Vous êtes sur la page 1sur 19

PERÇAGE

Realiser par :

Nefati
Boukhalfa
Hadoudi
Année
Universitaire
PLAN
1. Definition
2. PRINCIPE
3. Fonctionnement
4. Montage de l'outil
5. Les différents type de perçage
6. LA VITESSE DE ROTATION
7. LES ETAPES DE PERCAGE
8. Conclusion
1.Definition:
 Le perçage est un usinage consistant à faire un
trou dans une pièce. Ce trou peut traverser la
pièce de part en part ou bien ne pas déboucher.
On parle alors de trou borgne.
2. PRINCIPE :
3.FONCTIONNEMENT :
La perceuse sensitive est
une machine qui sert à
entraîner un foret. La
descente du foret
s’effectue exclusivement
à la main (d’où le nom
sensitive) par un système
pignon/crémaillère.
4.MONTAGE DE L'OUTIL
5 . Les différents type de perçage
6. Les différents modèles de forets:
Il existe différents types de forets selon la géométrie du
perçage à réaliser et la pièce à usiner. Le foret le plus
répandu est le foret hélicoïdal.

le foret hélicoïdal : il possède des goujures (= rainures)


hélicoïdales.

le foret étagé : il permet de réaliser plusieurs


perçages de diamètres et angles différents en une seule
opération (par exemple : le passage d’une vis de fixation et
une fraisure pour la tête à fraisée d’une vis).
.
 
le foret aléseur : il permet de faire le travail du
foret et de l’alésoir en même temps, cependant sa
précision pour le diamètre est moindre comparé à
l’utilisation des deux outils.
 Foret à centrer (ou mèche à centrer)
Les différentes normes et les standards mis au point par
les fabricants définissent différentes géométries de
forets à centrer. Le foret à centrer peut être utilisé :
- avant de percer avec le foret,
- pour réaliser un trou de centre (pointe de tour).
* Type A L’angle de pointe est de 60°avec le quandrain.
* Type B L’angle de pointe est de 30° avec chanfrein.
*Type R La pointe est en forme de rayon (intersection de deux
arcs de cercle). Il est surtout utilisé pour percer le verre, la
céramique ou le carrelage.
 le foret conique : il permet le perçage de
paroi de faible épaisseur
 le foret à plaquette : il sert au perçage de
trous de grand diamètre. Il peut être utilisé à une
vitesse bien plus importante que le foret monobloc
hélicoïdal et sur une plus grande variété de
matières
7.LA VITESSE DE ROTATION
7.LES ETAPES DE PERCAGE
Pour percer un trou dans une pièce à l'aide d'un foret dans les
meilleures conditions, il faut que :
1 La pièce soit fixe : serrée en étau ou
montée en montage de perçage
2 Le foret soit entraîné en rotation :
c'est le mouvement de coupe
3 Le foret soit situé à l'emplacement voulu
au-dessus de la pièce : l'axe du foret doit
rigoureusement correspondre avec l'axe du
perçage à réaliser
4 Le foret avance progressivement dans
la pièce : c'est le mouvement
d'avance
 Procédure pour un perçage.
 1 - Tracer et centrer l’axe du perçage.
 2 - Contrôler le foret.
 3 - Monter la pièce dans l’étau.
 4 - Monter le foret dans le porte-outil.
 5 - Contrôler la hauteur de la perceuse.
 6 - Régler la fréquence de rotation de la
broche.
 7 - Régler la butée de profondeur si
nécessaire
 8 - Mettre la perceuse en fonctionnement
 9 - Aligner l'axe du foret avec l’axe de
centrage.
 10 - Percer en lubrifiant avec de l'huile
soluble si la pièce est en acier. Le foret ne
doit pas fléchir.
 11 - Réduire la vitesse d'avance quand le
foret débouche.
 12 - Remonter la broche, démonter la pièce
et contrôler
 13 - Ébavurer.
 14 - Nettoyer et ranger le poste de travail.
Mercipour
voter
attention

Vous aimerez peut-être aussi