Vous êtes sur la page 1sur 62

LES CONTRATS À

LONG TERME

Année universitaire
2020/2021

Réalisé par : Evalué par :


 AZIL Hajar Pr. ABRIAN Ahmed
 LAABOUBI Abdeljalil
 LAARAJ Jihane
INTRODUCTION

Le souci d’harmonisation des normes comptables en référence à une seule norme internationale a
conduit les comptables du monde entier à faire plus attention aux principes comptables
fondamentaux sans pour autant s’intéresser aux implications de ces principes sur le déroulement
normal de l’activité comptable, C’est donc pour lever un coin de voile sur ce phénomène des
normes comptables IFRS que le sujet soumis à notre étude nous demande de traiter les contrats à
long terme . En d’autres termes, le traitement comptable des contrats à long terme ou encore les
principes et les méthodes de comptabilisation de ces derniers.
PLAN
Axe I : Cadre générale des contrats à long terme

Axe II : Comptabilisation des contrats à long terme bénéficiaires

 La méthode d’achèvement
 La méthode d’avancement
 Le passage de la méthode d’achèvement à la méthode d’avancement

Axe III : Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires

 Evaluation des provisions


 Comptabilisation des provisions
 Le passage de la méthode d’achèvement à la méthode d’avancement
Axe I : Cadre conceptuel des contrats à long
terme
 
Cadre conceptuel des contrats à long terme
Définition du CALT

Champ d’application
Le CGNC définit les contrats à long terme comme un contrat

Caractéristiques
spécifiquement négocié dans le cadre d’un projet unique
portant sur la réalisation d’un bien, d’un service ou d’un
Différents types
ensemble des biens ou des services fréquemment
Les enjeux
complexes, dont l’exécution s’étend sur au moins deux
périodes comptables ou exercices.

(Source : Code Généra l de Normalisation Comptable : Volume V titre V :


Dispositions diverses, Pages 14 et 15 )
Cadre conceptuel des contrats à long terme
Définition du CALT

Champ d’application

Caractéristiques En principe, seuls peuvent être rattachés au résultat d’un


Différents types exercice les produits réalisés à la date de clôture de cet
exercice. C’est le principe de spécialisation des exercices
Les enjeux
ainsi que celui de prudence.
Cependant, pour les contrats à long terme, il est possible,
sur décision de gestion de l’entreprise, de comptabiliser le
bénéfice sur une opération partiellement réalisée.
Cadre conceptuel des contrats à long terme
Définition du CALT

Champ d’application A titre illustratif la notion de contrat à long terme est


Caractéristiques fréquemment utilisée dans les secteurs:

Différents types  Bâtiment (BTP)

Les enjeux
 Travaux publics
 l’ingénierie (en particulier informatique),
 l’électronique civile ou militaire
 la construction navale
 l’industrie aéronautique et spatiale
Cadre conceptuel des contrats à long terme
Définition du CALT

Champ d’application
En revanche, sont exclues du champ d’application des
Caractéristiques
contrats à long terme :
Différents types
 Les productions en série
Les enjeux
 Les contrats de concession
 Certains contrats d’étude si celles-ci demeurent la
propriété de l’entreprise
Cadre conceptuel des contrats à long terme
Définition du CALT
Définition du CALT

Champ d’application
Compte tenu de leur nature, les contrats à long terme
Caractéristiques présentent des caractéristiques spécifiques qui font leur

Différents types
particularité, nous citons notamment :
 Il porte sur une durée généralement longue.
Les enjeux
 Il est spécifiquement négocié.
 Il prévoit que le droit de l’entreprise à percevoir les
revenus contractuels est fonction de la conformité au
contrat de travail exécuté.
Cadre conceptuel des contrats à long terme
Définition du CALT
Définition du
Définition du CALT
CALT

