Vous êtes sur la page 1sur 31

CONTRÔLE DE GESTION

Ali Dardour
ali.dardour@kedgebs.com

1
I. POURQUOI DISTINGUER CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES
Soit le processus simplifié d’une entreprise industrielle :
ACHAT
MP1 VENTE
PF1

ACHAT
MP2
VENTE
PF2
ACHAT
MP3

APPROVISIONNEMENT PRODUCTION DISTRIBUTION

Calcul du coût de
Calcul du coût d’achat Calcul du coût
production des Calcul du coût
des matières premières hors production
produits fabriqués / de revient des
achetées / consommées vendus produits vendus

3
I. POURQUOI DISTINGUER CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES

UN COÛT EST UN ENSEMBLE DE CHARGES

L’ENTREPRISE LISTE TOUTES LES CHARGES À


INCORPORER AUX CHARGES DE LA COMPTABILITE
DE GESTION (Introduction)

•Achats de matières premières


•Autres achats et charges externes (publicité, loyer, carburant,…)
•Impôts et taxes
•Charges de personnel (ouvrier de production, vendeur, agent d’entretien,…)
•Charges financières
•Dotations aux amortissements

Coût d’achat Coût de production Coût hors production


I. POURQUOI DISTINGUER CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES
I. POURQUOI DISTINGUER CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES

Application : Cas sacoches

Vous travaillez dans le service comptable de l’entreprise


SACOCHES, fabricant de sacoches en cuir. Madame Durand
a regroupé des informations qui vont permettre de calculer les
coûts de l’entreprise.
Informations concernant le premier semestre.
•L’entreprise a produit et vendu 11 000 sacoches pour un
chiffre d’affaires global de 482 900 €, ce qui lui a permis de
réaliser un bénéfice de 71 690 €.
Achats de la période
•3 800 pièces de cuir
•Le prix d’achat moyen d’une pièce de cuir a été de 26,50 €.
•Trois sacoches peuvent être faites avec une pièce de cuir (on
compte environ 3,5 % de déchets).
I. POURQUOI DISTINGUER CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES
Application : Cas sacoches (suite)
Relevé des heures effectuées
•3 500 heures par ouvrier pour le centre Découpe
•4 800 heures par ouvrier pour le centre Couture
•2 520 heures par ouvrier pour le centre Assemblage
Le coût de la main d’œuvre directe est de 15,50 € pour les
deux premiers ateliers et 18 € pour l’atelier assemblage.
Fournitures ajoutées
•Les fournitures ajoutées s’élèvent à 1,50 € par sacoche.
Les autres charges concernant l’entreprise sont:
achats non stockés 10 000€
services extérieurs 20 000€ Identifiez les charges
autres services extérieurs 18 000€ directes.
Impôts et taxes 18 000
Charges de personnel : 60 000€
Charges financières 4000€
I. POURQUOI DISTINGUER CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES
Application : Cas sacoches (Solution)
LES CHARGES DIRECTES SONT :
ACHATS DE PIÈCES DE CUIR COÛT D’ACHAT

ACHATS DE FOURNITURES COÛT D’ACHAT

MOD DES CENTRES DÉCOUPE, COÛT DE PRODUCTION


COUTURE ET ASSEMBLAGE

•Les charges indirectes ne pouvant être imputées


directement aux coûts, elles sont retraitées pour
AFFECTATION aux objets de coûts.
II. COMMENT AFFECTER LES CHARGES INDIRECTES AUX COÛTS

CHARGES
DIRECTES : on peut
les affecter
directement aux CHAQUE COUT
coûts EST DONC
CONSTITUÉ DE
CHARGES INDIRECTES
CHARGES
On ne peut les affecter
DIRECTES ET DE
directement aux coûts : il Calcul
intermédiaire CHARGES
est nécessaire de réaliser INDIRECTES
un calcul intermédiaire nécessaire
pour pouvoir les affecter
II. COMMENT AFFECTER LES CHARGES INDIRECTES AUX COÛTS

La méthode traditionnelle de coûts


complets (sections homogènes)

La méthode ABC (Activity Based Costing)


III. LA METHODE ABC
 A. L’idée de base

Les principaux objets de coûts sont les activités.

Un objet de coûts représente l'élément pour lequel


on calcule le coût.

Le postulat de base de la méthode ABC est donc:


Les produits consomment des
activités qui consomment des
ressources
III. LA METHODE ABC
 A. L’idée de base

En effet :

les activités consomment les ressources de


l’entreprise, les charges sont en effet engagées du
fait des activités réalisées.

les produits sont fabriqués à partir des activités


réalisées dans le cadre du processus de production.
Les produits consomment donc des activités
III. LA METHODE ABC
 A. L’idée de base

Ainsi, beaucoup de ressources sont indirectes par


rapport aux produits et services, mais sont directes
par rapport aux activités.

