Vous êtes sur la page 1sur 25

Cours de Métrologie

Chapitre 2 :
«Organisation de la
métrologie et chaîne
d’étalonnage »
Organisation de la métrologie
chaîne d’étalonnage

• Une chaîne d’étalonnage est une suite


ininterrompue de comparaisons par niveaux
successifs reliant le résultat de mesure à un
étalon primaire

• Le calcul d’incertitude prend en compte


l’incertitude du niveau qui le précède
Illustration d’une chaîne d’étalonnage

Limite supérieure de la chaîne


I1
Etalon Primaire
(niveau 1)
comparaison
I2
Etalon de référence
(niveau 2)
comparaison

comparaison
In-1
Etalon de référence
(niveau n-1)
comparaison
In
Résultat de mesure
(niveau n)
Limite inférieure de la chaîne
Organisation de la métrologie
organismes internationaux

Organisation Internationale de Métrologie Légale


 Instituée par un traité intergouvernemental signé en 1955 par 24 pays.
 Compte actuellement 59 États Membres.
 Le Maroc est un état membre de cette organisation.
Objectifs:
 Faciliter le libre échange des instruments de mesurage et des produits ou
services correspondants.
 Harmoniser les réglementations.
 Publications sur les conditions d’étalonnage
et de vérification des instruments de mesurage.
Organisation de la métrologie
organismes internationaux

• Le bureau international des poids et mesure (BIPM)


• Établir les étalons fondamentaux
• Organiser des comparaisons internationales pour les étalons
• Assurer la coordination des techniques de mesures
correspondantes
• Effectuer et coordonner les déterminations relatives aux
constantes physiques fondamentales
Organisation de la métrologie
organisation nationale (ex : France)

 Le bureau National de métrologie (BNM)


 Définir et coordonner les travaux des
laboratoires nationaux de métrologie et leurs
programmes pluriannuels d'études et de
recherches

 Apporter son concours financier ou technique


pour des études et recherches utiles dans le
domaine de la métrologie
Organisation de la métrologie
organisation nationale (ex : France)

 Le bureau National de métrologie (BNM)


 Assurer la représentation de la France auprès
de la Conférence générale des poids et mesures
et, en général, des organisations internationales
et européennes dans le domaine de la
métrologie fondamentale et appliquée.
 Organiser le raccordement de toute mesure aux
étalons nationaux, et conduire les actions
appropriées pour aboutir aux reconnaissances
internationales nécessaires.
BIPM

USA GBR DKD …….


France Suisse Italie
(NIST) (NPL) (PTB) (BNM) (OFM) (CNR)

BNM-INM
Laboratoires nationaux BNM-LNE
de métrologie BNM-LNHB
BNM-SYRTE

Laboratoires associés

Laboratoires accrédités
par le COFRAC

Entreprises

Organisation de la métrologie scientifique et


technique au niveau international et national
Organismes accréditeurs

• COFRAC : organisme français qui donne des accréditations


aux laboratoires d’étalonnage et d’essai selon la norme ISO
17025
• ENAC : Espagne
• DKD : Allemagne
• Accord de reconnaissance multilatéral conclu par les états
membre de l’organisation EA (European cooperation for
Accreditation)
• Ministère de l’industrie : Maroc
STRUCTURE DE LA MÉTROLOGIE
INTERNATIONALE
Scientifique
Diplomatique
et technique

Comité International
Comités
Convention du mètre des poids et mesures consultatifs
(CIPM)

Conférence Générale Bureau International


Groupes de
des poids et mesures des poids et mesures
travail
(CGPM) (BIPM)
17
LES RMOS : ORGANISATIONS
RÉGIONALES DE MÉTROLOGIE
Plusieurs facteurs ont conduit à la création de ces organisations:
 Croissance importante du nombre de pays adhérant à la Convention du mètre;
 Des échanges plus étroits entre pays d'une même région ;
 Une volonté de coopération scientifique plus forte ;
 Une demande pour l'organisation de comparaisons "moins officielles" que dans le cadre du
CIPM pour des pays en émergence et dont certains ne sont pas membre de la Convention du mètre ;
 Une forte demande d'accessibilité aux services métrologiques.
Parmi les 5 organisations qui existent actuellement:
AFRIMETS
Système intra-africain de métrologie
Comprend 36 pays et se décompose en 5 sous-régions :
-MAGMET (3 pays) : Maroc – Algérie – Tunisie
-SOAMET (8 pays) ; CEMACMET (6 pays) ; SADCMET (15 pays) ; EAMET

