Vous êtes sur la page 1sur 16

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Université des Sciences et de la Technologie d’Oran Mohamed Boudiaf


Faculté de Génie Electrique

Département D’Automatique

Conception et modélisation d’un filtre


pour micro convertisseur

Présenté par :ZAABTA iheb edine Encadré par :  Mme TAIBI.F


KRADRA BRAHMA Rashid
Belkacem

 
  Année Universitaire 2019/ 2020
Page 1
Introduction
• Ces dernières années, les recherches en électronique de
puissance se sont focalisées pour une grande part sur l’intégration
en vue d’améliorer les performances des convertisseurs en termes
de rendement, compacité et fiabilité. D'autre part, dans le même
temps, les champs d’applications de l’électronique de puissance
n'ont cessé de se diversifier faisant que son utilisation s’avère
aujourd'hui indispensable dans une large plage de puissance allant
de quelques Watts à plusieurs centaines de Kilowatts. Ce mémoire
s’inscrit dans la continuité du travail du groupe de l’intégration des
composants passifs. Jusqu’à présent tous les travaux ont concerné
l’inductance spirale carrée. En ce qui nous concerne, notre travail
porte sur l’intégration d’un filtre LC.

Page 2
Généralités sur les composants passifs

Eléments Résistifs
P=R.I^2=V^2/R

Effet de peau Epaisseur de peau

Page 3
L'intégration monolithique

Technologies
d’intégration

L'intégration hybride

Page 4
Les différentes structures de bobines

Structure de type toroïdale

Structure de type serpentin

Structure de type spirale

Page 5
Etude et réalisation d’un micro filtre
élémentaires

Exemple de conception d’un micro


convertisseur DC-DC

Page 6
Structure proposée du micro filtre LC Schéma équivalent du micro filtre

Choix et description de la topologie

Page 7
Calcul des paramètres géométriques de l’inductance

Modèle d’inductance choisi Substrat: NiFe

Perméabilité relative: µr=800
Induction à saturation : Bmax =0,6T
Épaisseur : 10 μm
Surface : 4mm2
Épaisseur de peau

Le matériau magnétique
Inductance spirale circulaire. ρ =20.10-8 Ω.m, μr =800,
f=500khz
Les paramètres géométriques
2.
  11 m
 w la largeur de conducteur, 0 .r .
 t l'épaisseur de conducteur,
 Conducteur

s espacement entre les spires,
 ρ =1,7μΩ.cm, μr =1, f=500khz
N le nombre de tours,
d out diamètre extérieur,   92 m

d in diamètre intérieur.

Page 8
Calcul du nombre de spires N Calcul de l’inter spires s
2

0  r N S  j0  109 A / m2

L N = 12 tours   2t
1

l 

e
  w = 71 µm
 jmoy  j0 .
 2 t = 27 µm
 2. L.I max
Calcul la valeur de la longueur l w  t  B
 max . . N .dout

l  pi. N .davg


 l = 11cm
davg  0,5. (dout +din ), Calcul de la largeur w et l’épaisseur t


l    2  N  din  N   2  N  1  w  N   2  N  1  s 
2
 Pour que le courant circule dans tout le conducteur, il s = 89µm
faut que la condition suivante soit remplie :
w<2δ où t<2δ.

Page 9
Matériau de la bobine : Cu les conditions de la simulation
Géométrie : planaire circulaire 12 tours Une longueur l = 11cm
Diamètre extérieur : 5000 μm Une résistivité ρ=1.7μΩ.cm
Diamètre interne : 1000 μm
Largeur de piste : w = 71 μm
Inter Spire : s = 89 μm
Épaisseur : t = 27 μm

tableau suivant résume les valeurs trouvées par simulation sous Matleb pour une
fréquence f=1Mhz

Inductance Résistance Longueur Largeur Épaisseur Inter spires Capacité Résistance du capacité de capacité de Facteur de
Ls Rs l w t s parasite substrat rsi couplage Cox couplage qualité
Cs Csi Q
1.89 µH 0.48 Ω 11cm 71µm 27µm 89µm 3.2 10-12 F 6.57 Ω  9.12 10-11 F  7.6 10-12 F  24.72

