Vous êtes sur la page 1sur 96

Secourisme en milieu

du travail
Dr Besbes Chokri
Le 29 septembre 2021

1
Secourisme en milieu de travail

Le But de cette Formation

Il est attendu de cette formation qu’on prenne


conscience , que chacun peut être, un jour ou
l’autre acteur :
- de sa propre sécurité et/ou
- de celle d’autrui

2
Quelques chiffres
Toutes les 3 minutes
quelqu’un meurt en
Europe de causes liées
au travail

Suite à un accident : 8 900


Suite à une maladie professionnelle : 142 000
Vocabulaire
Le danger : quelque chose qui peut faire mal, ce qui
menace la sûreté, l'existence de quelqu'un ou de Quelque
choses

Le risque : l’exposition d’une personne à un danger (une


situation dangereuse) « Danger éventuel, plus ou
moins prévisible, inhérent à une situation ou à une
activité »

Le dommage :  est le préjudice que subit une personne. est


une atteinte portée à autrui
L'incident

Quand les dommages


sont uniquement
matériels on parle
d’« incident »
L'accident (1/2)

L’accident est un
évènement soudain
et brutal, entraînant
des dommages pour
la personne.

Définition :
Est considéré comme accident du travail, quelle
qu’en soit la cause, l’accident survenu, par le fait ou à
l’occasion du travail, à toute personne salariée ou
travaillant, à quelque titre que ce soit, pour un ou
plusieurs employeurs ou chefs d’entreprises.
(art. L.411-1 du Code de la Sécurité
Sociale)
La prévention
Le mécanisme de l’accident (1/2)
danger 1 personne

situation dangereuse

un élément déclenchant

un accident un dommage
Le mécanisme de l’accident (2/2)
Un colis de 18 Kg, un
long et plat Ouvrier

Paul saisit le colis pour le


charger dans le camion

le paquet glisse

Le coin du colis
un orteil est
tombe sur le pied fracturé
01 Le mécanisme de l’Accident du Travail

DANGER

Colis 25 kg

Transport
d’un colis Une aide à la manutention
EXPOSITION aurait certainement évité cet
accident

Situation dangereuse
Des chaussures de
Élément déclenchant
(mauvaise prise de main) sécurité auraient
certainement limités le
dommage
Événement
dangereux :
le colis glisse et
tombe sur le pied Consignes et formation

Dommage
fracture au pied
Secourisme en milieu de travail
Comment arrive l’accident?

Prévention

Protection

Réparation
11
Les grandes familles de risques

Persiste-t-il un risque ?

Risque Risque
Mécanique Électrique
I

Risque Risque
d’incendie ou d’atmosphère
d’explosion irrespirable
Éliminer le risque
Que peut-on faire ?

Soustraire
Isoler
Supprimer la victime
le danger
le danger du danger
De protection à prévention (1/2)
on intervenant avant l’accident
on identifiant les dangers dans toute situation de
travail ?
on mettant à l’abri les personnes exposées ?
Si on faisait de la prévention !
Secourisme en milieu de travail
Comment arrive l’accident?

Prévention

Protection

Réparation
15
« La chasse aux risques » Identifier
les risques
Principes généraux de prévention (article L4121-2) (1/2)
1
ÉVITER les risques 4
ADAPTER le travail à l’homme
- conception des postes
- choix des équipements
2 - choix des méthodes de
travail / production
ÉVALUER les risques
qui ne peuvent pas
être évités

3 5
COMBATTRE les risques
à la source TENIR COMPTE de
l’état d’évolution de
la technique
Principes généraux de prévention (article L4121-2) (1/2)
6
REMPLACER ce qui est
DANGEREUX par ce qui
n’est PAS DANGEREUX
8
Donner la PRIORITÉ
aux protections
collectives

7
PLANIFIER la prévention
Secourisme en milieu de travail
Actions de prévention

Prévention Prévention Prévention


Risques INTRINSEQUE COLLECTIVE INDIVIDUELLE
CONSIGNES

Affichages,
Produit moins ou Travail en vase Masque de formation,
CHIMIQUE
non dangereux clos, captage protection consignes de
travail