(4 pays).
LES ORGANISMES NATIONAUX
Pour assurer la cohérence nationale à l’image de la internationale, chaque cohérence
pays possède un organisme qui sera l’organisation de la métrologie nationale. chargé de

 Europe : BNM (Bureau National de Métrologie, France) ;

PTB (Physikalich - Techniche -Bundesansblt, Allemagne) ;

OBE (Organisation Belge d’Etalonnage, Belgique) ;

NAMAS (National Mesurement Accréditation Service, Grande Bretagne).

 Au Maroc:
Le secteur de la métrologie est structuré autour des acteurs suivants:
Division de la métrologie légale et industrielle au sein de la DQN (Direction de la
Normalisation et de la Promotion de la Qualité)
Plusieurs Laboratoires d’étalonnage.
21
LA MÉTROLOGIE LÉGALE AU
MAROC
 Le Système International d’Unités, rendu obligatoire au Maroc par le Dahir n° 1-
86-193 du 31 Décembre 1986 portant promulgation de la loi 2-79 relative aux unités de
mesure, comprend actuellement sept unités fondamentales : m, Kg, s, A, K, cd, mol.

 La loi 22-03 promulguée par le dahir n° 1-03-206 du 11 novembre 2003 relative


aux unités de mesures, récemment adoptée, a confié au MICMANE la responsabilité de
définir et conserver les étalons nationaux de métrologie.

 Mais, à ce jour il n’existe pas d’organisme national de métrologie, désigné ou


mandaté comme tel, qui soit en mesure de jouer un rôle de détenteur ou de gestionnaire
de la totalité des références nationales de métrologie et qui soit un interlocuteur unique
vis-à-vis des utilisateurs nationaux ou des organismes internationaux de même type.
22
LA MÉTROLOGIE : UN PILIER DE LA
QUALITÉ
Métrologie apparaît dans toute démarche de certification, que ce soit du produit
ou de système d’assurance qualité:

 Le paragraphe 7.6 de l’ISO 9001 :


Maîtrise des dispositifs de
surveillance et de mesure:
« L'organisme doit déterminer les activités de surveillance et de mesure à
entreprendre et les dispositifs de surveillance et de mesure nécessaires pour apporter
la preuve de la conformité du produit aux exigences déterminées»
 Le paragraphe 4.5.1 de l’ISO 14001 : Surveillance et mesurage
« L'organisme doit établir mettre en œuvre et tenir à jour une (des) procédure (s)
pour surveiller et mesurer régulièrement les principales caractéristiques de ses
opérations qui peuvent avoir un impact environnemental significatif.»
LA MÉTROLOGIE : UN PILIER DE LA QUALITÉ

 Le paragraphe 5.6 de l’ISO 17025: traçabilité de mesurage.


«Tout équipement utilisé pour effectuer des essais et/ou des étalonnages, y
compris les instruments de mesurage annexes (par exemple des conditions ambiantes),
ayant un effet significatif sur l’exactitude ou la validité du résultat de l’essai, de
l’étalonnage ou de l’échantillonnage, doit être étalonné avant d’être mis en service. Le
laboratoire doit avoir un programme et une procédure établis pour l’étalonnage de son
équipement ».

 Le paragraphe 8.3 de l’ISO 22000: Maîtrise de la surveillance et du


mesurage.
«l’organisme doit fournir les preuves du caractère approprié des méthodes et
équipements spécifiés de surveillance et de mesurage, afin de garantir la performance
des procédures de surveillance et de mesurage».

