Vous êtes sur la page 1sur 46

Formation CTC Est

MANAGEMENT DE PROJET
Franck Olagnol

© Ce document est la propriété de SOCOTEC.


Toute diffusion ou reproduction même à titre gratuit est interdite. 
Concepteur : ………

© SOCOTEC 2014 – Titre du module – CTC Centre - Session … - D1


Le plan Qualité Mission
du
Contrôle Technique
Contrôle Technique: Le PQM

1. – Besoins du Client = Finalités de la mission

 La stabilité et la durabilité des ouvrages. Une


contribution à la prévention des aléas techniques
susceptibles d’être rencontrés dans la réalisation.

 La satisfaction des dispositions légales dans le cas du


contrôle obligatoire

 L’assurabilité de l’ouvrage dans des conditions normales


(Normalisation du risque « structures et équipements
indissociables)
Contrôle Technique: Le PQM

2. – Réponse aux besoins

 Un partenaire agréé : Le CTC agréé pour le contrôle technique


 Une offre adaptée aux besoins du Client caractérisant :
 le choix des aléas dont la prévention est recherchée
l’ensemble des ouvrages et éléments d’équipement
concernés par la mission
Un contrat formalisant les engagements réciproques; il
peut prendre plusieurs formes
Une cohérence des missions
Contrôle Technique: Le PQM

3. – Revue de contrat
Au sein de l’Agence, elle réalise le récolement :
 de l’offre
 du contrat
 des moyens retenus pour la réalisation de la mission :
 Projetmanager, Ingénieurs généralistes
 Ingénieurs spécialistes
 éventuelles sous-traitances internes
Contrôle Technique: Le PQM

4. – Réalisation des prestations - Principes


 Une analyse de risque oriente les actes techniques
 Des actes techniques : examen de dispositions au cours
des différentes phases:
 conception de l’ouvrage
réalisation des documents d’exécution
exécution des travaux et réception de l’ouvrages
 Des actes d’information : avis sur les dispositions
Un rapport final rendant compte de la mission
Contrôle Technique: Le PQM

5. – Maîtrise des prestations


 L’autocontrôle de l’intervenant assure le contrôle de la
prestation
 Le contrôle interne :
 le contrôle hiérarchique
 la supervision
Le contrôle externe : l’ audit organisation
Contrôle Technique: Le PQM

6. – Archivage des dossiers

Une procédure d’Entité fixe les modalités de mise


en application de l’archivage

Importance de l’archivage au regard de la présomption de


responsabilité décennale
La méthodologie
du
Contrôle Technique
MISSION DU CONTROLEUR TECHNIQUE =

STABILITE ET DURABILITE DES OUVRAGES


+
CONTRIBUTION A LA PREVENTION DES ALEAS
TECHNIQUES EN REALISATION

LE CONTROLEUR TECHNIQUE N’EST PAS ET NE DOIT PAS


ÊTRE LE SEUL A PREVENIR LES ALEAS TECHNIQUES
DEFINITION DE LA MISSION

Textes législatifs applicables

+
Conditions Contractuelles

Actes techniques

+ P0
3-1
NF RME
00

NO

Actes d’information
mais ne décrivent pas COMMENT les réaliser
Les quatre phases du contrôle technique

1 - Phase Conception

2 - Phase Documents d ’exécution

3 - Phase Réalisation des travaux

4 - Phase Réception des travaux


METHODOLOGIE GENERALE
EXAMEN DES

CONCEPTION
AVIS SUR
DOCUMENTS DE CONCEPTION RICT
CONCEPTION

DEFINITION DES
ANALYSE DES RISQUES ACTIONS PLAN
D’INSPECTION DE RISQUES
Documents EXECUTION
Réalisation TRAVAUX

ACTIONS EVALUATION DE
D’INSPECTION LA CONFORMITE
FICHES DE
CONTROLE

ANALYSE ET EVALUATION AVIS SUR DOCUMENTS


DES ECARTS D’EXECUTION ET SUR
LA REALISATION

Réception COMPTE RENDU DE LA MISSION RFCT


Evaluation
de conformité EVALUATION DE LA CONFORMITE
FORMULATION D ’UN AVIS

Non Ecart Oui


significatif

Non Risque Oui


important

Avis
défavorable

Non Réponse sur Oui


suite donnée

Oui Réponse Non


satisfaisante
F F D F D
La phase
Conception
EXAMEN DE LA CONCEPTION
Avis sur les dispositions techniques du DCE

