Vous êtes sur la page 1sur 38

DISPOSITIF DE REMEDIATION

Pour les agents de


suppléance et chargés de la
remédiation
TEST DE POSITIONNEMENT (30mn)
• Qu’est-ce que la remédiation?

• Quand faut-il faire la remédiation? (cochez


les bonnes réponses)
a. au courant d’un apprentissage ponctuel
b. après chaque évaluation
c. Avant chaque évaluation
d. Après les moments d’intégration
TEST DE POSITIONNEMENT (SUITE)
• Citez les étapes de la démarche de diagnostic-
remédiation.
• Comment faut-il organiser la classe pendant
les séances de remédiation?
• Nommez des outils que l’enseignant peut
utiliser pour bien mener ses séances de
remédiation.
Qu’est ce que la remédiation?
• La remédiation pédagogique est une activité
de régulation permanente des apprentissages
qui a pour objectif de pallier des lacunes et
difficultés relevées lors de l’observation et de
l’évaluation des apprenants, d’améliorer leurs
apprentissages et de contribuer par
conséquent à la réduction des décrochages
scolaires.
Les remédiations par feed-back
 Remédiation par le simple fait de communiquer
à l’élève la correction (hétérocorrection)
 Remédiation par le simple fait de recourir à une
autocorrection, soit que l’on donne à l’élève le
corrigé, soit qu’on lui donne des outils pour
s’autocorriger; des critères, une démarche, un
référent (dictionnaire, manuel…) la réponse (il
doit alors retrouver la démarche)
 Remédiation par le recours à la confrontation
entre une autocorrection et une
hétérocorrection ( celle de l’enseignant ou
celle d’autres élèves) pour bénéficier des
avantages du conflit sociocognitif
Remédiations par une répétition ou par des
travaux complémentaires
 Remédiation par révision de la partie de la
matière concernée
 Remédiation par du travail complémentaire
(autres exercices) sur la matière concernée
 Remédiation par révision des prérequis non
maîtrisés (reprendre un apprentissage antérieur
ainsi que les parties de l’apprentissage qui n’ont
pu être bénéfiques vu la non-maîtrise initiale de
ces prérequis
 Remédiation par travail complémentaire
visant à réapprendre ou à consolider des
prérequis concernant la matière
Remédiations par adoption de nouvelles
stratégies d’apprentissage
 Remédiation par adoption d’une nouvelle
démarche de formation sur la même matière.
 Remédiation par adoption d’une nouvelle
démarche d’apprentissage sur les prérequis
non maîtrisés
On voit que des remédiations peuvent donc concerner
les différents types d’activités d’apprentissage:

 Des activités d’exploration (lorsqu’il faut


reprendre certains apprentissages fondamentaux)
 Des activités d’apprentissage systématique
(lorsqu’il s’agit d’entraîner l’élève à utiliser une
règle, un procédé, une formule, une technique,…)
 Des activités d’intégration (lorsque la difficulté de
l’élève est de mobiliser des acquis en situation)
Quand est-ce qu’il faut faire la remédiation?

Tout au début de l’année après le test de positionnement


pour avoir une idée sur le niveau de chaque enfant

Après au moins 2 semaines d’observation pour pallier aux éventuelles


erreurs récurrentes pouvant bloquer les acquisitions à venir

Après les moments d’intégration/ d’essai/ de contrôle/


d’évaluation
Comment faire la remédiation?
I-RAPPEL IMPORTANT
• L’évaluation n’est pas une fin en soi. C’est une
activité pour nous donner les moyens de
prendre une décision.
• PRENDRE DES DECISIONS!
Quelles décisions?

Passer à des acquisitions nouvelles?

Mettre en œuvre un dispositif de remédiation ?


Retenons …

Il existe donc
une relation
congénitale
entre la
remédiation et
l’évaluation
Démarche « diagnostic – remédiation ».

• Elle comprend quatre étapes:


1. Le repérage des erreurs
2. La description des erreurs
3. La recherche des sources des erreurs
4. la mise en place d’un dispositif de
remédiation
Le repérage des erreurs
• C’est un travail technique de correction. Il faut
l’effectuer en contexte
• Il faut aussi éviter l’arbre qui cache la forêt.
Exemple
- Mon père se met en couleure