Champ d’application
 La particularité de chaque contrat qui change en
Caractéristiques
fonction des exigences de chaque client.
Différents types  Les risques liés à la nécessité de prévoir avant la
Les enjeux signature du contrat le montant des coûts qui y sont
liées et pouvoir les actualiser de façon de plus en plus
précise au fur et à mesure de l’avancement de
l’exécution du projet objet de contrat.
Cadre conceptuel des contrats à long terme
Définition du CALT
Définition du CALT

Champ d’application
Généralement, le prix d’un contrat est convenu entres 2
Caractéristiques
parties au moment de conclusion du contrat. Toutefois,
Différents types compte tenu de la longueur de la durée d’exécution et
Les enjeux des aléas qui en résultent, il est admis dans certains cas
que le prix soit déterminé au fur et à mesure de
l’avancement des travaux ou services. En effet, les
contrats à long terme peuvent être classés en deux
grandes catégories :
Cadre conceptuel des contrats à long terme
Définition du CALT
Définition du CALT

Champ d’application

les contrats à forfait les contrats en régie


Caractéristiques

Différents types

Les enjeux l’entrepreneur est


l’entrepreneur accepte remboursé en fonction
un contrat à prix ou à de dépenses
taux fixe, soumis dans autorisées, et reçoit de
certains cas à des plus un pourcentage
clauses d’ajustement. de ces dépenses ou
une rémunération fixe.
Cadre conceptuel des contrats à long terme
Définition du CALT
Définition du CALT

Champ d’application En vertu du principe de prudence, l’entreprise attend la


Caractéristiques livraison des biens ou la fin de la prestation de services

Différents types
pour enregistrer la vente.

Toutefois, ce mode de comptabilisation (méthode


Les enjeux
comptable dite « à l’achèvement ») n’est pas conforme
à la réalité économique car la réalisation des travaux
se déroule progressivement au cours de la période de
construction.
Axe II : Comptabilisation des contrats
à long terme bénéficiaires
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires
s

1- la méthode de l’avancement

2- la méthode à l’avancement La comptabilisation à la clôture d’un exercice du bénéfice


réalisé sur une opération partiellement exécutée peut se
faire selon deux méthodes :

1-la méthode de l’achèvement.


2-la méthode à l’avancement.
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires

Principes de comptabilisation des contrats à long terme

Méthode Principe de comptabilisation Position du PCM

L’entreprise ne comptabilise le chiffre Cette méthode est conforme aux principes


d’affaires que lorsque l’exécution du généraux du PCM car le résultat provenant
l’achèvement
contrat est achevée. du contrat à long terme n’est pris en
Le produit n’est donc constaté qu’à compte que lors de l’achèvement du
l’achèvement du contrat. contrat (livraison du bien…)
L’entreprise comptabilise un chiffre
La méthode de l’avancement est la
l’avancement d’affaires partiel au fur et à mesure
méthode préférentielle car elle conduit à
de
une meilleure information.
l’avancement du contrat ,le produit
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

La méthode d’achèvement
1- la méthode de l’avancement

Dans cette méthode, les produits sont constatés seulement


Comptabilisation
quand le contrat est terminé (ou présente un degré substantiel
d’avancement, c'est-à-dire pratiquement lorsque des opérations
Application N° 1
d’importance mineure restent à réaliser)

Les coûts s’accumulent dans les comptes pendant le


déroulement du contrat, mais le profit n’est dégagé qu’au
moment où le contrat est terminé.
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

La méthode d’achèvement
1- la méthode de l’avancement

L’entreprise comptabilise les produits lorsque le contrat est exécuté,


Comptabilisation
c’est-à-dire lors de la livraison du bien ou de l’achèvement du service

Application N° 1 (principe de prudence).