METHODOLOGIE : OUTIL (?) RAPSOTEC


POUR
VOUS AIDER

favorable

avis
défavorable
RICT
pas d’avis suspendu
RICT: analyse et critique d’avis

Si impossibilité de formuler un avis par manque


ou insuffisance d ’information, l ’avis est suspendu

Les avis suspendus devront devenir


avant l’achèvement de la mission (RFCT)
des avis favorables ou défavorables

Un suivi des avis suspendus doit donc être assuré

Un des rôles du Plan de Risques


Lors de la phase conception

le Contrôleur Technique prépare la suite de son


intervention

en procédant à une

ANALYSE DE RISQUES
L’analyse des risques

est la principale contribution


du contrôleur technique à la prévention :

 Optimisation des actions d’inspection

 Valorisation du métier de contrôleur technique

 Permet une maîtrise de l’activité


L ’Analyse de Risques
nécessite :

 Une identification des risques

 Une hiérarchisation des risques


Les quatre critères de l’analyse de risque

 La connaissance des défaillances rencontrées

 La probabilité de voir survenir des défaillances

 La conséquence des défaillances

 La qualification des entreprises


La connaissance des défaillances

Elle est le résultat de l’analyse de la base de données

(Informations sur l’ensemble des sinistres


où CTC est impliquée)

Cette analyse est réalisée par la Direction Technique

Périodicité:? ans
La connaissance des défaillances : Principe (1/2)

Nbre %Nbre %Coût 


Points
Pointspathologiques
pathologiques Nbre %Nbre %Coût%Coût
%Coût
7910
7910 0,00
0,00

Ossatures
OssaturesCM
CM––Dimensionnement
Dimensionnement 67
67 0,85
0,85 12,72
12,72 12,72
12,72

Murs
Mursde
desoutènement
soutènement––Stabilité
Stabilité 16
16 0,20
0,20 9,25
9,25 21,98
21,98

Fondations
Fondations/ /pieux
pieux––Tassement
Tassement 10
10 0,13
0,13 7,79
7,79 29,76
29,76

Ossatures
Ossaturesbéton
bétonarmé
armé––Dimensionnement
Dimensionnement 315
315 3,98
3,98 5,87
5,87 35,64
35,64

Fondations
Fondations/ /Semelles
Semellessuperf.
superf.––Tassement
Tassement 157
157 1,98
1,98 3,72
3,72 39,36
39,36

Fondations
Fondations––Glissement
Glissementgénéral
généralde
deterrain
terrain 33 0,04
0,04 2,47
2,47 41,83
41,83

etc
etc
La connaissance des défaillances : Principe (2/2)

100%
90%
80%
70%
60%
Coût

50%
40%
Zone
30%
points
20%
10%
sensibles
0%
0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100%
Nombre
Points sensibles et RPP

(RPP = Risque à Prévention Prioritaire)

 Un RPP =Risque à prévention prioritaire

Ils sont repérés dans les rubriques


méthodologiques
Un « point sensible » = risque fort de
défaillance
Points sensibles et RPP

(RPP = Risque à Prévention Prioritaire)

Parmi les premiers points sensibles, la DT en


retient une dizaine comme:

Risques à Prévention Prioritaire


(RPP)
Imposition d’un traitement
particulier dans fascicules
méthodologiques
RPP
L’Analyse de Risques - Méthode

Elle est conduite par l’Intervenant

sauf dans les deux cas suivants

* Risques à Prévention Prioritaire

* Les dispositions techniques du règlement


de sécurité ERP et IGH
Les actions de prévention correspondant à des risques

sont inscrites dans

le plan de Risques
Ces risques sont appelés

Risques à Prévention Spécifique


(RPS)
RPS
LE PLAN DE RISQUES

Objectif :
MAITRISER LES ACTIONS D’INSPECTION EN PHASES D’EXAMEN
DES DOCUMENTS D’EXECUTION ET REALISATION DES TRAVAUX

 Préparer ce que l’on s’impose de contrôler Alors :


ceci est mon Plan
d’Intervention.........
 Vérifier que l’on a bien fait ce que l’on avait prévu

