancer), une prise

médicamenteuse (aspirine, anticoagulant) ou un traumatisme

crânien récent ;

Évaluer le retentissement de l'hémorragie (choc hémorragique) sur

l'état général du patient : prise de la tension artérielle, prise du

pouls ;

Évaluation de l'état de conscience ;


10/09/2021 79
Rôle infirmier
 En cas d'absence de signes de gravité:
 Évaluer l'importance du saignement en quantifiant l'écoulement

nasal mais sans omettre l'écoulement postérieur qui lui peut être
dégluti ;

 Agir directement sur le saignement :

o Nettoyer les fosses nasales pour éliminer les caillots de sang ;

o Faire moucher chaque narine afin d'éliminer les caillots ;

o Faire pincer le nez entre le pouce et l'index, geste qu'il suffira

de maintenir 10 minutes dans le cas d'une épistaxis bénigne ;


o Faire sucer des glaçons.
10/09/2021 80
Rôle infirmier
 En cas de signes de gravité:

Sur prescription médicale:


 Poser une voie d’abord veineuse avec un sérum salé NaCl 0,9 %;

 Réaliser un bilan biologique en urgence avec NFS, groupe-Rhésus, TP,

TCA ;
 Monitorer le patient pour surveiller les paramètres hémodynamiques

;
 Préparer le matériel pour la réalisation d’un méchage par le médecin,

le méchage peut être antérieur ou postérieur. Il est maintenu en


place jusqu’à l’arrêt total du saignement depuis plus de 48 H.
10/09/2021 81
Rôle infirmier
 En cas de signes de gravité (suite):

 Matériel à préparer pour le méchage: plateau décontaminé, abaisse-

langue, spéculum du nez, pince de Politzer, pansement gras,


anesthésique local, compresses stériles, gants, lunettes de protection,
haricot, sac d’élimination des déchets type DASRI, tablier de protection,
source lumineuse.
 Matériel à préparer pour la mise en place d’une sonde à ballonnet:

plateau décontaminé, sonde à ballonnet, seringue de 20 cc, ampoules de


sérum physiologique, gants, lunettes de protection, haricot, sac
d’élimination des déchets type DASRI, tablier de protection, source
lumineuse.
10/09/2021 82
Rôle infirmier
Surveillance du patient:
 Surveiller les constantes: TA, pouls, FR, T° ;

 Surveiller les saignements: aspect, volume, durée, fréquence ;

 Noter l’heure à laquelle le saignement s’est arrêté ;

 Surveiller les complications: vertiges, malaise,… ;

 Proposer une alimentation froide et sucer des glaçons ;

 Repos au lit et s’assurer que le patient reste le plus rassuré

possible.

10/09/2021 83
Soins de la trachéotomie

10/09/2021 84
Définition

La trachéotomie est une ouverture chirurgicale de la trachée


(de la face antérieure, 2 cm au-dessus de la fourchette sternale
sous le cricoïde), afin d’y positionner une canule de façon
temporaire ou définitive, cela sans modifications anatomiques.

Dans le cas de la trachéotomie, la respiration se fait non


seulement par l’orifice trachéal, mais aussi par les voies
aériennes.

10/09/2021 85
Définition

10/09/2021 86
Avantages
 Facilite le sevrage de la ventilation mécanique ;

 Facilite les soins oropharyngés par rapport à l'intubation ;

 Meilleur confort du patient par rapport à l'intubation ;

 Facilite l’alimentation des patients ;

 Permet des aspirations bronchiques ;

 Les cordes vocales restent libres et fonctionnelles : phonation

possible selon le type de canule ;

 Protection du patient contre les inhalations si la canule comporte

un ballonnet.
10/09/2021 87
Inconvénients
 Difficultés à parler pour le patient ;

 Gêne à la déglutition (passagère en général) ;

 Obstacle à l’humidification et au réchauffement naturel


de l’air inspiré ;
 Porte d’entrée infectieuse (règles d’hygiène à respecter) ;

 Préjudice esthétique ;

 Gêne sur le plan psychologique (image de soi).

10/09/2021 88
Indications
 Obstruction des voies aériennes supérieures (VAS)

(tumeurs, œdèmes…) ;

 Encombrement important des VAS ;

 Intubation endotrachéale prolongée et ventilation

artificielle chronique ;

 Maladie neurologique paralysante (la trachéotomie peut

alors être définitive).

10/09/2021 89
Contre indications
 Trouble de la coagulation ;

 Infection locale ;

 Impossibilité de palper les repères anatomiques


(Thyroïde avec un volume anormal : goître).

10/09/2021 90
Préparation du matériel
Pour la canule de trachéotomie :
 La canule avec ballonnet à ultra-basse pression

est utilisée pour la ventilation artificielle et pour


éviter les fausses routes dans les pathologies
neurologiques.
 La canule fenêtrée et à ultra-basse pression est

utilisée pour la ventilation artificielle (ballonnet


gonflé) et la phonation (ballonnet dégonflé).
 La canule sans ballonnet est utilisée pour la

ventilation spontanée.

10/09/2021 91
Préparation du matériel
Pour la canule de trachéotomie :

La canule se compose de trois parties :


 La chemise externe est la partie en contact avec la trachée. Elle

comprend une collerette sur laquelle est fixé un cordon qui maintient

la canule en place.

 Le mandrin-introducteur se place dans la canule externe afin de

faciliter sa mise en place, il doit être enlevé une fois que la chemise

externe est posée.

 La chemise interne, à la place du mandrin, coulisse dans la canule

externe grâce à un plus petit diamètre. Elle a un rôle hygiénique :

protéger la chemise externe des sécrétions.


