Vous êtes sur la page 1sur 44

LA STRATEGIE ET LA

CROISSANCE

2ème du bac SC ECO et SGC


OBJECTIFS ET DECISIONS
STRATEGIQUES (I)

Les objectifs font l’objet de prévisions,


de plans d’action et de mises en œuvre
de moyens qui constituent la stratégie
de
l’entreprise.
OBJECTIFS ET DECISIONS
STRATEGIQUES (II)

Les entreprises cherchent à anticiper et à


influencer leur environnement.
Pour atteindre ce but, elles doivent définir
et appliquer des stratégies.
OBJECTIFS ET DECISIONS
STRATEGIQUES (III)

La réflexion stratégique consistera à


déterminer clairement des objectifs
et à formuler les stratégies à mettre
en œuvre.
Finalités de l’entreprise

Les finalités traduisent la


vocation de l’Entreprise.
LES OBJECTIFS DE L’ENTREPRISE

Exister ; Survivre ; Se développer


; Se diversifier

Assurer la rémunération du
travail et du capital (recherche du
profit)

Conserver son indépendance


(sauvegarde les valeurs de
l'entreprise)
Permettre au personnel de
réaliser ses aspirations
Les objectifs traduisent les
finalités de l’entreprise

Un objectif est un résultat précis à


atteindre dans un délai déterminé.
Il traduit la volonté de modifier
l’évolution de l’entreprise.
Les résultats atteints traduisent
l’efficacité de l’entreprise.
Un objectif peut être défini…

Quantitativement
(Exemple : atteindre une 30% de part de
marché).

Qualitativement
(Exemple : améliorer son image auprès
des consommateurs).
Un objectif peut être …

• Croissance du CA,
• Augmentation de la
Economique production ;
• Augmentation des parts de
marché…

• Recherche de prestige,
• Aspiration des dirigeants,
Non • Satisfaction du personnel,
économique formation,
• Image de marque…
Il existe une hiérarchisation des
objectifs
OBJECTIF GENERAL
Augmenter le profit

OBJECTIFS INTERMEDIAIRES
Diversifier les canaux de distribution Améliorer l’organisation du trava

OBJECTIFS OPERATIONNELS
Assurer 3 jours de
Favoriser le référencement en Réduire de 6 % le coût
grandes surfaces
formations au profit
des achats
commerciaux
Qu’est-ce que la strategie ?

La stratégie consiste à déterminer les buts


et les objectifs fondamentaux à long
terme d’une organisation, puis à choisir
les modes d’action et d’allocation de
ressources qui permettront d’atteindre
ces buts, ces objectifs.
CARACTÉRISTIQUES

La stratégie est donc un choix d’orientation


de longue durée pour l’ensemble de
l’entreprise. Elle concerne les relations de
l’entreprise avec son environnement.

Les décisions stratégiques sont du domaine


de la Direction Générale.
STRATEGIE = NECESSITE

L’entreprise est confrontée à un

environnement en changement, qui :


S’est élargi ;
Devient de plus en plus complexe et mouvant ;
Devient de plus en plus exigeant.
Planification stratégique

La planification permet d’anticiper les


situations futures. Elle consiste à choisir une
ou des stratégies et à formaliser leur mise
en œuvre.

La planification est un apport de souplesse


dans la gestion de l’entreprise.
OUTILS DE
PLANIFICATION
Démarche prévisionnelle 

Planification des le futurdémarche fondée sur


évolutions,
prolonge
l’étude leprésent ;
du passé et du
passé et le
présent
Démarche prospective

La prospective est basée sur l’exploitation du


Le futur futurest
; à
construire
MISE EN PLACE DE LA
PLANIFICATION STRATEGIQUE
LES ÉTAPES DE LA
PLANIFICATION
MISE EN PLACE DE LA
PLANIFICATION STRATEGIQUE

Le diagnostic consiste à réaliser


une analyse interne (entreprise)
et externe (environnement). 
Le plan stratégique

 Il exprime les orientations de politiques


générales de l’entreprise.

 Il organise le changement, il trace un


développement cohérant et doit
permettre d’améliorer les performances.

 Son horizon sur 5 ans et plus.


Le plan opérationnel

C’est un programme matérialisé par un


calendrier de mise en œuvre des actions et
des moyens nécessaires (en homme,
investissement…).
Horizon sur 2 et 3 ans.
Le budget

Plan détaillé sous forme comptable et


financière avec des objectifs à
atteindre au cours de la première année.
Son horizon est un 1 an
CONTRÔLE DES REALISATIONS

Le contrôle se situe à trois niveaux :

* Contrôle des résultats ;


* Contrôle des prévisions ;
* Contrôle des méthodes.
CONTRÔLE DES REALISATIONS

Contrôle des résultats : on


vérifie que le plan est réalisé
comme prévu et on justifie les
écarts.
CONTRÔLE DES REALISATIONS

Contrôle des prévisions : on


vérifie que les hypothèses de
travail sont toujours valides.
CONTRÔLE DES REALISATIONS

Contrôle des méthodes : on


s’assure que la procédure est
suivie correctement et qu’elle est
pertinente.
 
