Vous êtes sur la page 1sur 44

LE MARCHÉ DES

CHANGES
LE PLUS GRAND MARCHÉ AU MONDE

Realisés par:
Safae Bouberri
Jalal Brhouri Encadrée par : HAOUDI Amina
Kabiri Ismail
Negro Hajar
Nissar Yassine
Principaux points a étudier
Présentation du marché de change : Définition,
historique, caractéristiques, compartiments,
principaux acteurs et opérations
 les différents compartiments du marche de change
et les déterminants du taux de change
 le marche des changes marocain: organisations,
fonctionnement et le chemin vers la flexibilité.
C’est quoi un marché de change ?

MARCHÉ DE CHANGE
=
MARCHÉ + CHANGE
• Un marché est le lieu où se rencontre l’offre
(les vendeurs) et la demande (les acheteurs)
d’un bien ou service déterminés.
• Le change est l’opération qui consiste à
acquérir une monnaie en échange d’une
autre.
Ainsi, le marché des changes est le point de
rencontre des offres et des demandes de
devises convertibles entre elles.
histoire et développement du marché de change

 L’histoire du marché de change remonte à l’époque de la


renaissance où les banquiers d’Italie du Nord ont réuni les deux
fonctions d’achat et de vente de devises qui caractérisent le change.
De cette période date l’étymologie du mot : cambio = change.
 Ce marché a connu un essor notable pour devenir le plus grand
marché financier au monde. En effet, selon les statistiques de la
Banque des Règlements Internationaux (2013), l’activité
quotidienne sur les marchés des changes mondiaux s’établirait à
environ 5 billions de dollars américains, soit plus de 6 fois le volume
des opérations sur les obligations du Trésor américain et 30 fois le
niveau d’activité de la Bourse de New York.
Principales devises échangées sur le marché des
change
Principales devises échangées dans le monde
EUR/USD Euro contre le dollar américain (appelé Fibre ou Fiber)

USD/JPY Dollar américain contre le yen (appelé Ninja)

GBP/USD Livre Sterling contre le dollar américain (appelé Cable)

USD/CHF Dollar américain contre le Franc Suisse (appelé Swissy)

USD/CAD Dollar américain contre le dollar canadien (appelé Loonie)

AUD/USD Dollar australien (appelé Ozzie) contre le dollar américain

NZD/USD Dollar néo-zélandais (appelé aussi Kiwi) contre dollar américain


Caractéristiques du marché de change
 Un marché-réseau dominé par quelques places financières ;
 Un marché dominé par quelques monnaies ;
 Un marché risqué dominé par les opérations à terme ;
 Un marché dominé par les banques ;
 Un marché qui fonctionne 24h/24 ;
 Un marché non physiquement localisé ;
 Un marché de gré à gré ;
 Un marché liquide ;
 Un marché mondial ;
 Un marché transparent.
Les acteurs du marche des changes

BANQUE BQS
FMI
CENTRAL COMMERCIALS

ENTREPRISES FONDS D’INVT PARTICULIERS


Les opérations du marché des changes

Arbitrage

Spéculation

couverture
Speculation, Arbitrage et couverture
L’arbitrage: est une activité indispensable qui permet a un
marché d’etre efficient.
La technique consiste a repérer les imperfections de toute
nature de marché et d’en tirer profit sans aucune prise de
risque .
Spéculation: « les spéculateurs sont les poumons du marchés
sans lequel il ne saurait y avoir une fluidité des cotations
Contrairement aux arbitragistes, les spéculateurs cherchent
a faire des gains en prenant des risques, selon leurs degrés
d’aversion au risque, ils vont chercher a liquider leurs
positions a très court terme.
Suite;
Couverture: la couverture correspond a l’essence même
du marché des changes et des nouveaux instruments
financiers. Cette opération s’adresse principalement aux
banques, aux institutions financières . Il correspond au
transfert au marché de change d ’un risque que l’on ne
souhaite plus assumer.
Les compartiments du marché des changes

Marché à
terme

Marché des
produits dérivés
le marché des change an comptant: (spot)