Exemple : Le salaire d’un employé de l’entreprise


travaillant en permanence sur les chantiers peut être
affecté directement à l’activité « réaliser les
chantiers », mais si l’employé a travaillé sur plusieurs
chantiers, son salaire est une charge indirecte par
rapport au produit fini, c’est-à-dire un chantier bien
déterminé.
III. LA METHODE ABC
 B. Une vision transversale de l’entreprise

Vision fonctionnelle de l’entreprise


Direction
générale Analyse
verticale de
Direction des achats Direction de la Direction commerciale l’entreprise
production (Méthode
traditionnelle)
Versus
Vision transversale de l’entreprise (Chaîne de valeur)
Préparer les S’approvi- Préparer les Réaliser les Gérer (Suivi
Prospecter Facturer
devis sionner chantiers chantiers administratif)

Analyse transversale de l’entreprise (Méthode ABC)

La vision transversale consiste à repérer la chaîne de valeur de


l’entreprise, c’est-à-dire repérer toutes les activités qui concourent à
améliorer la valeur du produit ou du service, le but ultime étant
l’amélioration de la satisfaction de la clientèle.
III. LA METHODE ABC
 C. Les notions de base

La notion d’Activité:


Une activité est un ensemble de tâches
coordonnées dans un but particulier notamment celui
de la satisfaction des besoins du client.

Exemple : L’activité préparer les devis  peut


consister à: prendre rendez-vous avec les clients
pour définir leurs besoins ; évaluer les quantités à
facturer ; déterminer les valeurs à affecter pour
chaque produit ou prestation.
III. LA METHODE ABC
 C. Les notions de base

La notion d’Activité:

Pour chacune de ses fonctions ou services,


l’entreprise doit faire la liste des activités qui lui sont
propres en accordant autant d’importance aux
activités productives qu’aux activités de soutien
(gestion informatique, entretien des machines…).
III. LA METHODE ABC
 C. Les notions de base

La notion de processus:


Un processus est un ensemble d’activités menant à
la réalisation d’un produit ou d’un service en vue de
satisfaire les besoins du client. Il couvre totalement
ou partiellement une ou plusieurs fonctions de
l’entreprise.
Exemple : Dans le cas d’un artisan électricien, les
activités concourant à l’installation de l’électricité
dans une maison forme un processus, celles
nécessaires à la réalisation d’un dépannage forme un
autre processus.
III. LA METHODE ABC
 C. Les notions de base

L’inducteur de coût:

L’inducteur est l’unité de mesure d’une activité, c’est


le facteur qui explique la consommation de
ressources par une activité.
Il doit s’agir d’un événement dont l’occurrence
explique le mieux possible la consommation de
charges par l’activité correspondante, au delà d’une
simple corrélation.
Pour chaque activité, il faut rechercher un facteur explicatif
des variations de son coût
III. LA METHODE ABC
 C. Les notions de base

L’inducteur de coût:
Par exemple, le lancement d’une série de
fabrication induit une certaine quantité de travail au
niveau de l’ordonnancement.
Ce travail est à peu près indépendant de la taille de la série fabriquée.

On pourra donc retenir la série comme inducteur du


service ordonnancement.
Dans d’autres cas, on retrouvera comme inducteurs de coûts
les unités d’œuvre classiques (heure de main d’œuvre directe,
heure machine etc.).
III. LA METHODE ABC
 C. Les notions de base

L’inducteur de coût:
 

Si plusieurs activités ont le même inducteur, le coût


de l’inducteur est calculé globalement pour
l’ensemble de ressources des activités concernées.
III. LA METHODE ABC
 D. Processus d’imputation des charges indirectes
III. LA METHODE ABC
 D. Processus d’imputation des charges indirectes
L'imputation des charges indirectes par la méthode ABC se réalise en cinq
étapes :
1.Identification des activités, par fonction, voire par services : une
simplification doit être recherchée pour ne pas trop alourdir le système de
calcul des coûts.
2.Evaluation des ressources consommées (charges indirectes) par les
 activités : fournitures, salaires, loyers, amortissements…

1. Charges indirectes Total Activité1 Activité2 Activité3 Activité4 Activité5


2. 61 X X X X X
... X X X X X
68 X X X X
Eléments supplétifs X X X X X
Total ressources X X X X X X
III. LA METHODE ABC
 D. Processus d’imputation des charges indirectes
3. Définition des inducteurs de coût et le volume engagé par
produit : il faut rechercher le facteur qui explique le mieux l’évolution
des ressources de chaque activité et le volume engagé de ce facteur
pour réaliser la production d’une période.
4. Calcul du coût des inducteurs pour chaque activité ou centre de
regroupement (activités ayant le même inducteur).
3. Inducteurs de coûts Activités ou centre de regroupement Volume Produit1 Produit2 …
Inducteur1 Activité1 X X X ...
Inducteur2 Centre de regroupement (Activité2+5) X X X …
Inducteur3 Centre de regroupement (Activité3+4) X X X …
Activités Ressources Inducteur1 Inducteur2 Inducteur3
Activité1 X X
Activité2 X X
Activité3 X X
Activité4 X X
Activité5 X X
Total ressources (1) X X X X
Volume de l’inducteur (2) X X X
4. Coût de l’inducteur (1/2) Ci1 Ci2 Ci3
III. LA METHODE ABC
 D. Processus d’imputation des charges indirectes
5. Imputation des inducteurs aux coûts des produits  à partir du coût
de l’inducteur et le volume engagé pour chaque produit

