Vous êtes sur la page 1sur 15

Faculté des sciences de l’éducation Département de

didactique des disciplines


Semestre 1
UE DID 517: INTERVENTION EDUCATIVE ET REGULATION
DES APPRENTISSAGES ECUE INTERVENTION EDUCATIVE
Travaux dirigés

M.EKOTO ABAAYO Thomas Julio


Doctorant
Sujet 1 :
Lenoir (2004, p.20) définit l’intervention éducative
comme : « L’ensemble des actions finalisées posées
par un formateur (enseignant, stagiaire,
formateur universitaire, etc.) en vue de poursuivre
dans le contexte de l’institution scolaire les
objectifs éducatifs socialement déterminés, en
mettant en place les conditions les plus adéquates
possibles pour favoriser la mise en œuvre par les
élèves de processus d’apprentissage appropriés ».
Expliquer termes et expressions
•actions finalisées
•un formateur
•l’institution scolaire
•les objectifs éducatifs socialement
déterminés
• les conditions les plus adéquates
d’apprentissage.
Quelles sont les dimensions de l’intervention éducative qui
sont liées à ses expressions 
Dimensions Rapports
Dimension didactique et Rapport au/aux/de savoir
curriculaire (s)
Dimension Rapport à/aux élèves
psychopédagogique
Dimension organisationnelle Rapport au temps et à
l’espace/ actions
planifiées
Dimension sociale rapport au contexte
social
A partir des exemples tirés de votre disciplines montrez
en quoi l’intervention éducative est un concept
multidimensionnel 
C’est un concept inclusif parce qu’il exprime
la complexité de la fonction enseignante qui
intègre plusieurs dimensions :des dimensions
épistémologiques, didactiques,
psychopédagogiques, organisationnelles
Sujet 2 :
L’intervention éducative est une
praxis existentielle et sociale qui
intègre dialectiquement anticipation,
pratique et réflexion critique dans
un rapport d’objectivation. (Lenoir,
2004, p. 21).
Expliquez les termes suivants 
Phases Explication
la planification/phase préactive une phase préactive pour
l’identification de la situation
problème la structuration de l’action
au sein d’un dispositif
L’actualisation en classe/phase une phase interactive par l’agir en
interactive situation
l’évaluation de l’actualisation/phase Evaluation du dispositif pour une
post active régulation des apprentissage
Quelles sont les sources théoriques qui sous-tendent la
perspective dialectique et le rapport d’objectivation de
l’intervention éducative ?
• perspective dialectique: Elle renvoie à la perspective
dialectique hégélienne (Georg Wilhelm, Friedrich Hegel,
Alexandre, Kojève) qui repose sur l’idée de contradiction et
de négation et qui pose la méthode dialectique comme
processus sociohistorique (impliquant une logique de la
relation, du conflit.
• rapport d’objectivation:Elle naît des travaux de Freitag
(1986a) qui pose le processus – ou rapport – d’objectivation
en tant que lien fondamental entre la réalité et la pratique
Sujet 3
L’intervention éducative comme un concept intégrant une fonction
de médiation pédagogico-didactique ou externe de l’enseignant et
une médiation cognitive interne
Met en évidence une fonction de médiation externe de l’enseignant
dans la création des conditions, les plus adéquates possibles pour les
apprenants, favorisant la mise en œuvre de processus d’apprentissage
appropriés permettant aux élèves d’accéder au savoir constitué par le
moyen d’une fonction de la médiation cognitive interne
médiation pedagogico-didactique: l’action de l’enseignant fait
« appel à la fois aux dimensions psychopédagogiques (le rapport aux
élèves) et aux dimensions didactiques (le rapport au savoir/aux
savoirs/de savoirs),
Médiation cognitive: « action de construction de la réalité par le sujet
l’intervention éducative comme un concept intégrant de
façon cohérente et conjointe l’acte d’enseignement et l’acte
d’apprentissage »