1 - En cours d’exécution du contrat

Comme pour toute production de bien ou de service non terminée à


la clôture d’un exercice, les encours se rapportant au contrat à long
terme doivent être valorisés et comptabilisés à la clôture de chaque
exercice.
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

1- la méthode de l’avancement
La méthode d’achèvement
Comptabilisation 2 – En fin de contrat

Application N° 1
Lors de la livraison du bien ou de l’achèvement du service,
l’entreprise facture le produit. Le bénéfice est ainsi comptabilisé
uniquement sur l’exercice d’achèvement du contrat.
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires
Le 01/06/N La société « CGSI » a conclu avec un client un contrat de
1- la méthode de l’avancement construction d’un immeuble d’une prix global HT de 1 500 000 DH. La
livraison de l’immeuble est prévue pour la fin d’octobre N+1
Comptabilisation Le 15/10/N recu virement bancaire de 500 000 DH à titre d’acompte
Le 31/12/N les cout engagés et ceux restant à engager pour finir le
Application N° 1
projet sont communiqués dans le tableau suivants:
Le 20/10/N+1 envoyé au client la facture HT 1 500 000 TVA 20%
Eléments Charge de N Charge prév de N+1
MP 240 000 360 000
MOD 180 000 240 000
Autre charge de p° 60 000 120 000

Total 480 000 720 000


Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
Application N° 1

Le 01/06/N La société « CGSI » a


conclu avec un client un contrat de La méthode d’achèvement
construction d’un immeuble d’une
prix global HT de 1 500 000 DH. La
livraison de l’immeuble est prévue TRAVAIL À FAIRE :
pour la fin d’octobre N+1
Le 15/10/N recu virement bancaire Ce qu’on vous demande c’est comptabiliser ce contrat en utilisant
de 500 000 DH à titre d’acompte
Le 31/12/N les cout engagés et
la méthode d’achèvement.
ceux restant à engager pour finir le
projet sont communiqués dans le
tableau suivants:
Le 20/10/N+1 envoyé au client la
facture HT 1 500 000 TVA 20%
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires

Application N° 1
la méthode de l’achèvement.
Le 01/06/N La société « CGSI » a
15/10/N
conclu avec un client un contrat de
construction d’un immeuble d’une 5141 Banque 500 000
prix global HT de 1 500 000 DH. La
livraison de l’immeuble est prévue
Client, avance et acompte reçu
pour la fin d’octobre N+1 4421 500 000
Sur commande en cours
Le 15/10/N recu virement bancaire
31/12/N
de 500 000 DH à titre d’acompte
Le 31/12/N les cout engagés et 31341 Travaux en cours 480 000
ceux restant à engager pour finir le
projet sont communiqués dans le
tableau suivants:
71341 Variation des stock des travaux 480 000
Le 20/10/N+1 envoyé au client la
Production stocké de exercice
facture HT 1 500 000 TVA 20%
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires

Application N° 1
la méthode de l’achèvement.
Le 01/06/N La société « CGSI » a
20/10/N+1
conclu avec un client un contrat de
3421 Client 1 300 000
construction d’un immeuble d’une
prix global HT de 1 500 000 DH. La 4421 Client, avance et acompte 500 000
livraison de l’immeuble est prévue Travaux
71241 1 500 000
pour la fin d’octobre N+1
4455 Etat tva facturée 300 000
Le 15/10/N recu virement bancaire Vte de travaux facturée
de 500 000 DH à titre d’acompte 31/12/N+1
Le 31/12/N les cout engagés et
Variation des stock 480 000
71341
ceux restant à engager pour finir le
des travaux
projet sont communiqués dans le
tableau suivants: 31341 Travaux en cours 480 000
Le 20/10/N+1 envoyé au client la
Annulation d’un stock travaux en cours
facture HT 1 500 000 TVA 20%
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement la méthode à l’avancement

Principes
La méthode à l’avancement consiste à comptabiliser le chiffre
Conditions d’une
d’affaires et le résultat au fur et à mesure de l’avancement du contrat.
estimation fiable
L’entreprise comptabilise à la clôture de l’exercice le produit
Le pourcentage
d’avancement correspondant à la part du contrat à long terme partiellement exécuté

Le mode de à condition qu’il soit possible d’estimer de façon fiable le résultat à


comptabilisation en terminaison.
cas des travaux
bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