24
Chaîne d’étalonnage dans l’entreprise

Chaînes
d’étalonnage
nationales Étalon de
référence
Étalon de Étalon de
transfert travail
Moyen de Moyen de
Étalon de travail mesure mesure

Moyen de mesure

Chaîne d’étalonnage dans l’entreprise (extrait de la


norme NF X 07-010)
Classe d’exactitude des étalons
• Classe d’exactitude : classe d’instruments de mesure qui
satisfont à certaines exigences métrologiques destinées à
conserver les erreurs dans des limites spécifiées

• Surestimation va induire un surcoût à l’achat et lors de son


étalonnage

• Sous estimation une grande incertitude de mesure

Solution choisir le juste milieu (lié à l’utilisation de l’IM)


OPERATION D’ETALONNAGE ET DE VERIFICATION
ÉTALON MOYENS DE MESURE A ÉTALONNER OU A VÉRIFIER

COMPARAISON RÉSULTATS DOCUMENTS


DE MESURE D'Étalonnage
PRESCRIPTION

CONFRONTATION
A LA PRESCRIPTION
Opération

Résultats des opérations


NON CONFORMITÉ
Décision
CONFORMITÉ

REFORME
REMISE
DÉCLASSEMENT EN SERVICE

RÉPARATION
CONSTAT
AJUSTAGE DE VÉRIFICATION
Organisation dans l’entreprise

• Facteur humain
• Analyse des besoins
• Local et équipement
• La gestion des moyens de mesure
• Les logiciels
Le facteur humain

Organisation
Les responsabilités

 RESPONSABLE METROLOGIE + CORRESPONDANTS

* DEFINIT L'ORGANISATION

* COORDONNE LES INVESTISSEMENTS

* GERE LES ETALONS

* ETALONNE / VERIFIE / GERE (OU SUPERVISE) LES MOYENS


COMMUNS

 RESPONSABLES MATERIELS

* ORGANISENT LES INTERVENTIONS SUR DES MATERIELS


DEFINIS

. ETALONNAGE / VERIFICATION
. MAINTENANCE

* GERENT LES DOSSIERS CORRESPONDANTS


L’analyse du besoin

Processus d’acquisition / réception d’un nouveau matériel

1. Besoins
Performances / classe d’exactitude
Homogénéité du parc
Documentation
Assistance technique ( installation, maintenance )
 Cahier des charges avec conditions de réception
2. Réception
Conformité
Identification
Enregistrement inventaire
Dossier
Etalonnage / Vérification
 Mise en service
Local et équipement

• Local aménagé loin des bruits, vibrations, poussières.


• De préférence climatisé pour maîtriser les paramètres
d’environnement
• Équipement adéquat pour les mesures à réaliser, possibilité
de raccordement, convivialité
Gestion des moyens de mesure
Gestion
DOSSIERS MATERIELS

* INVENTAIRE IDENTIFICATION
SUIVI
ET * PROGRAMME(S) D'INTERVENTION
COORDINATION
* FICHES DE VIE
CODE / NUMERO
* CERTIFICATS D'ETALONNAGE / CONSTATS
DE VERIFICATION

ENREGISTREMENTS * ENREGISTREMENTS CONTROLE INTERNE


REPERAGE
* FICHES DE MAINTENANCE

* SUIVI DES DERIVES

* DOCUMENTATION FOURNISSEUR - NOTICES


D'UTILISATION SITUATION (DATES
D'ETALONNAGE /
DOCUMENTS * PROCEDURES D'ETALONNAGE / VERIFICATION VERIFICATION,...)
POUR L'UTILISATION
* SPECIFICATIONS D'ETALONNAGE / VERIFICATION

* INSTRUCTIONS / CHECKS LISTS DE MAINTENANCE

GESTION INFORMATIQUE POSSIBLE


Logiciels

• Documentés
• Validés
• Confirmer leur capacité
• protégés
MÉTROLOGIE

GESTION DES INSTRUMENTS DE MESURE


NORMES PRINCIPALES

NF E 10 022 . Instruments de mesurage. Fiche de vie.


NF X 07 001 . Vocabulaire international des termes
fondamentaux et généraux de métrologie.
NF X 07 002 . Instruments de pesage . Vocabulaire.
NF X 07 010 . La fonction métrologique dans l'entreprise.
NF X 07 011 . Constat de vérification des moyens de mesure.
NF X 07 016 . Métrologie dans l'entreprise
Modalités pratiques pour l'établissement des
procédures d'étalonnage et de vérification des
moyens de mesure
ISO 10012 . Système de management de mesure

Vous aimerez peut-être aussi