• L’erreur principale n’est pas d’avoir mis un


« e » au mot couleur, mais surtout de se
tromper de mot : l’élève utilise le mot
« couleur » à la place du mot « colère »
(erreur de lexique)
La description de l’erreur
• Elle se fait en référence à des critères de
catégorisation. D’abord des « macro critères »
puis on peut avoir des critères plus fins
Comment on fait?
• en français :
– les erreurs relatives à la ponctuation
– les erreurs relatives syntaxe
– les erreurs relatives au lexique
– les erreurs relatives à la cohérence du texte
– les erreurs relatives à l’orthographe
• en mathématique:
– les erreurs relatives aux nombres
– les erreurs relatives aux grandeurs
– les erreurs relatives à la géométrie
– les erreurs relatives à la résolution de problème
Exemple de critères fins en français
• en français, par rapport à l’orthographe par
exemple:
– orthographe d’usage : confusion d’homonymes (il
a un peau de lait, pour un pot de lait )
– orthographe grammaticale : problèmes d’accord…
Exemple de critères plus fins en
mathématiques
• en mathématique, par rapport aux grandeurs :
– transformation de grandeurs ( 2 kg = 200 g)
– choix de l’unité ( la porte a 2 cm de hauteur)
Typologies des sources d’erreurs des élèves
• On peut citer :
– les erreurs relatives à la situation
– les erreurs relatives à la compréhension des consignes
– les erreurs relatives aux opérations intellectuelles ou
témoignant des conceptions des élèves
– les erreurs relatives à l’acquis antérieur
– les erreurs liées à la maîtrise du français ou ayant leur
origine dans une autre discipline
– les erreurs dues à la complexité propre du contenu
Recours aux hypothèses
• L’identification des sources d’erreurs est une
opération délicate.. Les sources d’erreurs sont
le plus souvent à rechercher dans les
structures cognitives de l’élève. Il faut les
exprimer de façon suffisamment précise afin
de pouvoir y apporter une remédiation.
• Il s’agit surtout d’émettre des hypothèses et
de les vérifier avant de passer à la remédiation
Exemple
- on a jamé le temps de terminer nos devoirs en
classe
• Hypothèse 1 : inattention provoquée par
l’idée d’une liaison
• Hypothèse 2 : manque de maîtrise de la
négation en français

NB: la mauvaise orthographe de « jamais » n’est


pas ici l’erreur principale.
Alors,
• Il faut découvrir la source des erreurs pour
apporter la réponse idoine
La mise en œuvre d’un dispositif de
remédiation
La remédiation peut être:
Collective :
– Révision (il n’y a pas d’insuffisance sérieuse, mais il est bon
de consolider les acquis)
Exemple: exercices structuraux pour fixer l’emploi de
« dont »
– Consolidation (une majorité d’élèves ont quelques
insuffisances)
Exemple: Une mise en situation en rapport avec les
insuffisances à exploiter avec les élèves
– Ré apprentissage (la majorité des élèves ont de sérieuses
insuffisances)
Revenir sur les apprentissages avec de nouvelles stratégies
ET/OU……..
Différenciée :
– Travail par groupes de niveaux
– Travail par contrat : une sorte de contrat de travail
est négociée avec l’élève qui devra l’exécuter dans
un temps déterminé d’un commun accord (devoirs
à la maison, par exemple)
– Travail par tutorat
Le dispositif de remédiation
• Une fois que le diagnostic est fait à partir des
erreurs commises par chaque enfant ou par la
classe toute entière, le maître organise la
remédiation en quatre étapes.
ETAPE 1
• Détermination des grands axes de la
remédiation :

- difficultés principales à travailler

- Choix d’une stratégie de remédiation collective


ou individuelle ou différenciée.
ETAPE 2
• Dispositif de remédiation

Il s’agira de déterminer le niveau de la


remédiation en fonction du diagnostic.
- Révision ?
- Consolidation ? 
- Ré apprentissage ? 
ETAPE 3
• Sélection d’outils de remédiation
Des outils de remédiation appropriés sont sélectionnés :

- fiches de travail individuel

- des exercices ciblant les difficultés rencontrées

- des supports pour le ré apprentissage

- des fiches d’auto évaluation recensant par discipline ce qui


est appris et ce qui est réussi.
ETAPE 4
• Suivi et évaluation de la
remédiation

Les résultats de le remédiation sont évalués selon les


mêmes principes que lors de la première évaluation
et avec les mêmes critères et indicateurs.
Cependant les exercices peuvent changer
Quelques outils pour remédier
1. Une grille pour le repérage des erreurs (à
utiliser en contexte)
2. Une grille pour le diagnostic (catégorisation
des erreurs, détermination des sources des
erreurs, choix de la stratégie de remédiation)
3. La fiche de présentation proprement dite
pour le choix de la stratégie à adopter (cf
canevas standard)
OUF
• MERCI POUR VOTRE
AIMABLE ATTENTION

Vous aimerez peut-être aussi