10/09/2021 92
Préparation du matériel
 Pour le changement de canule et le pansement :

 Chariot d’urgence (pour le premier changement de canule);

 Canule de même calibre avec mandrin-obturateur et une autre

canule de diamètre inférieur ;

 Pince-écarteur à trois branches de Laborde (1) ;

 Seringue de 10 mL ;

(1
(1)
10/09/2021 93
Préparation du matériel
 Pour le changement de canule et le pansement :

 Anesthésiant de contact en gel pour l’introduction de la

canule dans le larynx ;


 Manomètre de mesure de pression (vérification de la

pression du ballonnet) ;
 Matériel d’aspiration trachéale ;

 Matériel pour soins de bouche.

10/09/2021 94
Préparation du matériel
Pour le nettoyage quotidien de la canule (sans
changement):
Ciseaux nettoyés et décontaminés ;

Cupule ;

Goupillon ;

Eau stérile (flacon versable de 500 mL).

10/09/2021 95
Préparation du matériel
Pour l’asepsie :

 Gants stériles (pour le médecin lors du premier changement de canule et

pour l’infirmier en cas de réfection du pansement à la main) ;


Gants non stériles à usage unique ;

 Masque à usage unique ;

Pinces stériles à pansement (plateau) si nécessaire ;

Compresses stériles ;

Produits nettoyants et antiseptiques ;

Haricots ;

Sac à élimination des déchets.

10/09/2021 96
Préparation du patient
 Le prévenir, lui expliquer le soin, évaluer son potentiel de

participation au soin, l’acceptation de son état. L’assister


dans son confort psychologique et physique ;

 Le patient est en décubitus dorsal ou en position demi-

assise ;

 Le changement de canule doit être réalisé dans les

conditions les plus calmes possible, prendre le temps.

10/09/2021 97
Technique de soins
Pansement de trachéotomie :
 Les soins de canule s’effectuent quotidiennement au début,

jusqu’à cicatrisation (deux fois par jour, s’il y a des sécrétions


ou des saignements abondants) ;
 Ils ne se font plus qu’une fois par semaine au moment du

changement de canule, lorsque la cicatrisation est complète et


que le patient est à domicile (trachéotomie de longue durée) ;
 En service de soins intensifs, lorsque le patient est intubé, les

soins sont quotidiens et stériles.

10/09/2021 98
Technique de soins
Pansement de trachéotomie (suite) :

 Un lavage antiseptique des mains est indispensable,

tant que la plaie n’est pas cicatrisée. ;


 Porter des gants non stériles lors de l’aspiration et du

retrait de l’ancien pansement, utiliser des pinces stériles


ou des gants stériles pour faire le pansement (en voie de
cicatrisation) ;
 Aspirer les sécrétions par la canule avant de

commencer le pansement ;
10/09/2021 99
Technique de soins
Pansement de trachéotomie (suite) :

 Vérifier et ajuster la pression du ballonnet avec

le manomètre (la pression est prescrite) ;


Retirer le pansement-mousse (ou compresses)

souillé ;
Nettoyer, rincer et désinfecter la plaie.

10/09/2021 100
Technique de soins
Pansement de trachéotomie (suite) :
Pour changer le cordon souillé par les sécrétions :
Retirer le cordon de maintien sans faire sortir la

canule (un effort de toux, lors de cette manipulation,


est à craindre, avec le risque d’éjection de la canule) ;
 Attacher rapidement un nouveau cordon autour du

cou à la collerette de la canule ;


Réaliser à nouveau une aspiration trachéale ;
10/09/2021 101
Technique de soins
Pansement de trachéotomie (suite) :
Pour changer le cordon souillé par les sécrétions :
 Positionner le pansement-mousse fendu (ou

compresses fendues) sous la collerette de la canule ;


 Réajuster le cordon si nécessaire ;

 S’assurer du confort du patient ;

 Réaliser une aspiration et un soin de bouche.

10/09/2021 102
Technique de soins
Pansement de trachéotomie (suite) :
Nettoyage et remise en place de la chemise interne :
 Plonger la chemise interne dans une cupule d’eau stérile ;

 Nettoyer l’extérieur avec une compresse, l’intérieur avec le

goupillon ;
 Sécher et réintroduire la chemise interne dans la canule.

10/09/2021 103
Technique de soins
 Changement de canule :

 Procéder de la même manière que pour le pansement ;

 Retirer l’ancienne canule ;

 Réintroduire rapidement la nouvelle canule. Une toux est

souvent déclenchée lors du changement.

 Surveiller la saturation en oxygène et augmenter le débit

d’oxygène, suivant la prescription médicale.

10/09/2021 104
Complications et risques
 La présence de la canule de trachéotomie gêne la déglutition,

risque de fausses routes ;

 Risque d’infection et de douleur locales ;

 Irritations cutanées par manque d’aspirations ou de soins de canule

locaux (sécrétions abondantes sur la plaie) ;

 Rétrécissement de l’orifice (une canule de calibre inférieur peut

être nécessaire) ;

 Un spasme laryngé peut gêner l’introduction de la canule (pouvant

nécessiter l’utilisation de la pince-écarteur) ;


10/09/2021 105
Complications et risques
 Une dyspnée ;

 Risque de broncho-pneumopathie infectieuse ;

 Une toux est souvent déclenchée lors du changement ;

 Spasme laryngé lors du changement de canule, se munir de la

pince- écarteur à trois branches ;

 Présence de bouchons muqueux (instillations insuffisantes,

sécrétions abondantes, aspirations insuffisantes) ;

 La fixation doit être efficace à cause du risque de «

décanulation » ;
10/09/2021 106
MERCI DE VOTRE ATTENTION

Vous aimerez peut-être aussi