 Sur le marché au comptant (spot) s’effectuent les opérations d’achat et de


vente de devises qui doivent être livrées au plus tard 2 jours ouvrables
après la date de conclusion de la transaction.
 Le marché est ouvert localement durant la journée de travail sur chaque
place et fonctionne donc 24h/24 avec le décalage horaire.
 Les instruments d’information et de communication utilisée sont
informatisés, les écrans jouent un rôle important pour l’information, mais
les transactions se font essentiellement par téléphone.
Le marché des changes à terme
(forex forward)
 C’est un marché où les participants négocient des achats et des ventes de
devises qui interviendront à une date ultérieure.
 Les dates de valeur à terme sont calculées sur la base des dates de valeur au
comptant, qui à leur tour sont calculées à partir de la date de transaction
comme nous l’avons vu, la date de valeur au comptant intervient deux jours
après la date de transaction.
 A l’origine et comme beaucoup d’opérations le change a terme est lié a une
transaction commerciale.
Le marché des changes dérivés

Opérations de swap:
Opérations de dépôt:
Les types de cotation

Cotation au certain

Cotation à l’incertain
L’importance des taux de change

 Les taux de change ont une grande importance pour l’économie


d’un pays, et en particulier pour son commerce extérieur.
 Supposons qu'un individu décide d’acheter un ordinateur
Compac, vendu 2 000 dollar aux état unis: si le taux de change
euro/dollar (EUR/USD) est de 1,1789, cet ordinateur lui coutera en
France 1 696 euro (2000/1,1789)
Le taux de change au comptant

 Par exemple, sur un écran de négociation, une cotation serait représentée


comme ceci : EUR/USD 0.9630 0.9650
 On peut décomposer cette cotation comme suit :
0.96 appelée la grande figure (big figure) : C’est la partie du prix qui ne
change que rarement.
 30 appelée les pips : Ces décimales représentent la partie du prix la plus
volatile et ainsi la plus importante, d’où leur mise en évidence sur un écran
de cotation.
Le taux de change à terme (suite)
 Le cours de change à terme ne se détermine pas de manière autonome. Il est calculé
en ajoutant un certain montant (dit report ou premium) ou en retranchant un certain
montant (dit déport ou discount) au cours comptant (spot).
 Si le cours à terme est supérieur au cours comptant, on dit que le cours à terme est
en report.
 Si le cours à terme est inférieur au cours comptant, on dit que le cours à terme est
en déport.
 Si le cours à terme est égal au cours comptant on dit que le cours à terme est au pair
(très rare).
Les déterminants du taux de change

Il existe plusieurs facteurs qui expliquent le taux de change d’après la théorie


macroéconomique. Ces facteurs dépendent de l’horizon de prévisions du taux
de change.

Les déterminants à Les déterminants à


long terme court terme
Les déterminants du taux de change à long
terme :
 la loi du prix unique :
Exemple :

Si deux économies produisent un bien identique, si les couts de transport et


les barrières commerciales sont négligeables, le prix du bien dans les deux
économies doit être identique quand il est exprimé dans une même monnaie.

  Europe Japon

Bien Acier Acier

Prix 100 € / tonne 10000 ¥ / tonne


 D’après la loi du prix unique le taux de change (euro / yen) est égal :
10000/100 =100
C’est à dire (1 €=100¥). Dans les deux économies, l’acier européen, bien que de
qualité identique à l’acier japonais, serait donc relativement plus cher que
l’acier japonais. Seul le taux de change vérifiant la loi du prix unique permet
aux produits européen et japonais d’être commercialisés à des prix identiques
dans les deux économies.
 La théorie de la parité du pouvoir d achat :
Exemple :
  Europe Japon

Bien Acier Acier

Prix normal 100 € / tonne 10000 ¥ / tonne

Augmentation du prix 100 € / tonne 11000 ¥ / tonne (10%)

Selon la loi du prix unique le taux de change est égal : 11000/100 = 110 c est à
dire (1 €=110¥). L’application de la loi du prix unique aux niveaux des prix
dans les deux économies conduit à la théorie de la PPA.
D’après la PPA, si le niveau général des prix enregistre au Japon une hausse
supérieure à 10 % à celle observée dans la zone Euro, la monnaie unique
s’apprécie de 10% par rapport au Yen.
Les niveaux de prix comparés : sur le long terme, une augmentation
(baisse) du niveau général des prix dans une économie relativement
au niveau général des prix dans le reste du monde – provoque une
dépréciation (appréciation) de la monnaie.

Les barrières commerciales : le renforcement des barrières


commerciales protègent une économie, provoque une appréciation
Autre facteurs de la monnaie à long terme.
affectent les
taux de change
à long termes Les préférences au bien domestique ou étranger : une hausse de la
comme : demande des produits exportés par une économie provoque une
appréciation de sa monnaie dans le long terme. inversement un
accroissement de sa demande de produits importés provoque une
dépréciation de sa monnaie.