Dans cette méthode, deux techniques peuvent être appliquées :


2- la méthode à l’avancement

Principes  La technique  la technique de


Conditions d’une classique produits nets partiels,
estimation fiable d’avancement, qui qui consiste à
consiste à déterminer déterminer le résultat
Le pourcentage
d’avancement le résultat et le chiffre à l’avancement, mais
d’affaire à le chiffre d ‘affaire à
Le mode de l’achèvement.
comptabilisation en l’avancement
cas des travaux
bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires
• Principes :

2- la méthode à l’avancement Cette méthode permet une meilleure application du principe


d’autonomie ou d’indépendance des exercices. L’application de cette
Principes
méthode consiste en quatre conditions :

Conditions d’une
estimation fiable Réalisation d’un inventaire sur une opération
partiellement exécutée ;
Le pourcentage
d’avancement Acceptation par le cocontractant des travaux
exécutés ;
Le mode de
comptabilisation en Certitude de réaliser l’opération;
cas des travaux
bénéficiaires  
Capacité d’évaluer avec une
Le passage de la méthode sécurité suffisante le bénéfice
d’achèvement à la
méthode d’avancement global de l’opération.
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement

Principes
Les critères d’une
a
Conditions d’une
estimation fiable
estimation fiables
Le pourcentage
d’avancement Le traitement comptable dépend de l’estimation du résultat à
terminaison. La capacité à estimer de façon fiable le résultat à
Le mode de
comptabilisation en terminaison repose sur les trois critères suivants :
cas des travaux
bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires
Ces critères sont :

2- la méthode à l’avancement
la possibilité d’identifier clairement le montant total
des produits du contrat ;
Principes

Conditions d’une la possibilité d’identifier clairement le montant


estimation fiable total des coûts imputables au contrat ;

Le pourcentage
d’avancement l’existence d’outils de gestion, de comptabilité
analytique et de contrôle interne permettant de valider
Le mode de le pourcentage d’avancement et de réviser, au fur et à
comptabilisation en mesure de l’avancement, les estimations de charges, de
cas des travaux
produits et de résultat.
bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement

Principes
b Définition des produits
Conditions d’une
estimation fiable

Le pourcentage
d’avancement Les produits relatifs au contrat comprennent les produits
initialement fixés par le contrat, y compris les révisions de prix,
Le mode de
comptabilisation en les changements de prix approuvés par le client, les primes
cas des travaux
bénéficiaires incitatives (liées par exemple à l’achèvement anticipé du contrat
Le passage de la méthode et les produits financiers).
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement

Principes
c Définition des charges
Conditions d’une
estimation fiable
Exemples de couts directs
incorporables (imputables au
contrat) :Main-d’œuvre, sous-  couts
Les Les coûts imputables
imputables au contrat
au contrat comprennent
comprennent les directs
les couts coûts directs
et les
traitance, matériaux, amortissement et les coûtsdeindirects de deconception, dedeproduction et de
du matériel, location des
couts indirects conception, production et commercialisation
commercialisation
(Ceux (ceux
qui peuvent être qui peuvent
affectés être affectés à ce contrat)
à ce contrat)
équipements, impôts et taxes, frais
de commercialisation
Exemples de couts indirects
incorporables (imputables au
contrat) : Assurance, frais généraux
d’exécution des contrats .
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement

Principes  Le chiffre d’affaires partiel est estimé à la clôture de l’exercice


en appliquant un pourcentage d’avancement aux produits
Conditions d’une
prévus à terminaison.
estimation fiable
 Les entreprises disposent d’une certaine liberté pour estimer
Le pourcentage
d’avancement le pourcentage d’avancement des travaux. Le pourcentage

Le mode de d’avancement est déterminé:


comptabilisation en
cas des travaux
bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement
soit par le rapport
Principes