Travailler hors Consignation Formation /


ÉLECTRIQUE Vêtement isolant
tension électrique Habilitation

Réduire la Cratérisation Consignes,


Gants de
MÉCANIQUE fréquence Consignation formation,
protection
d’intervention mécanique habilitation
19
02 L’alerte et la protection de la population

Quels sont les évènements graves qui déclenchent les alertes


et la protection de la population ?
02 Les signaux d’alerte à la population

3 sons modulés successifs

1 min 41s 5s 1 min 41s 5s 1 min 41s

Signal national d’alerte


01 Qui veut gagner le quizz SST ?
01 Question 1

C’est l’employeur qui est responsable de l’organisation


des secours dans l’entreprise. C’est inscrit dans ……. ?

A Les accords de branche B Le code de la sécurité sociale


C Le code du travail D Le règlement intérieur
01 Question 2

En tant que SST, je peux administrer des médicaments


sans avis médical ?

A OUI B NON
01 Question 3

Je transporte un blessé dans mon véhicule. Est-ce que ma


responsabilité pénale pourrait être engagée ?

A OUI B NON
01 Question 4

Je suis témoin d’un accident de circulation où un véhicule


s’embrase. Je fais éloigner les autres témoins et j’appelle
les secours. Une personne était hélas présente dans le
véhicule en flamme, et est décédée.
Est-ce que ma responsabilité pénale pourrait être engagée ?

A OUI B NON
01 Question 5

Le danger c’est … ?

A Ce qui peut faire mal B Un risque qui peut être mortel


Une situation qui n’est plus
C Ce qui produit un accident D maîtrisée
01 Le mécanisme de l’Accident du Travail

DANGER

Colis 25 kg

Transport
d’un colis Une aide à la manutention
EXPOSITION aurait certainement évité cet
accident

Situation dangereuse
Des chaussures de
Élément déclenchant
(mauvaise prise de main) sécurité auraient
certainement limités le
dommage
Événement
dangereux :
le colis glisse et
tombe sur le pied Consignes et formation

Dommage
fracture au pied
01 Vidéo : le mécanisme de l’Accident du Travail

Identifier
• le danger
• la personne exposée
• la situation dangereuse
• l’évènement déclenchant
• l’évènement dangereux
• le dommage probable
01 Le plan d’actions prévention SST

Le SST connaît l’activité de l’entreprise

Il observe les situations de travail

Il analyse les situations dangereuses

Il Informe des dangers les personnes en


situation de danger et fait remonter aux
personnes en charge de la prévention

Le SST contribue à la suppression du danger

Si le danger persiste

Il propose des actions qui contribuent à réduire


le risque
Des mesures de protection collective (EPC)
sont mises en place
Les EPI seront fournis par l’employeur si des
risques n’ont pas pu être éliminés avec les
EPC
01 Question 6

Suite à une chute lors de son déplacement du parking à


l’atelier, un salarié reste alité plusieurs semaines, c’est … ?

A Un accident de transfert B Un accident de travail


C Un accident de trajet D Une maladie professionnelle
01 Définition de l’accident de travail

C’est l’accident survenu,


par le fait ou à l’occasion
du travail

Statistiques CNAM/INRS
01 Définition de l’accident de trajet

Ce sont les accidents


survenus pendant le trajet
aller-retour entre sa
résidence, le lieu de travail
et le lieu habituel des repas
01 Les maladies professionnelles : pas de définition générale

La reconnaissance est liée :

• à l’existence de tableaux

• à la relation avec certains travaux

• à l’apparition dans un délai défini


01 Question 7

Les causes d’accidents du travail les plus courants en


France sont … ?

A Les chutes de hauteur B Les manutentions manuelles


C Les manipulations d’outils D Les chutes de plain pied
01 Répartition selon les causes d’accident du travail

Route
3% Autres
Autres
Route Autres
Outils 3 % 11%
10%10%
Outils 8%
9%
Manutention
Chute dehauteur
Chute de hauteur manuelle
Manutention manuelle
Manutention
12%
12% 50 %
manuelle
53 %
Chute de
Chute de plain-pied
53 %
Chute plain-pied
13%piedplain-
de
16%
13%
01 Question 8

Tiens !
c’est la 3e caisse
qui tombe
cette semaine

Lors d’un évènement qui n’as pas


produit d’accident, que faut-il faire ?