La productivité : sur le long terme, plus une économie devient


productive par rapport aux autres, plus sa monnaie s n’apprécie.
Les déterminants du taux de change à court
terme:
 La comparaison des rentabilités anticipées des actifs libellés en monnaie domestique et en
devises :
Exemple :

Dans la présentation qui suit, la zone Euro est l’économie


domestique et les Etats –unis l’économie étrangère. Par conséquent,
les actifs domestiques sont ceux qui sont libellés en euros, les actifs
étrangers ceux libellés en dollars. Quand les investisseurs européens
ou étrangers anticipent que la rentabilité des premiers sera
supérieure à celle des seconds, la demande d’actif libellé en euros
augmente, alors que celle d’actifs libellés en dollars diminue.
marché des changes marocain et le chemin vers la
flexibilité
 HISTOIRE DU MARCHÉ DES CHANGES
• Au Maroc, c’est la circulaire 1633 de l’Office des changes qui a annoncé
l’institution du marché des changes. Elle est datée du 01/04/1996, car le marché
devait démarrer le 02/051996. Mais à la demande des banques, et avec l’accord
des autorités monétaires, le démarrage fut décalé d’un mois supplémentaire,
soit le 03/06/1996.
• En Janvier 1997, le marché des changes Marocain a été ouvert au marché
international des capitaux pour permettre aux banques d ‘effectuer des
opérations de change de devises contre devises auprès de leurs correspondants
étrangers.
Nouvelle organisation du marché des changes
marocain
 INTERVENANTS

Bank Al Maghreb

Les établissements sous- Les banques et leurs salles de


délégataires marché

Les bureaux de change La clientèle

Les sociétés d’intermédiation


en transfert de fonds
 LA COTATION

La
 cotation à l'incertain :
La cotation qui exprime la valeur d'une unité de monnaie étrangère en monnaie nationale. Par exemple au Maroc le MAD est coté à l'incertain contre le Dollar :
USD/MAD = 10,0767 (c'est-à-dire que 1 USD =10,0767 MAD).

La cotation au certain :


La cotation qui exprime la valeur d'une unité de la monnaie nationale en monnaie étrangère. C'est le cas de certaines monnaies telles que la livres sterling et de l'Euro
qui sont cotées contre le Dollar ainsi :
EUR/USD = 1,0641 (c'est à-dire que 1 EUR = 1,0641USD).
Lesconditions de cotation et de détermination des
cours:
La Banque Centrale indique pour chaque devise cotée :
→Un cours acheteur (ou cours demandé appelé en anglais BID) ;
→Un cours vendeur (ou cours offert appelé ASK) ;
Et ce, à partir d’un taux moyen (MID) déterminé par elle sur la
base d’un panier de monnaie.
NB : L’écart entre les cours acheteurs et vendeurs sont de 1%
(comprenant 6‰ de commission bancaire et 4‰ de commission
BAM). Cette différence est appelée le SPREAD.
 POSITION DE CHANGE ET MESURES PRUDENTIELLES:

 Définition et caractéristiques:
Bank Al Maghreb a défini la position de change « comme étant la différence entre la
somme des avoirs et la somme des engagements libellés dans une même devise ».
 Limitations et mesures prudentielles relatives aux positions de change:
Dans ce cadre, une banque ne peut dépasser :
→ un coefficient maximum de 10% entre la position d’une devise et ses fonds
propres nets ;
→ un coefficient maximum de 20% entre le total des positions de change et de ses
fonds propres nets.
 Le système déclaratif:

Dans le cadre du contrôle de la régularité des opérations traitées sur le marché des
changes, les banques sont tenues d'adresser quotidiennement à Bank Al-Maghreb
les états suivants (à 18 heures au plus tard) :

• Achats et ventes de devises au comptant à la clientèle ;