Conditions d’une
estimation fiable

Le pourcentage
Degré d’avancement = coût de production des travaux
d’avancement ou des services (réalisés à la clôture et acceptés) /
Le mode de Coût de production total prévisionnel à terminaison
comptabilisation en
cas des travaux  A calculer depuis le début des travaux
bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à

soit par des mesures


long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement physiques


Principes

Conditions d’une ou des études permettant d’évaluer, de façon fiable, le volume


estimation fiable
des travaux ou services exécutés.
Le pourcentage
d’avancement Ces dernières améliorent la fiabilité du degré d’avancement mais

Le mode de
elles ont l’inconvénient d’être coûteuses et plus complexes à
comptabilisation en mettre en place.
cas des travaux
bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement

Principes
a En cours d’exécution
Conditions d’une
estimation fiable

Le pourcentage
d’avancement
Toutes les charges ayant concouru à l’exécution du
contrat sont toutes comptabilisées normalement ;
Le mode de
comptabilisation en cas L’entreprise comptabilise à la clôture de l’exercice un
des travaux bénéficiaires
chiffre d’affaires estimé en fonction du degré
Le passage de la méthode
d’achèvement à la d’avancement des travaux au débit d’un compte de
méthode d’avancement
produits à recevoir :
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

est enregistré de la manière suivante:


2- la méthode à l’avancement

-Au début d’un compte de produit à recevoir: 34271.Client,


Principes factures à établir
a
Conditions d’une
estimation fiable - Au crédit d’un compte de produit: 71241 Travaux
Le pourcentage
d’avancement
34271 Client factures à établir X
Le mode de
comptabilisation en cas 71241 Travaux X
des travaux bénéficiaires
Travaux à l’avancement
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

En cours d’exécution
2- la méthode à l’avancement

Principes Le chiffre d’affaire comptabilise à l’avancement égale à:


Prix de vente  degré d’avancement

Conditions d’une
estimation fiable
Degré d’avancement = Coût engagé à la date de clôture / Coût
Le pourcentage de revient total prévisionnel
d’avancement

Le mode de
comptabilisation en cas Le résultat estimé en fonction de l’avancement des travaux égale à:
des travaux bénéficiaires Chiffre d’affaire estimé  Coût de production engagé

Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement
b En fin d’exécution
Principes Lors de la livraison au client, le chiffre d’affaires est
normalement constaté, les produits à recevoir antérieurement
Conditions d’une comptabilisés sont annulés.
estimation fiable
L’écriture de produit à recevoir enregistrée à la clôture de
Le pourcentage l’exercice N est contre-passée.
d’avancement
71241 Travaux X
Le mode de
comptabilisation en cas 34271 Client factures à établir X
des travaux bénéficiaires
Contre passation
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires

c Lors de la facturation
2- la méthode à l’avancement
au client
Principes

Conditions d’une
estimation fiable 3421 Client X

Le pourcentage 71241 Travaux X


d’avancement

Le mode de
comptabilisation en cas
des travaux bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires
Exemple:
2- la méthode à l’avancement
La société Alpha sous-traite la fabrication de matériels industriels de
Principes précision. Un matériel lui a été commandé en Avril N, et la date de
livraison définitive est prévue en Octobre N+1.
Conditions d’une
estimation fiable Les informations suivantes concernant ce contrat de longue durée
nous sont communiquées:
Le pourcentage
d’avancement  Cout de production cumulé au 31/12/N ………………346 000 DH
 Cout de production cumulé au 31/12/N+1……………450 000 DH
Le mode de  Prix de vente ferme et définitif…………………600 000 DH
comptabilisation en cas
des travaux bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement Solution :


Principes

 Degré d’avancement = 346 000 DH/ 450 000 DH =


Conditions d’une
estimation fiable 76.89 %, arrondi à 77 %
 Chiffre d’affaires partiel à comptabiliser au 31/12/N:
Le pourcentage
d’avancement 600 000 DH *77 % = 462 000 DH

Le mode de
comptabilisation en cas
des travaux bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires
Ecriture en N