A Exercer son droit de retrait B En informer l’employeur


En parler au médecin du
C travail D Alerter sa hiérarchie
01 Alerter sa hiérarchie en cas de danger

En cas de danger
Alerter sa hiérarchie au plus vite

Le SST peut également communiquer avec :


• Ses collègues de travail
• L’employeur
• Le service sécurité
• Les représentants du personnel (CSE)
• Le médecin du travail
01 Question 9

Selon les principes généraux de prévention (Code du


Travail art L4121-2) l’employeur à l’obligation de :

Évaluer les risques qui ne


A Éviter les risques B peuvent être évités

Combattre les risques à la


C source D Adapter le travail à l’homme
01 Principes généraux de prévention

1 ÉVITER les risques 5 TENIR COMPTE de l’état


d’évolution de la technique

2 ÉVALUER les risques 6 REMPLACER ce qui est DANGEREUX


qui ne peuvent pas être évités par ce qui n’est PAS DANGEREUX

7 PLANIFIER la prévention
3 COMBATTRE les risques
à la source

4 ADAPTER le travail à l’homme 8 Donner la PRIORITÉ


aux protections collectives

des INSTRUCTIONS
9 Donner
appropriées aux travailleurs
01 Question 10

L’intervention du SST est limitée …

A Dans le temps B Dans l’espace


Dans le rôle qui lui est
C Dans les moyens D attribué par l’employeur
01 Le cadre d’intervention du SST est limité

dans le temps

dans l’espace

dans les moyens


01 Ses compétences au profit d’actions de prévention
01 Rôle et missions du SST au quotidien

Quotidiennement, pour éviter l’accident

LA PRÉVENTION
01 Rôle et missions du SST

Suite à un accident : 4 axes

PR OTEGER
E XAMINER
FAIRE ALERTER
S ECOURIR

Après un accident
45 min

02 PROTEGER DE FAÇON ADAPTÉE


02 L’alerte et la protection de la population

Quels sont les évènements graves qui déclenchent les alertes


et la protection de la population ?
02 Les signaux d’alerte à la population

3 sons modulés successifs

1 min 41s 5s 1 min 41s 5s 1 min 41s

Signal national d’alerte


02 Protection adaptée : les conduites à tenir

1 min 41s 5s 1 min 41s 5s 1 min 41s

Signal national d’alerte

Se mettre à l’abri dans un local calfeutré

Écouter la radio / TV

Ne pas aller chercher les enfants à l’école

Éviter toute flamme

S’assurer que l’entourage a reçu et exécuté les consignes

Ne pas téléphoner

Fin de l’alerte 1 son continu

30 s
02 Autres signaux d’alerte et protections adaptées

2s 3s 2s 3s 2s 3s 2s
2 minutes

Rupture de barrage hydraulique

Se réfugier dans les hauteurs


02 Autres signaux d’alerte et protections adaptées

Ne pas confondre avec …

Le signal d’alarme de l’entreprise

Suivre les consignes communiquées


par le chef d’établissement
02 Réagir face à une situation de violence

# Attaque Terroriste

17
02 Le plan d’intervention SST
02 Protéger : 2 phases

LA PHASE D’ANALYSE
Que s’est-il passé ?
Persiste-t-il un danger ?

LA PHASE D’ACTION
Supprimer Isoler Soustraire
02 Protéger : le dégagement d’urgence

Si la victime est incapable de se soustraire au danger

Par les chevilles Par les poignets

Devant la possibilité de supprimer le danger et/ou de dégager la victime, il convient


d’interdire l’accès à la zone dangereuse et d’alerter les secours appropriés
02 Exercice : Quelles sont les actions à mener ?

Nous sommes au 4e étage….