Page 10
Influence
Influencedes
desparamètres
paramètresgéométriques
géométriquessur
surlelecomportement
comportementinductif
inductif
d’une inductance spirale planaire 
d’une inductance spirale planaire 
Influence du nombre de tours Influence du diamètre extérieur
-5 -5
10 10

-6 -6
10 10
Inductance (H)

Inductance (H)
-7 -7
10 10

dout=2000µm
dout=1000µm
dout=800µm
-8 -8 dout=700µm
10 10
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
Nombre de tours Nombre de tours

 l’augmentation du diamètre extérieur et du nombre de tours entraînent l’augmentation de la valeur


de l’inductance et de la résistance de conduction associée et les diminutions de la fréquence de
résonance et du facteur de qualité.

Page 11
Influence du matériau du conducteur sur le facteur de qualité

Résultat de simulation Résultat issu de la littérature [Hai01]


10
Cuivre
9 Aluminium

s
/R

/R
8
w

w
Ls

Rs
Ls

w/
7

Ls
Facteur de qualité

0
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
8
Fréquence (Hz) x 10

 le facteur de qualité est plus important pour le cuivre que l’aluminium, cette
amélioration de facteur de qualité provient de la meilleure conductivité qui possède le
cuivre (σ≈ 6.0 107 S/m) que l’aluminium (σ≈ 3.8 107 S/m).

Page 12
Influence du noyau magnétique sur la valeur de l’inductance
résultat de simulation résultat issu de la littérature [Hai01]
-6
x 10
5

4.5
L avec le noyau magnétique
Lo sans le noyau magnétique
4
Inductance (H)

3.5

2.5

1.5

0.5

0
2 4 6 8
10 10 10 10
Fréquence (Hz)

Le choix du matériau magnétique utilisé


d’accroître le flux à travers la section utile du
Avec couche magnétique Sans couche magnétique
composant et ainsi d’augmenter notablement
Répartition des lignes de champ magnétique de même intensité dans
un plan de coupe transversale à celui d’une spirale planaire
la valeur de l’inductance (de 10 à 100 %) pour
le même nombre de tours, c'est-à-dire la même
surface occupée.

Page 13
Simulation du comportement de filtre LC dans différentes configurations
Self en sandwich avec deux plans magnétiques (f=500Mhz)

N iF e N iF e
A i r C oA pCi rpoA epCi rpoAepCi r poA epCi rpoA epiCrpoAepiCr pAo epCi r pAo epiCr poA epCi r po eAp rpi r e r
[ c o [ i cl :o1[i ]lc: o1 [i]cl : o1N[i ]lc:i oF1 [ie]lc: o1 [i]lc: o1 [i]cl : o1[i ]cl : o1[i ]lc: o1 i ]l : 1 ] A ir C o p Ap i erC r o p Ap i er Cr o pAp i er C r o pA p i erC r o p Ap i er Cr o pA pi re Cr o pA pi r eC r o pA pi re Cr o pA pi reC r o p p Ae ri r
[ c o i l : 1[ ]c o i l : 1 [] c o i l : 1[ ]c o i l : 1[N]c i oF iel : 1 [] c o i l : 1 [] c o i l : 1[ ]c o i l : 1 [ ]c o i l : 1[ ]c o i l : 1 ]

Page 14
Conclusion
• Dans cette étude nous avons présenté une méthode pour le
dimensionnement d’un filtre LC intégrée dans un micro-convertisseur
Buck synchrone.
• Et à partir des conditions de fonctionnement de ce convertisseur,
on a effectué le dimensionnement des composants passifs , et plus
particulièrement celui de la micro bobine. Ensuite, après avoir choisi les
matériaux à utiliser pour la fabrication du composant, nous avons défini
la géométrie de la micro filtre.
• Nous concluons enfin que les résultats trouvés par le logiciel
Matlab et Femm42 sont logiques.

Page 15
Page 16

Vous aimerez peut-être aussi