Coûts et résultats Global Produit1 Produit2 …


… X X X X X X X …
1. Coûts directs X X X X X X X …
5. Activité1 X X Ci1 X X Ci1 X ...
5. Regroupement (Activité 2+5) X X Ci2 X X Ci2 X …
5. Regroupement (Activité 3+4) X X Ci3 X X Ci3 X …
5. 2. Coûts des activités X X X X X X X …
3. Coûts de revient (1+2) X X X X X X X …
4. Chiffre d’affaires X X X X X X X …
5. Résultats analytiques (4-3) X X X X X X X …
III. LA METHODE ABC
 E. Application (Cas SREA): Correction
Enoncé
III. LA METHODE ABC
 E. Application (Cas SREA): Correction
L'imputation des charges indirectes par la méthode ABC se réalise en cinq
étapes :
1.Identification des activités, par fonction, voire par services : une
simplification doit être recherchée pour ne pas trop alourdir le système de
calcul des coûts.
2.Evaluation des ressources consommées (charges indirectes) par les
 activités : fournitures, salaires, loyers, amortissements…
1. Charges indirectes Total Activité1 Activité2 Activité3 Activité4 Activité5 Activité 6

2. 61

...

68
Eléments
supplétifs
Total ressources
III. LA METHODE ABC
 E. Application (Cas SREA): Correction
3. Définition des inducteurs de coût et le volume engagé par
produit : il faut rechercher le facteur qui explique le mieux l’évolution
des ressources de chaque activité et le volume engagé de ce facteur
pour réaliser la production d’une période.
4. Calcul du coût des inducteurs pour chaque activité ou centre de
regroupement (activités ayant le même inducteur).
3. Inducteurs de coûts Activités ou centre de regroupement Volume C1 C2

Inducteur1

Inducteur2

Inducteur3

Inducteur4

Inducteur5
III. LA METHODE ABC
 E. Application (Cas SREA): Correction
3. Définition des inducteurs de coût et le volume engagé par
produit : il faut rechercher le facteur qui explique le mieux l’évolution
des ressources de chaque activité et le volume engagé de ce facteur
pour réaliser la production d’une période.
4. Calcul du coût des inducteurs pour chaque activité ou centre de
regroupement (activités ayant le même inducteur).
Activités Ressources Inducteur1 Inducteur2 Inducteur3 Inducteur4 Inducteur5
Activité1
Activité2
Activité3
Activité4
Activité5
Activité6
Total ressources (1)
Volume de l’inducteur (2)
4. Coût de l’inducteur (1/2)
III. LA METHODE ABC
 E. Application (Cas SREA): Correction
5. Imputation des inducteurs aux coûts des produits  à partir du coût
de l’inducteur et le volume engagé pour chaque produit
Coûts et résultats Global C1 C2
… Mt Q Pu Montant Q Pu Montant
Achats
MOD
1. Coûts directs
Activité1
5. Activité2
5. Regroupement (Activité3+5)
Activité4
5. Activité6
5. 2. Coûts des activités
3. Coûts de revient (1+2)
4. Chiffre d’affaires
5. Résultats analytiques (4-3)
Synthèse:
Test de connaissances
Exercice de cours:
Avant de répartir le coût des activités sur les produits, il est nécessaire de calculer le coût unitaire de
l'inducteur de chacune des trois activités. Pour cela, nous avons besoin de calculer le volume total de
chaque inducteur, puis de diviser le coût total de chaque activité par le volume de son inducteur.
  Volume de Coût total de l'activité Coût unitaire de l'inducteur
l'inducteur

Encadrer la production 110 000 300 000 2,73€/h


Tests qualité 1015 400 000 394,08€/test
Manutentionner et ordonnancer 735 350 000 476,19€/lancement

Nous pouvons maintenant calculer le coût complet de chaque produit


  Gold H Gold F Silver H Silver F
Coûts directs:        
 MOD 50000*15 5000*15 50000*15 5000*15
 Matières 100000*1 10000*1 100000*3 10000*3
Coûts indirects:        
 Encadrer la production 50000*2,73 5000*2,73 50000*2,73 5000*2,73
 Tests qualité 450*394,08 300*394,08 105*394,08 160*394,08
 Manut. Et ordonnancer 450*476,19 100*476,19 105*476,19 80*476,19
Coût complet:        
 Total 1 378 260€ 264 482€ 1 278 013€ 219 785€
 Unitaire 13,78€ 26,45€ 12,78€ 21,96€

Vous aimerez peut-être aussi