1 h 00

03 EXAMINER LA VICTIME
03 Examiner la victime pour déterminer

Les informations à transmettre


Les actions à mettre en œuvre

Quels sont les signes qui peuvent menacer


la vie d’une personne?
 Elle saigne abondamment !
 Elle s’étouffe !
 Elle ne répond pas, elle ne respire pas !
 Elle ne répond pas, elle respire !
03 Examiner la victime : les résultats à atteindre en urgence vitale

1 Saigne-t-elle abondamment ? OUI Arrêter le saignement


NON

2 S’étouffe-t-elle ? OUI Désobstruer les voies aériennes


NON

Éviter toute aggravation


3 Répond-elle ? OUI Malaise / Brûlure / Plaies
NON
(Dans le cas ou la victime est sur le ventre, la mettre sur le dos)
En cas de non réponse :
Réagit -elle ? • secouer les épaules,
• lui demander de vous serrer la main, d’ouvrir les yeux
NON
Rétablir artificiellement une
4 Respire-t-elle ? NON respiration et une circulation
sanguine efficaces

OUI Lui permettre de continuer à respirer


03 Si la victime est sur le ventre …

La positionner sur le dos


pour effectuer l’examen
03 Pour vérifier si la victime respire …

Libérer les voies


aériennes
45 min
MISE EN
SITUATION

03 Consigne

- Le formateur réalise la démonstration, un


participant joue le rôle de la victime
- Chacun à leur tour, tous les stagiaires jouent le
rôle du SST

Restitution
À vous de jouer !
20 min

04
GARANTIR UNE ALERTE FAVORISANT L’ARRIVÉE
DE SECOURS ADAPTÉS AU PLUS PRÈS DE LA
VICTIME
04 Faire Alerter

Examiner Faire Alerter


04 Contenu d’un message d’alerte

Selon vous, que devrait contenir un


message d’alerte ?

 L’identité de l’appelant & le numéro d’appel


 Le lieu de l’accident (Adresse, atelier, étage, ….)
 La nature de l’accident (chute de hauteur,
chariot renversé,...)
 Le nombre de victimes & l’état des victimes
 Les actions entreprises

Ne pas raccrocher avant d’avoir eu l’aval des secours


04 Faire Alerter

Et dans votre entreprise… ?


Qui doit être
Quelle est alerté ?
Comment sont-ils
l’organisation des alertés ?
secours…

Des consignes
spécifiques?
6 h10

05 SECOURIR LA VICTIME DE MANIÈRE


APPROPRIÉE
05 La victime saigne abondamment
05 La compression manuelle

Après les phases Protéger, Examiner…

Arrêter le saignement !
1. Repérer l’origine du saignement

2. Demander à la victime de
comprimer immédiatement
l’endroit qui saigne ou à
défaut le faire à sa place

3. Allonger la victime
4. Faire Alerter
5. Surveiller l’état de la victime en maintenant la compression,
jusqu'à la prise en charge par les secours
05 Dans le cas ou le SST doit se libérer pour réaliser une autre action

Pose d’un
PANSEMENT COMPRESSIF

Si la compression directe est impossible


(nombreuses victimes, catastrophes…)

Pose d’un GARROT


05 Comment surveiller la victime ?

Si la victime répond,
lui parler régulièrement et la rassurer

La protéger contre le froid et/ou les intempéries,


la réchauffer

En cas d’aggravation,
pratiquer les gestes qui s’imposent et
rappeler les secours
05 Cas particuliers de saignement

La victime présente un
saignement de nez

La victime vomit ou crache du sang

Autres saignements
(orifices naturels autres que nez ou bouche)
MISE EN
SITUATION

Consignes

05 - Le formateur réalise la démonstration, un


participant joue le rôle de la victime

- Chacun à leur tour, tous les stagiaires jouent rôle


du SST

Restitution
À vous de jouer !
05 La victime s’étouffe
05 La victime présente une obstruction totale des voies respiratoires

Après les phases Protéger, Examiner…

Lui permettre de respirer !

Donner de 1 à 5
tapes dans le dos

Si inefficace, effectuer de 1 à 5
compressions abdominales
05 La victime s’étouffe partiellement

NE PAS DONNER DE TAPES

 Mettre la victime au repos

 L’encourager à tousser

 Faire alerter les secours

 Suivre les conseils donnés par les secours médicalisés

 Surveiller l’état de la victime


05 Le cas du nourrisson

Comment prévenir l’étouffement total


chez le nourrisson ?
MISE EN
SITUATION

Consignes
05 - Le formateur réalise la démonstration, un
participant joue le rôle de la victime

- Chacun à leur tour, tous les stagiaires jouent rôle


du SST

Restitution
À vous de jouer !
05 Plan d’intervention SST
05 La victime se plaint de malaise…

Après les phases Protéger, Examiner…

Éviter toute aggravation !

