Vous êtes sur la page 1sur 16

L A G E S T I O N D E S T O C K E T G E S T I O N F I N A N C I È R E  

R É A L I S E R PA R : FA O U E L A H M E D

E N C A D R E R   PA R : S A I M A D H O U I B

4 É M E A N N É E G É N I E I N D U S T R I E L

1
INTRODUCTION

• La gestion des stocks est une problématique à laquelle sont confrontées 
beaucoup d'entreprises. En effet, une bonne gestion des stocks est 
essentielle pour assurer la pérennité d'une entreprise du fait de 
son impact non négligeable sur sa trésorerie. Pourtant, la gestion de stock
 n’est pas forcément évidente à mettre en place, notamment au niveau 
du choix de la méthode utilisée.

3
DEFINITION

• La gestion des stocks est l'ensemble des mesures qu'utilise une
 entreprise pour savoir quelle quantité commander et a quel moment, 
dans l'optique d'atteindre l'équilibre entre un coût de stockage faible 
et une capacité de réponse élevée face aux clients.

4
OBJECTIF DE LA GS
• L’objectif de sécurité
• Minimiser le risque de rupture. En effet la rupture de stock peut engendrer plusieurs
problèmes , arrêts de la production, insatisfaction des clients qui fait baisser le chiffre
d’affaires, détérioration de l’image de marque de l’entreprise.
• C’est pourquoi l’entreprise doit disposer d’un stock de sécurité.

5
OBJECTIF DE LA GS
• L’objectif financier
• Les coûts de possession: le coût de possession du stock est formé par exemple du;
• Coût de magasinage: coût de local de stockage(loyer ou amortissements annuel des bâtiments),
le coût d’exploitation du magasin(salaires, charges sociales des magasiniers, frais d’entretien du
local et des équipements, frais d’éclairage, de chauffage…),l’assurance des articles stockés.
• Coût de la dépréciation des articles en stock: on distingue deux causes de dépréciation:
• Dépréciation due a l’obsolescence qui concerne essentiellement les articles de mode ou de
technologie évolutive.
• Dépréciations dues à la détérioration telle que les accidents de manutention, l’écrassement des
produits gerbés a grand hauteur, l’evaporation, le vol, les destructions par les rongeurs…

6
OBJECTIF DE LA GS
• Le coût de passation d’une commande:
• il s’agit du coût engagé chaque fois que l’entreprise engage un processus d’achat pour se
réapprovisionner. Ce coût se compose des éléments suivants:
• Coûts administratifs: frais de correspondance, de téléphone, de déplacements, les salaires et les
charges sociales du personnel du service achat et du personnel comptable(enregistrements,
paiement des factures),du loyer des bureaux, du chauffage, de l’éclairage de ce bureaux…
• Frais de contrôle: il s’agit des frais de contrôle qualitatifs et quantitatifs.

7
 
LES ENJEUX DE GESTION STOCK

• Eviter le surstockage
•  L’unede conséquence notable de cet état est une augmentation des
charges (fixes et variables), étant donné qu'une trop grande quantité de
produits dormants sont néfastes pour la santé financière de l'entreprise. On
peut déjà noter des frais de construction ou de location d'espaces de
stockage supplémentaires, par exemple. Ensuite, la quantité de personnel
requis est également accrue (ouvriers, sécurité ...). Le coût de l'assurance
sera lui aussi revu à la hausse.

8
S E P R É M U N I R D ' U N S TO C K T R O P FA I B L E
(SOUS-STOCKAGE)
• Si un stock trop élevé peut avoir des conséquences fâcheuses pour l'entreprise,
l'inverse n'est pas non plus idéal. Pour commencer, un stock trop faible augmente
la probabilité que l'entreprise se retrouve en rupture de stock. Cela peut mener à
l'arrêt total de la production. Et qui dit rupture de stock dit impossibilité de vendre.
• Dans la continuité du premier point, si l'entreprise n'est plus en mesure de fournir
ses clients, il y a fort à parier pour que ces derniers, mécontents, finissent par aller
acheter chez la concurrence et délaissent peu à peu l'entreprise. Ce cercle vicieux
de clients perdus entraîne une baisse du chiffre d'affaires qui peut être fatale.
• pour finir, un stock peu fourni peut provoquer une désorganisation de toute la
chaîne de production de l'entreprise et aggraver l'effet des potentiels goulots
d'étranglement.
9
LES DIFFÉRENTES MÉTHODES DE GESTION DES
STOCKS

1)Réapprovisionnement calendaire
2)Méthode de recomplètement
3)Méthode du point de commande
4)Le réapprovisionnement à la commande