• Achats et ventes de devise contre devises auprès d'une banque étrangère dont le
montant est supérieur à l'équivalent de 5 millions de DH ;
• Principales opérations interbancaires au comptant en devise ;
• Principales opérations à terme ;
• Etat des positions de change ;
• Toute position dans une devise, enregistrant une perte de change de plus 3%.
 Déontologie du marché de change marocain
• Les intervenants sur le marché des changes sont tenus de respecter fidèlement le
code déontologique et les pratiques dans les marchés internationaux;
• Les intervenants sont tenus au secret professionnel aussi bien durant l'exercice de
leur fonction qu'après la cession de l'activité;
• S'abstenir de participer ou de contribuer à toute opération visant à fausser les
mécanismes du marché en vue d'en tirer profit ou un intérêt quelconque;
• Eviter d'entretenir des rumeurs sur le marché pouvant porter atteinte au crédit
d'autres intervenants ou de manipuler le processus de formation des cours.
Les avantages du marché des changes Marocain
 LE NOUVEAU SYSTÈME PERMET AUX ENTREPRISES DE :
 Avoir une cotation à la demande (alors que dans le passé, celle-ci n’était
disponible souvent que 48 heurs après) ;
 Dénouer leurs opérations le jour « J » de l’ordre ;
 Obtenir les mêmes dates de valeurs que celles pratiquées au plan mondial en
limitant celle-ci seulement à 2 jours (J+2) au lieu de 4 jours auparavant ;
 Mettre en concurrence les banques en vue de limiter les frais liés à
l’exécution des ordres ;
 Se couvrir contre le risque de change relatif aux transactions internationales
effectuées.
 POUR LES BANQUES, LE MARCHÉ DES CHANGES CONFÈRE LA
POSSIBILITÉ DE :

 Céder et d’acquérir des devises entre elles tout en cotant au fur et à mesure les
opérations de vente et d’achat pendant toute la durée de l’ouverture du marché ;
 Réaliser des opérations de « cross » aussi bien avec les autres banques marocaines,
Bank Al Maghreb que les banques étrangères ;
 Fournir, conséquemment une cotation instantanée aux opérateurs notamment aux
investisseurs étrangers ;
 Réaliser des gains non négligeables entre les cours d’achat et les cours de vente
pratiqués ;
Les limites du marché des changes Marocain
 La réforme du marché des changes avait pour objet de peser à la baisse sur les
coûts des opérations extérieures en concédant aux opérateurs économiques les
marges importantes que Bank Al Maghreb réalisaient entre les cours de ventes
et d’achats des devises (environ 1%).
 Cotation des cours est effectuée au comptant et doit s’inscrire dans les
fourchettes appliquées par Bank Al Maghreb, fourchette qui a pour minimum le
cours d’achat et pour maximum le cours de vente.
 L’absence de cotation à terme sur les engagements à échéance induit un manque
de référence que peuvent prendre les banques marocaines en faveur des
opérateurs économiques notamment en matière de couverture du risque de
change.
 Les banques marocaines utilisent peu les possibilités conférées par les positions
de change par manque de visibilité sur le marché de change national et préférant
ne pas prendre de risques.
Convertibilité du Dirham: le chemin vers la
flexibilité
Concept de la convertibilité :
La convertibilité en économie est « la possibilité d'échanger une
monnaie nationale contre une monnaie étrangère, contre des
devises étrangères ou contre de l'or ».
on distingue, la convertibilité de la monnaie suivant les
opérations réalisées, et la convertibilité de la monnaie suivant
les opérateurs concernés.
La «convertibilité
limitée»
Convertibilité selon les
opérations réalisées La
«convertibilité
la convertibilité d'une générale»
monnaie

«convertibilité
Convertibilité selon les interne»
opérateurs concernés

«convertibilité
externe».
Le chemin vers la flexibilité : les objectifs visés

- amélioration de la compétitivité de l'économie nationale ;


- d’attier les investissements étrangers ;
- diversification des ptf des agents économiques à l'échelle ;
- permet de réduire le déficit commercial ;
- protection contre le risque de change ;
- meilleure efficacité de l'intermédiation financière nationale ;
- intégration de l'économie nationale dans l'économie mondiale.
Les étapes de la convertibilité

• le Maroc envisageait, dans un premier temps, d’élargir les


Premier bandes de fluctuation du dirham et voir comment le
étape marché réagira à ce changement.

• Dans un deuxième temps, et de façon progressive, la parité


du dirham sera définie par les forces du marché (donc
Seconde suppression de la fixité et de l’ancrage à un panier de
étape devises) avec toutefois une intervention de l’Etat, qui est
qualifiée de limitée. Enfin, dernière étape, qu’on imagine
très lointaine celle-là, le dirham sera librement
convertible.
Les cofacteurs !!!

Réserve de
change marocain
Plus de 265 MM
dirhams
La ligne de
précaution par le
FMI de 3.5
milliards d²e
US
Taux
d’inflation de
1.7 %
MERCI POUR
VOTRE
ATTENTION

Vous aimerez peut-être aussi