2- la méthode à l’avancement
31/12/N 462 000
Principes 34271 Clients factures à établir 462 000

71241 Travaux
Conditions d’une
estimation fiable constatation de la situation
méritée
Le pourcentage
d’avancement courant N+1 346 000
6…. Charges par nature
Le mode de 346 000
comptabilisation en cas 5…. Trésorerie
des travaux bénéficiaires
Charges engagées
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

Compte de résultat au 31/12/N


2- la méthode à l’avancement

Principes
Charges Produits
Conditions d’une Charges de production Ventes de produits
estimation fiable =346 000 DH =462 000 DH

Le pourcentage
d’avancement
Total =346 000 DH Total=462 000 DH
Le mode de
comptabilisation en cas
des travaux bénéficiaires Incidence sur le résultat 116 000 DH
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires En fin de contrat N+1

2- la méthode à l’avancement
01/01/N+1
71241 Travaux 462 000
Principes
34271 Client facture à établir 462 000
Conditions d’une
Contre passation du produit du fin N
estimation fiable

Le pourcentage
d’avancement 10/N+1 600 000
34271 Client
Le mode de
comptabilisation en cas 71241 Travaux 600 000
des travaux bénéficiaires
Facturation du client
Le passage de la méthode
d’achèvement à la
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires
Compte de résultat au 31/12/N+1
2- la méthode à l’avancement

Principes Charges Produits


Charges de production Travaux = 600 000 - 462 000
Conditions d’une = 48 000 DH
estimation fiable = 138 000 DH

Le pourcentage Total= 48 000 DH Total = 138 000 DH


d’avancement

Le mode de Incidence sur le résultat 90 000


comptabilisation en cas • Incidence sur le résultat 31/12/N…….116 000
des travaux bénéficiaires • Incidence sur le résultat 31/12/N+1…. 90 000
• Résultat sur contrat…………………… 206 000
Le passage de la méthode
Le résultat global du contrat est donc repartit sur les deux
d’achèvement à la
exercices.
méthode d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement
 Lors de l’exercice comptable de changement de méthode, il faut
Principes comparer les capitaux propres qui figuraient au bilan de l’exercice
précédent avec leur montant recalculé selon la nouvelle méthode. la
Conditions d’une différence est imputée au compte Report à nouveau.
estimation fiable
 Le passage de la méthode d’achèvement à la méthode à
Le pourcentage l’avancement constitue un changement de méthode comptable.
d’avancement L’incidence de ce changement de méthode doit être comptabilisée
dans les capitaux propres au 1er Janvier de l’exercice de
Le mode de
comptabilisation en cas
changement.
des travaux bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires

2- la méthode à l’avancement

Principes

Conditions d’une
estimation fiable Méthode à l’achèvement
Le pourcentage
d’avancement
Méthode à l’avancement
Le mode de
comptabilisation en cas
des travaux bénéficiaires
Changement de méthode comptable
Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires
EXEMPLE: ( Reprenant le même exemple)

2- la méthode à l’avancement
L’entreprise passe de la méthode de l’achèvement à la méthode à
Principes l’avancement en N+1.
Si elle avait appliqué la méthode à l’avancement en N, elle aurait
constaté un résultat de 116 000 DH (voir le compte de résultat au
Conditions d’une 31/12/N avec la méthode à l’avancement).
estimation fiable Ce résultat doit être comptabilisé dans les capitaux propres au
01/01/N+1.
Le pourcentage
d’avancement 01/01/N+1
71241 Travaux 462 000
Le mode de
comptabilisation en cas 1161 Report à nouveau 116 000
des travaux bénéficiaires 31341 Travaux en cours 346 000
Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement
Comptabilisation
Cadre conceptuel des contrats à long terme bénéficiaires
La comptabilisation des contrats à
long terme bénéficiaires En fin d’exécution :

2- la méthode à l’avancement  L’incidence du changement de méthode comptable(116 000