10
Avantages Inconvénient

Réapprovisionn Cette méthode de gestion des C'est l'une des méthodes de Convient uniquement à des
emet stocks est plutôt rigide puisque gestion des stocks les plus simples entreprises déjà développées
calendnaire l'entreprise qui l'utilise à utiliser  disposant d'une capacité d'achat
va commander des quantités fixes Possibilité de réaliser des élevée
de marchandises à date fixe. économies non négligeables sur peu flexible
les commandes 
Méthode de Elle est optimale pour des produits facilement maîtrisable  Si la consommation du mois qui
recomplètemen onéreux et / ou périssable qui sont suit n'est pas adaptée à la quantité
t vendus ou consommés de manière du stock, l'entreprise peut vite se
régulière retrouver en surplus ou rupture
de stock
Méthode du connue sous le nom de méthode très intéressante si la marchandise a commander à tout moment, il y a
point de "juste-à-temps", elle rend la date de tendance à être vendue ou une probabilité que le fournisseur
commande commande variable mais la transformée de manière irrégulière ne puisse pas
quantité achetée fixe.  répondra à tout moment

Le adaptée pour certains cas particuliers elle évite des immobilisations de Compliquée à utiliser
réapprovisionn comme pour des projets sur une durée capitaux inutiles.
ement à la définie ou la commande se fait d'une
commande seule traite en amont du démarrage

11
I M PA C T D E L A R É D U C T I O N D E S
S T O C K S S U R L A R E N TA B I L I T É
• L’objectif est de connaître comment un changement du système logistique
permettant une réduction de stock aura un impact sur la rentabilité de
l’entreprise. En effet, l’utilisation d’un modèle stratégique de rentabilité
permet de démontrer l’effet d’une réduction du coût intrinsèque des stocks sur
d’autres investissements de l’entreprise :La réduction du coût intrinsèque des
stocks est un moyen pour la réduction de l’endettement, du fait que les gains
dus au changement du niveau de stocks pourraient être réinvestis dans d’autres
projets et éviteront ainsi le recours à un financement externe très couteux.

12
LES COÛTS LIÉS À LA GESTION DU STOCK
• Les coûts liés à la gestion des stocks sont nombreux, il y a des coûts visibles, mais également des coûts cachés auxquels il
faut accorder beaucoup d’importance.

• Coût de détention ou coût de possession:


• Coûts du capital/Coûts de l’espace de stockage/Coûts des risques sur le stock

• Exemple1:

• L’entreprise Alpha estime a 12% le taux de possession de son stock, la consommation annuelle de l’article beta représente
78000€ soit 7 livraisons.
• Stock Moyen=consommation annuelle/2x nombre de livraison cout de possession=stock moyen x taux de possession

• Stock moyen =78000/2x1=39000 cout de possession=39000 x 12%=4680

Nb de livraison 1 2 3 4 5 6 7
• Stock moyen 39000 19500 13000 9750 7800 6500 5571
Coût de possession 4680 2340 1560 1170 936 780 669

13
LES COÛTS LIÉS À LA GESTION
DU STOCK
• Coût de passation:
• Coûts du processus de commande interne/Coûts des frais fixes éventuellement facturés par le
fournisseur/Coûts des frais de transport/Coûts des frais de réception
• Exemple2:
• Le coût de passation de l’entreprise Alpha est estimée 170€ par commande
• Coût de passation=nombre de comandes x cout de passation d’une commande
• Coût de passation= 170 x 1

Nombre de 1 2 3 4 5 6 7
livraison
Coût de passation 170 340 510 680 850 1020 1190

14
LES COÛTS LIÉS À LA GESTION
DU STOCK
• Le coût total:
• Coût total=cout de possession+cout de passation
• Coût total=4680+170=4850
Nb de livraison 1 2 3 4 5 6 7
Stock moyen 39000 19500 13000 9750 7800 6500 5571
Coût de possession 4680 2340 1560 1170 936 780 669

Coût de passation 170 340 510 680 850 1020 1190


Coût total 4850 2680 2070 1850 1786 1800 1859

coût optimum

15
• on peut dire qu’un meilleur service clientèle exige une meilleure
C O N C L U S I O N

gestion des stocks. Et puisque le coût intrinsèque des stocks est l’un
des composants du coût logistique total, donc c’est le rôle du
logisticien de déterminer l’impact financier d’une réduction de stock
et d’une meilleure gestion des stocks sur la rentabilité de l’entreprise,
et assurer l’équilibre entre les différents composants du coût
logistique total.

16
Merci de votre attention

17

Vous aimerez peut-être aussi