 Conserver la trace de ces deux actes


Présentation
du
Plan de Risques
INTERET DU PLAN DE RISQUES

 Mémoriser l’analyse de risques

 Prévoir pour mieux maîtriser

 Favoriser l’optimisation des moyens


et du temps
Risques à Prévention Aléatoire
(RPA)

Risques non inscrits au Plan de Risques


révélés lors :

 de l’examen d’un document

 d’une visite sur le chantier


PLAN DE RISQUES ET HONORAIRES

Actions RPP + RPS : ne doivent pas dépendre des


Alors, pour ce prix
honoraires mais de l’analyse
vous m’en faites
combien de R.P.A. ?
de risques

Actions RPA : peuvent varier en fonction du


temps restant disponible donc
des honoraires
AVANT DEMARRAGE DES TRAVAUX

PRESENTATION DU PLAN DE RISQUES AU CLIENT

 expliquer concrètement notre mission

 s’assurer que le client est d’accord


avec ce que l’on a prévu de faire P.R.

 négocier d’éventuelles prestations complémentaires


en fonction de ses besoins
Phase
Réalisation des travaux
Documents d’exécution
Réalisation des travaux
ACTIONS D’INSPECTION EN PHASE REALISATION
(Phases documents d ’exécution et réalisation des travaux)

Actions prévues dans le Plan de Risques

visent les RPP et RPS

Actions inopinées

visent les RPA


EVALUATION DE LA CONFORMITE
en phase documents d ’exécution

CONSTAT de conformité par le contrôleur technique


appuyé sur :
 sa seule investigation
 une notes de calculs justificatifs
 l ’existence d ’une certification
 une attestation d ’entreprise validée par tierce partie
 une attestation d ’entreprise non validée
choix de la méthode en fonction de l’analyse de risques
EVALUATION DE LA CONFORMITE

en phase réalisation des travaux


Je vous
assure que
j’ai fait mon
auto contrôle

attestation ou résultat de contrôle


par le constructeur
et/ou
constat par le contrôleur

choix de la méthode en fonction de l’analyse de risques


FORMULATION DES AVIS

REMARQUES FORMULEES SELON LE SCHEMA SUIVANT :

Enfin un qui
suit mes avis
CONSTAT : Objet , localisation, conformité

AVIS
DEFAVORABLE
AVIS

demander au M.O. ou à son représentant


de nous informer des suites données

LE CONTROLEUR TECHNIQUE N’EST PAS CHARGE


DU SUIVI DE SES AVIS
AVIS DEFAVORABLE demander quelles
suites seront
données
AVIS SUSPENDU demander les
Je vous remercie de
informations
votre contribution permettant de
formuler un avis

Avis
orable
dé v
f a

Pas d’avis suspendus dans la phase


réalisation des travaux
RESERVES EN FIN DE CHANTIER

Attention à la tendance :
• de faire de l’autocontrôle à la place des
je ne constructeurs
m’autocontrôle
plus

• de se charger des levées de réserves

Ces dérives demandent du temps et


accroissent la responsabilité
Il faut impliquer nos partenaires dans ces actions
Le R.F.C.T. RA
PP
OR
CO D T FI
TE NT E NA

OBJET : CH RÔ L
NI L E
QU
E

• rendre compte de la mission

• signaler les avis qui, à notre connaissance


n’ont pas été suivis d’effet

ce n’est pas donner un avis sur l’ouvrage


nous ne pourrions donner un avis sur l’ouvrage fini
que si nous étions en charge du suivi de nos avis
Le rôle du Pilote d’Affaires
du
Contrôle Technique
Rôle du Pilote d’affaires: relations internes

Organise les interventions des intervenants SOCOTEC


désignés
Assure l’information interne sur le projet confié
S’assure du respect du contrat confié
Rôle du Pilote d’affaires: relation Client

Assure la communication pour le CTC avec le client


A ce titre, il est en mesure de présenter les informations
relatives au déroulement de la mission ainsi que d’informer le
client des actions prévues.

Il mène notamment l’entretien client en fin de phase


conception.
FIN

Vous aimerez peut-être aussi