•prise en compte des


composantes qui
fondent les
interactions entre des
sujets apprenants,
des savoirs et un ou
plusieurs enseignants
Sujet 4 :
Quels sont les deux éléments qui
permettent de structurer les
modèles d’intervention éducative?
Lenoir propose quatre modèles
structurés permettant de déterminer
l’importance accordée à l’activité
de l’enseignant (magistrocentrée)
ou de l’apprenant (puérocentrée)
d’une part et la place accordée à la
transmission simple d’un savoir
par un enseignant ou la
production par l’élève
MIE Intitulé Modalité Conception des Démarches d’apprentissage
d’opérationnalisation finalités éducatives
MIE1  l’autostructuration  magistrocentrisme intégral  la centration sur les  structuration autonome du
de type traditionnel finalités savoir contrôlée par
éducationnelles et sur l’enseignant
l’enseignement, en
d’autres termes il est
accordé une primauté
aux objets
d’enseignement.
MIE2 l’autostructuration puéro-centriste (ou  la transformation de  Le passage d’une
cognitive constructiviste) et organiser l’apprenant par la investigation spontanée à
des conditions transmission d’une une structuration aléatoire
d’apprentissage favorisant réalité préexistante
la découverte et
l’épanouissement de
l’élève.
MIE3 l’interstructuration  l’application stricte et  les interactions  évolution d’une
cognitive coactive rigoureuse du savoir avec constitutives de la structuration autonome
une interaction dans la réalité éducative ainsi contrôlée à une
dynamique que la transmission investigation contrôlée.
apprenant/savoir/enseignan d’une réalité
Etapes du MIE Objectifs Phases Cheminements
Etape 1 Poser et construire la Phase de mise en 1. Déclencheur
Investigation spontanée situation problème situation 2. Questionnement
3. Observation
Etape 2 Phase d’exploration 1. Perceptions initiales
Investigation structurée 2. Inventaire des acquis
3. Débat, lectures,observations,
recherches empiriques, etc.
4. Situation(s) problème(s)
Etape 3 Phase de 1. Sélection d’une ou de pl
Structuration régulée Résoudre la situation planification questions de recherche, ou d’un
problème plusieurs hypothèses, ou d’un
plusieurs plans de réalisation
2. Procédures
-d’échantillonnage
-de recueil des données
-de traitement de données
Phase de collecte 1. Recueil de données ou réalisat
de donnée
Phase de traitement 1. Analyse des données ou
de données réalisation
Phase de synthèse 1. Activité de synthèse 2.Pers
métacognitive
-Objectivation du cheminement
-Objectivation de la ou des dém
utilisées
-Confrontation des nouveaux acqu
les perceptions initiales
3. Bilan des apprentissages
Les attributs

• Est inclusif parce qu’il exprime la complexité de la fonction enseignante


d’une part au plan des dimensions épistémologiques, didactiques,
psychopédagogiques, organisationnelles, et d’autre part au plan de l’ensemble
des actions (activités préactives d’anticipation), des actions d’actualisation en
classe (activités interactives), ainsi que des actions d’évaluation de
l’actualisation (activités postactives)
• Est " fédérateur de plusieurs angles d’approche de l’action professionnelle
propre aux métiers relationnels : épistémologique, sociologique,
psychologique, anthropologique, politique, économique, axiologique, etc. "
• Considère la mise en cohérence entre l’acte d’enseignement et l’acte
d’apprentissage en faisant appel à une posture épistémologique de type réaliste
• Met en évidence une fonction de médiation externe de l’enseignant dans la
création des conditions, les plus adéquates possibles pour les apprenants
• Rend manifeste un espace transitionnel de médiation pédagogicodidactique dans
lequel se rencontrent, à travers des situations et des dispositifs, les processus
d’apprentissage des apprenants, et un espace transactionnel de négociation .
• Retient comme paramètres de base, en suivant des modèles, " les conceptions
des finalités et des processus éducationnels adoptés et leurs modalités
d’opérationnalisation

Vous aimerez peut-être aussi