Vous êtes sur la page 1sur 22

Gestion des risques naturels

Les interrelations avec le milieu


Iseult Séguin Aubé
Direction de santé publique (DSP) de la Côte-Nord
Le 7 mai 2013
Mise en contexte

• Région de la Côte-Nord
– Présence d’aléas le long du littoral
• Érosion des berges
• Submersion
• Mouvement de terrain
Mise en contexte (suite)
• Vulnérabilité face aux aléas
– D’origine naturelle
• Caractéristiques biophysiques
– Substrat
– Amplitude des marées
– D’origine anthropique
• Occupation du sol/aménagement du territoire
– 50% des bâtiments situés à - de 500 m de la côte
– Réseau routier concentré le long du littoral
 160 km de tronçons menacés (30 ans)
• Inégalités sociales
Gestion du risque
• Le risque comme «combinaison de la
probabilité d’occurrence d’un aléa et des
conséquences pouvant en résulter sur les
éléments vulnérables d’un milieu donné»
(ministère de la Sécurité publique - MSP)
Approche de la gestion contestée

2007
– Forum citoyen sur l’érosion des berges et
l’occupation du territoire en Côte-Nord
• Participants de divers horizons
• Volonté d’une prise en compte des impacts sociaux
des risques côtiers
La DSP Côte-Nord s’implique
2009
– Rapport Perception de l’érosion des berges
de la Côte-Nord et perspectives de santé
publique (Brisson et Richardson, 2009)
• Découle du forum citoyen de 2007
2011-2013
– Projet pilote d’accompagnement des
communautés face aux risques côtiers
Projet d’accompagnement
• Objectif
– Réduire l’impact sur la santé attribuable aux
risques côtiers
• Conception de la santé
– État de bien-être physique, mental et social
– Résultat d’une combinaison de déterminants
• Caractéristiques individuelles
• Milieux de vie
• Systèmes
• Contexte global
Conception élargie du risque
• Approche psychologique et sociologique
du risque
• Aux aléas et à la vulnérabilité, on ajoute :
– Perceptions citoyennes
• Perception du risque
– Évaluation du risque par les individus et les groupes
découlant d’un « processus complexe qui englobe des
aspects cognitifs et affectifs » (Villa et Bélanger, 2013)
• Perception des modes de gestion du risque
Trois communautés d’accueil

Rivière-au-Tonnerre

Baie-Trinité

Portneuf-sur-Mer
Axe 1
Objectif : Augmenter la résilience des
communautés face aux risques côtiers
Étapes effectuées :
• Sélection des communautés
• Environ 50 personnes rencontrées
– Rencontres avec les élus locaux
– Rencontres avec les citoyens
• Forums citoyens
• Entretiens semi-dirigés
• Réunion citoyenne de planification
Axe 1 (suite)
Objectif : Augmenter la résilience des
communautés face aux risques côtiers

Étapes à venir :
– Présentation de rapports
• Perceptions citoyennes
• Recommandations
Axe 2
Objectif : Favoriser la coordination et l’harmonisation
des actions en matière de gestion des
risques côtiers

Étapes effectuées :
•Comité aviseur
– MSP, CRÉ,INSPQ, ARUC-DCC, Communication Québec

•Présentation du projet
– ORSC Côte-Nord
– Comité ZIP de la Rive-Nord de l’estuaire

•Journée de travail sur les risques côtiers


– Ministères, MRC, comité ZIP
• Employés appelés à intervenir
Quelques constats
• Crainte des organismes publics
– Création d’attentes jugées irréalistes
• Hausse des dépenses
– Création de groupes de pression
• Modes de communication courants
– Réponse aux demandes individuelles
d’information
– Communication publique unidirectionnelle
• Contrôle le message et non sa réception
Quelques leçons…
Participation citoyenne
• Une alternative
• Communication multidirectionnelle
– Cerner les perceptions citoyennes
• Adapter les interventions par la suite
– Faciliter l’appropriation du pouvoir d’agir
• Sentiment de contrôle = déterminant de la santé
En situation de forte tension
• Forum ouvert
– Technique utilisée à travers la planète
• Apartheid, conflits d’usage, etc.
• Participation diversifiée essentielle
– Élus, citoyens, ministères, organismes
– Permet d’éviter une dynamique d’opposition
groupe/facilitateur
Quelques questions essentielles
• Pourquoi voulons-nous susciter la
participation?
– Motivation des intervenants et des institutions
– Importance de l’ouverture au changement
• À quoi nous engageons-nous?
– Précision et transparence essentielle
• Avons-nous le pouvoir et les ressources
pour respecter nos engagements?
Partenaires du projet
• Agence de la santé et des services
sociaux de la Côte-Nord
• Alliance de recherche Universités-
Communautés sur les défis des
communautés Côtières (ARUC-DCC)
• Institut national de santé publique du
Québec
• Ministère de la Sécurité publique
• Conférence régionale des élus
de la Côte-Nord
Merci de votre attention !
Pour plus d’information
Caroline Couture

Direction de santé publique


Agence de la santé et des services sociaux
de la Côte-Nord
691, rue Jalbert
Baie-Comeau (Québec) G5C 2A1
Téléphone : 418 589-9845, poste 2269
caroline.couture.09asss@ssss.gouv.qc.ca
Références
• BRISSON,Geneviève., Mary, Richardson. Perception de l’érosion des berges de la
Côte-Nord et perspectives de santé publique. Baie-Comeau: Agence de la santé et
des services sociaux de la Côte-Nord. 2009. [En ligne].
http://www.agencesante09.gouv.qc.ca/Document.aspx?id=425&lang=FR
(Document consulté le 10 avril 2013)
• COPPIETERS Yves, Florence Parent, Raphaël Lagasse, Danielle Piette. Évaluation
des risques, une approche pluridisciplinaire en santé publique. Environnement,
Risques & Santé. Volume 3, Numéro 1, 45-52, Janvier-Février 2004, Synthèse. [En
ligne].
• http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/03/FF/59/article.phtml?
fichier=images.htm. Page consultée le 10 avril 2013.
• Ministère de la sécurité publique. Concepts de base en sécurité civile. [En ligne].
http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/securite-civile/publications-statistiques-
civile/concepts-base/securite-civile-risque/1819.html. Page consultée le 10 avril
2013.
• VILLA. Julie, Diane BÉLANGER. Perception du risque d’inondation dans un
contexte de changements climatiques : recension systématique des articles
scientifiques sur sa mesure (1990-2011). 2013. Québec. INSPQ.

Vous aimerez peut-être aussi