1. Mettre la victime au repos


2. Observer les signes qui peuvent orienter
le médecin
3. Écouter, Questionner
4. Prendre immédiatement un avis médical,
5. Appliquer les consignes du médecin
6. Surveiller l’état de la victime

Cas particuliers :
• Prise habituelle de médicaments ou de sucre
• Malaises provoqués par la chaleur
05 La victime se plaint de brûlures… Éviter l’aggravation de la brûlure !
Après les phases Protéger, Examiner…

Brûlure thermique

Brûlure chimique

•Cas particuliers :
• - Brûlure électrique
• - Brûlure interne par ingestion ou inhalation.
05 La victime se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements

Après les phases Protéger, Examiner…

Éviter toute aggravation !

1. Ne pas mobiliser la victime


2. Respecter la position prise par la victime
3. Veiller à ce qu’elle soit dans la position la
moins pénible

•Douleur au cou suite à un traumatisme


05 La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment

Après les phases Protéger, Examiner…

Identifier la gravité de la plaie !


Si la plaie est grave :
1. Mettre en position d’attente
2. Alerter les secours
3. Surveiller, réconforter

Les positions d’attente

Plaie au thorax Plaie à l’oeil Plaie à l’abdomen


05 Dans le cas d’une plaie simple …

Après les phases Protéger, Examiner…

Protéger la plaie !

Se laver les mains Nettoyer la plaie Protéger la plaie

Se laver à nouveau les


mains

La victime est-elle à jour de ses vaccinations


05 La victime ne répond pas et respire
05 La victime ne répond pas et respire

Après les phases Protéger, Examiner…

Placer la victime sur le côté !


1. En Position Latérale de Sécurité
(PLS)

2. Alerter ou faire alerter les secours

3. Surveiller l’état de la victime :


• Contrôler en permanence sa respiration
• La protéger contre le froid et les intempéries
• Si elle reprend connaissance, la rassurer
• En cas d’aggravation, pratiquer les gestes qui s’imposent
et rappeler les secours
MISE EN
SITUATION

Consignes
05 - Le formateur réalise la démonstration, un
participant joue le rôle de la victime

- Chacun à leur tour, tous les stagiaires jouent rôle


du SST,

Restitution
À vous de jouer !
05 La victime ne répond pas et ne respire pas
05 La victime ne répond pas et ne respire pas

Après les phases Protéger, Examiner…

FAIRE ALERTER !
1. Faire alerter immédiatement les secours
et réclamer un défibrillateur

2. Comprimer le thorax : 30 compressions

3. Souffler de l’air dans les poumons : 2 insufflations

4. Mettre en œuvre un Défibrillateur Automatisé Externe (D.A.E)


05 Mettre en œuvre le DAE le plus rapidement possible !

LES CHANCES DE SURVIE

 Moins de 5% sans Réanimation Cardio-Pulmonaire (RCP)

 Plus de 50% avec RCP + DAE

 Dans les 3 premières minutes suivant l’accident cardiaque,


les chances de survie peuvent atteindre 75%
05 Les gestes de secours adaptés à l’enfant et au nourrisson

Enfant Nourrisson
MISE EN
SITUATION

Consignes
05 - Le formateur réalise la démonstration, un
participant joue le rôle de la victime

- Chacun à leur tour, tous les stagiaires jouent


rôle du SST

Restitution
À vous de jouer !
FIN DE LA PARTIE
FORMATION

Avez-vous des questions ?


CERTIFICATION 3h00

06 Objectif de la séquence
Valider les acquisitions de connaissances du futur acteur en SST

Consigne

Chacun à votre tour, vous réalisez un cas concret, puis répondez


aux questions du formateur afin de permettre votre certification

e t
Exemple de cas concr Questionnaire INRS
CLÔTURE DU STAGE

- Rappel des objectifs de formations

- Tour de table en lien avec vos attentes

- Et si vous preniez un engagement ?


PLAN D’INTERVENTION SST

Vous aimerez peut-être aussi