DH) est bien comptabilisée dans les capitaux propres.
Principes
 Les encours sont extournés car dans la méthode
d’avancement on ne doit pas constater d’encours.
Conditions d’une
estimation fiable  Le résultat de N+1 sera bien de 90 000 DH. Le principe de
spécialisation des exercices sera bien respecté.
Le pourcentage
d’avancement

Le mode de NB: Ce changement de méthode doit être cité dans l’ETIC.


comptabilisation en cas
des travaux bénéficiaires
Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement
Axe III : Comptabilisation des contrats
à long terme déficitaires
Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire
Un contrat qui devait être bénéficiaire à l’origine peut s’avérer finalement
1- Evaluation des provisions déficitaire pour diverses raisons. Il peut par exemple s’agir de hausses

2- Comptabilisation des
imprévues du coût des matières premières, de la survenance de difficultés
provisions techniques nécessitant l’engagement de frais supplémentaires non pris en
3- Le passage de la méthode charge par le client.
d’achèvement à la méthode
d’avancement
 Si une perte globale est probable en fin de contrat, une provision doit être
constituée, quelle que soit la méthode appliquée (à l’achèvement ou
l’avancement).
 Cette obligation n’est que l’application du principe de prudence.
 La perte globale à terminaison est la différence entre l’ensemble des
produits et des coûts relatifs au contrat tels qu’ils sont probables à
terminaison.
Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire

1- Evaluation des provisions


Par application du principe de prudence, la perte prévisionnelle correspondant à
2- Comptabilisation des
provisions l’exécution d’un contrat à long terme doit être provisionnée pour sa totalité.
3- Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement

Provision pour perte (perte prévisionnelle) = coût des travaux supportés augmenté

des coûts prévisionnels – prix de vente prévisionnel


Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire  La perte prévisionnelle est comptabilisée en:

1- Evaluation des provisions


Provision pour dépréciation des encours de production « 3913 provision pour
2- Comptabilisation des dépréciation des travaux en cours » à hauteur de la perte sur coût de production en
provisions
fonction du degré d’avancement des travaux
3- Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement

Provision pour risques « 4508 provision pour risques et charges » pour l’éventuel
excédent du montant de la perte probable par rapport à la provision pour
dépréciation des encours de production.
Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire  Exemple :

1- Evaluation des provisions La société FIRMA sous traite la fabrication de matériels industriels de précision. Un
2- Comptabilisation des matériel lui a été commandé en Avril N, et la date de livraison définitive est prévue
provisions
en Octobre N+1.
3- Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement Les informations suivantes concernant ce contrat de longue durée nous sont
communiquées:

 Coût de production cumulé au 31/12/N………….…. 550 000 DH


 Coût de production cumulé au 31/12/N+1 ………… 980 000 DH
 Frais de commercialisation en N+1 ……………..……. 20 000 DH
 Prix de vente ferme et définitif………………………..…. 720 000 DH
Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire  Exemple :

1- Evaluation des provisions • Calcul de la perte prévisionnelle:

La société FIRMA sous traite la


Provision pour perte (perte prévisionnelle) = coût des travaux supportés
fabrication de matériels industriels
de précision. Un matériel lui a été augmenté des coûts prévisionnels – prix de vente prévisionnel
commandé en Avril N, et la date de
 Coût de production cumulé au 31/12/N = 550 000 DH
livraison définitive est prévue en +
 Charges à engager en N+1 : 980000 – 550000 = 430 000DH
Octobre N+1.  = Charges de production = 980 000 DH
 Coût de production cumulé au +
31/12/N……. 550 000 DH  Frais de commercialisation en N+1 = 20 000 DH
=
 Coût de production cumulé au  Coût total du contrat = 1 000 000 DH
31/12/N+1 ……… 980 000 DH –
 Frais de commercialisation en N+1  Prix de vente ferme et définitif = 720 000 DH
=
……….…. 20 000 DH  Perte prévisionnelle = 280 000 DH
 Prix de vente ferme et
définitif…………..…. 720 000 DH
Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire  Exemple :