ANALYSE
CONCURRENTIELLE
Qu’est-ce que l’analyse
concurrentielle ?

C’est l’ensemble d’études et de diagnostic


des activités d’une entreprise (produit,
métier et portefeuille d’activité) par rapport
à l’environnement marchand (clients,
concurrents, fournisseurs).
Fondements de l’analyse
concurrentielle

L’analyse concurrentielle repose, entre autres,


sur trois fondements essentiels :
 Le domaine d’activité stratégique (DAS) ;
 Le métier ;
 La segmentation stratégique.
LE DAS

Un ensemble pertinent de produits qui


répondent à la même logique stratégique
d'allocation de ressources, réalisés selon des
technologies homogènes et destinées à un
marché spécifique.
LE METIER

Un ensemble de plusieurs DAS qui nécessitent


un savoir-faire, une habileté et des
compétences techniques ou des technologies
distinctives.

Tout en possédant plusieurs métiers, les


entreprises ont un métier de base sur lequel
le choix d'une stratégie de spécialisation les
amènera à se recentrer.
LA SEGMENTATION STRATEGIQUE

La segmentation stratégique : consiste


à, regrouper au sein d’un même DAS,
des activités ayant un dénominateur
commun.
Position concurrentielle de l’entreprise
Le rythme Compétences
de vente de de
chaque l’entreprise
produit

Le métier de
Le cycle de vie
du produit l’entreprise

Les différentes
activités de
l’entreprise
Le portefeuille Matrice
d’activité BCG
Le modèle du Boston Consulting
Group (BCG)

Le modèle du Boston Consulting


Group (BCG) met en relation , sous
forme de matrice, le taux de
croissance de l’activité et la part
de marché dans l’activité.
Exemple de matrice B.C.G.
« Fournitures de bureau »
Taux de Chiffre
croissance Part de marché d'affaires
du marché Relative (Dh)

Crayons 3% 65% 895 000

Feutres 20% 3% 323 210

Gommes -15% 5% 113 000

Trombones 20% 45% 56 000


30%
Vedettes, stars ou
étoiles Dilemmes

++
TAUX DE CROISSANCE DU

+-

10%
Poids morts ou
MARCHE

Vaches à lait chiens

-+ --

100% 10% 1
%
PART DE MARCHE
Commentaire (1)

Le marché des trombones « vedettes » se


porte
Celui bien :
dess’autofinancent
feutres sur« dilemmes »
un marché
en forte expansion,
(probablement ils ne
en phase de sont cependant
croissance) : Il
pas à l’abri d’un
se réserve unechangement de situation.
part de marché faible et
nécessite d’être optimisé par des
investissements importants pour suivre la
croissance du marché.
Commentaire…

Le marché des crayons est en


situation
Celui des de « vache
gommes està en
lait » : le taux
situation de
de croissance
« poids estcefaible
morts », maisdans
produit la part
son
du marché
état, doitest probablement
forte, il marque être un
faible besoin d’investissement et
abandonné.
assure une bonne rentabilité,
cependant il faudrait porter attention
à son évolution.
Facteurs explicatifs de
l’avantage compétitif
Facteurs explicatifs de
l’avantage compétitif liés
à la dimension de
l’entreprise
Les économies d’échelles : Réduction du coût unitaire de
production lors de l’augmentation de l’échelle de
L’effet d’expérience : L’expérience contribue à baisser
production (quantités produites) grâce à la répartition des
les taille
La coûtscritique
unitaires: Taille
(gainsminimale
de temps,pour
efficacité).
entrer «etLa
se
coûts fixes sur un plus grand nombre d’unité.
connaissance
maintenir sur s’acquiert
un marché.par l’expérience, tout le reste
n’est qu’information » Einstein.
Facteurs explicatifs de
l’avantage compétitif liés
aux ressources de
l’entreprise
L’effet de synergie : Réunion de plusieurs
facteurs permettant d’atteindre une efficacité
supérieure à la somme des efficacités
La surgénération
élémentaires grâce à: la
Accumulation des ou à
complémentarité
ressources
une de l’entreprise générée par son
bonne coopération.
fonctionnement.1 + 1 = 3

Vous aimerez peut-être aussi