1- Evaluation des provisions


 Calcul de Degré d’avancement des travaux au 31/12/N
La société FIRMA sous traite la Degré d’avancement = Coût des travaux réalisé a la clôture / Coût total estimé
fabrication de matériels industriels de =550 000 / 1 000 000 = 55%
précision. Un matériel lui a été
commandé en Avril N, et la date de  Calcul Provision pour dépréciation de l’actif circulant :
livraison définitive est prévue en Provision pour dépréciation= Perte prévisionnelle X Degré d’avancement
Octobre N+1.
= 280 000 X 55% = 154 000 DH
 Coût de production cumulé au
31/12/N……. 550 000 DH  Calcul Provision pour risques :
 Coût de production cumulé au
31/12/N+1 ……… 980 000 DH Provision pour risques = Perte prévisionnelle - Provision pour dépréciation
 Frais de commercialisation en N+1 = 280 000 – 154 000 = 126 000 DH
……….…. 20 000 DH
 Prix de vente ferme et
définitif…………..…. 720 000 DH
Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire 2. Comptabilisation des provisions :

1- Evaluation des provisions


L’entreprise enregistre les mêmes écritures que celles comptabilisées pour les
2- Comptabilisation des
provisions contrats bénéficiaires.
3- Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement

De plus, elle comptabilise la perte prévisionnelle sous forme de provision


Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire La méthode de l’achèvement

1- Evaluation des provisions


L’entreprise comptabilise une provision pour dépréciation des encours et
2- Comptabilisation des
provisions une provision pour risques.

3- Le passage de la méthode
 Au débit du compte :
d’achèvement à la méthode
d’avancement

6195. DE aux provisions pour risque et charge


6196. DE aux provisions pour dépréciation de l’actif circulant

 Au crédit du compte :

1518. Autres provision pour risque


Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire La méthode à l’avancement

1- Evaluation des provisions l’entreprise comptabilise uniquement une provision pour risques. En effet, la
2- Comptabilisation des perte sur coût de production n’est pas provisionnée puisqu’un encours de
provisions
production n’est pas constaté dans la méthode à l’avancement.
3- Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement  Au débit du compte :

6195. DE aux provisions pour risque et charge

 Au crédit du compte :

1518. Autres provision pour risque


Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire 3- Le passage de la méthode d’achèvement à la méthode d’avancement

1- Evaluation des provisions

2- Comptabilisation des
Le passage de la méthode de l’achèvement à la méthode à l’avancement
provisions
constitue un changement de méthode comptable.
3- Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode
d’avancement

L’incidence de ce changement de méthode comptable doit être comptabilisée


dans les capitaux propres au 1er Janvier de l’exercice de changement.
Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire 3- Le passage de la méthode d’achèvement à la méthode d’avancement

1- Evaluation des provisions  Exemple (suite):

2- Comptabilisation des
provisions L’entreprise passe de la méthode de l’achèvement à la méthode à l’avancement

3- Le passage de la méthode en N+1.


d’achèvement à la méthode
Qu’elle applique la méthode de l’achèvement ou la méthode à l’avancement en
d’avancement
N, elle constate toujours la perte prévisionnelle totale de 280 000 DH.
Donc le changement de méthode comptable n’a donc pas d’incidence sur les
capitaux propres au 1er Janvier N+1.
Comptabilisation des contrats à long terme déficitaires
La comptabilisation des contrats à
long terme déficitaire 3- Le passage de la méthode d’achèvement à la méthode d’avancement

1- Evaluation des provisions  Exemple (suite):

2- Comptabilisation des
provisions
01/01/N+1
3- Le passage de la méthode
d’achèvement à la méthode 71241 Travaux 396 000
d’avancement
4508 Autres provisions pour risque 154 000

31341 Travaux en 550 000


cours
MERCI POUR VOTRE ATTENTION

Vous aimerez peut-être aussi